INTRODUCTION

Bien-aimé dans le Seigneur Jésus, c’est encore un privilège pour moi de me tenir dans la présence de Dieu afin de rédiger tout ce qu’Il mettra dans mon cœur pour que nous soyons tous bénis par Sa Parole de vie au nom de Jésus.

Que toute la gloire soit rendue à Dieu pour la multitude des personnes qu’Il est en train de bénir, de fortifier, d’instruire, de corriger par Sa Parole vivante au nom de Jésus.

Cela fait plus de deux semaines que nous avions commencé avec la série d’enseignements : « Dieu t’envoie devant pour un but – édition 2015 ». Depuis, nous considérerons et tirons des leçons de l’histoire de Joseph pour chacune de nos vies. Quelqu’un a dit que le secret des grands hommes était dans leur histoire.

Son histoire commence dans la maison de son père Jacob, alors qu’il n’avait que 17 ans. Nous avons vu comment il a commencé à avoir des songes, comment son père l’avait envoyé pour s’assurer que ses frères allaient bien, comment ses frères ont comploté contre lui afin de le tuer pour voir si ses rêves allaient encore se réaliser , mais qui l’ont finalement vendu comme esclave, comment il fut amené en Egypte comme une simple marchandise, comment l’officier du Pharaon Potiphar l’avait acheté, comment Dieu l’avait fait prospérer dans la maison de ce dernier, comment il a refusé les avances de la femme de son maître en disant qu’il ne pouvait pas pécher contre son Dieu ; comment innocemment, il avait tout perdu et jeté en prison, comment après plus de deux ans d’attente, Dieu le fit sortir de la prison.

Depuis que l’histoire de Joseph a commencé, il n’est mentionné nulle part que Joseph se plaignait quelque part à cause de ce qu’il vivait, à cause de sa situation et tout ce qu’il avait vécu depuis le complot de ses frères, pendant qu’il était esclave chez Potiphar et pendant tout le temps qu’il avait passé en prison.

DIEU TE FERAS OUBLIER TES PEINES ET TE RENDRA FECOND

Dieu fixe de nouveau un jour :

« Aujourd’hui, Dieu me dit de vous dire que si vous Lui faites confiance, Il vous fera oublier toutes vos peines et vous rendra fécond peu importe là où vous êtes maintenant »

Lisons le Chapitre 41 :50-52

« Avant les années de famine, il naquit à Joseph deux fils, que lui enfanta Asnath, fille de Poti-Phéra, prêtre d’On. Joseph donna au premier-né le nom de Manassé, car, dit-il, Dieu m’a fait oublier toutes mes peines et toute la maison de mon père. Et il donna au second le nom d’Éphraïm, car, dit-il, Dieu m’a rendu fécond dans le pays de mon affliction.»

Joseph a mené une vie d’afflictions, de douleurs, d’humiliation et de rejet. Ce n’est pas facile de voir vos propres frères, les membres de votre famille vous haïr au point de planifier de vous faire mourir. Ceux qui vivent dans les grandes familles où il y a des différentes mamans, différents papas, vous vous rendre compte qu’il a des privilégiés de la famille, des oubliés, des négligés, des non-considérés, ceux-là peuvent savoir de quoi je suis en train de parler.

Les frères de Joseph ne parlaient pas bien avec lui et le haïssaient à cause de ses rêves et à cause de ce que leur père l’aimait beaucoup. Cependant, en aucun endroit dans la Bible nous avons vu Joseph se plaindre. Dans sa peine, dans son affliction, il a continué à compter sur Dieu et à servir avec les capacités que Dieu lui avait données, son père Jacob, Potiphar etc.

Lorsqu’il a nommé ses enfants, il témoignera que Dieu m’a fait oublier :

Et puis, Dieu m’a rendu fécond. Où ? Dans le pays de mon affliction.

Le Dieu de Joseph est Immuable. En Lui, il n’y a ni changement, ni ombre de variation. Jacques 1 :17 Il est le même hier, aujourd’hui et éternellement. Hébreux 13 :8 Il est l’Alpha et l’Oméga. Il n’a ni commencement, ni fin. Apocalypse 1 :8 Il est l’Eternel, l’Ancien des jours. Daniel 7 :9, 13, 22

Si vous faites confiance en ce Dieu, Il vous fera oublier toutes vos peines. Il vous fera oublier tout ce que vous avez vécu durant votre enfance, votre adolescence, dans la maison de votre père,  tout ce que vous avez eu à souffrir. Il est capable de vous rendre fécond, de vous multiplier dans le même endroit où tout le monde vous afflige.

La seule condition est que vous puissiez Lui faire confiance, maintenir une  bonne relation avec lui. Si vous lisez bien l’histoire de Joseph, il est écrit que Dieu était avec lui lorsqu’il était encore dans la maison de son père. C’est parce qu’il se confiait en son père, il était dans sa zone de confort, il savait que son père était là et prendrai soin de lui. Comme preuve, il lui avait fait une robe bigarrée.

