Mercredi 12 Août 2015
Parole Prophétique de l’Année : Je suis l’Expression de la Grâce de Dieu
Cri du cœur d’Août 2015 : « Ô Père céleste, étanche ma soif et rassasie-moi de Ton pain de vie. »
Série d’enseignements : «Jésus-Christ est le pain de vie – 9èmepartie»
Sous-thème : « Lève-toi, prends ton lit, et marche »


Dieu fixe de nouveau un jour:

« Aujourd’hui, Dieu me dit te dire de te lever, de prendre ton lit, et de marcher » (Jean 5 :8)


Bonne Nouvelle !

Hier soir, j’étais au téléphone avec l’une de nos sœurs en France qui vient de sortir de la maternité et qui me racontait comment Dieu l’a émerveillée. Il était prévu qu’elle accouche par césarienne, mais puisqu’elle avait confiance en son Dieu, elle a accouché par voie basse d’une très jolie princesse et tout s’est bien passé. La maman et l’enfant se portent tous bien par la grâce de Dieu. Joins-toi à moi et disons merci au Seigneur Jésus pour sa fidélité qu’Il a manifesté dans la vie de ce couple.

Avec ce que Dieu est en train de faire, je suis sûr est certain que le prochain témoignage sera le tien. Le Dieu qui a fait pour les autres ne fait point acception des personnes. Je suis sûr et certain que ton témoignage aussi sera partagé, non pas pour la gloire d’un homme, mais pour la gloire de notre tendre Père céleste qui aime que nous puissions publier Ses bienfaits. Notre Dieu agit et agira en ta faveur. Même si ton cas perdure des années, met ta confiance en Dieu. Il ne déçoit jamais. Sois seulement sûr que ton cœur soit entièrement en Lui. N’aie pas d’autres options, d’autres alternatives si ce n’est Dieu parce qu’Il ne partage pas Sa gloire avec les hommes ni avec d’autres dieux.

Si ton couple est défié par des problèmes de conception, par la stérilité, des maladies empêchant la conception, peu importe, je suis sûr et certain que mon Dieu qui a déjà essuyer les larmes de 4 couples depuis que nous avons commencé cette œuvre va aussi vous visiter au nom de Jésus. Ton couple ne restera pas sans enfants. C’est le cri de mon cœur, ma prière pour toi au nom de Jésus.

Dans cette partie, nous irons dans Jean 5, nous verrons un homme qui avait fait trente-huit ans dans la maladie. Ma prière pendant que je suis en train de rédiger cet enseignement est que Dieu puisse mettre fin à cette maladie peu importe le nom, peu importe sa durée au nom de Jésus. Nous avons vu que la volonté de Dieu est que nous soyons guéris et que nous vivions en bonne santé. Si tu es en train de lire cet enseignement, mets-toi en tête que le Seigneur Jésus vient spécialement pour toi. Il vient pour te sauver, te guérir de ta maladie.

…La piscine de Béthesda…

Lisons la parole de Dieu.

Jean 5 :1-6 :

« Après cela, il y eut une fête des Juifs, et Jésus monta à Jérusalem.
Or, à Jérusalem, près de la porte des brebis, il y a une piscine qui s’appelle en hébreu Béthesda, et qui a cinq portiques.
Sous ces portiques étaient couchés en grand nombre des malades, des aveugles, des boiteux, des paralytiques, qui attendaient le mouvement de l’eau;
car un ange descendait de temps en temps dans la piscine, et agitait l’eau; et celui qui y descendait le premier après que l’eau avait été agitée était guéri, quelle que fût sa maladie.
Là se trouvait un homme malade depuis trente-huit ans.
Jésus, l’ayant vu couché, et sachant qu’il était malade depuis longtemps, lui dit: Veux-tu être guéri? »

Dans ce passage, on nous parle de la piscine de Béthesda qui ressemble à une forme d’hôpital, un lieu où les gens viennent pour chercher la guérison de leur maladie. Il s’y trouvait plusieurs malades chacun avec une maladie particulière. Ils étaient en grand nombre : des aveugles, des boiteux, des paralytiques et tous attendaient le mouvement de l’eau, car un ange descendait de temps en temps pour agiter l’eau et le premier à y descendre après que l’eau ait été agitée était guéri, peu importe sa maladie.

