Dieu fixe de nouveau un jour :

« Aujourd’hui, Dieu me dit de te dire de ne pas abandonner Ses commandements pour observer les traditions des hommes. » (Marc 7 :8)

Bien-aimé(e) dans le Seigneur, que la paix, la joie, l’amour, la grâce enrichissante de Dieu et la communion du Saint-Esprit soient votre partage au nom précieux de Jésus.

Je suis dans la joie ce matin de vous apporter cette petite exhortation par la grâce de Dieu. Je crois fermement qu’elle vous bénira en ce jour. Ceci n’est pas du tout une réaction mais une action afin de prévenir et d’avertir le peuple de Dieu que le Seigneur Jésus a racheté de son propre sang. Il n’y a aucun homme vivant sur terre qui avait versé ou qui versa son sang pour racheter qui que ce soit de l’esclavage de satan. Le sang des boucs ne couvrait que les péchés et les ôtait pas. Le sang de l’homme, depuis Adam a été corrompu par le péché. Seul le sang de l’Agneau de Dieu sans tache et sans défaut nous rachète, nous délivre et nous sauve de la mort et du péché. Le sang de Jésus ôte le péché de tout le monde peu importe le type du péché commis.

Celui qui vous avez racheté par Son sang précieux a dit de choses que plusieurs aujourd’hui sont en train de rajouter ou encore de retrancher. Ecoutons ce qu’Il avait dit à Jean dans l’île de Patmos dans Apocalyspe 22 :18-21 :

« Je le déclare à quiconque entend les paroles de la prophétie de ce livre: Si quelqu’un y ajoute quelque chose, Dieu le frappera des fléaux décrits dans ce livre;

et si quelqu’un retranche quelque chose des paroles du livre de cette prophétie, Dieu retranchera sa part de l’arbre de la vie et de la ville sainte, décrits dans ce livre.

Celui qui atteste ces choses dit: Oui, je viens bientôt. Amen! Viens, Seigneur Jésus!

Que la grâce du Seigneur Jésus soit avec tous! »

Il a encore dit dans Matthieu 15 :9 et Marc 7 :7 :

« C’est en vain qu’ils m’honorent, en donnant des préceptes qui sont des commandements d’hommes. »

Pourquoi le Seigneur Jésus leur avait-Il donnait cette réponse ? Lisons le début, Marc 7 :1-6 :

« Les pharisiens et quelques scribes, venus de Jérusalem, s’assemblèrent auprès de Jésus.

Ils virent quelques-uns de ses disciples prendre leurs repas avec des mains impures, c’est-à-dire, non lavées.

Or, les pharisiens et tous les Juifs ne mangent pas sans s’être lavé soigneusement les mains, conformément à la tradition des anciens;

et, quand ils reviennent de la place publique, ils ne mangent qu’après s’être purifiés. Ils ont encore beaucoup d’autres observances traditionnelles, comme le lavage des coupes, des cruches et des vases d’airain.

Et les pharisiens et les scribes lui demandèrent: Pourquoi tes disciples ne suivent-ils pas la tradition des anciens, mais prennent-ils leurs repas avec des mains impures?

Jésus leur répondit: Hypocrites, Ésaïe a bien prophétisé sur vous, ainsi qu’il est écrit: ce peuple m’honore des lèvres, mais son cœur est éloigné de moi. »

Voila ce qui se passe aujourd’hui dans nos différentes églises et assemblées locales. Les gens ont des traditions auxquelles ils se conforment fidèlement plus que même à la parole de Dieu. Qui n’a jamais entendu quelqu’un dire chez nous on ne fait pas ceci ou cela, chez nous notre pasteur nous enseigne ceci ou cela ? Quel est cet autre enseignement qu’un homme de Dieu peut encore enseigner si cela n’est pas ce qu’avait enseigné le Seigneur Jésus-Christ.