Plusieurs personnes ne cherchent pas Dieu, ni ne ressentent le besoin de Dieu, ni ne recherchent Sa présence parce qu’elles sont dans leur zone de confort. Apparemment tout se passe bien pour eux, elles ont des parents qui pourvoient à leurs besoins, elles ne manquent de rien, elles ont un job plaisant, elles ont des comptes en banque, leurs business avancent. Certaines personnes recherchent Dieu tout simplement à cause de certains besoins qu’elles ont dans leurs vies, n’ont pas parce qu’elles aiment Dieu ou qu’elles veulent Le servir.

Une fois que Joseph avait quitté sa zone de confort, la Bible nous dit que Dieu était avec lui, Dieu le favorisait, Dieu faisait prospérer tout ce qu’il touchait.

Lorsque je parle de la zone de confort, je fais allusion à tout ce que nous pouvons avoir comme appui, comme option en dehors de Dieu, comme alternative. Vous savez qu’il suffira d’un coup de fil pour qu’il y ait une intervention en peu de temps. Joseph en Egypte, d’ailleurs à l’époque, il n’y avait pas de téléphone, il était complètement perdu. C’est ce niveau que nous devons atteindre, que sans Dieu, nous sommes perdus.

Que nous ayons des moyens ou pas, que nous ayons des connexions ou pas, que nous ayons des comptes approvisionnés ou pas, que Dieu soit, reste et demeure notre Seul Appui, notre Seul Abris, notre Seul Recours.

Lisons Genèse 42 :21-22, la Parole de Dieu nous dit ceci :

« Ils se dirent alors l’un à l’autre: Oui, nous avons été coupables envers notre frère, car nous avons vu l’angoisse de son âme, quand il nous demandait grâce, et nous ne l’avons point écouté! C’est pour cela que cette affliction nous arrive. Ruben, prenant la parole, leur dit: Ne vous disais-je pas: Ne commettez point un crime envers cet enfant? Mais vous n’avez point écouté. Et voici, son sang est redemandé. »

Voici une révélation de ses frères. Ceci, je pense s’est passé quand ils l’ont capturé, quand ils l’ont mis dans la citerne, quand ils l’on vendu. Ils avaient vu l’angoisse de l’âme de leur frère, mais ils n’ont pas eu pitié.

Pour votre bien, voire lorsque vous souffrez, Dieu peut rendre certaines personnes, mêmes celles de votre propre famille insensibles. Pourquoi ? Parce qu’Il veut vous apprendre à ne compter que sur Lui et Lui Seul. Là où Dieu vous amène, il n’y a aucun membre de famille, il n’y a aucun ami, vous ne devez compter que sur Lui et Lui Seul.

Ceux qui refusent d’écouter vos cris, qui vous affligent, même si c’est Dieu qui endurcit leurs cœurs, bientôt d’une manière ou d’une autre eux aussi seront affligés.

Cela me fait penser à quelque chose et j’ai publié un statut en lingala (l’une des langues nationales de la RDC), en disant ceci :

« C’est vrai que chacun de nous a un problème quelconque, c’est vrai que chacun a un besoin ou un autre. Est-ce ce problème-là, ces besoins là sont-ils des priorités de notre vie ? Sans ces choses-là, allons-nous mourir ? De toutes les manières lorsqu’on manifeste un besoin cela est la preuve qu’on est en vie et si on est en vie cela est la preuve que nous pouvons encore avoir ce dont notre cœur désire. »

L’histoire de Joseph a commencé par ses rêves, les problèmes qu’il a rencontrés étaient liés à ses rêves, il a été persécuté à cause de ses rêves, on a comploté contre lui, on a voulu le tuer et on l’a vendu à cause de ses rêves. Joseph travaillais dur à cause de ses rêves. Il était obéissant à son père et faisait tout ce que son père demandait à cause de ses rêves. Même quand il était envoyé auprès de ses frères, sachant que ces derniers le haïssaient, il a obéi.

En Egypte, dans la maison de Potiphar, Joseph était distingué à cause de ses rêves. Il savait qu’un jour il allait devenir grand et on ne devient pas grand en croisant les bras mais en travaillant, en étant utile, en étant intègre, en étant compétent, en persévérant.

Vos rêves doivent être considérés comme votre première priorité de la vie. Est-ce que ce qui vous fait pleurer, fait faire des soucis fait-il parti de vos rêves ou c’est juste un désir, c’est juste un besoin.

Joseph dans la maison de son père, il n’avait qu’une seule robe « de dimanche » même si ses frères l’ont envié.

