Bienvenue au dernier trimestre de 2016

L’année 2016 a été déclarée pour nous comme étant l’année dans laquelle Dieu fera de chacun de nous une source de bénédictions suivant Sa parole qui dit que nous sommes une race bénie de l’Eternel. Personnellement, je rends grâce à Dieu pour Sa fidélité envers nous, parce que si je regarde en arrière, je sais compter beaucoup de bonnes choses que Dieu a fait pour nous, et aussi ce privilège qu’Il a fait que je sois une bénédiction pour plusieurs à travers le monde. Cela n’est pas par ma force, ni par ma puissance, mais c’est par Son Esprit Saint, par Sa grâce qu’Il m’accorde car qui suis-je pour que mes écrits, mes audio puissent bénir, guérir, délivrer les gens même à distance ? C’est tout simplement l’œuvre de Dieu. Qu’en est-il pour vous ? Chacun de nous doit commencer à réfléchir sur Sa vie et commencer déjà à évaluer comment a été cette année pour lui parce que nous sommes arrivé à sa fin, c’est le tout dernier trimestre. Dans quelques heures, ce sera Octobre, puis Novembre et enfin Décembre 2016.

Etes-vous devenu cette source de bénédictions ou non ? Etes-vous reconnaissant à Dieu de voir la fin de cette année ? Ou êtes-vous de ceux qui se plaignent et qui pleurent à cause de problèmes, de défis, de pertes qu’ils ont eues durant cette année ? Il est écrit :

« Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein. » Romains 8 :28 Plusieurs d’entre nous avons l’habitude de déclarer cette parole. Mais la question que nous allons nous poser est celle-ci : aimons-nous Dieu ? Car si vous n’aimez pas Dieu, vous aimez le monde ou les choses de ce monde, toutes choses ne vont pas concourir à votre bien. Mais si seulement vous L’aimez, même si vous vivez dans des difficultés, même si jusqu’à présent vous n’avez rien vu, rien vécu de bon, sachez que tout ce que vous vivez là concourt à votre bien.

Quand Dieu nous fait souffrir, c’est pour un but

J’aime ce qui est écrit dans le livre de Deutéronome 8 :3 :

« Il t’a humilié, il t’a fait souffrir de la faim, et il t’a nourri de la manne, que tu ne connaissais pas et que n’avaient pas connue tes pères, afin de t’apprendre que l’homme ne vit pas de pain seulement, mais que l’homme vit de tout ce qui sort de la bouche de l’Éternel. »

Peut-être que toute cette année, ou depuis des années, vous vivez dans l’humiliation, vous souffrez même de la famine, et vous mangez carrément que ce qui tombe dans votre assiette et non pas ce que vous aimez et désirez vraiment manger, des choses même que vos parents n’ont pas connues, sachez que Dieu le fait pour un but. Le but c’est de nous apprendre que l’homme ne vit pas de pain seulement, mais de tout ce qui sort de la bouche de Dieu. Ceci est la grande leçon de la vie que chacun de nous qui veut voir la main de Dieu, la grandeur de Dieu doit chercher à apprendre. Vous échouerez dans la vie, vous ne sortirez pas de votre désert, de votre humiliation, de votre souffrance si vous n’apprenez pas que l’homme ne vit pas seulement de pain mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.

Cette même Parole est la réponse que le Seigneur Jésus avait donnée à satan lorsque ce dernier Lui avait demandé de changer une pierre en pain. Lisons cela :

« Le tentateur, s’étant approché, lui dit: Si tu es Fils de Dieu, ordonne que ces pierres deviennent des pains. Jésus répondit: Il est écrit: L’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. » Matthieu 4 :3-4

