LA VOLONTE DE DIEU (La chose la plus difficile à faire sur terre) – 7ème Partie

L’accomplissement de la volonté de Dieu dans la prière

Avant de passer cette partie de Gethsémané, j’aimerai partager avec vous une révélation très puissante, quelque chose que le Saint-Esprit m’a encore enseigné en profondeur suivant ce que nous avions vu dans la partie précédente (hier) pour ceux qui suivent régulièrement.

S’il faut que je le dise en un mot, c’est que nous pouvons accomplir la volonté de Dieu dans notre prière en l’acceptant d’abord devant Dieu et ensuite, on l’accomplit dans la vie réelle, je peux le dire ainsi. Ne pas prier pour quelque chose est donc très très mauvais. Sans nous en rendre compte, nous perdons beaucoup. C’est ainsi que le Seigneur Jésus a parlé de prier et de veiller pour ne pas tomber en tentation. L’apôtre Paul qui nous dit : Priez sans cesse.

Relisons encore notre texte :
« Après être sorti, il alla, selon sa coutume, à la montagne des oliviers. Ses disciples le suivirent.
Lorsqu’il fut arrivé dans ce lieu, il leur dit: Priez, afin que vous ne tombiez pas en tentation.
Puis il s’éloigna d’eux à la distance d’environ un jet de pierre, et, s’étant mis à genoux, il pria, disant: Père, si tu voulais éloigner de moi cette coupe! Toutefois, que ma volonté ne se fasse pas, mais la tienne.
Alors un ange lui apparut du ciel, pour le fortifier.
Étant en agonie, il priait plus instamment, et sa sueur devint comme des grumeaux de sang, qui tombaient à terre.
Après avoir prié, il se leva, et vint vers les disciples, qu’il trouva endormis de tristesse,
et il leur dit: Pourquoi dormez-vous? Levez-vous et priez, afin que vous ne tombiez pas en tentation. » Luc 22 :39-46

Suivons très bien la chronologie de ce texte :

  • Jésus alla, selon sa coutume, à la montagne des oliviers
  • Les disciples le suivirent
  • Il leur dit de prier (pourquoi ?) afin qu’ils ne tombent pas en tentation
  • Puis, Il s’éloigna d’eux à la distance d’environ un jet de pierre
  • S’étant mis à genoux, Il pria disant : Père, si tu voulais éloigner de moi cette coupe! Toutefois, que ma volonté ne se fasse pas, mais la tienne.
  • Alors, un ange Lui apparut du ciel, pour le fortifier…
  • Etant en agonie, Il priait plus instamment, et sa sueur devient comme des grumeaux de sang qui tombaient à terre
  • Après avoir prié, Il se leva, et vint vers les disciples, qu’Il trouva endormis de tristesse, et Il leur dit : pourquoi dormez-vous ?…

Commençons à observer et considérer tout ce qui est en gras :

  • S’étant mis à genoux, Il pria disant : Père, si tu voulais éloigner de moi cette coupe! Toutefois, que ma volonté ne se fasse pas, mais la tienne.

Lorsque le Seigneur Jésus a commencé à prier pour la toute première fois à Gethsémané, Il priait à propos de la volonté de Dieu pour Sa vie et demandais à Dieu d’éloigner de Lui cette coupe. C’est dans la première partie de sa prière et dans la deuxième, le Seigneur Jésus dira, toutefois, que ma volonté ne se fasse pas, mais la tienne. C’était comme une lutte entre accomplir la volonté du Père ou Sa propre volonté. Le Seigneur Jésus devait s’entendre, s’accorder avec le Père céleste sur quelle volonté accomplir. Dans cette partie de Sa prière, le Seigneur Jésus conclut qu’Il devait faire la volonté de Dieu en disant : toutefois, que ma volonté ne fasse pas…mais la tienne. Le Seigneur Jésus donc, en allant sur cette montagne avait un fardeau qui pesait sur Lui. Il y avait un grand combat au-dedans de Lui. C’est ce qui prouve la frayeur et les angoisses qu’Il ressentait. Notons sur ce point, que le Seigneur Jésus s’humilie, s’abandonne au Père afin d’accomplir Sa volonté. Il se soumet. Il ne conteste plus. Cette frayeur et ces angoisses Le quittent finalement.

