3. Qu’est ce qui a causé la venue de Jésus ?

Introduction

Pourquoi est ce que le Seigneur devait-il venir sur terre ? Qu’est ce qui a exigé Sa présence physique en chair, en os et en esprit ? S’il faut répondre directement à la question, je dirai c’est parce que l’homme avait péché et s’était privé de la gloire de Dieu. Cette gloire à été volé par satan, le serpent ancien. Le sang humain était corrompu et contaminé par le péché qui produit la mort dans toute personne qui est née d’une femme.

Dieu avait essayé de couvrir le péché par le sang des animaux qu’on offrait tout le temps en sacrifice, mais cela ne suffisait pas parce qu’il fallait que le péché soit ôté pour que l’homme soit libre de la mort et de toutes les autres conséquences du péché telles les maladies, les malédictions, les condamnations. Il fallait donc qu’un homme avec un sang pur puisse mourir afin de racheter par son sang toute la race humaine.

Cependant, tous étaient corrompus et il n’y avait personne pour venir sauver l’homme. Dieu, puisqu’Il aime tellement le monde, n’a pas hésité à donner Son Fils unique Jésus afin qu’Il vienne dans le monde et donne Sa vie en rançon pour la nôtre.
C’est pour cela que le verset central de la Bible, Jean 3 :16 nous dit ceci :

« Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle. »

Le Seigneur est venu dans ce monde parce qu’Il nous a été donné par Dieu afin que nous croyions en Lui et recevions la vie éternelle.

Dans cette partie, nous allons voir à quel moment est ce que Dieu avait fait la promesse de donner Son Fils, promesse qui s’est concrétisée il y a plus de deux mille ans passé lorsque le Seigneur est venu mourir pour nous sur la croix de Golgotha.

En Eden où tout a commencé

Tout a commencé en Eden lorsque le serpent ancien qu’on appelle le diable est allé tromper Eve et lui a demandé de manger au fruit de l’arbre que Dieu leur avait interdit. En effet, après la création du monde comme nous le relate la Bible dans Genèse premier, après que Dieu ait créé le monde, le sixième jour, Dieu s’est dit de créer l’homme à Son image et à Sa ressemblance. Ensuite, dans le deuxième chapitre, Dieu plante un jardin en Eden qui était plus confortable que là où se trouvait l’homme lorsqu’il était créé. L’endroit exact n’est pas indiqué, mais après avoir créé l’homme, il vivait bien quelque part. Dieu leur avait dit ce qu’ils allaient manger dans Genèse 1er et il n’y avait aucune interdiction, il n’y avait pas encore cet arbre du fruit de la connaissance du bien et du mal.

Allons lire pour plus de précision quelques passages dans le livre de Genèse 1 :26-29 :

« Puis Dieu dit: Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu’il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute la terre, et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre.

Dieu créa l’homme à son image, il le créa à l’image de Dieu, il créa l’homme et la femme.

Dieu les bénit, et Dieu leur dit: Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre, et l’assujettissez; et dominez sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, et sur tout animal qui se meut sur la terre.

Et Dieu dit: Voici, je vous donne toute herbe portant de la semence et qui est à la surface de toute la terre, et tout arbre ayant en lui du fruit d’arbre et portant de la semence: ce sera votre nourriture. »

Voyez-vous ? Ici, après la création, l’homme avait déjà commencé à mener sa vie quelque part sur terre. Dieu les a bénit et leur a donné ce qui allait être leur nourriture : toute l’herbe portant de la semence et tout arbre ayant en lui du fruit de l’arbre. Vous notez que Dieu n’a rien interdit à l’homme.

Lorsque nous arrivons au chapitre 2 de Genèse toujours, lisons les versets 8 à 17, il est écrit :

« Puis l’Éternel Dieu planta un jardin en Éden, du côté de l’orient, et il y mit l’homme qu’il avait formé.

L’Éternel Dieu fit pousser du sol des arbres de toute espèce, agréables à voir et bons à manger, et l’arbre de la vie au milieu du jardin, et l’arbre de la connaissance du bien et du mal.

Un fleuve sortait d’Éden pour arroser le jardin, et de là il se divisait en quatre bras.

Le nom du premier est Pischon; c’est celui qui entoure tout le pays de Havila, où se trouve l’or. L’or de ce pays est pur; on y trouve aussi le bdellium et la pierre d’onyx.

Le nom du second fleuve est Guihon; c’est celui qui entoure tout le pays de Cusch.

Le nom du troisième est Hiddékel; c’est celui qui coule à l’orient de l’Assyrie. Le quatrième fleuve, c’est l’Euphrate.

L’Éternel Dieu prit l’homme, et le plaça dans le jardin d’Éden pour le cultiver et pour le garder. L’Éternel Dieu donna cet ordre à l’homme: Tu pourras manger de tous les arbres du jardin;

mais tu ne mangeras pas de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras. »

Que remarquez-vous ici ?

