4ème partie : Dieu ne veut pas que vous restiez longtemps dans le deuil

Bien-aimé(e) dans le Seigneur, hier, plus exactement à 14:36, j’ai reçu ce beau message, cette bonne nouvelle sur mon Messenger : « Bonjour pasteur ! Dieu m’a fait grâce j’ai accouché un beau garçon il s’appelle (je tais le nom). Comme mon mari m’avait interdit, les réseaux sociaux, c’est pour cette raison que je n’étais plus en contact avec vous. Je vous demande de prier pour moi et mon bébé. » Ce message a réjoui mon cœur et j’ai rendu grâce à Dieu et ce matin même je prie que Dieu pense à toutes et tous ceux qui font face à ce défi des fruits des entrailles. Par la grâce de Dieu, je reviendrai avec le témoignage entier afin que nous puissions honorer notre Dieu, car c’est Lui qui a fait cela. La même période l’année passée, plus exactement, le 15 Septembre 2015, vers 06 :29, donc très tôt le matin, j’avais encore reçu un message de la dite sœur : « Shaloom pasteur ! Ce matin J’ai un cœur attristé car mon mari m’a dit des choses pas bien parce que je n’ai pas encore conçu. Il dit qu’il ne peut pas continuer à attendre. Hier aussi au bureau quelqu’un m’a dit comment les gens se moquent de moi parce que je n’ai pas d’enfants. Vraiment, que ton Dieu fasse taire tout le monde en me donnant les enfants. J’ai des larmes quand je t’écris ce message. Je ne te connais pas mais à travers tes publications sur Facebook, j’ai senti que t’es un homme de Dieu et que je pouvais me confier à toi »

 Et je lui ai répondu suivant que le Seigneur m’avait mis à cœur :

« C’est le normal que l’on se moque de toi ma sœur pour que Dieu change cette moquerie en célébration pour toi ma sœur. Ce n’est pas le moment de donner accès à l’ennemi et de considérer ce que ton mari ou ce que ces gens viennent te dire. Pourquoi viennent-ils tous maintenant? D’où sortent ces paroles de la bouche de ton mari? Célèbre ton Dieu. Je t’ai envoyé l’exhortation de la semaine et la prière en audio. Ecoute, écoute, écoute et prie avec toute cette semaine. Garde toujours ton cœur plus que tout. La vie vienne du cœur et c’est le cœur que l’ennemi attaque. Nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang. Ne voyez tous ces gens, ne prends pas en mal ton mari, mais vois l’ennemi qui veut voler ta bénédiction. Dieu agit en ta faveur et ne t’abandonne pas. Psaume 138:8 »

Comme je l’ai dit, je reviendrai avec une page dédiée seulement à ce témoignage. Je continuais à prononcer le nom de la sœur, à penser à elle dans mes prières. Elle revenait toujours avec des problèmes auxquels elle faisait face à cause de son défi, jusqu’à un moment même où j’ai reçu des menaces de son mari. Mais aujourd’hui, Dieu a essuyé ses larmes ! Je rends gloire à Dieu pour Sa fidélité. Et je me rappelle de l’enseignement du dimanche passé : « QUAND DIEU AGIT A L’INSU DE TOUS », par la grâce de Dieu nous le mettrons en ligne en écrit et en vidéo pour nous édifier. C’est pour nous aider à faire confiance à Dieu peu importe la situation que nous traversons car en tant qu’humains, nous ne pouvons jamais nous apercevoir de la manière que Dieu fait des choses. Ses voies sont si élevées que nous nous ferons un grand mal si nous commençons à nous poser la question de savoir : « Comment est-ce que Dieu le fera ? Comment va-t-Il résoudre mon problème qui a duré aussi longtemps ? »

C’est la raison pour laquelle Dieu dit à quelqu’un ce matin de sortir de son deuil ! D’arrêter avec son deuil ! Tant que vous restez dans le deuil, vous aurez toujours un cœur glacé, un cœur froid, et un cœur pareil ne pourra jamais croire à l’œuvre de Dieu et pourtant, sans la foi, nous ne pouvons pas être agréable à Dieu. Si nous ne sommes pas agréables à Dieu, nous ne pourrons jamais recevoir ce que Dieu nous donne. Nous serons en train de défaire par nos paroles ou par notre attitude ce que Dieu fait dans le secret pour nous. Notre passage de base, lorsque les enfants de Jacob sont venu lui annoncer la bonne nouvelle que son fils Joseph était encore en vie et que c’était lui qui gouvernait l’Egypte, nous fait voir que ce dernier n’avait pas du tout cru. Relisons cela Genèse 45 :25-28 :