Joseph a reçu tout ce dont pour lequel il n’avait même pas prié. Il a reçu un paquet de bénédictions en une fois qu’il n’avait jamais imaginé, qu’il n’avait pas vu dans ses rêves.

Si vous mettez votre confiance en Dieu et vous poursuivez vos rêves et non pas l’argent, les biens, le mariage, les enfants etc. vous verrez ce que Dieu fera pour vous.

Lorsque vous deviendrez enceinte, vous n’allez même pas compte. Vous serez promu à l’improviste ! Vous recevrez un coup de fil, un email pour une bénédiction que vous n’attendiez même pas !

Plusieurs n’évoluent pas dans la vie parce qu’elles sont à la recherche de la mauvaise chose. Elles sont à la poursuite de ce qui n’est pas essentiel pour leur destinée. Joseph, savait qu’il n’avait plus un autre choix que de rechercher la face de Dieu. Dans la citerne, ses frères n’ont pas entendu l’angoisse de son âme, dans la caravane, en chemin, certainement qu’il priait que Dieu ne puisse pas l’abandonné.

Tant que vous serez focalisé par un intérêt quelconque, vous ne verrez pas l’abondance que Dieu a en réserve pour vous. De fois dans la vie, il y a des choses que nous devons donner, perdre, lâcher pour en recevoir les bonnes, les nouvelles. Joseph qui n’avait qu’une seule robe, celle-ci a été déchirée par ses frères. La femme de Potiphar aussi a confisqué son habit. Mais une fois sorti de la prison, Pharaon lui donna des habits de fin lin.

Vous passez beaucoup de temps dans votre passé sans vivre le présent ni penser à l’avenir. Vous regrettez comment vous étiez dans le passé. Ceux qui regrettent leur passé, c’est tout simplement parce qu’ils ne sont pas dans le sentier de leur destinée. Joseph allait être la personne la plus malheureuse s’il avait continué à pleurer sa robe de plusieurs couleurs, ou encore son père et sa famille. Il allait être malheureux s’il avait commencé à avoir des maux d’estomac en prison après avoir perdu son poste de gérant de la maison de Potiphar. Et pourtant, il était celui qui conseillait les autres prisonniers comme s’il n’en était pas un. Bien qu’en prison, il n’avait pas la mentalité des prisonniers.

C’est vrai que vous avez peut-être tout perdu dans la vie, mais sachez que si vous avez Dieu, en vérité, vous avez tout et rien perdu du tout. Dieu vous a seulement déplacé de votre zone de confort afin de pouvoir vous donner plus que ce que vous aviez dans le passé. Tant que vous êtes en vie, sachez qu’il y a encore de l’espoir pour vous et que les choses vont marcher en votre faveur.

Donnez-vous à servir Dieu et menez votre vie normalement en suivant les instructions de Dieu.

Cherchez à découvrir vos rêves, laissez Dieu vous conduire, faites tout ce qu’Il vous demandera de faire, ne cherchez pas à avoir vite vite ce que vous n’avez pas encore à cause d’une raison ou d’une autre, attendez le temps de Dieu dans la prière, la louange, les actions de grâces, la préparation de toute sorte et bientôt vous serez surpris. Qui savait qu’un jour Joseph allait parler devant Pharaon et tous ses serviteurs. C’est sûr que Potiphar était là aussi. Si c’était à notre époque, c’est sûr que cela allait être diffusé en direct à la télé, à la radio. Tout le monde allait voir Joseph comme au Senat ou au Parlement en train d’interpréter les rêves que tous les magiciens et sages d’Egypte ne pouvaient pas. Tout le monde serait en train de voir l’annonce de sa nomination, la cérémonie de sa nomination, son mariage etc. y compris la femme de Potiphar. S’il y avait Facebook, il allait poster sa photo de ministre d’Egypte.

Ne cherchez pas à monter dans la vie pour prouver aux autres, pour vous venger. Dieu regarde nos cœurs, nous connait et nous sondes. Il sait quand nous nous levons, quand nous nous asseyons. Il sait lorsqu’on nous n’avons pas de bons motifs au fond de nous. Psaume 139 :1-4

Dieu ne vous envoie pas devant pour vous-même, pour votre propre ventre. Dans ce monde, ce que certaines personnes dépensent juste pour un repas, un cognac, correspond à la somme que d’autres peuvent acheter une parcelle. Certains parfums peuvent scolariser les enfants, aider orphelins, nourrir les vieillards. D’autres, ce qu’elles dépensent dans l’accoutrement, peut soigner un membre de la famille qui est peut être malade.

Je vais finir par ces deux anecdotes.