  • Dieu a planté un jardin en Eden.
  • Dans le jardin en question, Il fit pousser du sol des arbres de toute espèce, agréables à voir et bons à manger.
  • En plus de tout ce qu’il y avait comme arbre, il y a deux arbres qui n’étaient pas comme les autres et qui étaient au milieu du jardin : l’arbre de la vie et celui de la connaissance du bien et du mal.
  • Dieu prit l’homme (de là où il était au chapitre premier de Genèse) et le plaça dans le jardin d’Eden. C’est-à-dire que Dieu a enlevé l’homme de là où il était avant pour le placer dans le jardin qu’Il a planté pour but : cultiver et garder le jardin.

La différence entre là où l’homme était avant et dans le jardin est :

  • Dans le jardin, il y a l’arbre de la vie et celui de la connaissance du bien et du mal
  • Dieu a donné du travail à l’homme : il devait cultiver et garder le jardin (non pas prêcher ou prier – notez cela parce que nous allons y revenir plus tard. En cas d’oublie, rappelez-moi)
  • Il y eût en plus, une interdiction, l’homme ne devait pas manger l’arbre de la connaissance du bien et du mal avec comme conséquence la mort le jour où il allait toucher au fruit de cet arbre.

Peu après, au verset 18, Dieu s’est rendu compte qu’il n’était pas bon que l’homme soit seul. Dieu projetait lui créer une aide semblable. Du verset 19 à 20, Dieu amena à l’homme tous les animaux pour que ce dernier puisse les nommer. En donnant les noms aux animaux, l’homme s’est rendu qu’aucun animal ne lui ressemblait. Il ne savait pas qu’avant qu’il ne s’en rende compte que Dieu avait déjà le projet de lui faire une aide semblable. Ainsi, juste après qu’il ait fini de nommer les animaux, au verset 21, Dieu fit tomber un profond sommeil sur lui, prit une de ses côte et referma sa chair et au verset 22, Dieu forma une femme de la côte qu’Il avait prise de l’homme et l’amena vers lui.

Et ce fut l’institution du mariage suivant le verset 24 qui dit :

« C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair. »

Nous rentrons au commencement pour voir pourquoi le Seigneur Jésus-Christ devait-il venir dans ce monde ? Qu’est ce qui s’était passé vraiment pour que l’humanité ait besoin de l’intervention de Dieu en personne mais en chair humaine ?

Nous y sommes déjà. Lorsque Dieu a créé la femme, après l’avoir présenter à l’homme, Dieu les a laissés au jardin qu’Il avait planté pour eux.

Un jour, ce que je peux appeler le plus mauvais jour de l’humanité, Eve fut tentée par le serpent ancien, le diable en personne. C’est le commencement des problèmes que l’humanité rencontre aujourd’hui. Après avoir échoué au ciel où il voulait prendre la place de Dieu, détourner l’adoration due au Seigneur Dieu, le Dieu tout l’univers, satan était précipité sur terre. Et comme il est toujours attiré par la gloire, il vit la même gloire qu’il enviait au ciel dans la vie de l’homme bien que ce dernier ne fut pas créé avec des pierres précieuses comme lui mais de la poussière de la terre. Notez bien, le diable était créé avec une diversité des pierres précieuses. Lisons cela dans Ezéchiel 28 :13-17 :

« Tu étais en Éden, le jardin de Dieu; tu étais couvert de toute espèce de pierres précieuses,
de sardoine, de topaze, de diamant, de chrysolithe, d’onyx, de jaspe, de saphir, d’escarboucle, d’émeraude, et d’or; tes tambourins et tes flûtes étaient à ton service, préparés pour le jour où tu fus créé.

Tu étais un chérubin protecteur, aux ailes déployées; Je t’avais placé et tu étais sur la sainte montagne de Dieu; tu marchais au milieu des pierres étincelantes.

Tu as été intègre dans tes voies, depuis le jour où tu fus créé jusqu’à celui où l’iniquité a été trouvée chez toi.

Par la grandeur de ton commerce tu as été rempli de violence, et tu as péché; Je te précipite de la montagne de Dieu, et je te fais disparaître, chérubin protecteur, du milieu des pierres étincelantes.

Ton cœur s’est élevé à cause de ta beauté, tu as corrompu ta sagesse par ton éclat; Je te jette par terre, Je te livre en spectacle aux rois. »

Voilà celui qui est devenu l’ennemi de tous aujourd’hui, il était un chérubin protecteur, cependant, Dieu l’avait précipité sur terre.

