4ème partie : « Les conséquences de l’incrédulité » – suite b

IL N’EST PAS TROP TARD POUR VOUS, AYEZ SEULEMENT LA FOI !

4ème partie : « Les conséquences de l’incrédulité » – suite b

Bien-aimé(e), bonjour !

Dieu fixe de nouveau un jour :

« Aujourd’hui, Dieu me dit de vous dire que c’est votre incrédulité qui amplifie vos problèmes et qui rend impossibles les choses qui peuvent être possibles dans votre vie ! »

Dans cette quatrième partie de notre enseignement dans lequel nous sommes en train de considérer les conséquences de l’incrédulité, la suite b par rapport à ce grand sujet, nous verrons un point très important par rapport à notre vie de tous les jours. Dans le livre de Matthieu 10 à partir du verset 5, le Seigneur Jésus envoya Ses disciples, les douze, afin qu’ils aillent prêcher. Parmi les instructions que le Seigneur Jésus leur avait données, à part prêcher, c’était de guérir les malades, de ressusciter les morts, de purifier les lépreux et de chasser les démons. Une fois encore, le Seigneur Jésus enverra cette fois-ci non pas les douze, mais les soixante-dix en leur donnant presque les mêmes instructions de pouvoir guérir les malades etc. Cela se trouve dans Luc 10. Au verset 17, lorsque les disciples sont revenus avec joie rendant leur témoignage de ce que même les démons leur ont été soumis au nom de Jésus, le Seigneur Jésus leur dira aux versets 18 et 19 :

« Jésus leur dit: Je voyais satan tomber du ciel comme un éclair. Voici, je vous ai donné le pouvoir de marcher sur les serpents et les scorpions, et sur toute la puissance de l’ennemi; et rien ne pourra vous nuire. »

Le Seigneur Jésus rend témoignage des exploits de Ses disciples. Les disciples ont parlé du fait que même les démons leur étaient soumis au nom de Jésus. Et le Seigneur Jésus Lui-même amplifiera leur témoignage en leur rajoutant que ce n’étaient pas seulement les démons, mais aussi satan, leur chef en personne, je le voyais tomber du ciel comme un éclair. Quel exploit ! Great ! Alléluia ! Des douze aux soixante-dix, les disciples étaient rôdés à chasser les démons, à guérir les malades au nom de Jésus.   

Cependant, dans la suite de leur marche, quelque chose s’est passée. C’est d’ailleurs dans ce texte que nous avons tiré le cri du cœur de ce mois d’Octobre 2016. Les disciples, pendant l’absence du Seigneur Jésus, on leur a apporté un cas qu’ils n’ont pas pu traiter.

Lisons la version de Marc 9 :

« Lorsqu’ils furent arrivés près des disciples, ils virent autour d’eux une grande foule, et des scribes qui discutaient avec eux. 15 Dès que la foule vit Jésus, elle fut surprise, et accourut pour le saluer. 16 Il leur demanda: Sur quoi discutez-vous avec eux? 17 Et un homme de la foule lui répondit: Maître, j’ai amené auprès de toi mon fils, qui est possédé d’un esprit muet. 18 En quelque lieu qu’il le saisisse, il le jette par terre; l’enfant écume, grince des dents, et devient tout raide. J’ai prié tes disciples de chasser l’esprit, et ils n’ont pas pu. 19 Race incrédule, leur dit Jésus, jusques à quand serai-je avec vous? Jusques à quand vous supporterai-je? Amenez-le-moi. On le lui amena. »

Comment ces mêmes disciples qui pouvaient faire tomber satan se retrouvent bloquer face à cet esprit muet ? Le Seigneur Jésus a dit beaucoup de choses qui attirent mon attention dans cette histoire :

Jusques à quand serai-je avec vous ? Jusques à quand vous supporterai-je ? Ici, le Seigneur faisait allusion à Sa présence physique avec les disciples. Rappelez-vous qu’Il n’était pas présent lorsque ces derniers n’ont pas pu chasser cet esprit muet.

