Samedi  8 Août 2015
Parole Prophétique de l’Année : Je suis l’Expression de la Grâce de Dieu
Cri du cœur d’Août 2015 : « Ô Père céleste, étanche ma soif et rassasie-moi de Ton pain de vie. »
Série d’enseignements : «Jésus-Christ est le pain de vie – 5èmepartie»
Sous-thème : « Dieu veut que tu aies la vie éternelle »


Dieu fixe de nouveau un jour:

« Aujourd’hui, Dieu me dit te dire que Sa volonté est que tu croies en Jésus, que tu aies la vie éternelle et que tu sois ressuscité au dernier jour » (Jean 6 :40,44,54)


C’est pour le bien de toute l’humanité qu’Adam et Eve ont été chassés du jardin d’Eden. Ce n’était pas parce que Dieu est méchant, mais plutôt parce qu’Il est bon et n’aime pas la mort des pécheurs. Dieu a un plan en exécution pour restaurer l’homme créé à son image et à sa ressemblance et en même temps pour punir le voleur, le serpent ancien, le dragon qui est le diable, qui avait déjà trainé l’un tiers des anges de Dieu dans sa rébellion et maintenant il est en train de trainer l’humanité aux enfers avec lui en rependant le péché, le mal, les malédictions, la mort partout dans le monde. Nous connaissons son ministère depuis : voler, égorger et détruire.

Tout ce que le diable veut est que nous puissions nous perdre avec lui éternellement, que nous puissions mourir avec lui éternellement, grillés dans le feu éternel. De l’autre côté, tout ce que Dieu veut est que nous puissions vivre avec Lui éternellement, que  nous ayons la vie éternelle, que nous soyons ressuscités au dernier jour.

Nous sommes toujours dans Jean, le chapitre 6, 4 versets bibliques dans lesquels le Seigneur Jésus-Christ insiste sur la résurrection de ceux qui vont prendre à cœur à recevoir et à mettre sa parole en pratique.

Relisons les 4 versets :

Jean 6 :39 :

« Or, la volonté de celui qui m’a envoyé, c’est que je ne perde rien de tout ce qu’il m’a donné, mais que je le ressuscite au dernier jour. »

Jean 6 :40 :

« La volonté de mon Père, c’est que quiconque voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle; et je le ressusciterai au dernier jour. »

Jean 6 :44 :

« Nul ne peut venir à moi, si le Père qui m’a envoyé ne l’attire; et je le ressusciterai au dernier jour. »

Jean 6 :54 :

« Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang a la vie éternelle; et je le ressusciterai au dernier jour. »

Nous avons vu dans Jean 6 :39 que la volonté de Dieu est qu’aucun d’entre nous qui avons cru en Jésus, qui Le servons, ne puisse mourir. Nous avions vu comment le Seigneur Jésus en priant a mentionné combien et comment Il a protégé ceux que Dieu lui avait donné et qu’il n’avait perdu que le fils de la perdition. Nous avions vu comment ce fils de la perdition se comportait. Sa vie était accessible à l’ennemi parce qu’il était voleur.

Ta façon de vivre, détermine qui aura accès dans ton cœur, si c’est le Seigneur Jésus ou si c’est le diable. Celui qui a accès à ton cœur détermine ton éternité, si tu seras ressuscité le dernier jour ou pas, si tu auras la vie éternelle ou si tu seras jeté dans le feu éternel.

Etre chrétien, enfant de Dieu, serviteur de Dieu n’est pas un titre honorifique, n’est pas le fait d’aller à l’église, n’est pas le fait de chanter à la chorale, de porter un type de vêtement quelconque, d’avoir une bible ou que sais-je encore, mais c’est de vivre la vie de Jésus.

Continuons avec Jean 6 :40 :

« La volonté de mon Père, c’est que quiconque voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle; et je le ressusciterai au dernier jour. »

Dans notre cas, nous n’avons plus besoin de voir, mais seulement de croire parce que le Seigneur avait vécu parmi les hommes comme Emmanuel, Dieu parmi nous, mais Il est maintenant assis à la droite de Dieu le Père. Nous ne pouvons plus Le voir physiquement mais nous pouvons croire en Lui. C’est la condition pour avoir la vie éternelle pour que nous soyons ressuscités le dernier jour.

Le verset qui résume la Bible, Jean 3 :16 nous dit ceci :

« Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle. »

C’est la vie éternelle en toi qui fera que le Seigneur Jésus-Christ puisse te ressusciter le dernier jour. Mais pour cela tu dois croire au Seigneur Jésus, tu dois croire qu’Il est le Seigneur et Sauveur du monde. Tu dois Lui ouvrir la porte de ton cœur. Tu dois marcher dans la crainte de Sa parole.

