2ème jour : La confession et la repentance

Les 4 raisons pour lesquelles nous devons confesser et nous repentir de nos péchés

Bien-aimé(e) dans le Seigneur, que la paix de Dieu vous soit multipliée par la puissance du Saint-Esprit au nom de Jésus. Nous rendons grâces à Dieu pour le premier jour de nos sept jours de jeûne et prière pour provoquer le secours de Dieu.

Hier, nous avons parlé et prié sur un sujet très important qui est celui des actions de grâces. Les actions de grâces à elles-mêmes peuvent faire que la bénédiction d’une personne puisse devenir une malédiction. Nous avions vu les 4 raisons pour lesquels nous devons rendre les actions de grâces à Dieu.

Aujourd’hui, nous allons voir un autre point aussi important qui peut empêcher au ciel de nous entendre et nous exaucer, c’est le péché. Le péché est comme un virus qui lorsqu’il entre dans un système, il le détruit. C’est comme le VIH qui une fois dans l’organisme humain détruit tous les anticorps. Le péché détruit tout ce que Dieu nous donne de bien. Une fois qu’un péché s’installe en nous, il donnera naissance à plusieurs d’autres péchés.

Le péché originel

L’exemple du péché originel est plus flagrant. C’est le père de tous les péchés que nous connaissons aujourd’hui. C’est le péché de la désobéissance qu’Adam avait commis dans le jardin d’Eden. Ce péché a fait que toute l’humanité devienne pécheresse. Tout homme qui né d’une femme nait pécheur vouloir ou pas. Ce péché nous est pardonné lorsque nous acceptons de recevoir dans notre vie Celui qui l’avait vaincu. Le seul être humain né d’une femme qui a su vivre sans pécher est notre Seigneur Jésus-Christ. Si nous L’avons dans notre vie, Il nous donne la force afin de vaincre ce péché de la désobéissance. Une fois ce péché vaincu, nous pourrons vaincre d’autres péchés en résultent. Tous les péchés que nous voyons pulluler aujourd’hui n’a qu’un seul père, le péché originel. C’est comme la racine, qui donne la plante, les branches, les feuilles et les fruits. Un seul péché peut se diversifier et se multiplier.

Pourquoi devons-nous confesser et nous repentir de nos péchés ?

  1. Le péché nous prive de la gloire de Dieu.

Lorsque nous parlons de la gloire de Dieu, ce n’est pas seulement Sa présence qui remplit un lieu comme nous l’avons vu par exemple lors de la dédicace du temple de Salomon et plusieurs fois dans le tabernacle de Moïse, cette gloire qui est libérée par la présence de Dieu. Mais il y a aussi la gloire de Dieu qui se manifeste par Ses œuvres.

Il est écrit :

« Les cieux racontent la gloire de Dieu, et l’étendue manifeste l’œuvre de Ses mains. » Psaume 19 :2 Nous voyons aussi la gloire de Dieu par les œuvres de Ses mains. Par ce que Dieu a fait et fait, nous voyons Sa gloire. Si nous contemplons les beaux paysages, les belles chutes de nos rivières, les merveilleuses créatures de Dieu que nous sommes nous-mêmes, cela nous montre la gloire de Dieu. Paul a dit dans Romains 3 :23 :

« Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu »

Le péché donc, nous prive de la gloire de Dieu. C’est-à-dire qu’il empêche Dieu d’agir directement dans notre vie. Dieu ne peut pas manifester Sa gloire dans notre vie à cause du péché.

  1. Le péché rend trop courte la main de Dieu et trop dure Son oreille – Conséquences : Dieu ne peut ni nous sauver, ni même nous entendre

