Bien-aimé(e) dans le Seigneur, que la paix, la joie, l’amour, la grande grâce de notre cher tendre Père céleste et la communion du Saint-Esprit soient ton partage au nom puissant de Jésus. Je suis dans la joie alors que nous sommes arrivés à la fin de notre semaine de réponses, de t’apporter cette petite exhortation afin de nous aider à faire face à aux situations difficiles qui nous confrontent de temps en temps.

Je retourne toute la gloire à Dieu pour tous ceux qui ont partagé leurs témoignages avec nous cette semaine. Dans cette exhortation, je viens te dire que rien n’est impossible à Dieu. Je ne sais pas ce que tu demandes à Dieu, depuis combien de temps est-ce que tu le fais, mais sache que Dieu est le Dieu qui répond aux prières.

Je prie que le Saint-Esprit m’aide à te communiquer l’essentiel et surtout que cela ne soit pas seulement pour t’apporter une connaissance de plus, mais pour que cela puisse répondre à une question de ta vie et t’influencer positivement. La Parole de Dieu est puissante, créatrice, prophétique ; elle se réalise toujours dans la vie de ceux qui croient.

Voir la gloire de Dieu, d’une manière simple, c’est vivre la main de Dieu dans sa situation, c’est vivre l’intervention divine, c’est vivre la manifestation de la grande grâce, de la puissance de Dieu. Tu regardes ce qui t’arrive et tu te dis, ça, c’est la main de Dieu car personne ne peut faire une chose pareille.

Dans Jean 11, on nous parle du cas de Lazare qui était malade, qui est mort et puis ressuscité par le Seigneur Jésus. Nous allons voir comment le Seigneur s’est comporté face à cette situation ?

Le verset 39 à 44, la Bible nous dit :

« Jésus dit: Ôtez la pierre. Marthe, la sœur du mort, lui dit: Seigneur, il sent déjà, car il y a quatre jours qu’il est là.
Jésus lui dit: Ne t’ai-je pas dit que, si tu crois, tu verras la gloire de Dieu?
Ils ôtèrent donc la pierre. Et Jésus leva les yeux en haut, et dit: Père, je te rends grâces de ce que tu m’as exaucé.
Pour moi, je savais que tu m’exauces toujours; mais j’ai parlé à cause de la foule qui m’entoure, afin qu’ils croient que c’est toi qui m’as envoyé.
Ayant dit cela, il cria d’une voix forte: Lazare, sors!
Et le mort sortit, les pieds et les mains liés de bandes, et le visage enveloppé d’un linge. Jésus leur dit: Déliez-le, et laissez-le aller. »

Lazare était enterré depuis quatre jours quand le Seigneur Jésus est arrivé à Béthanie. Il leur demande où on l’avait mis. Il s’y rend et demande à ceux qui étaient avec Lui, ses disciplines certainement, d’ôter la pierre. Pendant que les disciples s’exécutent, la sœur même du mort dit au Seigneur : il sent déjà, car il y a quatre jours qu’il est.
Bien-aimé, il faut savoir que dans l’éternité, il n’existe pas de temps, il n’y a pas de passé, pas de présent, par d’avenir. Au-delà de la terre, il n’y a pas la notion du temps. Dans Genèse Dieu avait créé des luminaires comme des signes pour marquer les époques, les jours et les années. Genèse 1 :14-15

Notre problème est que nous sommes humains et limités dans notre manière de penser et de voir les choses. Voila pourquoi nous avons besoin de la foi afin de voir au-delà de ce que nous vivons comme difficultés et de croire en la parole de Dieu, en ce que Dieu dit.

Nous avons tous besoin que les choses changent en notre faveur, cependant, lorsque Dieu nous demande de faire ce qu’il faut pour que cela se fasse, nous sommes les premiers à brandir notre incrédulité, notre manque de foi. En plus de cela, dans cette histoire, lorsque le Seigneur Jésus a dit à Marthe que son frère allait revenir à la vie, elle lui parlera de la résurrection du dernier jour, alors que le Seigneur Jésus parlera de l’immédiat.

