LA VOLONTE DE DIEU (La meilleure chose à faire sur terre) – 9ème Partie

Comme nous venons de répondre à la question de savoir « suis-je dans la volonté de Dieu pour ma vie ? » dans la 8ème partie de notre enseignement, avant de répondre à la deuxième que nous nous étions posés : « Quelle est la volonté de Dieu pour la situation que je suis en train de traverser maintenant ? », parlons d’abord de :

La volonté de Dieu, une nourriture secrète

La volonté de Dieu pour votre vie doit être la priorité dans ce que vous faites non pas pour vous seulement, mais aussi et beaucoup plus pour le bien de ceux qui sont autour de vous. Il est difficile d’accomplir la volonté de Dieu lorsque l’on mène une vie centrée sur soi-même. Lorsque l’on ne voit que ses propres intérêts ou seulement ceux de sa famille restreinte.

La volonté de Dieu, lorsque nous la faisons, son impact est répercutant d’une à plusieurs personnes, peut toucher les familles entières en même temps, les villes et le pays. Ce que vous faites dans la volonté de Dieu n’atteint jamais une seule personne. Elle va toujours au-delà de deux personnes en commençant par vous-même.

Souvent, lorsque nous faisons la volonté de Dieu, nous nous privons toujours de quelque chose. La volonté de Dieu n’a rien à voir avec nous-mêmes, avec nos goûts, nos propres désires, nos projets, nos plans. Il peut arriver que ce que vous faites est même quelque chose que vous savez bien faire, que vous faites même avec facilité, vous êtes outillé pour le faire, mais lorsqu’il faut le faire, elle devient très difficile à faire que vous allez commencer à reporter, à chercher une raison ici, et une raison là-bas pour ne pas pouvoir le faire.

C’est ainsi que nous disons que la volonté de Dieu est la chose la plus difficile à faire sur terre. Cependant, c’est la meilleure des choses à faire sur terre. D’ailleurs, au lieu de dire que la volonté de Dieu est la chose la plus difficile à faire sur terre, nous dirons qu’elle est la meilleure chose à faire sur terre. Parce qu’en la faisant, elle ne va pas seulement nous bénéficier, ni notre famille, ni encore seulement nos proches mais même ceux qui sont au loin.

Lisons notre texte:
« Là se trouvait le puits de Jacob. Jésus, fatigué du voyage, était assis au bord du puits. C’était environ la sixième heure.
Une femme de Samarie vint puiser de l’eau. Jésus lui dit: Donne-moi à boire.
Car ses disciples étaient allés à la ville pour acheter des vivres. » Jean 4 :6-8

« Là-dessus arrivèrent ses disciples, qui furent étonnés de ce qu’il parlait avec une femme. Toutefois aucun ne dit: Que demandes-tu? ou: De quoi parles-tu avec elle?
Alors la femme, ayant laissé sa cruche, s’en alla dans la ville, et dit aux gens:
Venez voir un homme qui m’a dit tout ce que j’ai fait; ne serait-ce point le Christ?
Ils sortirent de la ville, et ils vinrent vers lui.
Pendant ce temps, les disciples le pressaient de manger, disant: Rabbi, mange.
Mais il leur dit: J’ai à manger une nourriture que vous ne connaissez pas.
Les disciples se disaient donc les uns aux autres: Quelqu’un lui aurait-il apporté à manger?
Jésus leur dit: Ma nourriture est de faire la volonté de celui qui m’a envoyé, et d’accomplir son œuvre. » Jean 4 :26-34

Vous pouvez lire toute l’histoire du 1er au 42ème verset de Jean 4. Au début de l’histoire, nous notons :

  • Le Seigneur Jésus était fatigué du voyage
  • Ses disciples étaient allés chercher les vivres – nous les voyons même le presser afin qu’Il mange.