L’une de raison que le diable, les démons, les sorciers, les occultistes, les satanistes militent jours et nuits est pour maintenir les gens dans la vie des péchés. Le péché nous place dans une zone hors connexion céleste. Le péché nous rend invisible dans le radar de Dieu. Le péché rend le Dieu Omnipotent impotent dans la vie de celui qui le garde. Le péché rend trop courte la main de Dieu. Le péché rend trop dure l’oreille de Dieu. A cause du péché, Dieu ne pourra ni nous sauver, ni nous entendre. Vous savez, il y a de ces rêves d’oppressions sataniques dans lesquels vous n’arrivez pas à sortir la voix. Ce rêve est une belle illustration de que le péché cause dans notre vie. Nous avons besoin de crier, de sortir la voix, même lorsque nous sommes en détresse afin qu’une personne entende et nous vienne en aide, cependant, notre voix ne sort même pas. C’est ce que le péché fait. Nous crions, mais l’oreille de Dieu est devenue trop dure et n’entend rien. Vous vous rendez compte que vous êtes en train de mourir et les gens vous voient en train de mourir, mais ne savent pas vous venir en aide. Rappelons-nous que nous sommes en train de chercher l’intervention de Dieu, le secours de Dieu, mais tout ce que nous ferons sera une peine perdue si nous péchons.

Esaïe nous l’a confirmé dans Esaïe 59 :1-3 :

« Non, la main de l’Éternel n’est pas trop courte pour sauver, ni son oreille trop dure pour entendre.

Mais ce sont vos crimes qui mettent une séparation entre vous et votre Dieu; Ce sont vos péchés qui vous cachent sa face et l’empêchent de vous écouter.

Car vos mains sont souillées de sang, et vos doigts de crimes; vos lèvres profèrent le mensonge, votre langue fait entendre l’iniquité. »

  1. Le péché empêche de Dieu de nous exaucer

Par définition, nous savons que le péché est la transgression de la loi de Dieu, mais aussi du programme de Dieu pour notre vie. Je parle toujours de ces deux dimensions de l’obéissance que nous devons avoir, obéir à la loi de Dieu écrite et à ce que Dieu nous demande de faire de temps en temps. Il y a des choses que Dieu peut nous dire directement qui ne sont pas dans la Bible, cependant n’ira pas à l’encontre de la parole de Dieu. Par l’exemple, dans la Bible, nulle part il est écrit : « Wisdom, va au Cameroun ? » Cependant, il est écrit : « Allez partout le monde, faites de toutes les nations les disciples. » L’exemple le plus clair de ce que je suis en train de dire ici se retrouve dans l’histoire du jeune homme riche. Ce dernier, bien qu’il s’appliquait à obéir à la loi de Dieu, il sentait toujours un vide en lui. C’est comme si quelque chose lui manquait. Il n’était pas sûr que bien qu’il accomplissait la loi, il héritera le royaume des cieux ! A quoi bon d’obéir à toutes les écritures et de se retrouver en enfer ? Le Seigneur Jésus lui a dit ce qu’il devait faire pour hériter le royaume des cieux, mais ce dernier est parti tout triste. Sa richesse l’a retenu. Marc 19 :16 :30 C’est ici que plusieurs d’entre nous péchons. C’est très dangereux que de pécher contre le programme de Dieu.

« Lorsque vous transgressez la loi de Dieu, vous mourrez seul ; mais lorsque vous transgressez le programme de Dieu pour votre vie, plusieurs meurent à cause vous. »

Jonas est devenu un danger public en fuyant le programme de Dieu pour sa vie. Il avait exposé la vie de tous ceux qui étaient dans le même navire que lui. Les enfants du sacrificateur Eli ont exposé la vie de toute l’armée des enfants d’Israël. Même le Seigneur Jésus a risqué d’exposer la vie de toute l’humanité à Gethsémané, heureusement qu’Il s’est soumis à la volonté de Dieu. C’est pour dire que ce n’est pas quelque chose de facile.

Revenons à notre point. Il est écrit :

« Si quelqu’un détourne l’oreille pour ne pas écouter la loi, sa prière même est une abomination. » Proverbes 28 :9

C’est-à-dire que si vous péchez et priez en même temps, votre prière est une abomination, une horreur. Qui va vous écouter ? Si vous n’êtes pas écouter, c’est-à-dire que vous ne serez pas non pas exaucé.

David dit :

« Si j’avais conçu l’iniquité dans mon cœur, le Seigneur ne m’aurait pas exaucé. » Psaume 66 :18

Le péché nous empêche d’être exaucés par Dieu.

  1. Le péché nous tue

Le péché nous tue dans plusieurs degré, dans plusieurs dimensions de notre être. Le péché nous tue premièrement spirituellement, il nous tue mentalement (moralement, sentimentalement…au niveau de notre âme), il nous tue physiquement (maladie et mort physique) et nous tuera éternellement si nous ne nous en détournons pas.

