7. Comment se préparer à l’avènement du Seigneur: les dix vierges

Bien-aimé dans le Seigneur, que la paix, la joie, l’amour, la grâce de Dieu et la communion du Saint-Esprit soient votre partage au nom puissant de Jésus. Je m’en vais déjà vous souhaiter un bon weekend et exprime ma gratitude à Dieu qui nous garde jusqu’à nous satisfaire des longs jours suivant Sa parole dans le Psaume 91 :16.

Toutefois, pendant que nous sommes en vie, nous devons nous conduire avec circonspection, apprendre à compter nos jours et à plaire à Dieu en toute chose.
J’aime cette exhortation de Paul dans 1 Thessaloniciens 4 : 1 :

« Au reste, frères, puisque vous avez appris de nous comment vous devez vous conduire et plaire à Dieu, et que c’est là ce que vous faites, nous vous prions et nous vous conjurons au nom du Seigneur Jésus de marcher à cet égard de progrès en progrès. »

La dernière partie dit : …que nous puissions marcher à cet égard de progrès en progrès…nous devons progresser dans la crainte de Dieu, la sanctification, notre quête de L’aimer et Lui plaire.

Dieu nous donne la longue vie pour que nous soyons utiles pour Lui et pour Son royaume. Nous devons être conscients que nous ne sommes que des pèlerins sur cette terre, qu’un jour le Seigneur Jésus reviendra afin de chercher les siens et de juger les nations.

Comme j’avais dit dans la partie précédente, nous sommes au chapitre 25 de Matthieu et nous revenons aux :
 
Dix vierges

Lisons la Parole de Dieu du verset 1er au 13ème :

« 1 Alors le royaume des cieux sera semblable à dix vierges qui, ayant pris leurs lampes, allèrent à la rencontre de l’époux.
2 Cinq d’entre elles étaient folles, et cinq sages.
3 Les folles, en prenant leurs lampes, ne prirent point d’huile avec elles;
4 mais les sages prirent, avec leurs lampes, de l’huile dans des vases.
5 Comme l’époux tardait, toutes s’assoupirent et s’endormirent.
6 Au milieu de la nuit, on cria: Voici l’époux, allez à sa rencontre!
7 Alors toutes ces vierges se réveillèrent, et préparèrent leurs lampes.
8 Les folles dirent aux sages: Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s’éteignent.
9 Les sages répondirent: Non; il n’y en aurait pas assez pour nous et pour vous; allez plutôt chez ceux qui en vendent, et achetez-en pour vous.
10 Pendant qu’elles allaient en acheter, l’époux arriva; celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte fut fermée.
11 Plus tard, les autres vierges vinrent, et dirent: Seigneur, Seigneur, ouvre-nous.
12 Mais il répondit: Je vous le dis en vérité, je ne vous connais pas.
13 Veillez donc, puisque vous ne savez ni le jour, ni l’heure. »

Tout un livre peut être écrit s’il faut entrer dans beaucoup de détails de ces treize versets de Matthieu 25. Cependant, nous allons rester simple, court et irons droit dans l’essentiel, car, c’est la pratique qui nous intéresse le plus.

Voici les mots clés de ce passage que j’ai mis en gras que vous pouvez utiliser pour faire vos recherches et que nous allons essayer de commenter: vierges, l’époux, folles, sages, lampes, huile, tardait, toutes s’assoupirent et s’endormirent, rencontre, réveillèrent, ceux qui en vendent, achetez-en pour vous, qui étaient prêtes, la salle des noces, la porte fut fermée, Seigneur, Seigneur, ouvre-nous, je ne vous connais pas et Veillez donc, puisque vous ne savez ni le jour, ni l’heure.

Dans ce texte, le Seigneur nous parle de Lui-même et de Son Eglise.
Paul a mentionné cela dans 2 Corinthiens 11 :2-3 :

« Oh! Si vous pouviez supporter de ma part un peu de folie! Mais vous me supportez!
Car je suis jaloux de vous d’une jalousie de Dieu, parce que je vous ai fiancés à un seul époux, pour vous présenter à Christ comme une vierge pure. »

Parlant de mariage, Paul a encore comparé l’amour qu’un homme doit avoir pour sa femme à celui que Christ a pour Son Eglise dans Ephésiens 5 :24-28 :

« Or, de même que l’Église est soumise à Christ, les femmes aussi doivent l’être à leurs maris en toutes choses.
Maris, aimez vos femmes, comme Christ a aimé l’Église, et s’est livré lui-même pour elle,
afin de la sanctifier par la parole, après l’avoir purifiée par le baptême d’eau,
afin de faire paraître devant lui cette Église glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irrépréhensible.
C’est ainsi que les maris doivent aimer leurs femmes comme leurs propres corps. Celui qui aime sa femme s’aime lui-même. »

Lorsqu’on parle de l’église, nous devons faire la différence entre l’Eglise, Corps de Christ et église, assemblée locale. Etre membre d’une église locale ne veut pas dire que l’on est membre de l’Eglise Corps de Christ. L’Eglise est la fiancée du Seigneur et se prépare pour le jour glorieux des noces de l’Agneau. L’Eglise est composée de tous ceux qui ont reçu le Seigneur Jésus-Christ comme Seigneur et Sauveur personnel quelle que soit leur langue, tribu, race, nation et qui lavent etc.
Et Apocalypse 7, le verset 1 à 10 nous parle encore de ces Noces.