  • Alors, un ange Lui apparut du ciel, pour le fortifier…

Alors, c’est un adverbe de temps, qui peut signifier dans ce cas, ou par conséquent ou encore en ce temps…un ange Lui apparut du ciel, pour Le fortifier…Un ange est venu le fortifier quand Il a accepté d’abandonner Sa propre volonté pour pouvoir accomplir la volonté du Père. Avant que l’ange ne vienne, c’était la frayeur et les angoisses. Nous savons que c’est la joie du Seigneur qui est notre force et si notre Seigneur Jésus était dans la frayeur et les angoisses, c’est-à-dire qu’Il avait perdu Sa joie. Il eût une intervention angélique afin de Le fortifier. S’il vous plaît, suivons très bien la partie qui va suivre. Dans la partie précédente, hier, je l’ai presque inversé, mais ce n’est qu’après que le Saint-Esprit m’a donné une compréhension très profonde. Lisons le point suivant et nous allons tous comprendre :

  • Etant en agonie, Il priait plus instamment, et sa sueur devint comme des grumeaux de sang qui tombaient à terre

Etant en agonie :

Comment expliquez-vous qu’une personne qu’un ange est venu fortifier peut être encore en agonie ? Lorsque l’ange L’a fortifié, Il pouvait directement aller affronter les gens qui venaient pour l’arrêter et aller sur la croix, n’est-ce pas ? Souvenons-nous de la signification de l’agonie : « dernière lutte de la nature contre la mort ou encore, état d’un malade ou d’un blessé dans sa dernière extrémité. » Ne voyez-vous pas que c’est un peu contradictoire ? Comment un homme fortifié non pas par un repas ou une drogue, mais plutôt par un ange peut-il encore être en agonie ?

C’est-à-dire que la force que le Seigneur Jésus reçut Lui permit de :

Prier plus instamment :

Rappelons-nous que dans la première prière, il était question de savoir quelle volonté accomplir, sa propre volonté ou celle de Dieu. Dans cette prière, la conclusion était que c’est la volonté du Père qui devait s’accomplir. Quelle était cette volonté ? C’était d’aller mourir sur la croix. Directement, quand cette prière fut exaucée, l’ange est venu le fortifier et directement le Seigneur Jésus a commencé à lutter contre la mort, Il était en agonie et puis Il priait plus instamment. Dans cette prière, le Seigneur Jésus était déjà en train de mourir à la croix, de porter le péché de l’humanité, toutes nos condamnations, les maladies et la mort…c’est ce qui explique qu’en priant :

sa sueur devint comme des grumeaux de sang qui tombaient à terre

Avant même d’être fouetté, de porter la couronne d’épines, de se charger de sa croix, d’y être cloué, d’avoir les côtes percées, le Seigneur Jésus a vécu cela pendant ces instants forts de la prière. Le Seigneur Jésus vivait déjà Golgotha dans Sa prière : sa sueur devint comme des grumeaux de sang qui tombaient à terre…comment pouvez-vous expliquer pareille chose ? Ceci est la preuve que nos batailles peuvent être gagnées dans la prière premièrement avant d’être gagnées dans la vie réelle. Ou encore, je dirais que nos batailles peuvent ou doivent être gagnées dans le secret premièrement, dans notre chambre de prière avant d’être gagnées dans la réalité. D’où, l’importance de ne pas prier comme d’habitude, mais de vraiment prier en voyant la suite de notre prière, comme la prière va se réaliser. Souvenez-nous de cette phrase que j’ai toujours répétée me référant à la prière d’Elie, de ne pas descendre de Sa montagne tant que nous n’avons pas encore vu aucun signe qui annonce la pluie, jusqu’à ce que notre ciel s’obscurcisse, que le vent s’installe et que notre pluie tombe abondamment. 1Rois 18 :42-45 Nous ne devons plus prier d’une manière superficielle, nous devons entrer dans la profondeur dans notre prière. Le Seigneur Jésus avait bien dit que tout ce que vous demanderez en priant, selon Sa volonté bien sûr, que nous puissions croire l’avoir reçu et nous le verrons s’accomplir. Marc 11 :24

Et voyons la suite :

  • Après avoir prié, Il se leva, et vint vers les disciples, qu’Il trouva endormis de tristesse, et Il leur dit : pourquoi dormez-vous ?…

Après avoir prié, Il se leva…c’est curieux. Quelqu’un qui était fortifié par un ange, qui ensuite avec la force qu’Il reçut se retrouve en agonie, ensuite prie avec instance et après le voilà qui se lève pour aller à son tour vers les nouveaux attristés qui n’ont pas eu le temps de prier. Le Seigneur Jésus leur pose la question : pourquoi dormez-vous ? C’est la même question qu’Il pose encore aujourd’hui. Pourquoi dormez-vous ? Plusieurs dorment alors qu’il faut se lever pour prier.