A la fin, lorsque le Seigneur Jésus a chassé l’esprit impur, les disciples sont venus Lui demander pourquoi ils n’ont pas pu chasser ce démon ? Lisons :

« Quand Jésus fut entré dans la maison, ses disciples lui demandèrent en particulier: Pourquoi n’avons-nous pu chasser cet esprit? Il leur dit: Cette espèce-là ne peut sortir que par la prière. » Marc 9 :28-29

Nous allons revenir sur cet aspect plus tard, sur cette réponse du Seigneur. Mais voyons la version de Matthieu lorsque les disciples ont posé la question de savoir pourquoi ils n’ont pas pu chasser le démon ?

Lisons :

« Alors les disciples s’approchèrent de Jésus, et lui dirent en particulier: Pourquoi n’avons-nous pu chasser ce démon? C’est à cause de votre incrédulité, leur dit Jésus. Je vous le dis en vérité, si vous aviez de la foi comme un grain de sénevé, vous diriez à cette montagne: Transporte-toi d’ici là, et elle se transporterait; rien ne vous serait impossible. Mais cette sorte de démon ne sort que par la prière et par le jeûne. » Matthieu 10 :19-21

Le Seigneur Jésus commence d’abord par leur dire que c’était à cause de leur incrédulité qu’ils n’ont pas pu chasser ce démon ? Que vient faire l’incrédulité ici alors que ces mêmes disciples chassaient déjà des démons ? La suite de ce que le Seigneur a dit nous donne l’indication de l’origine de cette incrédulité. Le Seigneur leur dira que si vous aviez de la foi comme un grain de sénevé, vous diriez à cette montagne : transporte-toi d’ici là, et elle se transporterait ; et rien ne vous serait impossible. Stoppons ici d’abord. Pourquoi le Seigneur Jésus parle ici de montagne ? Certainement, le problème auquel ils faisaient face semblait grand à leurs yeux. C’était un cas difficile qu’ils n’avaient peut-être jamais rencontré. Voyez lorsque le Seigneur Jésus Lui-même a chassé cet esprit, la Bible dit :

« Jésus parla sévèrement au démon, qui sortit de lui, et l’enfant fut guéri à l’heure même. » Matthieu 10 :18 Le Seigneur Jésus n’avait pas juste chassé ce démon. Le Seigneur Jésus lui parla sévèrement ! Est-ce le Seigneur Jésus avait-Il besoin de parler sévèrement pour qu’un démon puisse sortir d’un corps qu’il possède ? Non, pas du tout ! De fois, Il touchait seulement ou rien qu’enseignant, les démons partaient et les possédés étaient délivrer. Pourquoi le Seigneur Jésus devait-il chasser ce démon avec sévérité ? C’est à la fin qu’Il révélera cela en disant : Mais cette sorte de démon ne sort que par la prière et par le jeûne.

Si je comprends bien, permettez-moi, il y a des démons qui peuvent sortir sans le jeûne et la prière et il y en a d’autres qui ne peuvent sortir que par la prière et par le jeûne. Dans les solutions que le Seigneur Jésus propose pour pouvoir chasser ce démon, Il a mentionné la petite foi d’un côté et la prière et le jeûne d’un autre. Le Seigneur Jésus n’a pas directement commencé par amplifier ce problème, ce cas que les disciples ont rencontré. C’est vrai que cette sorte de démon ne sort que par la prière et par le jeûne cependant, Je vous le dis en vérité, si vous aviez de la foi comme un grain de sénevé, vous diriez à cette montagne: Transporte-toi d’ici là, et elle se transporterait; rien ne vous serait impossible. La foi nous donne même les choses que nous ne pouvons avoir que par la prière et le jeûne.

Qu’est-ce que le Seigneur veut-Il nous apprendre ?