Que fait le diable, il vient nous proposer la facilité. C’était facile pour le Seigneur Jésus qui avait faim avait tout son pouvoir et toute la puissance qu’Il avait accumulé pendant Ses quarante jours de jeûne d’ordonner que les pierres des pains, mais Il répondit au diable que l’homme ne vit pas de pain seulement. C’est-à-dire que nous devons pas seulement chercher les choses de ce monde, ce qui nourrit notre ventre, qu’il y a mieux que cela, ce qui sort de la bouche de Dieu, ce que Dieu veut que nous fassions de nos vies. Le pain, c’est ce que chacun de nous veut pour lui, mais la parole de Dieu est ce que Dieu pour nous en dépit de ce que nous voulons pour nous-mêmes. C’est-à-dire suivant Deutéronome, que Dieu à cause de ce qu’Il a en réserve pour nous, Il nous prive de fois de ce que nous voulons nous-mêmes pour nous pour nous apprendre que ce qui vient de Lui ou ce qu’Il veut de nous est plus important et doit être la priorité. Si nous ne passons pas de classe de l’obéissance à Dieu, nous resterons dans notre situation année après année et ce ne sera pas la faute de Dieu mais notre propre faute. Si jusqu’à présent vous n’avez pas encore vu ce que Dieu vous a promis c’est-à-dire que vous n’avez pas encore fait ce qu’Il vous a demandé de faire. Car, nos bénédictions sont souvent attachées aux instructions de Dieu, tant que nous n’obéissons pas aux instructions de Dieu, nous les manquons.

Mieux vaut la fin d’une chose

Ecclésiaste7 :8 nous dit ceci :

« Mieux vaut la fin d’une chose que son commencement; mieux vaut un esprit patient qu’un esprit hautain. »

Souvent les bonnes choses viennent à la fin. Vous ne devez pas encore vous décourager car cette année n’est pas encore finie ! Si nous attendions quelque chose de la part de Dieu, étant donné que l’année n’est pas encore finie, soyons patients et faisons Lui confiance. Croyons et disons-nous que Dieu le fera certainement dans le cours de l’année, Il se souviendra de moi, Il se lèvera pour moi, Il agira en ma faveur. Même si je n’ai rien vu depuis le début de cette année, je crois qu’en cette fin d’année, je verrai la gloire de Dieu !

Dieu couronne l’année de Ses biens

Dans le Psaume 65 :12, il est écrit :

« Tu couronnes l’année de tes biens, et tes pas versent l’abondance. » Ici, je considère la couronne comme une récompense que l’on donne à ceux qui ont participé à un concours. C’est à la fin qu’elle est donnée. C’est-à-dire qu’à la fin de l’année, Dieu nous récompense. C’est vers cette fin de l’année que nous devons nous attendre à recevoir l’abondance de Dieu. Même si vous n’avez rien vu depuis que l’année a commencé, pour ces trois derniers mois, je vous prie de vous attendre entièrement à Dieu. Que chacun de nous soit prêt à obéir à Dieu, à faire tout ce que Dieu lui demandera de faire afin de recevoir l’abondance de Dieu en cette fin d’année. Ne désespérez donc pas mais plutôt croyez !

L’espérance du juste ne sera pas anéantie

Plusieurs d’entre nous, nous n’avons rien vu parce que nous n’avons rien espérer. Dans le livre de Proverbes 24 :14, il est écrit :

« De même, connais la sagesse pour ton âme ; si tu la trouves, il est un avenir, et ton espérance ne sera pas anéantie. » Quelle est ou quelle était votre espérance pour cette année ? Qu’attendez-vous de la part de Dieu ? Si vous n’espérez rien, vous n’allez aussi rien recevoir. C’est à quoi vous attendez de la part de Dieu vous sera accordé. Toutefois, pour que notre espérance ne soit pas anéantie, cela est conditionné par le fait que nous devons connaître la sagesse pour notre âme. C’est-à-dire que nous devons aussi nourrir notre âme. La connaissance est la nourriture de l’âme. C’est ainsi que Dieu a dit que l’homme ne vit pas de pain seulement mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. C’est-à-dire que la connaissance de la parole de Dieu, de la volonté de Dieu est ce qui fera que notre espérance ne soit pas anéantie. La version Ostervald dit :

« Telle sera la connaissance de la sagesse à ton âme; quand tu l’auras trouvée, il y aura une bonne issue, et ton attente ne sera point trompée. »

N’oublions pas ce que Dieu dit dans Osée 4 :6 :

« Mon peuple est détruit, parce qu’il lui manque la connaissance. Puisque tu as rejeté la connaissance, Je te rejetterai, et tu seras dépouillé de mon sacerdoce; Puisque tu as oublié la loi de ton Dieu, J’oublierai aussi tes enfants. »

