Bien-aimé(e) dans le Seigneur, que la grâce enrichissante de notre tendre Père céleste vous soit accordée en abondance au nom puissant de Jésus. C’est toujours une grande joie de venir, par la même grâce partager la Parole de Dieu. Je Lui suis infiniment reconnaissant pour tout ce qu’Il accomplit dans chacune de nos vies.

De la même manière que je ne me rends pas compte de comment et combien vous êtes édifié, de la même manière aussi vous ne pourrez pas vous rendre compte de la manière dont nous nous sacrifions pour l’amour de Dieu en obéissant à Son instruction de pouvoir enseigner Sa parole sur Internet.
Merci pour toutes les prières que vous adressez à Dieu ne notre faveur.

Le lundi, une amie à mon épouse est arrivée à Kisangani et venue nous rendre visite. Elle s’est exclamée : c’est d’ici que vous nous envoyez toutes ces édifications ? Elle n’y croyait pas. Elle pensait que nous étions toujours à Kinshasa. Je lui ai dit, c’est d’ici ma sœur.

Je suis béni pour tous les témoignages que les frères et sœurs sont en train de laisser sur le mur de l’événement de l’an un du site Foi, Espérance et Vie sur Facebook. A Dieu soit toute la gloire au nom puissant de Jésus.

Dans la partie précédente, nous avons vu comment le Seigneur s’est adressé à Ses serviteurs, parlant des bons et des mauvais, leurs caractéristiques.  Je n’ai pas insisté sur les serviteurs méchants, mais ici, nous en parlerons. Ce que nous voulons, c’est d’être de bons serviteurs et faire toujours l’œuvre de notre Maître jusqu’à ce qu’Il reviendra, qu’Il nous trouve toujours à l’œuvre, que nous soyons toujours utiles. Nous venons de finir Matthieu 24, nous attaquons Matthieu 25. J’avais aussi expliqué dans la partie précédente que le discours du Seigneur sur son avènement s’étend de Matthieu 24 jusqu’à Matthieu 26 au début.

Matthieu 25 commence par la parabole des dix vierges. C’est par là que nous devrions commencer, mais suivant notre enseignement, nous allons y revenir prochainement.

La question qui est posée est : ‘’comment préparer le retour du Seigneur ?’’

Nous préparons le chemin du Seigneur en faisant ce qu’Il nous demande de faire là où Il nous a établis. C’est pour cela qu’hier nous avons commencé par son adresse à ceux qui sont appelés à nourrir Ses brebis autrement, nous dirons, Ses serviteurs.
Et pour moi qui ne suis pas pasteur, comment dois-je préparer le retour du Seigneur ?

Chacun peut préparer le retour du Seigneur tout simplement en utilisant les talents qu’Il nous a donnés

Lisons Matthieu 25 : 14 à 30, je vais laisser les versets afin de nous permettre de bien suivre :

« 14 Il en sera comme d’un homme qui, partant pour un voyage, appela ses serviteurs, et leur remit ses biens.
15 Il donna cinq talents à l’un, deux à l’autre, et un au troisième, à chacun selon sa capacité, et il partit.
16 Aussitôt celui qui avait reçu les cinq talents s’en alla, les fit valoir, et il gagna cinq autres talents.
17 De même, celui qui avait reçu les deux talents en gagna deux autres.
18 Celui qui n’en avait reçu qu’un alla faire un creux dans la terre, et cacha l’argent de son maître.
19 Longtemps après, le maître de ces serviteurs revint, et leur fit rendre compte.
20 Celui qui avait reçu les cinq talents s’approcha, en apportant cinq autres talents, et il dit: Seigneur, tu m’as remis cinq talents; voici, j’en ai gagné cinq autres.
21 Son maître lui dit: C’est bien, bon et fidèle serviteur; tu as été fidèle en peu de chose, je te confierai beaucoup; entre dans la joie de ton maître.
22 Celui qui avait reçu les deux talents s’approcha aussi, et il dit: Seigneur, tu m’as remis deux talents; voici, j’en ai gagné deux autres.
23 Son maître lui dit: C’est bien, bon et fidèle serviteur; tu as été fidèle en peu de chose, je te confierai beaucoup; entre dans la joie de ton maître.
24 Celui qui n’avait reçu qu’un talent s’approcha ensuite, et il dit: Seigneur, je savais que tu es un homme dur, qui moissonnes où tu n’as pas semé, et qui amasses où tu n’as pas vanné;
25 j’ai eu peur, et je suis allé cacher ton talent dans la terre; voici, prends ce qui est à toi.
26 Son maître lui répondit: Serviteur méchant et paresseux, tu savais que je moissonne où je n’ai pas semé, et que j’amasse où je n’ai pas vanné;
27 il te fallait donc remettre mon argent aux banquiers, et, à mon retour, j’aurais retiré ce qui est à moi avec un intérêt.
28 Ôtez-lui donc le talent, et donnez-le à celui qui a les dix talents.
29 Car on donnera à celui qui a, et il sera dans l’abondance, mais à celui qui n’a pas on ôtera même ce qu’il a.
30 Et le serviteur inutile, jetez-le dans les ténèbres du dehors, où il y aura des pleurs et des grincements de dents. »

Cette parabole s’adresse à toutes les couches de la vie, que ce soit ceux qui sont dans le domaine séculier que ceux qui sont dans le sacerdoce. Dieu a donné à chacun de nous des talents. C’est tout ce que nous avons comme aptitudes, capacités, dons, talents etc. Le comble est que plusieurs d’entre nous, nous les utilisons que pour notre propre gloire, voire pour le diable.

