MA SEMAINE ZERO DOUTE !!!


Exhortation de la semaine :

Il n’est pas encore trop tard pour moi ! Je ne douterai plus !

Bien-aimé(e), que la grâce abondante et enrichissante de notre cher tendre Père céleste vous soit multipliée pendant que vous lirez ou écouterez cette exhortation dans le glorieux nom de notre Seigneur Jésus. Comme vous l’avez certainement remarqué depuis un temps est que chaque semaine, nous sommes en train d’adresser une chose négative pouvant influencer négativement notre vie, voire notre destinée et nous empêcher de voir la main de Dieu dans nos vies. Nous voulons éliminer toutes ces choses, voilà pourquoi nous dénommons nos semaines : « zéro… » suivant que le Saint-Esprit nous inspire.

Nous rendons grâce à Dieu une fois de plus de ce qu’Il a permis que nous puissions entrer en Octobre, le dixième mois de l’année, car plusieurs de ceux qui ont commencé avec nous ne sont plus ; d’ailleurs chacun d’entre nous de près ou de loin a perdu quelqu’un de cher ou a entendu quelqu’un, un frère ou un collègue avoir perdu un être cher ou une connaissance. Cependant, Dieu nous garde toujours en vie. Voilà pourquoi, au-delà de tout ce que nous pouvons avoir comme problèmes, difficultés, défis etc. nous devons premièrement et tous les jours apprécier le don de la vie que Dieu nous donne. Nous devons nous dire chaque jour et à chaque instant qu’à tout moment Dieu peut agir dans ma vie et accomplir quelque chose qui m’étonnera moi y compris mes ennemis et mes persécuteurs. Pour que Dieu agisse, nous devons mettre de côté tout ce qui peut Lui empêcher de nous toucher, tout ce qui rend Sa main trop courte pour nous sauver et Son oreille trop dure pour nous entendre. L’une de ces choses que nous allons d’ailleurs adresser cette semaine est LE DOUTE.

C’est quoi le doute ?

C’est l’incertitude sur l’existence ou la vérité d’une chose, sur la vérité ou la fausseté d’une idée. C’est l’état de l’esprit de celui qui doute des vérités de la religion. Dans notre contexte, c’est l’incertitude sur l’accomplissement de la parole ou des promesses de Dieu. Chacun de nous a des promesses, s’attend à Dieu pour une chose ou une autre, a déjà reçu une prophétie ici ou là. En dépit de cela, lorsque nous regardons en nous, autour de nous c’est tout à fait le contraire de ce que nous attendons de Dieu, de ce que l’on nous avait prophétisé, de ce que la parole de Dieu nous dit ou nous promet et ainsi, nous sommes tentés ou même conduits à pouvoir douter.

Qu’est ce qui se passe lorsque nous doutons ?

Nous allons considérer deux points de ce qui se passe lorsque nous doutons et ensuite, nous allons prier et confesser notre foi pour cette semaine :

  1. Le doute nous empêche de recevoir des choses de la part de Dieu

Très tôt le matin, j’ai reçu le message de l’une de nos sœurs au Canada qui me dira : « Papa, j’ai compris un de mes problèmes aujourd’hui. Je bénis le Seigneur. » Je lui ai dit : « Dis-moi ». Elle me donnera le passage d’ailleurs de notre exhortation de la semaine, celle de Jacques 1:6 qui nous dit :

« Mais qu’il la demande avec foi, sans douter; car celui qui doute est semblable au flot de la mer, agité par le vent et poussé de côté et d’autre. »

Puis, elle rajoutera ceci :

« Sans douter…si Dieu ajoute ça, c’est parce qu’Il sait que parmi nous, il y a de ceux qui croient avoir la foi et pourtant le doute remplit leurs cœurs et leurs pensées. Papa, j’ai compris aujourd’hui qu’une grande barrière devant moi était le doute. Mais je renonce à cela au nom de Jésus pour le don et la grâce de la foi. »