Cependant, il y avait là un homme malade depuis trente-huit ans.

L’attention du Seigneur s’était tournée spécialement vers cet homme qui était malade pendant trois décennies. Te rends-tu compte ? Je ne sais pas dans quelles conditions les gens vivaient autour de cette piscine, s’il y avait un personnel soignant ou des gardes malades. S’il y avait au moins des gardes malades, il y en avait pour tous sauf pour ce paralytique. Certainement que les gens qui l’ont déposé là, l’ont abandonné, s’étaient dit de s’en être débarrassé. Ce qui a fait que cet homme souffre pendant si longtemps sans personne pour l’aider.

Peut-être que c’est aussi ta situation. Tu souffres depuis longtemps et tu ne vois aucun signe de guérison. Tu as perdu espoir. Tu ne penses même pas qu’un jour tu seras guéri. Lorsque tu regardes les sommes colossales que tu as déjà dépensées et que tu dois encore dépenser, tu te poses mille et une questions. Tu te dis peut-être que Dieu t’a oublié, qu’Il ne te connait pas, que tu n’as pas de valeur à Ses yeux etc. Mais aujourd’hui, je vois le Seigneur Jésus te voir dans ta condition actuelle et te poser la question, venir là où tu es et te poser la question de savoir :

…Veux-tu être guéri ?…

 
Sache que Dieu te voit dans ta condition actuelle. Dieu sait exactement depuis combien de temps tu souffres et quelle est la cause de cette maladie qui te terrasse. Ne pense jamais que Dieu t’oublie parce que tu es gravé sur les paumes de ses mains. Ne dis pas une seule fois dans ton cœur que Dieu ne te connait pas, parce qu’Il te connait par ton nom. Ne dis pas non plus qu’Il ne prend pas soin parce qu’Il sait même lorsqu’un de tes cheveux tombe par terre, détail auquel tu n’as jamais fait attention. Bien qu’il y ait plusieurs malades, le Seigneur Jésus s’était dirigé directement vers cette personne qui souffrait depuis trente-huit ans.

Si tu es en train de lire cet enseignement, je voudrais que tu saches que le Seigneur Jésus-Christ s’adresse personnellement à toi. La Bible nous dit Jésus, l’ayant vu couché, et sachant qu’il était malade depuis longtemps, lui dit:
Veux-tu être guéri?

Le Seigneur sait que tu souffres depuis longtemps. Et te pose la question de savoir si tu veux être guéri ? Quelle est ta réponse?
… Seigneur, je n’ai personne pour me jeter dans la piscine quand l’eau est agitée…
Lisons le verset 7 pour voir la réponse de ce paralytique :

« Le malade lui répondit: Seigneur, je n’ai personne pour me jeter dans la piscine quand l’eau est agitée, et, pendant que j’y vais, un autre descend avant moi. »

Quelle réponse ? Le Seigneur Jésus savait toutes les conditions de cet homme. Le Seigneur Jésus ne s’est pas penché sur les différents cas de toutes les personnes qui étaient là. Le Seigneur Jésus est allé droit vers cette personne et voilà Sa réponse : Seigneur, je n’ai personne pour…

Peut-être pour ton cas, tu n’as pas pour t’aider à aller à l’église, à une conférence de guérison, à acheter les médicaments, à suivre le traitement approprié à ta maladie etc. Je ne sais pas la personne ou la chose qui te manque. Suivant sa réponse, cet homme est resté trente-huit ans à cette piscine en attendant quelqu’un pour l’aider apparemment. Combien de personnes ont-elles été guéries pendant ses trente-huit ans ? A quelle fréquence descendait l’ange pour agiter l’eau ? Sûrement que cet homme était abandonné et personne n’était là pour l’aider. Il était sur son lit et ne pouvait même pas bouger. Puisqu’il était un paralytique. Comment a-t-il mené une vie pareille et pendant autant d’années ? Cet homme était vraiment dans la détresse. Gloire à Dieu, le secours qui ne manque jamais dans la détresse.