Lisons les versets 6 à 9, la Bible nous dit ceci :

« Et j’entendis comme une voix d’une foule nombreuse, comme un bruit de grosses eaux, et comme un bruit de forts tonnerres, disant: Alléluia! Car le Seigneur notre Dieu tout-puissant est entré dans son règne.
Réjouissons-nous et soyons dans l’allégresse, et donnons-lui gloire; car les noces de l’agneau sont venues, et son épouse s’est préparée,
et il lui a été donné de se revêtir d’un fin lin, éclatant, pur. Car le fin lin, ce sont les œuvres justes des saints.
Et l’ange me dit: Écris: Heureux ceux qui sont appelés au festin de noces de l’agneau! Et il me dit: Ces paroles sont les véritables paroles de Dieu. »

L’épouse du Christ que nous sommes, nous devons nous préparer pour le grand jour des noces de l’Agneau. Alors que nous nous préparons, nous devons veiller chacun sur sa lampe et sur l’huile. La lampe dans la Bible représente beaucoup de choses. Dans le passage de Matthieu 25, la lampe, c’est la torche, le flambeau que nous avons besoin pour marcher la nuit.

Dans ce sens, elle fait aussi allusion à la Parole de Dieu comme nous le dit le Psaume 119 :105 :

« Ta parole est une lampe à mes pieds, et une lumière sur mon sentier. »

Nous vivons dans un monde des ténèbres, mais nous, en tant qu’enfants de Dieu, nous devons brandir le flambeau de la parole de Dieu.
Esaïe 60 :1-3 :

« Lève-toi, sois éclairée, car ta lumière arrive, et la gloire de l’Éternel se lève sur toi.
Voici, les ténèbres couvrent la terre, et l’obscurité les peuples; mais sur toi l’Éternel se lève,
Sur toi sa gloire apparaît.

Des nations marchent à ta lumière, et des rois à la clarté de tes rayons. »

Le Seigneur Jésus nous en avait aussi clairement parlé dans Matthieu 5 : 13-16 :
 
« Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel perd sa saveur, avec quoi la lui rendra-t-on? Il ne sert plus qu’à être jeté dehors, et foulé aux pieds par les hommes.
Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée;
et on n’allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau, mais on la met sur le chandelier, et elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison.
Que votre lumière luise ainsi devant les hommes, afin qu’ils voient vos bonnes œuvres, et qu’ils glorifient votre Père qui est dans les cieux. »

La lampe et l’huile ici, représentent l’obéissance à la parole de Dieu, se laisser conduire par le Saint-Esprit.

En tant qu’épouse, nous nous préparons aux noces de l’Agneau en menant une vie d’obéissance à Dieu, en faisant luire notre lumière et glorifiant Dieu par notre conduite alors que le Saint-Esprit nous vient en aide. Notre conduite, c’est ce qui déterminera si nous sommes « sage » ou « folle ».

L’huile est ce qui a différencié les sages et les folles. Tous avaient de l’huile au début, mais d’autres, n’en avaient pas en réserve. Tout le monde peut avoir la lampe, comme parole ou œuvres, même ce qui fera la différence, c’est l’Esprit.

Un sage ?
Un sage, c’est tout celui qui écoute la parole du Seigneur et qui la met en pratique.

Lisons Matthieu 7 :24-27 :

« C’est pourquoi, quiconque entend ces paroles que je dis et les met en pratique, sera semblable à un homme prudent qui a bâti sa maison sur le roc.
La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et se sont jetés contre cette maison: elle n’est point tombée, parce qu’elle était fondée sur le roc.
Mais quiconque entend ces paroles que je dis, et ne les met pas en pratique, sera semblable à un homme insensé qui a bâti sa maison sur le sable.
La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et ont battu cette maison: elle est tombée, et sa ruine a été grande. »

Et le Psaume 111 :10, Proverbes 1 :7 ; 9 :10 etc. nous disent que la crainte de l’Eternel et le commencement de la sagesse. La crainte de l’Eternel, c’est la haine du mal, c’est la source de la vie. Alors que nous attendons ce grand jour, nous devons être prêts. Pour ceux qui se sont déjà mariés, vous savez comment ce grand jour se prépare. Il y a aspect préparations de la fête et l’aspect préparation de soi-même. L’aspect préparation de la fête, c’est la mise à la disposition des autres les dons que Dieu nous a donné en étant un bon dispensateur sans oublier, ce qui est plus important, notre caractère, la crainte de l’Eternel. C’est ce qui va nous qualifier ou nous disqualifier.