Notre sœur, par la grâce de Dieu s’est rendu compte qu’il y avait une grande barrière devant elle. Cette barrière n’est placé ni par Dieu, ni même par le diable ou les sorciers. C’est-à-dire que de fois, nous souffrons non pas à cause des autres ou de toute force étrangère ou extérieure mais plutôt à cause de nous-mêmes, nos doutes ! Lorsqu’une personne ose demande quelque chose, cela veut dire d’une manière ou d’une autre, elle a la foi, cependant, cette foi doit être pure, exempte de tout doute. Je considère le doute comme la rouille, comme l’huile dans l’eau, comme un élément indésirable qui empêche un autre de fonctionner correctement. Le doute c’est comme les interférences qui nous empêchent de recevoir le signal. C’est comme un virus dans notre ordinateur qui doit être mis en quarantaine et supprimer si nous voulons que le système de notre foi puisse fonctionner correctement. Croire, c’est bien si seulement et s’il n’est pas accompagné du doute. Le doute peut intervenir avant ou après notre demande. Certaines personnes doutent avant, d’autres pendant, d’autres après. Avant de demander quelque chose à Dieu, vous doutez déjà au-dedans de vous et après, lorsque la chose ne va pas marcher, directement vous vous direz : « je savais que cela n’allait pas marcher. » Pendant, c’est lorsque vous demandez, vous doutez au-dedans de vous, vous n’êtes pas sûr que Dieu vous entend. Après, c’est lorsqu’après avoir demandé, vous ne voyez pas encore physiquement la chose, vous commencez à douter, vous vous dites sûrement que cela ne va pas se réaliser. Vous commencez à vous poser beaucoup de questions…est-ce ? Est à cause de ? Etc. Le doute est quelque chose que nous devons extraire de la foi si nous voulons que notre foi puisse fonctionner. Voyons ce que la suite de Jacques 1 nous dit, les versets 7et 8 :

« Qu’un tel homme ne s’imagine pas qu’il recevra quelque chose du Seigneur: c’est un homme irrésolu, inconstant dans toutes ses voies. »

Le doute disqualifie tout celui qui l’a de la liste de ceux qui doivent recevoir quelque chose de la part de Dieu. Le doute nous déconnecte de la provision divine. Nous savons que Dieu nous donne infiniment au-delà de ce que nous pouvons demander ou penser, ceci n’est possible que par la foi car le doute fait tout le contraire. Lorsque nous doutons, Jacques nous dit que nous ne puissions même pas…même pas imaginer que nous recevrons quelque chose du Seigneur. Si nous ne savons pas recevoir quelque chose du Seigneur, c’est-à-dire que nous n’aurons pas la grâce excellente, nous n’aurons pas le don parfait suivant le passage qui dit que toute grâce excellente et tout don parfait descendent d’en haut, du Père des lumières en qui il n’y a ni changement ni ombre de variation. Si nous ne recevons pas des choses de la part de Dieu, quel sera notre sort ?

  1. Le doute nous empêche d’ôter nos montagnes

Il y a l’histoire d’un frère, je ne sais pas si c’est vraie, mais on me l’a raconté il y a longtemps. Ce dernier avait lu ce passage de Marc 11 :23, d’où il est écrit :

« Je vous le dis en vérité, si quelqu’un dit à cette montagne: Ôte-toi de là et jette-toi dans la mer, et s’il ne doute point en son cœur, mais croit que ce qu’il dit arrive, il le verra s’accomplir. »

Notre frère, derrière sa maison, il y avait une vraie montagne. Il ne s’agissait pas d’une montagne spirituelle, mais bien réelle et physique. A chaque fois qu’il se réveillait le matin, il voyait toujours cette montagne. C’est ainsi qu’après avoir lu le passage de Marc, ce dernier a commencé à parler à cette montagne. Chaque matin, lorsqu’il se réveillait, il a commencé à dire à la montagne d’être ôtée de là. Le lendemain, rien ne bougeait physiquement et sa montagne était toujours là. Il ne s’est pas fatigué. Chaque matin, il répétait la même chose. Ce qu’il ne savait pas est que quelque chose se passait dans la dimension spirituelle et un jour, pendant qu’il brossait ses dents, il voit les engins de l’Etat, une équipe venir commencer un chantier. Qu’est ce qui se passe ? L’on doit construire une route mais celle-ci doit impérativement passer par là où se trouve la montagne. Du coup, ils étaient obligés de pouvoir l’aplanir. Ainsi dit, ainsi fait et la montagne de notre frère n’existe plus !

Lorsque l’on parle d’une montagne, on fait allusion à toute situation contraire, négative, difficile, qui perdure dans notre vie, qui nous fait souffrir, qui nous décourage, nous vole notre joie, qui nous fait pleurer dans le secret que l’on ne peut pas surmonter tout seul. Cependant, le Seigneur Jésus nous dit que cette montagne là de notre vie, il y a une possibilité de pouvoir l’ôter. Comment ? Il faut lui parler et lui dire de se jeter dans la mer. Comment ? Sans douter.