Lorsqu’il nous manque la connaissance, nous sommes détruits ! Lorsque nous rejetons la connaissance, Dieu nous rejette aussi. Lorsque nous oublions la loi de notre Dieu, Il oublie aussi nos enfants. C’est-à-dire que si nous voulons voir la main de Dieu, nous devons chercher la connaissance de ce qu’Il veut que nous fassions par moment et que nous puissions le faire sans douter, sans attendre un seul instant. Nous devons nous soumettre à Dieu sans réserve si nous voulons voir Sa main dans ce que nous traversons comme difficultés, comme défis. Parlant de l’espérance, il est écrit dans Hébreux 11 :1 :

« Or la foi est une ferme assurance des choses qu’on espère, une démonstration de celles qu’on ne voit pas. » La foi est donc l’assurance des choses que nous espérons avoir et que nous démontrons même sans les avoir vues. C’est-à-dire que nous ne pouvons pas parler de l’espérance sans parler de la foi, nous ne pouvons pas plaire à Dieu sans la foi, nous ne pouvons pas recevoir quelque chose de la part de Dieu dans la foi ! C’est pour cela, alors que nous sommes arrivés à la fin de cette année, ce dernier trimestre, pour nous booster dans notre foi afin que nous puissions recevoir ce que nous attendons de la part de Dieu cette année, nous aurons la version 2016 de la série d’enseignement : « LA FOI QUE DIEU HONORE ». Par la grâce de Dieu, cette série d’enseignement sera le deuxième titre des livres que nous allons publier si Dieu nous bénit.

Alors bien-aimé, ce n’est pas l’heure de se décourager, mais plutôt de s’encourager ! Ce n’est plus l’heure de pleurer et de rester dans le deuil, mais l’heure de se lever pour rendre les actions de grâces à Dieu du fait que nous sommes encore en vie. Le souffle de vie est comme le led, la lampe témoin de l’espérance ! Comme nous l’avons publié dans une prière sur Facebook, que je pense mettre sur le site aussi : « Je vis ! Il y a encore de l’espérance pour moi ! » Si vous êtes respiré encore, sachez qu’il y a encore de l’espérance pour vous, que les choses peuvent encore changer en votre défaveur ou en votre faveur. Tout dépendra de votre choix d’espérer ou de désespérer. Nous rendons donc grâce à Dieu pour Sa fidélité et Sa bonté, pour le dernier trimestre de cette année 2016. Je ne sais pas en ce qui vous concerne mais pour moi, je suis une race bénie de l’Eternel, je suis une source de bénédictions pour ma génération et pour cela, je suis très reconnaissant à Dieu. Qu’à Lui seul soit tout l’honneur, toute la gloire et toute la louange au nom puissant de Jésus.

Bienvenue au dernier trimestre de 2016 et que ces trois derniers mois soient pour nous des mois d’obéissance, de soumission à Dieu afin qu’Il intervienne en notre faveur dans tous les aspects de nos vies au nom puissant de Jésus.

Que Dieu bénisse Sa parole et comble chacun de nous de Ses grâces au nom puissant de Jésus.


Etes-vous béni ? N’hésitez pas à partager afin de bénir une autre personne pour la seule gloire de notre Dieu. Si Dieu vous met à cœur de soutenir ou de devenir partenaire de notre site, contactez-nous et ensemble enseignons la justice à la multitude et que Dieu vous bénisse abondamment au nom puissant de Jésus !

5 réponses sur « Bienvenue au dernier trimestre de 2016 »

  1. Amen Alléluia, je rends grâce à Notre Père céleste de ce que jusqu’à ce jour où l’année va prendre fin par ce dernier trimestre je sois en vie ainsi que mes enfants, et beaucoup des membres de ma famille et mes ami (es). Dieu a été fidèle et merveilleux envers les miens et moi même. Puisse Dieu ns aider à encore mieux ns approcher de Lui pour Sa gloire et mieux Le servir. J’ai appris qu’avec Dieu, nul besoin de s’inquiéter si ce n’est Lui faire confiance et s’attendre à Lui Seul et, c’est dns ces attentes et 7 patience qu’Il ns enseigne le mieux loué soit Son Nom. Demeurons bénis race bénie de l’Eternel, Dieu n’a pas fini avc moi et Il opèrera encore au nom de Jésus Amen !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s