Cette semaine qui se termine, je partage avec deux personnes sur Messenger, l’une me pose la question de savoir que signifiait une cérémonie faite dans leur église. Ils avaient mis trois œufs dans une assiette et ont versé de l’huile dessus. Selon le «pasteur » cela est un acte prophétique. Alors, je me demande qu’est ce qu’une prophétie a à voir avec un autre acte si ce n’est l’obéissance à la parole de Dieu ? Ou en faite, les gens confondent c’est quoi une prophétie ou c’est qui un prophète ? Une prophétie est une révélation de Dieu sur les événements à venir, faite dans les Ecritures. Prophétiser, c’est parler de la part de Dieu. C’est encore déclarer la parole de Dieu sur sa propre vie ou sur la vie d’une autre personne. La prophétie n’est pas attachée à une pratique quelconque. Lorsque vous lisez le livre d’Apocalypse, à plusieurs reprises, vous trouverez : « les paroles des prophéties de ce livre ». Apocalypse 1 :3 ; 19 :10 ; 22 :7 ; 22 :10 ; 22 :18

La vraie parole de prophétie est la parole de Dieu. Aucune prophétie ne doit contredire la parole de Dieu. Aucune prophétie ne doit nous pousser à faire des pratiques ne qui sont pas écrites.

Dans Tite 1 :9, l’apôtre Paul nous parle des qualités que doit avoir un évêque ou un ancien et a mentionné la vraie parole. S’il existe la vraie parole, et s’il a insisté là-dessus, c’est parce qu’il existe aussi la fausse parole. Il y a des gens qui enseignent des choses que l’on ne doit même pas enseigner.

Lisons Tite 1 :7-11 :

« Car il faut que l’évêque soit irréprochable, comme économe de Dieu; qu’il ne soit ni arrogant, ni colère, ni adonné au vin, ni violent, ni porté à un gain déshonnête;

mais qu’il soit hospitalier, ami des gens de bien, modéré, juste, saint, tempérant,

attaché à la vraie parole telle qu’elle a été enseignée, afin d’être capable d’exhorter selon la saine doctrine et de réfuter les contradicteurs.

Il y a, en effet, surtout parmi les circoncis, beaucoup de gens rebelles, de vains discoureurs et de séducteurs,

auxquels il faut fermer la bouche. Ils bouleversent des familles entières, enseignant pour un gain honteux ce qu’on ne doit pas enseigner. »

Voila un portrait de l’apôtre Paul sur ce que nous sommes en train de vivre aujourd’hui. Combien des familles ne sont elles par bouleverser, combien des personnes ne sont elles pas confuses à cause des enseignements que certains enseignent pour leurs intérêts personnels, pour maintenir les hommes à être leurs esclaves.

Dites-moi, à moins que je sois dans l’erreur moi aussi, c’est dans quelle évangile où vous avez vu le Seigneur Jésus prendre les œufs, les mettre sur une assiette et y verset de l’huile ?

La deuxième personne qui m’a écrit aujourd’hui a été interpellée après avoir lu l’enseignement d’hier : « Ne laisse pas passer ta bénédiction et n’ignore pas le jour de ta visitation ». Elle m’a parlé d’une église « chrétienne » où l’on utilise le sel, l’huile et allume le feu pendant la prière. Pour l’huile, je peux comprendre parce que même dans le Nouveau Testament, l’huile a été appliquée pour prier pour les malades. Marc 6 :13 ; Jacques 5 :14 Ici, je ne parle pas des huiles que l’on vend dans certaines églises. Tout enfant de Dieu, instruit par Dieu, peut acheter de l’huile et la déclarée huile d’onction sainte. Sinon, il peut demander la prière de son pasteur. Mais l’huile d’onction en vente, elle est prohibée. Qui sait s’il y a eu des cérémonies ou incantations faites dessus ? C’est-à-dire, au lieu que votre problème soit résolu, votre maladie soit guérie et que vous soyez délivré des esprits impurs, le problème va encore s’aggraver, de même que la maladie et vous serez encore rempli des esprits impurs.