Mais ce qui nous intéresse plus, c’est la manière dont le Seigneur avait procédé face à ce cas désespéré.

a) Père, je te rends grâces de ce que tu m’as exaucé

La première chose que le Seigneur Jésus a faite est de rendre les actions de grâces à Dieu. Souvent, face à nos problèmes, devant les difficultés, devant un rapport médical, nous commençons par pleurer et poser de questions à Dieu, pourquoi moi ? Si tu es enfant de Dieu sache que Dieu t’exauce lorsque tu pries, lorsque tu Le cherches de tout ton cœur. Dieu sait dans quelle situation tu trouves, Il sait tout ce que tu ressens, tout ce que tu vis ou que l’on te fait vivre.
Face à tout cela, dis Lui merci parce qu’Il t’a exaucé.
Regarde le Seigneur Jésus, Il n’a pas prié au futur, ni au présent mais au passé : Tu m’as exaucé… Il était sûr de Son Dieu, de Son Père céleste.

b) Ayant dit cela, il cria d’une voix forte: Lazare, sors!

La deuxième chose que le Seigneur Jésus a faite est de pouvoir parler à la situation. La foi, c’est la folie. Vois-tu ? Une personne morte et mise dans la tombe (les juifs n’enterraient pas) depuis quatre jours, le Seigneur Jésus crie d’une voix forte pour lui demander de sortir. La vie et la mort sont au pouvoir de la langue bien.

Qu’est ce qui sort de ta bouche par rapport à ta situation ? Est-ce les actions de grâces ou les murmures ?

Sache que Dieu est ton Père céleste et qu’Il écoute et exauce tes prières. Le Seigneur a dit que jusqu’à présent nous n’avons encore rien demandé en Son nom. Lorsque nous prions au nom de Jésus, c’est comme si c’est Lui-même qui demandait à Dieu en notre faveur.

Nous devons regarder la situation en face et déclarer ce que nous voulons voir et non pas ce que nous voyons. La réalité, comme je le répète toujours, n’est pas la vérité. La réalité peut être ce que tu vis actuellement, mais la vérité est ce que Dieu dit dans Sa parole.
Quelle est ta situation ?

Si seulement tu peux croire, tu verras la gloire de Dieu, tu verras la main de Dieu. Si le Seigneur a pu rendre la vie à une personne qui était morte depuis quatre jours, est-ce ta situation sera-t-elle difficile pour Lui ? D’ailleurs, tu es encore en vie, tu n’es pas encore mort ! Le souffle de vie en toi est la lampe témoin de la grâce de Dieu. C’est-à-dire que si tu es enfant de Dieu, Dieu peut encore agir aujourd’hui en ta faveur. Si tu n’es pas encore enfant de Dieu, tu peux te convertir et donner ta vie à Jésus maintenant, avant qu’il ne soit trop tard.

Chaque jour est une nouvelle opportunité de rechercher la face de Dieu, de déclarer sa victoire, de combattre afin de voir la gloire de Dieu. La gloire de Dieu, c’est lorsque ton Lazare sors de sa tombe après qu’il soit mort depuis quatre jours.

Tu verras la gloire de Dieu dans cette situation pourrie de ta vie au nom de Jésus.
Fais seulement ce que le Seigneur Jésus avait fait et en son nom, tu auras les mêmes résultats.

Que Dieu bénisse Sa parole au nom puissant de Jésus.

Si tu es béni par cette petite exhortation, n’hésite pas à  nous laisser un petit commentaire et surtout à partager et que Dieu te bénisse abondamment au nom puissant de Jésus.

Prière pour recevoir Jésus en audio et instructions.

Le Pasteur du Net – Wisdom Bomolo Bokungu


Soutenir le site Foi, Espérance et Vie

3 réponses

Laisser un commentaire