Il est écrit :

« Car le salaire du péché, c’est la mort; mais le don gratuit de Dieu, c’est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur. » Romains 6 :23 Le fait de respirer n’est pas la preuve que nous sommes vivants. C’est la présence de Jésus-Christ en nous qui est la preuve que nous sommes vivants, car c’est Lui la vie. « Car Dieu a tant aimé le monde qu’Il a donné Son Fils unique Jésus afin que quiconque croit en Lui ne périsse point mais qu’il ait la vie éternelle. » Jean 3 :16

Même en Eden, la mort était attachée directement au péché, à la désobéissance de la seule loi de Dieu, celle de ne pas manger au fruit de la connaissance du bien et du mal. Dieu a dit, le jour où vous en mangerez, vous mourrez certainement. En d’autres termes, le jour où vous désobéirez ou vous pécherez, vous mourrez certainement. Le péché nous tue même à petit feu. Nous ne devons pas jouer avec le péché, nous ne devons pas mener une vie de péchés.

Puisque le péché est si mortel, si dangereux pour ma vie, que devons-nous faire ?

Nous devons le confesser et nous repentir

Ceci nous ramène à notre sujet principal qui est la confession et la repentance. Dieu n’entend qu’une seule prière d’un pécheur, c’est celle de la confession, de la repentance. Nous devons regretter le mal que nous faisons, nous devons les confesser et les abandonner. Il est écrit :

« Venez et plaidons! dit l’Éternel. Si vos péchés sont comme le cramoisi, ils deviendront blancs comme la neige; s’ils sont rouges comme la pourpre, ils deviendront comme la laine. » Esaïe 1 :18

« Si nous disons que nous n’avons pas de péché, nous nous séduisons nous-mêmes, et la vérité n’est point en nous.

Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité.

Si nous disons que nous n’avons pas péché, nous le faisons menteur, et sa parole n’est point en nous. » 1 Jean 1 :8-10

Qu’est ce qui arrive lorsque nous confessons ?

Déjà, il y a tous les bénéfices que nous avons mentionnés ci-haut. Il suffit de considérer le contraire de tout ce qui est dit. Par exemple, si le péché rend trop dure l’oreille de Dieu, si nous confessons, nous nous repentons, nous vivons dans la sanctification, l’oreille de Dieu deviendra donc trop tendre pour nous écouter. Si le péché rend Sa main trop courte, la sanctification la rendra plus longue pour nous sauver.

Lisons :

« Celui qui cache ses transgressions ne prospère point, mais celui qui les avoue et les délaisse obtient miséricorde. » Proverbes 28 :13

Nous chantons tous les passages tels que :

« Les bontés de l’Éternel ne sont pas épuisées, Ses compassions ne sont pas à leur terme;

Elles se renouvellent chaque matin. Oh! Que Ta fidélité est grande! » Lamentations 3 :22-23

« Bien-aimé, je souhaite que tu prospères à tous égards et sois en bonne santé, comme prospère l’état de ton âme. » 3 Jean 2

Obtenons-nous réellement la miséricorde de Dieu ? Prospérons-nous comme Dieu le souhaite ? Oui, les bontés de l’Eternel ne sont pas épuisées, Ses compassions ne sont pas à leur terme, oui elles se renouvellent chaque matin, oui, la fidélité de Dieu est grande, oui nous devons prospérer à tous égards, oui nous devons être en bonne santé etc. Regardons maintenant nos vies, est-ce que ces choses que nous confessons sont-elles visibles dans notre vie ?

La réponse est dans le Proverbes que nous venons de lire :

« Celui qui cache ses transgressions ne prospère point, mais celui qui les avoue et les délaisse obtient miséricorde. »

Tant que nous cachons nos transgressions, nous ne les avouons pas, nous ne les délaissons pas, nous ne pouvons pas prospérer, nous ne pouvons pas obtenir la miséricorde de Dieu qui est disponible pour nous chaque matin. Cette semaine, nous voulons provoquer le secours de Dieu dans chacune de nos vies, mais la présence d’un seul péché dans notre cœur peut tout gâter comme on dit ici chez nous au Cameroun.