Bien-aimé(e), faisons attention à tout ce qui se fait dans nos lieux des rencontres pour adorer le Seigneur. Il y a des choses qui sont écrites dans la parole de Dieu mais que les hommes utilisent à leur guise avec des soubassements occultes qui ont pour but non pas que vous puissiez vivre la main de Dieu comme ils le disent, mais pour que vous deveniez leurs esclaves, que vous soyez aveuglés et bloqués dans leurs temples, enchaînés et livrés au diable.

Ma prière de ce matin est que Dieu par la puissance du Saint-Esprit vous aide à obéir rien qu’à Sa parole et à ne pas être observateur des traditions humaines.

Voici la dernière recommandation du Seigneur Jésus aux disciples dans Matthieu 28 :16-20 :

« Les onze disciples allèrent en Galilée, sur la montagne que Jésus leur avait désignée.

Quand ils le virent, ils se prosternèrent devant lui. Mais quelques-uns eurent des doutes.

Jésus, s’étant approché, leur parla ainsi: Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et sur la terre.

Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit,

et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde. »

Suivant cette recommandation du Seigneur, les disciples, les serviteurs de Dieu doivent enseigner le peuple de Dieu à observer ce que le Seigneur Jésus a prescrit et pas plus. Qu’est ce que le Seigneur a prescrit ? C’est ce qui est écrit dans les différents évangiles. Qu’est ce qu’il n’y a pas comme enseignement aujourd’hui ? Qu’est ce qu’il n’y a pas comme pratique aujourd’hui ? La sœur me parle d’un « acte prophétique ». Même des nouveaux mots qui s’ajoutent au jargon chrétien. Je ne vois pas à quoi me servira le sel, le feu alors que je suis en train de prier ? Est-ce parce que le Seigneur Jésus avait dit que nous sommes le sel de la terre ? Que le Seigneur Jésus nous multiplie Sa grâce.
Comme je l’ai dit au début, c’est seulement le Seigneur Jésus qui avait payé de son sang pour nous racheter. S’il y a quelqu’un que nous devons obéir, et bien, ce n’est que le Seigneur Jésus et Lui seul. Voila pourquoi Il nous a laissé Son Esprit Saint. Nous devons nous laisser guider par le Saint-Esprit, nous devons lire les écritures, et non pas nous contenter de tout ce que l’on nous enseigne. Nous devons être comme les chrétiens de Bérée qui ne se contentaient pas seulement de suivre les enseignements mais aussi de vérifier si ce qu’on leur disait était exact. De nos jours, au lieu de faire la même chose, nous nous versons sur les débats, les discussions non fondées suivant les saintes écritures, chacun pour défendre sa position ou supporter son « mentor » ou « pasteur ».

Lisons à propos des chrétiens de Bérée dans Actes 17 :10-12 :

« Aussitôt les frères firent partir de nuit Paul et Silas pour Bérée. Lorsqu’ils furent arrivés, ils entrèrent dans la synagogue des Juifs.

Ces Juifs avaient des sentiments plus nobles que ceux de Thessalonique; ils reçurent la parole avec beaucoup d’empressement, et ils examinaient chaque jour les Écritures, pour voir si ce qu’on leur disait était exact.

Plusieurs d’entre eux crurent, ainsi que beaucoup de femmes grecques de distinction, et beaucoup d’hommes. »

Que cette grâce qui était sur eux nous soit aussi déversée afin que nous puissions, nous aussi, suivant chacune de nos préoccupations ou les enseignements que nous recevons, examiner les Ecritures. Le voile du temple a déjà était déchirée lors de la mort du Seigneur Jésus et le Saint-Esprit est donné a tout celui qui reçoit le Christ Jésus comme son Seigneur et Sauveur. C’est-à-dire que chacun de nous est autorisé à pouvoir chercher la face de Dieu, dans la prière, la lecture et la méditation de la parole de Dieu. N’attendez pas seulement le dimanche ou d’autres jours du culte, ne vous contentez pas seulement de nos écrits, de vidéos etc. Mais, prenez aussi le temps personnel, en privé, de creuser dans la parole de Dieu. Je ne dis pas que c’est mauvais de suivre les enseignements etc. mais d’avoir aussi un temps personnel avec Dieu.

