La préparation est la mère de la manifestation a dit un homme sage. Notre préparation est ce qui détermine notre manifestation. Si nous nous préparons bien, nous allons aussi bien nous manifester. A part le fait que nous nous préparons consciemment de notre part, Dieu aussi nous prépare à Sa manière pour la gloire qu’Il a réservée pour nous ici bas avant celle qui est éternelle à travers de situations que nous traversons et certains problèmes ou défis auxquels nous faisons face par moment.

Dans la partie précédente, nous avons vu que Dieu nous connait, Il connait chacun de nous plus que nous nous connaissons nous-mêmes. Il nous a tous connus avant la fondation du monde, avant que l’on ne soit formé dans les ventres de nos mères et alors que nous n’étions que des masses informes, Dieu nous voyait et nous avait déjà établis. Jérémie 1 :5 ; Psaumes 139 :16

Romains 8 :29-30 nous dit :

« Car ceux qu’il a connus d’avance, il les a aussi prédestinés à être semblables à l’image de son Fils, afin que son Fils fût le premier-né entre plusieurs frères.
Et ceux qu’il a prédestinés, il les a aussi appelés; et ceux qu’il a appelés, il les a aussi justifiés; et ceux qu’il a justifiés, il les a aussi glorifiés. »

Dieu ne nous a pas prédestinés à être moins que Son Fils, le Seigneur Jésus-Christ de Nazareth. Il nous a prédestinés, Il nous appelle, Il nous justifie et finalement, Il nous glorifie. Notre destination finale est la glorification. Peu importe le niveau de notre vie actuellement, notre destination n’est rien d’autre que la gloire.

Si nous sommes prédestinés à être semblables à l’image de notre Seigneur, écoutons ce qu’Il dit dans Luc 6 :40, la Bible nous dit :

« Le disciple n’est pas plus que le maître; mais tout disciple accompli sera comme son maître. »

Un disciple, c’est une personne qui suit les enseignements du Maître. Notre Maître est le Seigneur Jésus et nous suivons Ses enseignements afin de devenir comme Lui. Voila pourquoi les tous premiers disciples ont été appelés chrétiens. Ce n’était pas parce qu’ils fréquentaient une église quelconque, parce qu’ils avaient des grosses Bibles, parce qu’ils prêchaient bien, mais c’est parce qu’ils ressemblaient à leur Maître par leur manière de vivre, de parler, d’être etc.

Lisons cela dans Actes 11 :26 :

« et, l’ayant trouvé, il l’amena à Antioche. Pendant toute une année, ils se réunirent aux assemblées de l’Église, et ils enseignèrent beaucoup de personnes. Ce fut à Antioche que, pour la première fois, les disciples furent appelés chrétiens. »

La chose principale qui a fait que les disciples puissent être appelés chrétiens, ce sont les enseignements.

Dieu ne nous expose pas sans d’abord s’assurer que sommes formés, que nous sommes enseignés. Il peut, suivant ce qu’Il veut réaliser avec vous soit vous mettre sous les pieds d’une personne ou vous exposez à un travail ou aux moments difficiles (épreuves ou déserts) jusqu’au jour de votre manifestation.

La Bible nous dit encore dans Romains 8 :18-19 :

« J’estime que les souffrances du temps présent ne sauraient être comparées à la gloire à venir qui sera révélée pour nous.
Aussi la création attend-elle avec un ardent désir la révélation des fils de Dieu. »

Il y a toujours ces moments de souffrances par lesquels nous passons avant d’accéder à la gloire que le Seigneur nous a réservée. Comme je l’ai dit, cela va dépendre du domaine dans lequel Dieu nous prépare.

Voyons quelques exemples des personnes que Dieu avait préparé pour les manifestations et dans quelles conditions cela s’est passé :

# Jean Baptiste

A propos de Jean-Baptiste, nous avions parlé de lui dans l’enseignement du mois passé, il est celui qui est venu avant le Seigneur afin de préparer Son chemin. La Bible nous dit de Lui dans Luc 1 :80 :

« Or, l’enfant croissait, et se fortifiait en esprit. Et il demeura dans les déserts, jusqu’au jour où il se présenta devant Israël. »

Jean a demeuré dans les déserts jusqu’au jour où il s’est présenté devant Israël, c’est-à-dire jusqu’à sa manifestation.