J’aime la réponse de Pierre, rempli du Saint-Esprit, lorsqu’ils étaient arrêtés lui et Jean à cause de ce qu’ils avaient guéris quelqu’un au nom de Jésus et qu’ils enseignaient sur la résurrection des morts dans Actes 4 :12 :

« Il n’y a de salut en aucun autre; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés. »

# Il n’y a de salut en aucun autre

# Sous le ciel, il n’y a aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes

# Par lequel nous devions être sauvés

Sache que si tu fais des prières ou tu crois en un autre nom que celui de Jésus, tu es dans la perdition. Je peux répéter cela mille fois, il n’y a aucun autre nom, il n’ya aucun autre nom, il n’y a aucun autre nom, il n’y a aucun autre…C’est seulement le nom de Jésus qui sauve. La vie éternelle n’est qu’en Jésus-Christ de Nazareth.

Cette vie, nous ne pouvons la recevoir qu’à une seule condition : croire au Seigneur Jésus-Christ de Nazareth. Je me rappelle de ce geôlier qui avait enfermé Paul et Silas dans la prison intérieure. Lorsque Dieu est descendu après leur prière et louange, il eût un tremblement de terre, les liens des prisonniers se rompirent et toutes les portes furent ouvertes. Ce dernier voulait se tuer pensant que tous les prisonniers s’étaient échappés.

Lisons cela dans Actes 16 :28-31 :

« Mais Paul cria d’une voix forte: Ne te fais point de mal, nous sommes tous ici.

Alors le geôlier, ayant demandé de la lumière, entra précipitamment, et se jeta tout tremblant aux pieds de Paul et de Silas; il les fit sortir, et dit: Seigneurs, que faut-il que je fasse pour être sauvé?

Paul et Silas répondirent: Crois au Seigneur Jésus, et tu seras sauvé, toi et ta famille. »

Que faut-il que je fasse pour être sauvé ?

# Crois au Seigneur Jésus, et tu seras sauvé, toi et ta famille.

La seule condition pour être sauvé, c’est de croire. Tu n’as pas besoin de payer de l’argent, de voyager, d’aller voir un pasteur spécial, d’attendre minuit pour prier, à tout moment, si tu disposes ton cœur, tu peux gracieusement recevoir Jésus-Christ comme ton Seigneur et ton Sauveur.

Romains 6 :23 nous dit :

« Car le salaire du péché, c’est la mort; mais le don gratuit de Dieu, c’est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur. »

La vie éternelle, Dieu nous la donne gratuitement. Il n’y a pas même un centime à payer. Il suffit seulement que tu croies de ton cœur et que tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus-Christ.

Romains 10 :9-11 nous dit :

« Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l’a ressuscité des morts, tu seras sauvé.

Car c’est en croyant du cœur qu’on parvient à la justice, et c’est en confessant de la bouche qu’on parvient au salut, selon ce que dit l’Écriture:

Quiconque croit en lui ne sera point confus. »

Et maintenant Jean 6 :44 :

« Nul ne peut venir à moi, si le Père qui m’a envoyé ne l’attire; et je le ressusciterai au dernier jour. »

Si tu es en Jésus-Christ, sache que c’est par la grâce de Dieu. C’est par la grâce que nous sommes sauvés, c’est le Père qui nous a attiré à Jésus afin que nous ayons la vie éternelle.

Si l’on est sauvé, ce n’est pas par notre force, mais c’est parce que le Père nous a attiré. Le Seigneur Jésus dit dans Jean 15 :16 :

« Ce n’est pas vous qui m’avez choisi; mais moi, je vous ai choisis, et je vous ai établis, afin que vous alliez, et que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure, afin que ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donne. »

Si le Seigneur Jésus-Christ vient frapper à la porte de ton cœur, c’est-à-dire que c’est Lui-même qui a choisi de venir frapper devant ta porte. Il s’est arrêté devant ta porte, c’est parce qu’Il t’a choisi.

Et voyons ce qu’Ephésiens 2 :8-10 :

« Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu.

Ce n’est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie.

Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus-Christ pour de bonnes œuvres, que Dieu a préparées d’avance, afin que nous les pratiquions. »

Et finalement, Jean 6 :54 :

« Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang a la vie éternelle; et je le ressusciterai au dernier jour. »

Manger la chair de Jésus et boire son sang nous donne la vie éternelle. Ici, j’avais parlé de la sainte cène que tout le monde peut faire chez lui de la même manière que nous prenons nos trois repas plus ou moins par jour.

Comment et pourquoi ? Parce que le Seigneur Jésus dit dans la suite, Jean 6 :55-58 :

« Car ma chair est vraiment une nourriture, et mon sang est vraiment un breuvage.

Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang demeure en moi, et je demeure en lui.