Je sens comment le cœur de notre Seigneur Jésus-Christ battait pour cet homme. Etant Dieu et puisque c’était pour ces genres de personnes abandonnées, délaissées qu’Il était venu sur terre, certainement que dans ses moments des prières matinales, Il se disait, il faut vite que j’aille à la piscine de Béthesda. Cet homme n’a personne pour l’aider. Il faut que j’aille l’aider, il faut que j’aille enfin le guérir. Il faut que je mette un terme à cette paralysie qui ronge sa vie et qui le rend inutile.

Je ne sais pas quelle explication tu donnes au fait que ta maladie dure jusqu’à présent. Mais ce que je sais est que Jésus vient pour mettre fin à cette maladie, à cette souffrance interminable de ta vie.
… Lève-toi, lui dit Jésus, prends ton lit, et marche…
 

Le verset 8, nous dit :

« Lève-toi, lui dit Jésus, prends ton lit, et marche. »
Le Seigneur Jésus n’avait pas besoin de toutes ces explications. Il était au courant de tout ce que cet homme vivait et c’est pour cela qu’Il est venu vers lui.

C’est cette même parole, cette même voix du Seigneur Jésus qui résonne encore aujourd’hui et maintenant en te disant: LEVE-TOI, PRENDS TON LIT, ET MARCHE…Je le crie encore, je le répète encore, je le fais résonner : LEVE-TOI, PRENDS TON LIT, ET MARCHE…

C’est la parole de Dieu pour toi qui est en train de lire. Le Seigneur Jésus ne l’avait pas touché, Il a seulement déclaré Sa parole. La Parole de Dieu guérit, délivre. Le Seigneur Jésus-Christ n’a pas changé. Tu n’as pas besoin de Le voir physiquement. Il est la Parole de Dieu. Entends juste Sa voix qui te dit lève-toi, prends ton lit et marche.

Les médecins t’ont condamné, tu es connu de tout l’hôpital, de tous les spécialistes, tu es presque devenu un cobaye. Il y a des malades qui entrent et qui ressortent, mais toi, tu as élu domicile cette chambre d’hôpital.

Peut-être que toi tu n’es pas à l’hôpital, mais à la maison, enfermé par les membres de ta famille. Aujourd’hui, c’est ton tour de te lever de ce lit qui t’a longtemps porté. Dieu a besoin de toi dans son champ et non pas enfermé dans une pièce, cloué sur un lit à cause de ta maladie.
Lorsque le Seigneur Jésus-Christ était venu dans ce monde, il était 100% homme et 100% Dieu. Il était limité dans son corps et ne pouvait pas être partout pour guérir. Il devait marcher, aller de ville en ville pour guérir les malades, délivrer les démoniaques, purifier les lépreux. Aujourd’hui, Il n’est plus limité dans un corps, Il est juste à côté de toi. Aujourd’hui, tu n’as pas besoin de te déplacer pour aller Le chercher, il suffit seulement que tu croies de tout ton cœur à Sa parole. Où que tu sois, Jésus te dit aujourd’hui, lève-toi, prends ton lit, et marche. Un paralytique ne peut pas marcher naturellement, mais lorsque la parole du Seigneur Jésus te dit de marcher, accroche-toi sur cette parole et marche. Je ne sais pas particulièrement pour toi ce qui paralyse ta vie. Tu n’es peut être pas paralysé physiquement, peut-être que tu es paralysé spirituellement, mentalement, socialement mais quoi qu’il en soit, la volonté de Dieu est que tu marches, que tu ne restes plus immobile sur ce lit, sur ce point de ta vie en train de tourner en rond. Le Seigneur désire que tu puisses aller de l’avant, que tu sois guéri dans toutes les dimensions de ton être.