Commentaires par versets :

# Les versets 14 et 15 nous montrent comment les talents sont distribués à chacun selon ses capacités.

# Du verset 16 à 18, nous voyons qu’est ce que chacun a fait des talents qui lui avait été donné. Les deux premiers ont fait valoir les leurs et en ont gagné d’autres, mais celui qui n’avait reçu qu’un est allé l’enterrer.

C’est exactement de cette manière que nous nous comportons dans notre monde aujourd’hui. Il y a de ceux qui cherchent à découvrir leurs talents et les mettent à la disposition des autres, mais il y a aussi de ceux qui se disent ne pas savoir les talents qu’ils ont, il y en a qui enterrent les leurs.

# Les talents ?

Les talents que Dieu nous donne peuvent être comparés aux différents domaines de la vie. Autant il y a des domaines, Dieu a placé en chacun ce qui fera qu’il soit distingué dans un, deux, trois, quatre ou cinq domaines de la vie.

La talent est don inné que tout un chacun de nous possède. Il n’y a personne qui soit né sans talent.

Par rapport à notre texte, c’est de l’argent et peut être comparé à un fond de commerce.

Les talents sont les capacités que Dieu a données à chacun et nous rendrons compte de la manière dont nous en ferons usages. Il y a des ceux qui savent bien parler, bien écrire, qui sont créatifs (les artistes), qui sont forts, qui sont très intelligents…tout ce que Dieu a investit en nous, nous devons les utiliser et les multiplier pour Sa gloire.

Que vous soyez serviteurs de Dieu, que vous soyez médecins, que vous soyez artistes, que vous soyez sportifs ou que sais-je d’autres, utilisez les capacités de Dieu vous a donné pour Sa gloire.

Si vous chercher un fon de commerce, chercher de l’argent, alors que le talent est ce que Dieu nous donne pour que nous puissions avoir tout ce que nous cherchons d’autres, à produire l’argent dont nous avons besoin.

Chacun rendra compte pour les talents qu’il a reçus

#Au verset 19, nous voyons le Maître demander à chacun les comptes des talents qu’ils avaient reçus.

# Du verset 20 à 23, ceux qui avaient 5 et 2 talents ont été fidèles et le Seigneur a été content d’eux et leur a confié beaucoup de choses et les a fait entrer dans sa joie.

# Du verset 24 à 30, c’est le tour de celui qui n’avait reçu qu’un seul talent. Ici, par les propos de cet homme et du Seigneur, nous allons considérer de points très importants que nous devons à tout prix éviter.

Ses propres propos :

…j’ai eu peur, et je suis allé cacher ton talent dans la terre; voici, prends ce qui est à toi…

# La peur.

Plusieurs enterrent les talents, les capacités que Dieu leur a donnés à cause de la peur. Plusieurs vivent dans des cavernes comme à l’époque d’Elie à cause de la peur et ne peuvent pas manifester la gloire de Dieu dans leur vie.

Les gens ont peur de ce que d’autres diront, ils ont peur d’échouer…

Lorsque j’ai décidé de m’engager à servir Dieu à temps plein, plusieurs me posaient des questions genres es-tu sûr que c’est Dieu ? Comment allez-vous manger ? Comment vas-tu envoyer les enfants à l’école ?

Si nous considérons toutes ces choses, nous n’allons jamais accomplir le plan de Dieu pour chacune de nos vies.

Cependant, ce 6 Novembre 2016, notre site va totaliser une année et moi-même, depuis ma démission de mon dernier poste le 14 Janvier de cette année, chaque jour, ma priorité, c’est l’œuvre de Dieu sur internet jusqu’à nouvel ordre. Au mois de Juin 2015, j’ai mis de côté tout autre engagement qui pouvait m’empêcher de ne pas faire correctement ce travail.

Je rends gloire à Dieu pour cette grâce qu’Il m’a accordée  de découvrir ce domaine de plus qui est celui d’édifier Ses enfants avec les enseignements écrits de la parole de Dieu. Plusieurs personnes me posent la question de savoir pour quoi Pasteur du Net (Pastanet), je leur dis, que tout simplement par rapport à cette opportunité de servir Dieu sur internet, d’être disponible pour le peuple de Dieu autant que possible. Car, plusieurs serviteurs de Dieu ont des pages Facebook et consorts mais sélectionnent les personnes à qui ils répondent ou carrément, ce sont des secrétaires ou d’autres personnes qui répondent à leur place. Toutefois, ceci ne m’empêche pas de chanter, de prêcher, d’enseigner aussi sur le pupitre…

Peu importe ce que nous pouvons avoir comme raison pour justifier le fait de ne pas faire valoir les talents que Dieu nous a donnés ne fit ce qu’un seul, n’est pas acceptable par Dieu.