Qu’est ce qui se cache dans votre cœur ? Qu’est ce qui se cache dans votre corps ? Qu’est ce qui se cache dans votre maison ? Qu’est ce qui se cache dans votre vie passée (si vous avez donné votre vie à jésus mais qui vous hante ?) ? Qu’est ce qui se cache dans vos rêves ? La réponse à ces questions pointera à ce qui nous empêchera de prospérer et d’obtenir la miséricorde de Dieu.

Il ne suffit pas d’avouer, mais surtout de délaisser. Mon cœur déborde de ce que l’Esprit Saint m’enseigne à ce sujet, mais je ne peux malheureusement pas tout écrire. Je prie qu’Il vous enseigne au-delà de ces écrits, au-delà de ce que nous allons diffuser en direct. Voici le but de notre deuxième jour de jeûne. Humilions-nous devant notre Dieu, demandons pardon, prenons la décision de dire ce que l’on cache des années et qui nous détruit, prenons la décision d’avouer nos péchés, de les délaisser pendant qu’il est encore temps.

Je clôture par ce témoignage qu’a partagé l’un de nos pasteurs. Je pense l’avoir déjà partagé une fois. Une femme était sur le point de mourir, de rendre l’âme. On a dépêché le pasteur sur place pour prier pour elle et l’assister. Cette dernière dira qu’elle a quelque chose à confesser. Laquelle lui demanda le pasteur ? Mon deuxième enfant, je ne l’ai pas eu avec mon mari. Ce n’est pas son enfant. Le Pasteur lui dira, cette confession ne m’est pas destinée, il faut plutôt l’avouer à ton mari. Elle ne voulait pas, mais le pasteur lui a dit qu’elle doit le faire afin de se libérer. Lorsque le mari est arrivé, la femme a fait sa confession et juste après elle a rendu l’âme. Cependant, nul ne sait qui est le vrai père de son deuxième enfant. Son mari aura une charge qu’il saura n’est pas être sien. Cet enfant ne saura jamais qui est son vrai père. Vous vous rendez compte des choses que nous cachons et de leur conséquence sur nos vies et celles d’autres personnes ? Le tout résulte de la vie de péchés. Une femme marié qui va sortir avec un autre homme. Vice versa, il y a aussi des hommes qui font pondre partout… que Dieu nous donne l’intelligence.

Que Dieu bénisse Sa parole !

PS : Restons connectés car d’autres choses peuvent encore être postées au courant de la journée. Soyons nombreux à rechercher la face de Dieu cette semaine. Que Dieu nous donne la force pour ce 2ème jour.
Pour ceux qui sont à Douala, je reçois de 10h00 à 14h30 à Bonaberi, dans les installations de l’église Harvest Bible Church (Référence : derrière la boulangerie du Lycée-ancienne route).

Si vous aviez à cœur de soutenir cette mission et vous ne l’avez pas encore fait, ne manquez pas cette grande opportunité car Dieu vous bénira. Nous avons déjà une salle, nous devons faire la publicité et louer le supplément de matériels pour les 3 jours. Merci à ceux qui ont déjà fait un geste, mais nous sommes toujours et encore dans le besoin parce qu’après ici, nous nous rendrons à Yaoundé. Si vous vivez à Yaoundé et vous voulez faire partie de l’organisation de notre séjour là-bas, n’hésitez pas à nous contacter.

Que Dieu vous bénisse et bon mardi !

Merci de partager l’information.

Pasteur du Net à Douala, CEPA, Cameroun 2016
www.wbbministries.org
Whatsapp : +243812236567
Téléphone : +237665040362

4 commentaires sur « 2ème jour : La confession et la repentance »

  • Merci beaucoup pasteur votre enseignement ma vraiment beaucoup toucher

    « Mabe na boyi kosala yango nde nazali kosala » aide moi le Dieu de widsom bomolo afin que j’abandone tout mes pechees

  • En tout cas vos enseignements sont très édifiant et me pousse encore à aller plus dans ma vie spirituelle et surtout chercher à connaître la volonté de Dieu pour et dans ma vie.
    Que Dieu vous bénisse.

Laisser un commentaire