« Ils remontèrent de l’Égypte, et ils arrivèrent dans le pays de Canaan, auprès de Jacob, leur père.
Ils lui dirent: Joseph vit encore, et même c’est lui qui gouverne tout le pays d’Égypte. Mais le cœur de Jacob resta froid, parce qu’il ne les croyait pas.  Ils lui rapportèrent toutes les paroles que Joseph leur avait dites. Il vit les chars que Joseph avait envoyés pour le transporter. C’est alors que l’esprit de Jacob, leur père, se ranima;
et Israël dit: C’est assez! Joseph, mon fils, vit encore! J’irai, et je le verrai avant que je meure. »

Qu’est ce qui avait fait que le cœur de Jacob puisse rester froid alors qu’on lui annoncé une si bonne nouvelle ? C’est tout simplement parce que ce dernier avait adopté une attitude de deuil depuis qu’il avait perdu son fils Joseph. Lisons cela :

« Et il déchira ses vêtements, il mit un sac sur ses reins, et il porta longtemps le deuil de son fils. Tous ses fils et toutes ses filles vinrent pour le consoler; mais il ne voulut recevoir aucune consolation. Il disait: C’est en pleurant que je descendrai vers mon fils au séjour des morts! Et il pleurait son fils. » Genèse 37 :34-35

Voyez-vous ?
Il porta longtemps le deuil de son fils…Il ne voulut recevoir aucune consolation…il disait : c’est en pleurant que je descendrai vers mon fils au séjour des morts ! Quelles paroles ? C’est en pleurant que je descendrai vers mon fils au séjour des morts ? Quelles paroles sortez-vous de votre bouche ? Quelles résolutions avez-vous prises à cause de ce qui vous est arrivé ? Vous ne voulez plus croire en quelque chose ? Vous attendez le jour de votre décès ? Vous portez longtemps un deuil ? Sachez que votre Joseph vit quelque part, sachez que c’est lui d’ailleurs qui gouverne l’Egypte, le seul pays où il y a la nourriture en abondance durant toutes ces années de sécheresse ! Dieu sait très bien faire les choses ! Ce matin, je ne sais pas l’heure à laquelle vous lirez cette exhortation, j’aimerai que vous puissiez vous dire que vous trouverez la solution à votre problème. Je sais que pour le cas de deuil, c’est irréparable, cependant, Dieu veut que nous soyons consolés. Nous avons perdu un être cher, mais si nous sommes encore en vie, c’est-à-dire que Dieu peut faire encore des grandes choses pour nous. Notre deuil empêchera Dieu d’agir en nous.

Suivant Esaïe 61 :1-3 qui nous dit :

« L’Esprit du Seigneur, l’Éternel, est sur moi, Car l’Éternel m’a oint pour porter de bonnes nouvelles aux malheureux; Il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé, Pour proclamer aux captifs la liberté, Et aux prisonniers la délivrance; Pour publier une année de grâce de l’Éternel, Et un jour de vengeance de notre Dieu; Pour consoler tous les affligés; Pour accorder aux affligés de Sion, Pour leur donner un diadème au lieu de la cendre, Une huile de joie au lieu du deuil, Un vêtement de louange au lieu d’un esprit abattu, Afin qu’on les appelle des térébinthes de la justice, Une plantation de l’Éternel, pour servir à sa gloire. »

Je prie que par la puissance du Saint-Esprit, par la puissance de la Parole de Dieu, cette bonne nouvelle que vous recevez ce matin, que Dieu guérisse votre cœur brisé, que Dieu vous donne une huile de joie au lieu du deuil et que la même situation que vous a endeuillé jusqu’aujourd’hui serve à la gloire de Dieu.

Dieu ne veut pas que restiez dans ce deuil !!! Levez-vous maintenant ! Glorifiez Dieu pour tout ce que vous vivez ! Dites-Lui que vous comptez sur Lui !