Plusieurs d’entre nous ne croient plus recevoir quelque chose de la part de Dieu, ni surmonter ce qu’ils ont comme problèmes. Ils ne croient plus que les promesses de Dieu vont encore s’accomplir dans leurs vies aujourd’hui, cette semaine, ce mois, cette année. Ils doutent de la parole, de la promesse de Dieu, des prophéties qui ont été dites sur leurs vies. Le Seigneur Jésus nous dit que si nous ne doutons pas, nous verrons la chose s’accomplir. C’est-à-dire qu’elle s’accomplira dans la suite du temps…elle peut ne peut s’accomplir instantanément, mais elle s’accomplira certainement. Dans ce passage, il s’agissait d’un figuier qui était maudit par le Seigneur Jésus. Le figuier n’avait pas séché instantanément. Je sais que le Seigneur Jésus pouvait le faire sécher instantanément, car Dieu est capable de faire pousser une plante en un jour et de la faire sécher aussi en un jour. Souvenez-vous du ricin dans le livre de Jonas. Le Seigneur Jésus voulait sûrement nous enseigner de croire même sans avoir vu. C’est au chemin retour qu’ils étaient tous dans l’étonnement de voir que le figuier maudit avait séché !

Sachons donc que le doute est très dangereux pour notre foi. Le doute est pour la foi ce que la carie est pour la dent, le virus du sida pour nos anticorps, le péché pour l’homme…il détruit notre foi et la rend néant.

Alors, je ne sais pas tout ce que vous pensiez que vous ne pourrez jamais devenir, jamais recevoir, jamais surmonter, jamais avoir, jamais atteindre…peut être depuis votre jeune âge, depuis quelques années, depuis le début de cette année…et quand vous voyez que nous sommes déjà en Octobre, vous vous dites certainement que cette année encore va passer sans que je reçoive, que je devienne, que je…le doute envahit votre cœur, tout est incertain, illusoire ! Sachez que Dieu n’est pas un homme pour mentir, Il n’est pas fils d’homme pour se repentir ! Croyez en Dieu ! Croyez en Sa parole, Ses promesses !

Vous pouvez tout recevoir de la part de Dieu. Il est écrit que Dieu donne la grâce et la gloire. Dieu ne refuse aucun bien à ceux qui marchent dans l’intégrité. Psaume 84 :12 Il nous donne infiniment au-delà de ce que nous pouvons demander ou penser ! Si seulement et si nous refusons de douter ! Le doute doit être filtré de notre foi afin que nous puissions plaire à Dieu pour recevoir de Lui toute chose et ôter de devant nous toute montagne qui nous empêche de progresser sur le chemin de notre destinée au nom puissant de Jésus.

Qu’entendez-vous de la part de Dieu ? Qu’avez-vous demandé à Dieu ? Que voulez que Dieu fasse pour vous ? Doutez-vous de la puissance de Dieu ? De sa fidélité ? De sa bonté ? De son amour ?

Ceci me rappelle la chanson : ‘’ Be magnified O Lord, You are highly exalted, and there is nothing you can’t do. O Lord my eyes are on You. Be magnified Ô Lord, be magnified.” Se traduit littéralement par “Sois magnifié Seigneur, Tu es très élevé, et il n’y a rien que Tu ne puisses pas faire. Ô Seigneur, mes yeux sont sur Toi. Sois magnifié Ô Seigneur, sois magnifié. » Dans la même chanson l’auteur dit : “I have made you too small in my eyes…Ô Lord forgive me…”  Qui veut dire : “ Je T’avais considéré comme étant petit à mes yeux…Ô Seigneur, pardonne moi.”

Plusieurs d’entre nous devons demander pardon à Dieu d’avoir cru qu’Il était incapable de résoudre nos problèmes, qu’Il n’était pas bon, qu’Il n’était pas Fidèle, qu’Il n’était pas puissant…combien d’entre nous accusons Dieu ? Alors que Dieu n’est pas notre problème. Notre problème, c’est tout simplement, nos doutes !

Que Dieu bénisse Sa parole ! Si vous êtes béni, partagez afin de bénir aussi les autres au nom puissant de Jésus.

Une réponse sur « MA SEMAINE ZERO DOUTE !!! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.