Quelle est cette situation difficile qui vous attriste et qui fait que vous soyez angoissé ? Voici un grand secret que le Seigneur Jésus nous a livré. Pour accomplir la volonté de Dieu dans la prière il faut donc :

  • Connaître cette volonté – en ce qui concerne le Seigneur Jésus, Il devait boire cette coupe d’aller mourir sur la croix
  • Accepter de boire la coupe – non pas ma volonté mais que la tienne se fasse
  • Recevoir la force
  • Prier avec instance
  • Se lever pour la suite…

La balle est dans votre camp ! Il n’y a pas plus bénéfique qu’accomplir la volonté de Dieu pour notre vie. Dieu nous envoie même Ses anges afin de nous fortifier pour que nous accomplissions Sa volonté.
Les questions que chacun de nous doit se poser afin d’entrer dans la prière :

  • Suis-je dans la volonté de Dieu ?
  • Quelle est la volonté de Dieu pour la situation que je suis en train de traverser ?

Les choses auxquelles nous devons faire attention :

  • La tristesse, les angoisses, la faiblesse

Etes-vous béni ? N’hésitez pas à nous laisser un commentaire et surtout, je vous en supplie, partagez afin de bénir plusieurs.

Tendre Père céleste, j’avais prié afin que Tu me révèles Ta volonté pour ma vie. Je prie maintenant, afin que Tu me donnes la force de l’accomplir. Envoie Ton ange me fortifier afin que je prie avec instance, que je ne prie plus comme avant, que je ne prie plus religieusement, que mes prières ne soient pas des simples récitations, que je prie de tout mon cœur, de toute mon âme, de toute ma force et que les choses se passent dans ma prière au nom puissant de Jésus.

Que Dieu vous bénisse !

 

12 thoughts on “LA VOLONTE DE DIEU (La chose la plus difficile à faire sur terre) – 7ème Partie

  1. CE MESSAGE M A FAIT DU BIEN SURTOUT QUE JE TRAVERSE UNE SITUATION QUI MERITE LA PRIERE IL M ARRIVE DE PRIER DE FACON SUPERFICIELLE SOUVENT ANGOISSEE ET TRISTE QUAND JE NE SUIS PAS EXAUCE EN MON TEMP ALORS QUE LE TEMP DE DIEU EST LE MEILLEUR ET LE PASSAGE M ENSEIGNE DE PRIER SANS CESSE DE TOUTE MES FORCE DE TOUT MON COEUR ET DE TOUTE MON AME
    DIEU VOUS BENISSE

    Aimé par 1 personne

  2. Je ne tomberai plus jamais; ce qui m’avait fait tomber hier ne me fera plus tomber maintenant, ni tomber car je peux vaincre, comme Jésus Christ a Gethsemané, tous mes combats, anticipativement, par la prière.

    Aimé par 1 personne

  3. Je ne tomberai plus jamais; ce qui m’avait fait tomber hier ne me fera plus tomber maintenant, ni tomber car je connas maintenant que je peux vaincre, comme Jésus Christ a Gethsemané, tous mes combats, anticipativement, par la prière.

    Aimé par 1 personne

  4. Merci pasteur .j’ai une question qui me dérange la .
    A quel heure de la journée voir même la nuit doit-on aller dans notre montagne pour faire une prière instance ?
    Svp j’attends la réponse avec impatience merci que Jesus continue à vous éclaircir

    Aimé par 1 personne

    1. Très tôt le matin, au milieu de la nuit, les heures comme 6h00, 12h00, 18h00 et 0h00 sont bonnes pour la prière. Sinon, toutes les heures de la journée. L’essentiel, c’est de prier correctement de tout son cœur. Que Dieu vous bénisse au nom de Jésus.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s