# Jephté

Jephté est l’un des juges que Dieu avait suscité en Israël. Ce dernier, était fils d’une prostituée, et à cause de cela, il a été privé de son héritage et fut chassé par ses frères. La Bible dit qu’il s’enfuit loin de son frère. Et là où il était parti, il s’est entraîné pour devenir un vaillant guerrier. Plus tard, il eût un problème dans la ville même d’où il a été chassé, et les anciens sont venus le chercher afin qu’il aille combattre pour eux et était placé à leur tête. Son nom est mentionné dans la Bible dans Juges 10, 11et 12.

Dans Juges 11 :3-8 :

« Et Jephthé s’enfuit loin de ses frères, et il habita dans le pays de Tob. Des gens de rien se rassemblèrent auprès de Jephthé, et ils faisaient avec lui des excursions.
Quelque temps après, les fils d’Ammon firent la guerre à Israël.
Et comme les fils d’Ammon faisaient la guerre à Israël, les anciens de Galaad allèrent chercher Jephthé au pays de Tob.
Ils dirent à Jephthé: Viens, tu seras notre chef, et nous combattrons les fils d’Ammon.
Jephthé répondit aux anciens de Galaad: N’avez-vous pas eu de la haine pour moi, et ne m’avez-vous pas chassé de la maison de mon père? Pourquoi venez-vous à moi maintenant que vous êtes dans la détresse?
Les anciens de Galaad dirent à Jephthé: Nous revenons à toi maintenant, afin que tu marches avec nous, que tu combattes les fils d’Ammon, et que tu sois notre chef, celui de tous les habitants de Galaad. »

Les moments de rejet, d’abandon par tous ne sont pas le moment de pleurs, de découragement, mais de moment de s’entraîner, de se développer afin d’être prêt pour les opportunités que Dieu amènera sur notre chemin. Si Jephté n’était pas prêt, il n’allait pas devenir le chef de ceux qui l’ont rejeté hier.

Plusieurs prennent les moments de difficultés comme raison pour leur échec dans la vie etc.

#  Moïse

Moïse l’un des plus grands prophètes de Dieu, l’auteur des 5 livres de la loi, est l’homme que Dieu avait choisi afin de délivrer les enfants d’Israël de l’Egypte. Ce dernier, au lieu d’attendre le moment approprié, il a essayé, sans Dieu de le faire. C’est ainsi qu’il n’a pu tuer qu’un égyptien et puis s’enfuit dans le désert. Il a passé quarante ans entant que berger au pays de Madian jusqu’au jour où il a rencontré Dieu au buisson ardent pour aller finalement accomplir la grande mission qu’il avait essayé de faire seul et qu’il avait lamentablement échoué.

Lorsque nous ne sommes pas prêts, nous échouons. (Exode 2, 3)

C’était aussi la même chose pour David. Notons que Dieu a une et mille manières de pouvoir de former, nous entraîner, de nous préparer suivant Ses volontés qu’Il veut que nous puissions accomplir. David, lui, c’était dans la bergerie que Dieu a commencé à le préparer pour la royauté sans que lui-même ne le sache.

Même lorsque nous regardons l’histoire de Joseph, nous allons rendre compte que bien qu’il eût des songes, il n’a pas su quand certains événements allaient se passer dans sa vie. Ce n’est pas comme aujourd’hui où les gens courent derrière les prophéties etc. Ce que nous devons faire, c’est aimer Dieu et faire avec tout notre tout ce que nous pouvons trouver comme travail à notre portée.

Le Psaumes 84 :6-7 nous dit :

« Heureux ceux qui placent en toi leur appui! Ils trouvent dans leur cœur des chemins tout tracés.
Lorsqu’ils traversent la vallée de Baca, ils la transforment en un lieu plein de sources, et la pluie la couvre aussi de bénédictions. »

Baca se traduit en français par lamentation. Suivant l’encyclopédie Reisdorf-Reece, la vallée en question est située près de Jérusalem, appelée « la géhenne ». Baca évoque un lieu d’horreur. C’est juste comme les moments difficiles que nous traversons, nous n’y restons pas, nous traversons seulement.

J’ai l’habitude de dire que tout ce que nous faisons maintenant nous préparer à ce que nous ferons demain. C’est-à-dire que nous devons prendre avantage de chaque situation de notre vie quelle soit bonne ou mauvaise afin de nous développer et de chercher la face de Dieu.

