6ème partie : « Les conséquences de l’incrédulité » – suite d

Bien-aimé(e), bonjour !

Dieu fixe de nouveau un jour :

« Aujourd’hui, Dieu me dit de vous avertir que c’est votre incrédulité qui vous retranchera de Lui,  de Son alliance et fera que vous ne puissiez pas porter de fruit ! »

Le peuple juif ou les enfants d’Israël, aujourd’hui dans leur majorité ne croient pas à notre Seigneur Jésus-Christ. Qu’est ce qui s’était passé ? Et bien, cela est toujours dû à l’incrédulité. Il y a cette expression employée dans la Bible que j’aimerai vous rappeler ce matin afin de nous prévenir. Dieu peut faire des grandes choses pour nous mais cela à partir des choses banales ou simples. Le fait pour nous de ne pas croire à la simplicité de la manière à laquelle Dieu nous conduit nous positionne directement du côté des incrédules et cela nous retranche directement de l’alliance de Dieu, de la bénédiction d’Abraham et de tout ce qui est attaché au salut que Dieu nous donne par notre Seigneur Jésus-Christ.

Le fait que le Seigneur Jésus soit venu dans ce monde, naisse comme un tous les enfants naissent, grandisse comme tout le monde et travaille comme charpentier avant de commencer son ministère dans lequel il travailla pendant 33 ans jusqu’à sa crucifixion, sa résurrection et son ascension, entretemps, a fait que les juifs ne croient pas en Lui. Ils attendent encore leur messie ; car pour eux, ce Jésus était si simple pour être le Sauveur qu’ils attendaient. Cela est certes non bénéfique pour eux, cependant bénéficie d’autres peuples dont vous et moi faisons parties. Leur incrédulité a fait qu’un grand nombre soit sauvé. C’est ce que l’apôtre Paul est en train d’expliquer dans le livre de Romains au chapitre 11.

La crainte de l’apôtre dans 2 Corinthiens 11 :3 était que nous puissions nous détourner de la simplicité à l’égard de Christ par la séduction de l’ennemi. Dieu agit en nous souvent d’une telle simplicité que cela peut nous être facile de nous détourner par incrédulité sans nous en rendre compte. Parlant même de notre Seigneur Jésus Christ, de sa ville de naissance, que nous dit la Bible ?

Le Seigneur Jésus était si simple qu’Il n’avait rien pour attirer les regards. Lisons cela dans Esaïe 53, le verset 2 :

« Il s’est élevé devant lui comme une faible plante,  comme un rejeton qui sort d’une terre desséchée; Il n’avait ni beauté, ni éclat pour attirer nos regards, et son aspect n’avait rien pour nous plaire. »

Dieu agissant en nous ou pour nous peut nous donner des instructions qui n’ont rien à voir avec ce que nous cherchons, qui ne sont pas attirantes, qui ne nous plaisent pas, cependant, c’est là que se trouve notre salut, notre délivrance. Il suffit d’un rien pour tomber dans l’incrédulité !

A propos de sa ville de naissance, il est écrit :

« Nathanaël lui dit: Peut-il venir de Nazareth quelque chose de bon? Philippe lui répondit: Viens, et vois. » Jean 1 :46

Rien n’est dit de bon par rapport à l’apparence de la personne, ni par rapport à sa ville, Nazareth. Pour couronner le tout, le gars naît dans la famille dont le père est charpentier et du coup les gens n’ont attaché à lui que son métier de charpentier. N’est-ce pas le fils de charpentier ? C’est de là qu’est venue l’incrédulité des gens de sa ville, de sa patrie, ils ont eu du mal à croire que ce fils du charpentier était en réalité Fils de Dieu, le Messie que le monde attendait. Du fait qu’ils l’ont vu grandir, fabriquer et réparer leur meuble, cette simplicité a fait que ces derniers deviennent incrédules. Dans la simplicité de Christ, de sa manière d’opérer, il suffit par exemple d’une simple prière pour devenir enfant de Dieu, pour naître de nouveau, pour recevoir le Saint-Esprit, pour être délivré des démons, pour recevoir la solution à son problème, pour être guéri, pour être béni etc. Souvenez-vous de la manière ils se disaient entre eux lorsqu’ils ont vu le Seigneur Jésus manifester Sa gloire et Sa puissance :