Ce dernier temps il y a eu des troubles dans notre pays avec beaucoup de morts, des blessés, dégâts matériels etc. Il y a toujours de menaces de troubles…merci de nous soutenir dans vos prières ! J’ai été moi-même endeuillé…nous rendons toute la gloire à Dieu par le chemin par lequel Il nous fait passer. Prions les uns pour les autres…priez pour nous, soutenons-nous… nous continuons de notre côté aussi à prier pour vous. N’oublions pas le Gabon et tous les autres pays où il y a des conflits armés ou des crises politiques.

Si ce message vous a béni, n’hésitez pas à le partager. Si Dieu vous met à cœur de soutenir notre site, n’hésitez pas ! Faites-le promptement et Dieu vous bénira certainement ! Que Dieu continue à vous faire du bien au nom puissant de Jésus.

Si vous n’avez pas encore donné votre vie à Jésus, il y a des choses que vous ne recevrez jamais de Dieu. C’est le début de la marche chrétienne. Merci de suivre ce lien: Prière pour recevoir Jésus-Christ comme Seigneur et Sauveur personnel

9 commentaires sur « 4ème partie : Dieu ne veut pas que vous restiez longtemps dans le deuil »

  • Amen ,Dieu est grand et il tient toujours a ses promesses,malgré les torrents ;merci pasteur pour cette enseignement,que Dieu benisse tes oeuvres abondamment.

  • DIEU VEUT QUE NOUS SOYONS DANS LA JOIE ET LA PAIX PARCE QU’IL VIT EN NOUS PARS SON ESPRIT !

    Gloire à notre Dieu, je me réjouir en tout temps parce que Dieu m’a choisi dans son amour et sa miséricorde, je lui appartient il a fait de moi un Héritier et la bible me dit aussi que je suis cohéritier de Christ !

    Romains 8:17
    Or, si nous sommes enfants, nous sommes aussi héritiers: héritiers de Dieu, et cohéritiers de Christ, si toutefois nous souffrons avec lui, afin d’être glorifiés avec lui.

    Psaumes 138:8
    L’Éternel agira en ma faveur. Éternel, ta bonté dure toujours, N’abandonne pas les œuvres de tes mains !

    Nous voyons bien que l’ennemi, sera là pour nous tenir dans la peine, mais je ne veux pas regarder à notre ennemi, Jésus-Christ l’a vaincu sur la croix nous dit sa parole.

    Colossiens 2:15 il a dépouillé les dominations et les autorités, et les a livrées publiquement en spectacle, en triomphant d’elles par la croix.

    Je garde dans mon coeur les paroles de Dieu, qui me propulse vers un avenir de Paix et de Bonheur !

    Jérémie 29:11
    Car je connais les projets que j’ai formés sur vous, dit l’Eternel, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l’espérance.

    Soyez bénis au nom de Jésus-Christ !

    René et Florence

  • Bonjour pasteur je viens auprès de vous ce soir pour prier d’interceder pour moi auprès de Dieu mon fils m’à été enlevé par la police parce qu’il l’ont trouvé seul chez moi pendant que j’étais partie prendre des cours de capacité en droit que je fais à l’université de saint Étienne pasteur mon fils  a 5ans je suis mère seule et je l’élève toute seule ça fait 9jrs aujourd’hui qu’on la enmener je ne fais que des prières de supplications à mon Dieu pour qu’il m’accorde son pardon et grâce aussi aux prières de ma famille chrétienne je tiens le coup et je garde la foi mais c’est très dur je me sens vide sans mon enfant aujourd’hui j’ai reçu le courrier du juge qui m’à convoquée au tribunal mardi le 27 septembre à 9h pasteur je t’appelle au secours afin que tu intercede aussi auprès de dieu pour que mon fils rentre avec moi ce 27 à la maison merci bcps 

    Envoyé depuis mon appareil Samsung

  • QUE LE SEIGNEUR TE FASSE GRACE MA SOEUR HARIELEO
    NOUS SERVONS UN DIEU JUSTE FIDELE ET AMOUR
    RESTE CONFIANTE QQ SOIT LA DECISION DES JUGES
    NOTRE JUGE FERA SON TRAVAIL
    JE PRIE POUR TOI AUSSI MAMAN

Laisser un commentaire