Voyons les propos du Maître :

Son maître lui répondit: Serviteur méchant et paresseux

C’est considéré comme la méchanceté et la paresse que de ne pas faire ce que Dieu vous demande. Que vous ayez peur de je ne sais qui, de je ne sais quoi, pour Dieu, vous n’êtes qu’un serviteur méchant et paresseux !

Vous ne saurez jamais l’implication de ce que le Seigneur vous demande de faire jusqu’à ce que vous le fassiez et vous voyez les résultats que cela peut apporter.

Je ne savais pas combien Dieu projetait de bénir son peuple. Je ne savais pas qu’en enseignant les couples défiés par la stérilité allaient concevoir, que les gens seront guéris du sida et autres, que les gens seront délivrés…c’est aujourd’hui que je commence à me rendre compte de ce que Dieu est en train de faire pour Ses enfants par Sa fidélité sans un contact physique, rien que par les écrits et les fichiers audio mis en ligne. Que Dieu est merveilleux.

Qui est un méchant ?

C’est seulement celui qui est mauvais. Qui n’est pas du tout bon.

Qui est un paresseux ?

C’est tout celui qui est enclin à éviter l’action, le travail, l’effort, à ne pas se donner de peine.

Qu’est ce qui arrive à la personne qui ne fait pas valoir son talent ? A un serviteur méchant et paresseux ?

# Du verset 28 à 30 :

Dieu n’a pas investi dans chacune de nos vies en vain. Il attend que nous puissions Lui rapporter, que nous ayons de bons résultats, que nous puissions être une bénédiction. Plusieurs aujourd’hui sont inutiles pour Dieu. Vous êtes inutile lorsque vous n’êtes pas un bon serviteur, lorsque vous êtes méchant et paresseux. La finalité de ceux qui sont inutiles c’est dans les ténèbres. C’est aussi la même chose qu’a subi le mauvais serviteur dans Matthieu 24 :48-51 :

« Mais, si c’est un méchant serviteur, qui dise en lui-même: Mon maître tarde à venir,

s’il se met à battre ses compagnons, s’il mange et boit avec les ivrognes,

le maître de ce serviteur viendra le jour où il ne s’y attend pas et à l’heure qu’il ne connaît pas, il le mettra en pièces, et lui donnera sa part avec les hypocrites: c’est là qu’il y aura des pleurs et des grincements de dents. »

Autres caractéristiques d’un méchant serviteur :

Je ne sais pas dans quelle catégorie vous vous retrouvez, mais si vous êtes en vie, sachez qu’il y a encore de l’espérance pour vous. Vous pouvez encore changer votre manière de vivre, de servir Dieu, vos motifs…

Si vous savez que Dieu vous a demandé de faire quelque chose, vous avez un fardeau dans votre cœur, même si vous n’avez rien aujourd’hui, avec le peu que vous avez, commencer à faire ce que Dieu vous a demandé.

Pour finir notons qu’il n’y a personne qui soit sans talent, il n’y a personne qui n’ait rien à offrir, chacun de nous a au moins un talent.
Le Seigneur a dit au verset 29 :

« Car on donnera à celui qui a, et il sera dans l’abondance, mais à celui qui n’a pas on ôtera même ce qu’il a. »

…à celui qui n’a pas on ôtera même ce qu’il a…c’est-à-dire qu’il a mais il dit qu’il n’a pas ou encore n’utilise pas ce qu’il a ou encore a enterré ce qu’il a…

Que chacun de nous examine Sa vie, que chacun localise tout ce qu’il a comme talents dans sa vie, que chacun fasse valoir ce que Dieu lui a donné comme talents…

D’une manière simple, préparer le retour du Seigneur, c’est l’exercice de son ministère, c’est faire valoir ses talents, c’est être un bon dispensateur des diverses grâces et mettre au service des autres les dons que nous avons reçus de Sa part.

Il y a ce que nous faisons et ce que nous sommes. Ce sont deux choses distinctes. Demain, nous verrons comment se préparer pour l’avènement du Seigneur et parlerons des dix vierges.

Que Dieu bénisse Sa Parole.

Si vous avez été béni par cet enseignement, n’hésitez pas à nous laissez votre commentaire et surtout à partager afin de bénir encore d’autres pour la gloire de Dieu.
Que Dieu vous bénisse.

Prière pour recevoir Jésus en audio et instructions.

Le Pasteur du Net – Wisdom Bomolo Bokungu


Soutenir le site Foi, Espérance et Vie

3 réponses

  1. Merci seigneur pour cet enseignement, pour ta parole édifiante et inspirée par toi même à l’encontre de notre vie afain de nous enseigner, convaicre, corriger, instruire, détourner du péché et nous orienter dans tes pas seigneur Jesus et que toute la gloire revienne à notre père qui est dans les cieux, Amen !

Laisser un commentaire