C’est quoi ce défi qui est devant vous ! Ce géant de démon impur qui se tient contre votre destinée, qui vous bloque, cette situation qui vous semble impossible à résoudre ?  Si seulement vous pouvez avoir une petite foi comme un grain de sénevé, vous diriez seulement…que dites-vous face avec votre situation ? Le pouvoir de chasser les démons n’a pas été donné qu’aux pasteurs, aux prophètes, aux évangélistes…mais à tous ceux qui croient !

Lorsque vous recevez la Bonne Nouvelle, vous croyez au Seigneur Jésus, sachez que vous avez le pouvoir de chasser les démons. C’est l’un des miracles qui accompagnent tous ceux qui croient au Seigneur Jésus. Nous pouvons voir cela dans Marc 16 :

« Puis il leur dit: Allez par tout le monde, et prêchez la bonne nouvelle à toute la création. 16 Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné. 17 Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru: en mon nom, ils chasseront les démons; ils parleront de nouvelles langues »

Où que vous soyez, sachez que vous pouvez chasser les démons. Rien ne vous sera impossible si vous avez juste une petite foi. Voyez-vous ? Avant même que n’interviennent la prière et le jeûne, c’est premièrement votre foi ! Ne soyez pas incrédule. Ne vous fiez pas à ce que vous voyez avec vos yeux physiques. Souvenez-vous que la crédulité c’est la facilité de croire même sans une base quelconque. L’incrédulité c’est lorsque nous posons des conditions avant de croire à quelque chose. C’est vrai que ce que vous vivez peut demander beaucoup de prière et beaucoup de jeûne, mais avant d’y arriver, c’est d’abord l’incrédulité que vous devez mettre de côté. Vous savez que même pour la prière et le jeûne, il faut toujours avoir la foi. Parce pour certains, lorsqu’il regarde la gravité de leur problème, ils ne pourront même pas prier ni jeûner. Combien de fois n’avons-nous pas entendu des gens dirent, qu’à cause de leur problème ou de la gravité de la situation qu’ils vivent qu’ils n’arrivent plus à prier ? Le fait de ne pas pouvoir prier est un acte d’incrédulité.

Ils sont déjà chao rien qu’en regardant leurs problèmes.

Voyez-vous ? Pour une situation grande comme une montagne, il nous faut seulement une petite foi comme un grain de sénevé. L’incrédulité amplifie nos problèmes et les rend comme des montagnes, elle rend impossibles toutes les choses qui sont possibles dans notre vie. La foi, elle n’a pas besoin d’être aussi grand que le problème. Une toute petite foi comme la taille d’un grain de sénevé suffit pour déplacer les montagnes, pour rendre possible toute situation impossible.

Que la grandeur de votre problème ne vous influence pas ! Que le temps que cela a pris ne baisse pas votre foi ! Que tout ce que vous avez essayé de faire pour le résoudre sans succès depuis les années ne vous rende pas incrédule ! Si satan était tombé la première fois, notez que ce n’était pas par la prière et le jeûne des disciples. Non, ils n’avaient pas prié et jeûné pour les cas qu’ils allaient rencontrer, mais ils avaient confiance au nom de Jésus. Souvenez-vous lorsque le Seigneur Jésus les avaient envoyé. Ils sont rentrés avec des témoignages !

Que Dieu bénisse Sa parole au nom puissant de Jésus. Si vous êtes béni par cette partie de notre enseignement, n’hésitez pas à le partager afin de bénir encore plusieurs et que Dieu vous bénisse au nom puissant de Jésus !

2 réponses sur « 4ème partie : « Les conséquences de l’incrédulité » – suite b »

  1. Il a vaincu la mort Lui qui s’est donné pour nous et encore aujourd’hui, Jésus combat et intercède pour nous alors, prenons et utilisons les armes qu’Il ns a laissées ALLONS de l’avant Notre Rédempteur est vivant et puissant, par Lui et en Lui ns avons la victoire et la possibilité de chasser le diable et ses démons. Jésus est plus que VAINQUEUR e ns le sommes aussi si restons attachés à Lui. Alléluia Hosana !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.