Cependant, le Seigneur Jésus a vu une femme, la samaritaine, qui est venu puiser de l’eau juste là où Il était. Le Seigneur saisit cette opportunité de lui demander de l’eau afin de partager avec elle la parole de Dieu. Au milieu de leur discussion, Il lui a demandé d’aller chercher son mari. Elle répondit qu’elle n’en avait pas. Et par là, une parole de connaissance sortira de la bouche du Seigneur Jésus :

« Jésus lui dit: Tu as eu raison de dire: Je n’ai point de mari. Car tu as eu cinq maris, et celui que tu as maintenant n’est pas ton mari. En cela tu as dit vrai. » versets17b-18

Qu’est ce qui se passe ici, nous voyons le Seigneur Jésus fatigué de son voyage. C’est-à-dire qu’Il avait faim et soif. Comme preuve, Il n’a pas hésité à demander à une femme samaritaine auprès de laquelle Il ne pouvait pas demander vu le conflit qu’il y avait entre les juifs et les samaritains. La femme s’est même étonnée : « Comment toi, qui es Juif, me demandes-tu à boire, à moi qui suis une femme samaritaine? Les Juifs, en effet, n’ont pas de relations avec les Samaritains.» verset 9a

Lorsque la volonté de Dieu devient notre nourriture, comme nous l’avons vu au début, elle devient donc notre toute première priorité, ainsi :

1. La fatigue, la soif, la famine, les conflits inter-ethniques, de races, de dénominations ou consorts n’auront plus d’importance.

Le Seigneur Jésus pouvait se dire : « Je patiente, mes disciples arrivent avec la nourriture etc. » Mais Il s’est permis de s’adresser à cette femme. Ne savait-Il pas que les juifs n’avaient pas de relations avec les samaritains ? Si, Il le savait, mais la volonté de Dieu a pris le dessus. Lorsque le Seigneur Jésus a commencé à parler à cette samaritaine, cette dernière avancera beaucoup de raisons pourquoi elle ne devait pas Lui donner de l’eau. Le Seigneur pouvait se dire : « Ah, je suis fatigué, je garde mon souffle, je me repose, cette femme me fait dépenser mon énergie pour rien… » Le Seigneur a continué jusqu’à ce qu’elle fut convaincue que l’homme qui lui parlait n’était pas un homme ordinaire, c’était un prophète.

Lorsque nous nous oublions pour faire la volonté de Dieu :

2. Les résultats sont toujours grands

Puisque le Seigneur Jésus a fait de la volonté de Dieu sa nourriture, sa priorité, vous savez boire et manger font parties de nos priorités, n’est-ce pas ? Chaque jour, chaque matin, il y a de ceux qui commencement par boire un verre d’eau, prendre le petit déjeuner. La nourriture peut ne pas seulement être le repas, mais aussi tout ce qui est vital ou important dans la vie quotidienne d’une personne. Quand nous faisons la volonté de Dieu, nous pouvons commencer par toucher une personne, mais grâce à la personne touchée, d’autres encore peuvent l’être. Ainsi, la suite nous dit :

« Aussi, quand les Samaritains vinrent le trouver, ils le prièrent de rester auprès d’eux. Et il resta là deux jours.
Un beaucoup plus grand nombre crurent à cause de sa parole;
et ils disaient à la femme: Ce n’est plus à cause de ce que tu as dit que nous croyons; car nous l’avons entendu nous-mêmes, et nous savons qu’il est vraiment le Sauveur du monde. » Versets 40-42

Ce passage nous montre l’impact de faire la volonté de Dieu. Grâce à la disponibilité du Seigneur, qui, sans tenir compte de Ses besoins immédiats, a privilégié la volonté du Père, tout un peuple a cru à la parole de Dieu, que le Seigneur Jésus est vraiment le Sauveur du monde.