« S’étant rendu dans sa patrie, il enseignait dans la synagogue, de sorte que ceux qui l’entendirent étaient étonnés et disaient: D’où lui viennent cette sagesse et ces miracles?
N’est-ce pas le fils du charpentier? N’est-ce pas Marie qui est sa mère? Jacques, Joseph, Simon et Jude, ne sont-ils pas ses frères?
Et ses sœurs ne sont-elles pas toutes parmi nous? D’où lui viennent donc toutes ces choses?
Et il était pour eux une occasion de chute. Mais Jésus leur dit: Un prophète n’est méprisé que dans sa patrie et dans sa maison.
Et il ne fit pas beaucoup de miracles dans ce lieu, à cause de leur incrédulité. » Matthieu 13 :54-58

Revenons dans Romains 11, lisons les versets 20 et 21 :

« Cela est vrai; elles ont été retranchées pour cause d’incrédulité, et toi, tu subsistes par la foi. Ne t’abandonne pas à l’orgueil, mais crains; car si Dieu n’a pas épargné les branches naturelles, il ne t’épargnera pas non plus. »

Voilà ! Qu’est ce qui a fait qu’elles puissent être retranchées ? On parle des branches qui représentent les enfants d’Israël. C’est leur incrédulité. Nous n’avons pas d’autre choix de ne pas avoir l’incrédulité. C’est par la foi que nous recevons tout de la part de Dieu, que nous vivons, que nous sommes connectés à la bénédiction d’Abraham, car c’est la raison pour laquelle le Seigneur Jésus-Christ était mort.

Le verset 21 nous dit que si Dieu n’a pas épargné les branches naturelles, Il ne nous épargnera pas non plus ! Une fois de plus, notons que nous n’avons pas d’intérêt à devenir ou être incrédules ! Croyons aux simples instructions que Dieu nous donne, faisons tout ce qu’Il nous dit de faire et la bénédiction d’Abraham sera notre partage ! L’incrédulité fera que nous soyons retranchés !

Nous avions vu plus haut que l’incrédulité nous retardait par rapport aux autres, et bien ce retard peut être dangereux car, si nous ne nous rattrapons pas, nous serons carrément retranchés par la suite. Voyons ce que le Seigneur Jésus nous dit dans Jean 15 :1-4:

« Je suis le vrai cep, et mon Père est le vigneron.
Tout sarment qui est en moi et qui ne porte pas de fruit, il le retranche; et tout sarment qui porte du fruit, il l’émonde, afin qu’il porte encore plus de fruit.
Déjà vous êtes purs, à cause de la parole que je vous ai annoncée.
Demeurez en moi, et je demeurerai en vous. Comme le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s’il ne demeure attaché au cep, ainsi vous ne le pouvez non plus, si vous ne demeurez en moi. »

Un incrédule ne peut qu’être stérile ! L’incrédulité fera que nous puissions vivre dans la stérilité ! Il est impossible d’être productif si nous nous sommes détachés de Dieu ! Il est impossible de nous attacher à Dieu tout en étant incrédule ! Par la foi, nous devons donc nous attacher à Dieu afin que nous puissions porter des fruits !

Je nous vois rester attacher à Dieu, à son alliance et porter beaucoup de fruits au nom puissant de Jésus ! Que toute racine d’incrédulité soit détruite en moi au nom puissant de Jésus !

Voir la prière du jour: Je refuse la stérilité causée par l’incrédulité

3 commentaires sur « 6ème partie : « Les conséquences de l’incrédulité » – suite d »

Laisser un commentaire