Ecclésiaste 9 :10 nous dit :

« Tout ce que ta main trouve à faire avec ta force, fais-le; car il n’y a ni œuvre, ni pensée, ni science, ni sagesse, dans le séjour des morts, où tu vas. »

Tout ce que votre main trouve à faire, faites-le ! Aussi longtemps que nous sommes en vie, il y a encore de l’espérance pour nous peu importe notre situation actuelle. Nous ne devons jamais nous décourager, mais nous attacher toujours à la parole de Dieu, à la parole de vie, avoir un cœur pour Dieu et Lui être obéissant.

J’aime ce passage de Job 14 :7-9 :

« Un arbre a de l’espérance: quand on le coupe, il repousse, Il produit encore des rejetons; Quand sa racine a vieilli dans la terre, quand son tronc meurt dans la poussière,
il reverdit à l’approche de l’eau, il pousse des branches comme une jeune plante. »

Sûrement qu’aucun frère de David n’aimait ce travail de garder le troupeau de son père. Ou encore, comme il est le cadet, ses frères aînés, chacun à son tour ont eu à prendre soin de ce même troupeau mais n’aimaient pas du tout ce travail. Combien de fois nous plaignons nous à cause de nos situations, à cause de notre travail avec un petit salaire de rien du tout, mais nous oublions que Dieu peut nous permettre, afin de nous préparer, de passer par là.

A la place de David, plusieurs d’entre nous aurait déjà fui la brousse et abandonner le petit troupeau de son père à cause du danger qu’il courait chaque jour. Il y rencontrait souvent des bêtes sauvages, le lion, l’ourse etc.

Pour sa sécurité, il allait commencer à se plaindre, cependant, ce dernier avait confiance en Dieu en dépit de tout ce qu’il rencontrait.

Bien qu’il fût berger, il avait appris à considérer Dieu comme son Berger.

Son Psaumes 23 :1-6 nous en dit plus:

« L’Éternel est mon berger: je ne manquerai de rien.
Il me fait reposer dans de verts pâturages, Il me dirige près des eaux paisibles.
Il restaure mon âme, Il me conduit dans les sentiers de la justice, à cause de son nom.
Quand je marche dans la vallée de l’ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi: Ta houlette et ton bâton me rassurent.
Tu dresses devant moi une table, en face de mes adversaires; Tu oins d’huile ma tête, et ma coupe déborde.
Oui, le bonheur et la grâce m’accompagneront tous les jours de ma vie, et j’habiterai dans la maison de l’Éternel jusqu’à la fin de mes jours. »

Vous pouvez être en train de faire un travail que personne n’aime, une affaire qui ne rapporte presque rien, mais si c’est là où Dieu vous veut, restez y et faites votre travail avec amour en marchant dans la crainte de Dieu.

Le Dieu qui nous connait, qui connait tout ce qu’Il a comme projets pour nous avant notre naissance, Il connait notre avenir, Il connait le chemin par lequel nous devons passer pour y arriver, Il nous prépare Lui-même afin que nous soyons prêts et qu’au moment venu nous puissions être présenté au monde entier.

Dans 1 Samuel 16 :1, lorsque Dieu disait à Samuel qu’Il a vu quelqu’un qu’Il désirait pour roi, c’est-à-dire qu’Il voyait quelqu’un qui est prêt et qui continuera sur la même voie d’obéissance, car, David aimait la présence de Dieu.

Que Dieu bénisse Sa parole.

Si vous êtes béni par cet enseignement, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire et surtout de partager afin de bénir plusieurs. Cet enseignement est le 572ème article de notre site.

De tout cœur, je remercie encore le Seigneur pour ce 1er Anniversaire de Foi, Espérance et Vie, pour tout ce que Dieu a fait dans nos vies à travers ce site. Que tout l’honneur Lui revienne pour Sa fidélité et Sa bonté. Merci pour tous ceux qui nous ont soutenus, merci pour tous les messages d’encouragement. Que Dieu vous bénisse tous au nom puissant de Jésus. Amen. Amen.

Prière pour recevoir Jésus en audio et instructions.

Le Pasteur du Net – Wisdom Bomolo Bokungu


Soutenir le site Foi, Espérance et Vie

2 réponses

Laisser un commentaire