La tentation au jardin et la chute de l’homme

Lisons maintenant Genèse 3 pour voir comment cela s’était passé, de quelle manière est-ce que le diable avait tenté l’homme. Souvenons-nous que Dieu, en plaçant l’homme en Eden, Il lui avait seulement interdit une seule de chose : de ne pas toucher ou manger à l’arbre de la connaissance du bien et du mal. Genèse 2 :16-17 C’était le seul commandement de Dieu pour vivre et ne pas mourir en Eden. L’instruction de Dieu là-dessus était claire: « mais tu ne mangeras pas de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras. »

Dans cet exposé, je vais de mon mieux afin de ne pas mentionner les passages bibliques mais de les lire tous y compris les longs textes. N’oublions pas Apocalypse qui nous dit :

« Heureux celui qui lit et ceux qui entendent les paroles de la prophétie, et qui gardent les choses qui y sont écrites! Car le temps est proche. » Apocalypse 1 :3

Genèse 3 :1-7, il est écrit :

« Le serpent était le plus rusé de tous les animaux des champs, que l’Éternel Dieu avait faits. Il dit à la femme: Dieu a-t-il réellement dit: Vous ne mangerez pas de tous les arbres du jardin?

La femme répondit au serpent: Nous mangeons du fruit des arbres du jardin.

Mais quant au fruit de l’arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit: Vous n’en mangerez point et vous n’y toucherez point, de peur que vous ne mouriez.

Alors le serpent dit à la femme: Vous ne mourrez point;

mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront, et que vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal.

La femme vit que l’arbre était bon à manger et agréable à la vue, et qu’il était précieux pour ouvrir l’intelligence; elle prit de son fruit, et en mangea; elle en donna aussi à son mari, qui était auprès d’elle, et il en mangea.
Les yeux de l’un et de l’autre s’ouvrirent, ils connurent qu’ils étaient nus, et ayant cousu des feuilles de figuier, ils s’en firent des ceintures. »

Retenons tout ce que j’ai mis en gras : rusé, Dieu a-t-il réellement dit ?, mais Dieu sait…la femme vit…l’arbre était bon…

C’est dans ce chapitre 3 du livre de Genèse que tout avait commencé. La mort de l’homme causé par sa désobéissance à ce que Dieu lui avait commandé alors qu’il était trompé par le diable.

C’est ce triste scenario qui a fait que Dieu descende vite au Jardin afin de voir ce qui s’était passé. L’homme avait perdu la connexion avec Dieu. Ne pouvant pas monter au ciel, d’ailleurs, à cause de la honte de se retrouver nu, il est allé se cacher ; mais Dieu est venu afin de couvrir leur péché avec l’animal qu’Il avait tué et dont il avait utilisé la peau pour le couvrir.

Nous clôturons par ces passages dans Genèse 3, après Dieu ait puni l’homme à cause de son péché, Il a en même temps fait la promesse à l’ennemi que la postérité de la même femme qu’il avait séduit écrasera sa tête. Lisons les versets 14-15 :

« L’Éternel Dieu dit au serpent: Puisque tu as fait cela, tu seras maudit entre tout le bétail et entre tous les animaux des champs, tu marcheras sur ton ventre, et tu mangeras de la poussière tous les jours de ta vie.

Je mettrai inimitié entre toi et la femme, entre ta postérité et sa postérité: celle-ci t’écrasera la tête, et tu lui blesseras le talon. »

La postérité dont fait allusion Dieu dans ce passage, est le Seigneur Jésus-Christ qui était venu et qui a écrasé la tête de l’ennemi satan en mourrant sur la croix.
Voila pourquoi le Seigneur Jésus était venu sur terre. Pour mourir à notre place et écraser la tête de satan. Si tu as le Seigneur Jésus-Christ dans ta vie, sache que la victoire est de ton côté.

Que Dieu bénisse Sa parole au nom puissant de Jésus.
Si vous êtes béni par cet enseignement, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire et surtout de partager à vos contacts pour la gloire de Dieu. A bientôt pour la suite.
Demain, nous allons voir qu’est ce qui attire le diable dans nos vies, qui l’avait attiré en Eden, qui l’avait attiré au Seigneur Jésus lorsqu’il est allé le tenter au désert. Que Dieu vous bénisse au nom puissant de Jésus.

Prière pour recevoir Jésus en audio et instructions.

Le Pasteur du Net – Wisdom Bomolo Bokungu


Soutenir le site Foi, Espérance et Vie

4 commentaires sur « 3. Qu’est ce qui a causé la venue de Jésus ? »

  • Amen! Question essentielle! Dieu bénisse sa Parole. Merci papa pour cet enseignement sur la cause de la venue du Seigneur Jésus! Dieu vous bénisse!

  • Merci pasteur pour cet enseignement qui nous édifie sur le péché originel et sur la venue de Christ.Que le Seigneur vous bénisse.

  • Que le bon DIEU benisse sa parole. J’aime quand on me parle de Jésus-Christ de Nazareth. L’homme le plus Chanté et Adoré dans toutes les langues du monde entier. Que le bon DIEU vous élève davantage pasteur pour ces enseignements inspirés par le Saint Esprit.

Laisser un commentaire