Parce qu’il y a des enseignements conçus pour bloquer les gens, pour les rendre esclaves, pour laver les cerveaux et faire des chrétiens des fans, au lieu d’en faire des disciples comme le Seigneur Jésus avait demandé.

Vous avez été racheté à un grand prix !

Bien-aimé(e), vous avez été racheté à un grand prix. Je dirai même au plus grand prix. Vous êtes plus précieux que vous ne l’imaginez. Vous n’avez pas été racheté avec de l’or ou de l’argent, mais avec le sang de l’Agneau sans tache et sans défaut, le sang de Jésus. En d’autres termes, vous coûtez la vie de Dieu. La vie de Jésus a été donnée à votre place et à ma place. Voilà pour quoi l’apôtre Paul nous dit de ne pas devenir esclaves des hommes.

Lisons 1 Corinthiens 7 :23 :

« Vous avez été rachetés à un grand prix; ne devenez pas esclaves des hommes. »

Bien-aimé(e), ma prière est que chacun de nous soit capable d’écouter la voix de Dieu, la voix du Saint-Esprit qui nous a été donné. L’heure dans laquelle nous vivons est très grave et plusieurs se perdent. Prions les uns pour les autres, prions pour le salut des membres de nos familles, soutenons les hommes de Dieu, prions pour eux afin que Dieu les préserve et qu’ils ne s’écartent pas de Sa voie. Parce que s’ils s’écartent, plusieurs se perdront avec eux. La Parole de Dieu, la Bible dit est une lampe à nos pieds et une lumière sur notre sentier. C’est-à-dire qu’elle doit nous éclairer et non pas nous confondre. Cependant, plusieurs sont confus aujourd’hui à cause des hommes qui font des autres leurs esclaves au lieu d’en faire disciples et esclaves du Christ, de Celui qui nous a rachetés.

Que Dieu bénisse Sa parole et nous donne la compréhension au nom puissant de Jésus.
Si vous êtes béni, n’hésitez pas à partager et que le Seigneur Jésus vous bénisse au nom puissant de Jésus.

Prière pour recevoir Jésus en audio et instructions.

Le Pasteur du Net – Wisdom Bomolo Bokungu


Pour ceux de Kinshasa, ne manquez pas à nos deux rendez-vous de l’année, ce Mardi 22 Décembre pour bénir le Seigneur pour 2015 et le Mardi 29 pour prier pour 2016 au Carrefour des jeunes à Matonge. Vous n’êtes pas à Kinshasa, s’il vous plaît, priez pour nous, pour ces deux jours. Que Dieu vous bénisse.

LAISSE LE ENCORE CETTE ANNEE Finale

Soutenir le site Foi, Espérance et Vie

 

3 réponses

  1. Homme de Dieu soyez béni!
    Je vous suis reconnaissant pour ce message plus que didactique.Moi même je suis une victime des actes prophétiques,pourtant le sang de Jésus a déjà tout accomplit.La Parole comme vous le dites est assez voire plus que suffisante.Mais nous sommes encore à payer et pas des moindres sommes d’argent pour qu’un pasteur prie pour nous,sous prétexte que c’est le sacrifice.Pasteur j’ai une sœur de mon assemblée qui est partie de l’église parce que le prophète lui a demandé six cent milles francs CFA(600000) pour le mariage de ses filles .Où se trouve telle aujourd’hui?Que Dieu nous vienne en aide!

Laisser un commentaire