LA VOLONTE DE DIEU (La meilleure chose à faire sur terre) – 10ème Partie

« Quelle est la volonté de Dieu pour la situation que je suis en train de traverser maintenant ? »

Je suis très reconnaissant à Dieu pour cette série d’enseignement sur Sa volonté. Moi, personnellement, je suis très béni non pas seulement d’être l’instrument par lequel Dieu nous instruit, mais d’être aussi moi-même instruit en ce qui concerne la volonté de Dieu. Ce matin, le Saint-Esprit m’a donné encore la force de continuer cette 10ème partie avec ce qu’Il me chuchotait Lui-même dans mon cœur. Le Saint-Esprit m’explique que la volonté de Dieu c’est comme deux objets que l’on doit mettre ensemble pour produire quelque chose. C’est comme une semence plantée, celle-ci pour devenir une plante, elle doit absolument tomber sur une bonne terre. La volonté de Dieu est qu’une semence plantée puisse devenir une plante, que cette plante puisse produire de fruits, que ces fruits donnent d’autres grains et ainsi de suite le cycle doit continuer. La volonté de Dieu n’est pas qu’une semence meurt dans la terre sans devenir une plante ensuite. La volonté de Dieu doit commencer du début à la fin. Elle ne doit pas s’arrêter.

Dans Genèse 1 :11à 12, il est écrit :

« Puis Dieu dit: Que la terre produise de la verdure, de l’herbe portant de la semence, des arbres fruitiers donnant du fruit selon leur espèce et ayant en eux leur semence sur la terre. Et cela fut ainsi.
La terre produisit de la verdure, de l’herbe portant de la semence selon son espèce, et des arbres donnant du fruit et ayant en eux leur semence selon leur espèce. Dieu vit que cela était bon. »

En lisant ce passage, nous voyons que la nature répond automatiquement à la volonté de Dieu. La volonté de Dieu, c’est la parole de Dieu, c’est ce que Dieu dit et ce que Dieu dit, c’est ce qu’Il veut voir.

C’est la même chose aussi lorsque Dieu a créé l’homme, ce dernier été béni afin qu’il puisse être fécond et qu’il puisse se multiplier.

Si vous êtes dans une situation qui est contraire à ce que Dieu a dit pour vous, ce que vous n’êtes pas dans la volonté de Dieu. A partir de cette partie, suivant l’inspiration du Saint-Esprit, nous allons mentionner quelques situations dans lesquelles nous pouvons nous retrouver et dire si cela est dans la volonté de Dieu ou pas. Si ce n’est pas dans la volonté de Dieu, que devons-nous faire ?

Nous devons savoir que la volonté de Dieu existe pour tout ce qui existe. Elle se réalise dans la vie de ceux qui se conditionnent de manière à la vivre, à l’expérimenter. Comme je disais avant, c’est comme deux choses que l’on doit mettre ensemble pour en produire une autre, tant que les deux choses seront séparées rien ne se produira. Cela veut dire que nous ne verrons pas tout ce que Dieu nous a promis si nous ne faisons pas ce que nous devons faire pour voir cela. La volonté de Dieu est comme une alliance dans laquelle Dieu a tous les moyens, toutes les capacités de faire tout ce qu’Il nous a promis à condition que nous nous fassions aussi de notre côté ce qu’Il nous demande de faire.

Pour essayer encore d’expliquer, je dirai que la volonté de Dieu est comme le socket d’une ampoule qui est déjà connecté au courant électrique, mais il faudrait maintenant placer l’ampoule et appuyer sur l’interrupteur pour avoir la lumière. Mettre l’ampoule dans le socket ne suffit pas, il faut aller plus loin et appuyer sur l’interrupteur. Tant que nous ne faisons, nous resterons dans le noir. Nous ne sommes pas dans le noir non pas parce qu’il n’y a pas d’électricité, mais parce que malgré qu’il y a l’électricité, nous n’avons pas fait ce qu’il faut faire pour jouir de celle-ci. C’est donc ainsi dans notre vie de chaque jour. Nous devons chercher toujours ce que nous devons faire ? Dans la prière de notre Père, le Seigneur Jésus dit :

« que ton règne vienne; que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. » Matthieu 6 :10