Ce que la parole de Dieu dit est la vérité peu importe ce que tu vis maintenant.

J’avais publié sur ma page Facebook que la paix, la joie, la santé, la faveur, la prospérité etc. étaient mon partage. Voilà que quelqu’un vient commenter : à quand toutes ces promesses ? Ce ne sont plus des promesses, c’est quelque chose que je suis déjà en train de jouir. L’heure n’est plus qu’aux promesses. Les promesses ont été faites il y a longtemps. L’heure est maintenant que chacun vive la réalisation des promesses de Dieu. L’heure est venue que tu réclames tout ce que Dieu t’avait promis. Tu dois savoir que les promesses de Dieu, c’est de ton vivant, maintenant que tu dois en jouir et non pas au ciel.  Cela demande ta foi, ta persévérance.

Regarde encore cette femme grecque qui suivait le Seigneur Jésus pour la guérison de sa fille. Bien qu’elle fût païenne, et malgré que le Seigneur Jésus ne faisait pas attention à elle, cette femme n’avait pas arrêté de suivre le Seigneur et de Le supplier de guérir sa fille jusqu’à ce qu’elle obtint ce qu’elle cherchait. Si une païenne qui ne mérite pas le pain des enfants peut recevoir la guérison, la délivrance rien que par les miettes, à combien plus forte raison toi vers qui le Seigneur Jésus vient pour poser la question de savoir si tu veux être guéri? Cela montre à quel point le Seigneur Jésus s’intéresse à ton bien-être.

Alors, où est ta foi ? Ne veux-tu pas être guéri ?

Plusieurs chrétiens sont victimes du doute. Ils croient aujourd’hui et demain, ce sont les doutes. Ils croient le matin, le soir ils deviennent incrédules. Ils ont l’assurance maintenant, dans quelques heures ce sont les inquiétudes, le désespoir. C’est ce que l’apôtre Jacques a appelé l’instabilité. Lorsque tu es instable, tu ne peux pas recevoir quelque chose de la part de Dieu.

Si tu veux recevoir ta guérison, tu dois être ferme et inébranlable dans ta foi. Même lorsque tu sens le contraire de ce que tu crois, tu vois le contraire, les médecins te disent le contraire, les résultats des laboratoires te disent le contraire, accroche-toi à ce que le Seigneur Jésus te dit. Il te dit : lève-toi, prends ton lit, et marche. Cette parole est là pour toi, elle ne va pas retourner auprès de Dieu sans avoir exécuté la volonté de Dieu qui est que tu sois guéri, que tu sois délivré.
Et le verset 9 :

« Aussitôt cet homme fut guéri; il prit son lit, et marcha. »
Sache qu’une parole de Dieu  qui est sortie à ta direction est juste comme accomplie. Cela dépend de ta foi, de la manière dont tu vas réagir face à cette parole de Dieu. Lorsque le Seigneur Jésus a dit à cet homme : lève-toi, prends ton lit, et marche….aussitôt cet homme fut guéri…Sache que tu es déjà guéri. C’est à toi de prendre ton lit et de marcher. La parole est déjà sortie, et je crois que la parole de Dieu est vivante. Arrête de pleurer, de te plaindre, de confesser ce que tu ressens parce que ces douleurs doivent enfin finir. La parole de Dieu est la vérité. Dieu n’est pas un homme pour mentir, Il n’est pas un fils d’homme pour se repentir. Ce qu’Il dit, Il l’accomplit. Si Jésus te dit tu es guéri, les symptômes là ne veulent plus rien dire, les rapports médicaux n’ont plus d’importance.
Souviens-toi du Psaume 107, il est écrit :

« Il envoya sa parole et les guérit, Il les fit échapper de la fosse. »

La parole de Dieu est l’instrument de Dieu pour la guérison et la délivrance. La Parole de Dieu te guérit de toute forme de maladie. La Parole de Dieu donne la santé à tout ton corps. Dans quelle partie de ton corps se trouve ta maladie ? Peut-être que c’est une partie où les scanners, les rayons x et tous les procédés actuels ne peuvent atteindre mais la parole de Dieu selon Proverbes 4 :20-22 est la santé pour le corps tout entier.