  1. Il y a un spot publicitaire qui passait à Kinshasa en 2012 ou 2013, je ne sais pas si ça passe toujours. C’était sous forme d’un dessin animé. Il y avait un homme qui était malade et de son lit d’hôpital, il demandait de l’aide auprès de ses amis parce qu’il n’avait pas suffisamment d’argent pour se faire soigner. Il dit à sa femme de contacter ses amis, ses collègues, ses connaissances mais personne ne vint lui porter secours. Malheureusement, cet homme meurt. Le souci du fait qu’il soit abandonné par tous précipita aussi sa mort. Curieusement lors du deuil, il faut voir le cortège, les types de véhicules, les gerbes des fleurs, le cercueil, il y avait même des personnes qui se faisaient annoncer au micro (libanga, cailloux) alors qu’elles venaient déposer leurs gerbes. Alors qu’avant qu’il ne meurt, ce qu’ils ont dépensé pour son enterrement, pouvait aider à le soigner.
  1. Je louais une maison à Kasa-vubu, sur l’avenue Yahuma, dans la ville de Kinshasa, en RDC. C’était la parcelle la plus sale du quartier et comme je n’avais pas trouvé mieux, j’avais accepté de prendre la maison et faire des travaux avant d’aménager. Il y avait dans la parcelle une vielle maman. La porte de sa maison ne se fermait pas, la maison suintait de partout. Cette maman manquait de tout et souvent manquait même à manger jusqu’au jour où elle est tombée malade. Quelques jours après elle mourut. Chose curieuse encore, cette maman avait des enfants en Europe. Mais personne ne lui est venu en aide. Son corps a été mis à la morgue en attendant une des enfants qui était en Europe. Elle est arrivée pour le deuil et dansait même autour du cercueil ! Alors que s’ils avaient aidé cette maman pendant qu’elle était vivante, si elle vivait dans des bonnes conditions, peut-être qu’elle n’allait pas tomber malade ni mourir. Triste.

Si vous ne voulez pas vivre un drame, cherchez à connaître la priorité de votre vie, votre rêve et  le reste viendra au moment opportun. Arrêtez de pensez seulement à vous-même. Si c’était le cas pour Joseph en prison, il n’allait pas attirer l’attention du chef de la prison, il n’allait pas s’occuper des autres prisonniers. Souvenez-vous aussi du riche insensé de la Bible. Il était béni par la grande récolte de son champ, mais puisqu’il ne pensait qu’à lui-même, Dieu avait son âme la même nuit. Luc 12 :13-21

Je ne sais pas ce que vous traverser, mais ma prière pour vous et que Dieu vous restaure et vous rende féconde au nom puissant de Jésus.

Le premier pas à faire pour expérimenter la main de Dieu est de donner votre vie au Seigneur Jésus Christ, au cas où, vous ne L’avez pas encore reçu dans votre vie comme votre Seigneur et Sauveur personnel. Faite cette prière avec foi et à haute voix, dites :

«Seigneur Jésus,
je suis un pécheur,
je reconnais que seul je ne peux rien et je ne suis rien.
Je ne peux pas conduire ma vie tout seul.
Pardonne tous mes péchés.
Aujourd’hui, je T’ouvre la porte de mon cœur,
je Te reçois comme mon Seigneur et mon Sauveur personnel.
Je confesse de ma bouche et je crois dans mon cœur que Tu étais mort pour moi et que le 3ème jour Dieu le Père T’avait ressuscité d’entre les morts.
Ecris mon nom dans le livre de vie.
Je reçois la grâce de Te servir le reste des jours de ma vie.
Toute alliance que j’avais faite consciemment ou inconsciemment avec le diable ou le monde des ténèbres est brisée maintenant au nom de Jésus.
Merci Père céleste.
Je sais maintenant que je suis enfant de Dieu.
Merci de m’avoir sauvé. Amen. Amen. Amen
Que Dieu soit béni pour Sa Parole. Si vous avez été béni par cet enseignement, n’hésitez pas à nous laisser votre commentaire et surtout à le partager à vos contacts.

A bientôt pour le 16ème jour.

Prière pour recevoir Jésus en audio et instructions.
Prière pour le 15ème jour 

Le Pasteur du Net – Wisdom Bomolo Bokungu


Communiqué: Nous ne cesserons de rendre nos actions de grâces à Dieu car le 1erSeptembre 2015, nous avons totalisé une année depuis que nous avons commencé à écrire les enseignements, exhortations et prières suivant l’instruction de Dieu. Nous entrons dans notre deuxième phase avec le projet de la maison de prière à laquelle vous êtes cordialement convié à participer. Votre soutien nous permettra d’avancer et d’atteindre encore plusieurs et leur apporter Foi, Espérance et Vie.
Si Dieu vous met à cœur, contactez-nous au +243812235656 ou par email : wisdombokungu@gmail.com
Que Dieu continue à vous bénir au nom puissant de Jésus.

3 réponses

  1. J’ai confiance en toi Seigneur et je te remercie pour tout ce que tu ne cesses de faire pour mon couple.Merci pasteur pour cet enseignement.

Laisser un commentaire