Dans ce passage, nous voyons qu’au ciel, la volonté de Dieu est déjà faite. Pour que celle-ci soit faite sur terre, il y a beaucoup de choses que nous devons faire, c’est juste quand nous le faisons, que la volonté de Dieu se fait aussi sur terre. Je donne un exemple suivant la vie de notre Seigneur Jésus. La volonté de Dieu était que le monde soit sauvé, cependant, avant que ce salut ne soit effectif, quelqu’un devait faire quelque chose, le Seigneur Jésus devait accepter de mourir sur la croix, de porter le péché de l’homme, ses maladies, la condamnation, la mort afin que cette volonté s’accomplisse. Tant que le Seigneur Jésus n’était pas mort, cette volonté de Dieu ne pouvait pas s’accomplir. En quelque sorte, la volonté de Dieu ne peut pas se faire sur terre tant que nous ne faisons pas sur terre ce qui fera que cette volonté soit faite sur la terre. Et tant que nous ne faisons pas ce qu’il faut faire sur terre, cette volonté de Dieu ne se fera jamais, et tant que la volonté de Dieu ne s’accomplit pas, c’est nous qui sommes perdants. Nous n’allons pas recevoir les bonnes choses qui se trouvent dans la volonté de Dieu. Comme j’ai l’habitude de dire que la volonté de Dieu ne s’accomplira pas d’elle-même. Plusieurs attendent la volonté de Dieu sans rien faire. J’entends plusieurs personnes dire : « que la volonté de Dieu soit faite. » C’est bien ! Mais sachez que la volonté de Dieu ne se fera jamais tant que vous croisez vos bras et que vous ne fassiez rien. De fois, suite aux difficultés que nous rencontrons pour diffuser les enseignements sur internet, nous demandons aux personnes de bonne volonté de soutenir cette œuvre. Plusieurs se contentent de dire : « Que Dieu vous bénisse. » Mais Dieu nous a bénis, mais pour que cette bénédiction nous parvienne, vous devez faire quelque chose. Nous, lorsque nous disons que Dieu vous bénisse, nous le faisons en nous sacrifiant et nous disposant à être des instruments pour vous réconforter, vous enseigner la parole de Dieu.

Tout ce que nous faisons a des conséquences ! Tout ce que nous faisons suivant la volonté de Dieu a des conséquences célestes. Pourquoi ? Parce que la volonté de Dieu est ce qui est faite au ciel et lorsque nous la faisons sur terre, nous aurons des résultats célestes sur terre. Lorsque je dis céleste, je pense à toutes les bonnes choses auxquelles nous pouvons penser ou imaginer. D’ailleurs Jacques nous le confirme :

« toute grâce excellente et tout don parfait descendent d’en haut, du Père des lumières, chez lequel il n’y a ni changement ni ombre de variation. » Jacques 1 :17

Voyons-nous ? Toute grâce excellente et tout don parfait ! Qu’avons-nous besoin de plus à part la grâce et la gloire de Dieu ? N’est-ce pas la grâce de Dieu qui est faiseur d’hommes ? Paul a dit :

« Par la grâce de Dieu je suis ce que je suis, et sa grâce envers moi n’a pas été vaine; loin de là, j’ai travaillé plus qu’eux tous, non pas moi toutefois, mais la grâce de Dieu qui est avec moi. » 1 Corinthiens 10 :15

Toute grâce excellente dont j’ai besoin pour devenir la personne que je dois être descend d’en haut, de Dieu. Et David dit, j’aime beaucoup ce passage :

« Car l’Éternel Dieu est un soleil et un bouclier, l’Éternel donne la grâce et la gloire,
Il ne refuse aucun bien à ceux qui marchent dans l’intégrité. »
Psaume 84 :12

Dans Jacques nous avons vu que tout don parfait et toute grâce excellente descendent d’en haut…David nous dit que c’est Dieu qui donne la grâce et la gloire, qu’Il ne refuse aucun bien fait à ceux qui marchent dans l’intégrité.

C’est-à-dire que la grâce et la gloire sont là, tous les biens sont là, cependant, nous devons faire quelque chose, la volonté de Dieu pour pouvoir en jouir : nous devons marcher dans l’intégrité.

S’il nous manque quelque chose ou s’il y a quelque chose que nous n’avons pas encore reçu de la part de Dieu, cela veut tout simplement dire qu’il y a quelque chose que nous n’avons pas encore fait.

Souvent, nous cherchons que les gens fassent des choses pour nous mais nous ne pensons pas à ce que nous devons faire pour les autres. La volonté de Dieu est quelque chose de pratique.

Faire la volonté de Dieu, c’est marcher au rythme du ciel sur terre.

Quelle est la situation que vous traversez maintenant ?
Etes-vous malade ?
Etes-vous chômeur ?
Etes-vous bloqué ?
Etes-vous dans le manque ?
Etes-vous dans des difficultés ?
Avez-vous des défis ? Lesquels ?
Vous sentez-vous perdus ?

Avant de commencer à répondre à ces questions, j’aimerai insister sur le point de faire quelque chose. Nous entendons les gens dire : « Je fais ceci, je fais cela, mais je ne vois toujours rien. » D’autres même l’emploient au passé : « Je faisais ceci, je soutenais l’œuvre de Dieu, ses serviteurs…mais je ne le fais plus parce que je ne vois rien… »

Que nous dit la Bible ?