Voila pourquoi Ecclésiaste 8 :9 nous dit :

« Qu’en tout temps tes vêtements soient blancs, et que l’huile ne manque point sur ta tête. »

Vous pouvez être le meilleur de tous les prédicateurs, de tous les enseignements, de tous les prophètes, cependant, si vos vêtements ne sont pas blancs, vous n’aurez pas droit à l’arbre de la vie.
Apocalypse 22 :14 :

« Heureux ceux qui lavent leurs robes, afin d’avoir droit à l’arbre de vie, et d’entrer par les portes dans la ville! »

Un des mots clés qui s’est répété dans Matthieu 24 et 25, c’est « Tarder » :

…Comme l’époux tardait…(Matthieu 25 :5)
…Mon maître tarde à venir… (Matthieu 24 :48)

Dans 2 Pierre 3 :9, nous avons la raison pour laquelle le Seigneur tarde à revenir :

« Le Seigneur ne tarde pas dans l’accomplissement de la promesse, comme quelques-uns le croient; mais il use de patience envers vous, ne voulant pas qu’aucun périsse, mais voulant que tous arrivent à la repentance. »

Le fait que le Seigneur tarde à venir ne veut pas dire qu’Il ne reviendra plus, c’est tout simplement qu’Il use de patience afin que nous puissions nous repentir. Ce n’est pas une permission de vivre dans la débauche, mais de bien nettoyer sa robe, de faire briller sa lumière, de témoigner le Seigneur au monde entier.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle le jour de son retour n’est pas connu.

Je me rappelle, lorsqu’on était enfant, j’étais encore à l’école primaire, et on nous a dit dans la semaine que Jésus allait revenir le dimanche. C’est tout le monde qui était devenu gentil, qui partageait avec les autres, qui ne voulait plus faire le mal.

Le Seigneur ne veut pas que nous puissions être des hypocrites. C’est la raison pour laquelle nous ne devons pas suivre les comédiens qui fixent les dates de sa venue. Lui-même et Pierre dans la suite du passage que nous venons de dire disent qu’Il viendra comme un voleur. Chacun de nous doit vivre prêt.

Leçons importantes à retenir de la parabole des dix vierges :

# Notre premier objectif de la vie est de pouvoir rencontrer le Seigneur Jésus.
1Pierre 1 :6-9 nous dit :
« C’est là ce qui fait votre joie, quoique maintenant, puisqu’il le faut, vous soyez attristés pour un peu de temps par diverses épreuves,
afin que l’épreuve de votre foi, plus précieuse que l’or périssable (qui cependant est éprouvé par le feu), ait pour résultat la louange, la gloire et l’honneur, lorsque Jésus-Christ apparaîtra,
Lui que vous aimez sans l’avoir vu, en qui vous croyez sans le voir encore, vous réjouissant d’une joie ineffable et glorieuse,
parce que vous obtiendrez le salut de vos âmes pour prix de votre foi. »

C’est le Christ qui est la priorité de notre vie et rien d’autre.

# Nous devons être sages.
# Nous devons toujours prendre nos lampes avec de l’huile en réserve.
# Même si l’époux tarde, dans notre vie de chaque jour, que nous devons toujours vivre prêts.
# L’époux viendra à l’heure à laquelle on ne s’attendra pas.
Si toutes étaient allés dormir, c’est-à-dire qu’elles ne savaient pas que l’époux allait venir cette nuit là, sinon, elles n’allaient pas fermer l’œil du tout. La veille de notre mariage, ma femme n’avait pas eu le temps dormir. (Il ne faut pas lui dire…rires…) Ici dormir fait allusion à la vie de chaque jour, à nos routines quotidiennes.
# Le salut est individuel.
Chacune devait avoir sa lampe et son huile. Il n’y avait pas moyen de partager son huile avec une autre. Chacun doit veiller sur sa vie.
# Il ne faut jamais manquer de l’huile et il ne faut pas que votre lampe s’éteigne au milieu de la nuit.
# Il y a un prix à payer pour avoir de l’huile.
# Ceux qui seront prêts seulement entreront dans la salle des noces.
# La porte de la salle des noces sera fermée pour le retardataire.
# Une fois que la porte fermée, elle ne s’ouvrira plus.

Et la parabole se termine au verset 13 par :

« Veillez donc, puisque vous ne savez ni le jour, ni l’heure.»

Nous allons clôturer cette partie avec le verset 13. Cela est aussi répété dans Matthieu 24 :42. Nous devons veiller ! Veiller ici, c’est un appel à la vigilance spirituelle.

Que Dieu bénisse Sa parole.

Demain, c’est samedi, je vais voir la possibilité de clôturer cet enseignement avec la dernière partie de Matthieu 25 qui parle du jugement des nations. Ce sera déjà la fin du mois, car nous devons nous préparer pour le nouveau mois pour la gloire de notre Dieu. Je rends gloire à

Dieu pour la force et les moyens qu’Il nous donne afin d’être disponible pour nourrir Ses brebis. Que Dieu vous bénisse. Si vous êtes béni par cet enseignement, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire et surtout à partager et que Dieu vous bénisse abondamment au nom puissant de Jésus.

Prière pour recevoir Jésus en audio et instructions.

Le Pasteur du Net – Wisdom Bomolo Bokungu


Soutenir le site Foi, Espérance et Vie

2 commentaires sur « 7. Comment se préparer à l’avènement du Seigneur: les dix vierges »

Laisser un commentaire