Si ta maladie n’est pas seulement au niveau du corps, la parole de Dieu peut aller plus loin que le corps suivant Hébreux 4 :12 qui nous dit :

« Car la parole de Dieu est vivante et efficace, plus tranchante qu’une épée quelconque à deux tranchants, pénétrante jusqu’à partager âme et esprit, jointures et moelles; elle juge les sentiments et les pensées du cœur. »
 

La différence entre la parole de Dieu et tous les autres remèdes est que la parole de Dieu est vivante. Les médecins peuvent faire une erreur de diagnostic et prescrire autre chose que ce qui doit soigner le patient, mais cela n’est pas le cas avec la parole de Dieu. La parole de Dieu n’est pas différent du « médecin » Lui-même. C’est celui qu’on appelle le Grand Médecin. C’est Dieu Lui-même qui entre en toi afin de pouvoir te guérir. Dieu ne guérit pas seulement le corps, mais aussi l’âme et l’esprit. Quelle est cette maladie que Dieu ne peut pas voir, que Dieu ne peut pas guérir ? Sa parole est vivante et efficace et peut pénétrer là où les seringues, les comprimés, les rayons x et que sais-je d’autres ne peuvent pas pénétrer.
Dieu est un Dieu immuable. Il ne change pas. En Lui, il n’y a ni changement ni ombre de variation. Dieu ne va, ni ne peut changer face à ta situation. Sa parole continue de résonner à ta direction. Reçois cette parole avec foi et agis. Lève-toi, prends ton lit, et marche. Qu’est ce que tu ne faisais avant mais que tu ne fais plus à cause de ta maladie ? Change ton langage ! Commence à déclarer ta guérison, ta santé au lieu de déclarer ce que tu vois, ce que tu ressens, ce qui est écrit sur le rapport médical. Crois en la parole de Dieu, confesse la parole de Dieu, prie la parole de Dieu, pense la parole de Dieu. Sois audacieux, si tu n’as pas rendez-vous avec le médecin, prends en un et vas encore t’examiner. Si tu as un prochain rendez-vous suivant leur diagnostique, crois en la parole de Dieu, tu seras guéri et lors de ton prochain contrôle, les médecins seront confus parce qu’ils n’auront pas d’explication à donner à ce qu’ils vont voir.
Juste comme notre sœur de la Suisse, le médecin n’en revenait pas, le cœur malade est en parfait état, le virus du Sida détruit par la puissance de la parole de Dieu. C’est au tour de tes médecins de s’étonner parce que lorsque le Grand médecin Jésus intervient, Il le fait sans cicatrice, sans douleur. Je te prie de croire en cette parole et de vivre la main de Dieu dans ta santé au nom de Jésus.
Que Dieu bénisse Sa parole au nom puissant de Jésus.
Si tu as été béni par cette parole, n’hésite pas à partager sur ton mur et/ou de transférer à tes contacts sur les réseaux sociaux ou par email. Que Dieu te bénisse et qu’Il te guérisse au nom puissant de Jésus.

5 réponses

  1. Amen amen amen je reçois cette parole au nom de Jésus. J’ai pris mon lit je me suis levée et je marche, les gens vont s’étonner de ce que Jésus a fait dans ma santé. Je suis la prochaine à témoigner. Merci mon papa pour cette enseignement qui m’est destinée que Dieu te bénisse encore et encore

  2. Merci pasteur pour cet enseignement qui nous est destiné mon épouse et moi.Je crois et je confesse qu’à travers ce message nous connaitrons un réel changement car Jésus est le même hier,aujourd’hui et éternellement.Que le Seigneur bénisse sa parole et vous bénisse également.

Laisser un commentaire