Lisons :

« Ne nous lassons pas de faire le bien; car nous moissonnerons au temps convenable, si nous ne nous relâchons pas. » Galates 6 :9

Il y a un temps convenable réservé pour la moisson à condition que nous ne puissions pas nous relâcher. Plusieurs relâchent juste lorsqu’ils sont tout près de leur bénédiction. Les enfants d’Israël après avoir traversé le désert, ils sont même arrivés à Canaan. Dieu leur a dit d’envoyer les douze espions qui ont visité le pays et qui ont ramené les fruits du pays, cependant, puisqu’ils avaient relâché de faire quelque chose, c’est-à-dire de faire confiance à Dieu, de croire en Dieu, de Lui obéir et Lui rendre grâces et qu’ils ont commencé à faire ce qui déplaît à Dieu, à murmurer, à se lamenter, Dieu les a encore renvoyé dans le désert et cette fois-ci pour qu’eux tous, la génération de ceux qui sont sortis de l’Egypte meurent sauf Josué et Caleb. L’histoire en question se trouve dans le livre de Nombres les chapitres 13 et 14. Suivons ce que Dieu dit à Moïse au début de chapitre 13 :

« L’Éternel parla à Moïse, et dit: envoie des hommes pour explorer le pays de Canaan, que je donne aux enfants d’Israël. » verset 1,2a

Dieu ne dit pas dans ce passage qu’Il donnera mais qu’Il donne. C’était donc la volonté de Dieu qu’Israël entre dans cette terre promise ou encore la terre promise était un don parfait pour les enfants d’Israël. Ces derniers sont-ils entrés dans le dit pays ? Lisons ce qui s’est passé au chapitre 14, le versets 29 et 30 :

« Dis-leur: Je suis vivant! dit l’Éternel, je vous ferai ainsi que vous avez parlé à mes oreilles.
Vos cadavres tomberont dans ce désert. Vous tous, dont on a fait le dénombrement, en vous comptant depuis l’âge de vingt ans et au-dessus, et qui avez murmuré contre moi,
vous n’entrerez point dans le pays que j’avais juré de vous faire habiter, excepté Caleb, fils de Jephunné, et Josué, fils de Nun.»

Le Seigneur Jésus était très prudent quand Il priait que Dieu éloigne de Lui la coupe lorsqu’Il atterrit en disant, toutefois, non pas ma volonté mais que la tienne soit faite. Mais les enfants d’Israël n’étaient pas sages. Au début de ce chapitre, il est écrit :

« Toute l’assemblée éleva la voix et poussa des cris, et le peuple pleura pendant la nuit.
Tous les enfants d’Israël murmurèrent contre Moïse et Aaron, et toute l’assemblée leur dit: Que ne sommes-nous morts dans le pays d’Égypte, ou que ne sommes-nous morts dans ce désert!
Pourquoi l’Éternel nous fait-il aller dans ce pays, où nous tomberons par l’épée, où nos femmes et nos petits-enfants deviendront une proie? Ne vaut-il pas mieux pour nous retourner en Égypte? » Versets 1 à 3

Suivant ce passage, une de choses à laquelle nous devons faire attention est notre langage. Tout ce qui sort de notre bouche doit correspondre à la volonté de Dieu. Même si nous voyons tout le contraire. Même si, comme pour le cas des enfants d’Israël, ils ont rencontré des géants, des hommes qui étaient apparemment plus forts qu’eux ; tout ce qu’ils avaient vu était comparable à eux-mêmes mais pas à Dieu. Ces hommes n’étaient pas géants par rapport à Dieu. C’est-à-dire que nous ne devons pas nous fier aux apparences aux choses que nous voyons. Si Dieu dit qu’Il fait que sa volonté pour moi est que je sois guéri, même si je vois encore les symptômes de la maladie, même si j’ai des douleurs, je vais continuer à déclarer la volonté de Dieu pour ma situation en question.

Quelle est la volonté de Dieu pour la situation que je suis en train de traverser maintenant ?

Que Dieu bénisse Sa parole ! (A suivre…)

PS : Si vous êtes intéressé(e) à faire partie de l’équipe de partenaires de notre site Foi, Espérance et Vie afin de nous soutenir mensuellement, n’hésitez pas à nous contacter. Par Whatsapp : +243812235653, par email : wisdombokungu@gmail.com Que Dieu vous bénisse abondamment au nom puissant de Jésus.

3 commentaires sur « LA VOLONTE DE DIEU (La meilleure chose à faire sur terre) – 10ème Partie »

  • JE VOUDRAI ENCORE VOUS PRESENTER TOUTES MES FELICITATIONS POUR LA SORTIE DE VOTRE PREMIER LIVRE , DIEU EN PRENDRA SOIN POUR LA VENTE D’AUTANT D’EXEMPLAIRES QUE VOUS ALLEZ PRODUIRE . MAIS COMMENT NOUS QUI SOMMES AU CAMEROUN ALLONS NOUS PROCURER DE CE DIAMANT ?

    • Que notre Dieu soit béni ma bien-aimée Madeleine. Merci de nous contacter par Whatsapp parce que nous nous organisons pour envoyer un lot au Cameroun à travers Foi, Espérance et Vie Cameroun. Que Dieu vous bénisse.

Laisser un commentaire