3. Les portes fermées depuis longtemps s’ouvrirent

Il n’y avait plus de relation entre les juifs et les samaritains, mais à cause de la volonté de Dieu, ils ont prié au Seigneur Jésus qui était un juif de pouvoir  rester auprès d’eux. Il obtint comme un visa de rester, un laissez-passer de rester dans cette ville et d’évangéliser. En deux jours, le Seigneur Jésus a fait un grand travail au point où les gens de la ville ont commencé à dire à la femme : c’est plus à cause de ce que tu as dit que nous croyons ; car nous l’avons entendu nous-mêmes. Cette porte ouverte a permis à tout le monde d’entendre la parole de Dieu et de croire.

Pour nos frères qui se battent pour le voyage, qui passent et dépensent des années et des années à chercher les papiers, si vous êtes dans la volonté de Dieu, si vous cherchez à faire la volonté de Dieu, les portes de nations vous seront ouvertes d’une manière surnaturelle. Cherchons premièrement à faire la volonté de Dieu.

C’est pendant que nous sommes en vie que nous devons faire la volonté de Dieu

Un jour, je passais du côté d’un cimetière de la ville de Kinshasa, c’est là que l’on enterre des personnes importantes du pays, les autorités, les stars, les riches etc. De loin, je pouvais lire ce qui était écrit sur chacune des tombes : général, colonel, professeur…chaque tombe était bien faite avec une forme de petits toits au-dessus, c’étaient comme des petites maisons. Certaines tombes avaient même des œuvres d’arts pour indiquer qu’ils étaient artistes de leurs vivants. Les questions que nous devons nous poser sont celles-ci :

  • Qu’avons-nous fait de notre vivant ?
  • Qu’est ce qui a été notre priorité ?

Avons-nous juste était général, colonel, professeur, star ? Ou avions-nous pendant ce temps, là où Dieu nous a placé, avec ce que Dieu nous avait donné chercher à connaître et accomplir Sa volonté ? Parce qu’un jour, vouloir ou pas, tout s’arrêtera ! Quelle sera la suite de notre vie après la mort ? J’aime ce que le Seigneur Jésus avait dit avant de rendre l’esprit : « Tout est accompli ». Jean 19 :30

Il ne l’avait pas dit pas par rapport à son travail de charpentier, mais plutôt à la volonté de Dieu ! Aujourd’hui, plusieurs ne sont occupés qu’à faire leur propre volonté, leur ventre, leurs intérêts ou ceux des hommes… peu seulement cherchent à connaître et à faire la volonté de Dieu.

Ma nourriture est de faire la volonté de Celui qui m’a envoyé et d’accomplir Son œuvre !

Que Dieu bénisse Sa parole ! Bon début de semaine et que Dieu vous bénisse abondamment. Si vous êtes béni par cette parole, n’hésitez pas à partager afin de bénir aussi d’autres personnes pour la gloire de Dieu.


PS : Si vous êtes intéressé(e) à faire partie de l’équipe de partenaires de notre site Foi, Espérance et Vie afin de nous soutenir mensuellement, n’hésitez pas à nous contacter. Par Whatsapp : +243812235653, par email : wisdombokungu@gmail.com Que Dieu vous bénisse abondamment au nom puissant de Jésus.

8 commentaires sur « LA VOLONTE DE DIEU (La meilleure chose à faire sur terre) – 9ème Partie »

  • Que Le Dieu de tte puissance soit béni et ns donne de faire Sa volonté et de la chercher afin que le Salut en Christ soit connu d’un grand nombre; Merci Seigneur de me fortifier en cela et me donner le pouvoir et le faire de Ta volonté au nom de Jésus Amen !

  • Que Dieu nous accorde de devenir des serviteurs qui feront de sa volonté la priorité de notre vie; des serviteurs qui faciliteront l’accomplissemnt de sa volonté sur la terre comme aux cieux.

    • Amen
      Quel enseignement riche et béni
      Je prie que ma nourriture quotidienne soit de faire la volonté de Dieu qui m’a envoyé sur Terre afin d’accomplir son œuvre. Car c’est de l’oeuvre de Dieu qu’il s’agit bien. Et que nos titres « Directeur Marketing », Assistante de Direction etc. » ne nous voile pas et ne nous empêche pas d’être attentif à sa volonté. Car dans certains cas ça nécessitera de quitter un emploi pour un autre (ça c’est plus sur le plan personnel dans notre relation avec Dieu..)

  • Des choses que je retiendrais véritablement dans ces 9 enseignements :

    En d’autres termes, faire la volonté de Dieu, c’est obéir à Dieu. Nous voyons dans ce passage le pourquoi de la venue dans ce monde de notre Seigneur Jésus-Christ. Lorsque nous faisons la volonté de Dieu, nous abolissons certaines choses tout comme Jésus a su le faire, tout ce que Dieu n’aime pas en nous premièrement (un travail sur soi), et autour de nous afin d’en établir d’autres (la bonne nouvelle) la raison de ton existence ce pour quoi Dieu t’as créé à son image.

    Lorsque nous sommes dans la volonté de Dieu bon et agréable, peu importe ce qui nous arrive, nous n’atteindrons jamais un niveau où nous pourrions dire : « Je n’y prends plus plaisir ». Pourquoi ? Parce que lorsque nous faisons la volonté de Dieu, nous aurons toujours Sa joie en abondance et jouirons des délices ou encore plaisirs éternels.

    Jésus est mort sur la croix lui qui a su faire la volonté parfaite de Dieu à 100%, son sacrifice nous bénéficie aujourd’hui et jusqu’à la fin des temps.
    Cependant, il n’est pas donné à tout le monde de faire 100% à l’école et cela est très rare, comme nous ne sommes pas au niveau de Jésus. On s’efforce de trouver sa volonté en tâtonnant et de l’accomplir (bien qu’Il ne soit pas loin de chacun de nous) ainsi on obtient des mentions comme à l’école ou à l’université : « Assez bien » « Bien » etc.

    La coutume de prier est très importante pour nos vies pour y arriver tout comme Jésus avait besoin de prier le Père. Après Ses instants forts de prière, le Seigneur qui était attristé et angoissé fut fortifié afin d’entrer dans la nouvelle phase de Sa mission : La croix. (Et pour nous la croix, peut être quitter un job ou parcourir des kilomètres etc. pour être dans sa volonté) Mais ce qui est sûr c’est qu’à un moment donné on aura sa joie en abondance par le St Esprit et on sera fortifié comme Jésus et par conséquent rassuré qu’on est sur la bonne voie.

    Si ce que vous faites vous fait peur, si vous êtes angoissé, troublé, dites-vous que vous n’êtes pas dans la volonté de Dieu pour votre vie. Si vous êtes dans la volonté de Dieu, rien ne va vous effrayer, vous serez prêt à tout pour Dieu et à dire un NON en majuscule et tout sec à la femme de Potiphar. Vous n’hésiterez pas à accepter la fournaise ardente ou la fosse aux lions à cause de votre Dieu.
    La souffrance noble est celle de l’accomplissement de la volonté de Dieu à l’image de Jésus qui a souffert noblement.

    Sachez que la volonté de Dieu pour votre vie sera toujours au-delà de votre personne, au-delà de votre famille : son impact, elle fera que vous bénissez le monde,les familles,les nations pour Sa seule gloire (ex: Jésus en Samarie) .Lorsque nous faisons la volonté de Dieu, nous nous privons toujours de quelque chose. La volonté de Dieu est altruiste : elle n’a rien à voir avec nous-mêmes, avec nos goûts, nos propres désires, nos projets, nos plans, nos ethnies etc.

    Romains 12 : 2  » Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait. »

    C’est ainsi que nous disons que la volonté de Dieu est la chose la plus difficile à faire sur terre. Cependant, c’est la meilleure des choses à faire sur terre.

Laisser un commentaire