Comme le Père qui est vivant m’a envoyé, et que je vis par le Père, ainsi celui qui me mange vivra par moi.

C’est ici le pain qui est descendu du ciel. Il n’en est pas comme de vos pères qui ont mangé la manne et qui sont morts: celui qui mange ce pain vivra éternellement. »

Le Seigneur Jésus dit que sa chair est vraiment une nourriture et son sang est vraiment un breuvage. C’est-à-dire que nous en avons besoin chaque jour.

Je vais ici insister sur une chose est que la vie éternelle ne commence pas au ciel. Elle commence le jour que nous recevons le Jésus-Christ comme Seigneur et Sauveur. C’est ce que le Seigneur Jésus a fait allusion dans Jean 10 :10, la Bible nous dit :

« Le voleur ne vient que pour dérober, égorger et détruire; moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu’elles soient dans l’abondance. »

La vie éternelle est cette vie que le Seigneur Jésus est venue nous donne à la place de tout ce que le voleur offre. Si le diable vient pour dérober, égorger et détruire, la vie éternelle ne vient que pour tout le contraire, pour que nous soyons dans l’abondance.

Une personne dérobée, égorgée, détruite ne peut pas être dans l’abondance. C’est la vie éternelle, la vie de Jésus qui fait que nous soyons dans l’abondance, que nous soyons restaurés, que nous soyons édifiés, que nous soyons vivifiés. C’est pour cela que nous allons parler de la santé et de la guérison. La sainte cène c’est un mystère qui rend le corps de Jésus ou sa chair et son sang physique afin de nourrir aussi notre corps physique et de purifier notre sang.
A chaque fois que je prie pour la sainte cène avec ma famille, je déclare la vie de Christ dans nos corps et que son sang coule dans nos veines. Ainsi, tout ce qui n’est de Dieu dans mon corps, la maladie peu importe le nom, dans mon sang, doit expressément quitter, pourquoi, parce que c’est une autre vie qui coule en moi, c’est un autre corps vivant, vivifié de Jésus, son sang, sa vie que je consomme et tout ce qui ne peut pas survivre dans le corps et dans le sang de Jésus doit mourir dans mon corps et dans mon sang au nom de Jésus.

Lorsque nous mangeons et buvons le sang de Jésus, nous vivons par Lui-même. Notre vie ne dépend plus des médicaments, ou de la nourriture que nous prenons chaque nous seulement mais de cette nourriture, qui est Jésus, le pain de vie, le pain du ciel. Ici, nous ne nous nourrissons de la parole de Dieu mais d’une manière physique.

Les occultistes accroissent leur pouvoir occulte en buvant le sang humain, le sang des animaux. Chose interdite dans la parole de Dieu parce que la vie de l’âme de toute chair est dans le sang. Nous pouvons voir cela dans Lévitique 17 :14 :

« Car l’âme de toute chair, c’est son sang, qui est en elle. C’est pourquoi j’ai dit aux enfants d’Israël: Vous ne mangerez le sang d’aucune chair; car l’âme de toute chair, c’est son sang: quiconque en mangera sera retranché. »

…nous recevons la force d’avancer…

La chair et le corps de Jésus nous nourrit en détruisant toute semence du diable en nous, en nous restaurant la santé et la force.

Nous pouvons voir comment l’ange avait apporté une nourriture à Elie et avec la force que lui avait donné celle-ci, il marchera pendant 40 jours et 40 nuits jusqu’à la montagne de Dieu. Lisons cela dans 1 Rois 19 :7-8 :

« L’ange de l’Éternel vint une seconde fois, le toucha, et dit: Lève-toi, mange, car le chemin est trop long pour toi.

Il se leva, mangea et but; et avec la force que lui donna cette nourriture, il marcha quarante jours et quarante nuits jusqu’à la montagne de Dieu, à Horeb. »

Ceci s’est passé juste après qu’Elie ait défié et tué tous les prophètes de baal et qu’il s’était enfui en demandant la mort. Mais Dieu envoya son ange afin de lui donner le gâteau et l’eau pour qu’il mange car lui dit-il le chemin est trop long.

Dans la vie, il nous arrive de nous fatiguer, de nous lasser, de nous décourager, mais lorsque nous mangeons le corps de Jésus et buvons son sang, nous recevons encore la force d’avancer, car, pour nous aussi, le chemin est trop long. Sache que pour toi aussi le chemin est trop long. Tu n’as pas droit à la fatigue, à la maladie, à la mort prématurée parce que tu dois bénir ta génération, préserver la vie de plusieurs, apporter la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ.

…nos yeux s’ouvrent…

Quelque chose d’intéressant s’est passée juste après la résurrection du Seigneur. Il y a deux des disciples qui se rendaient à la ville d’Emmaüs dans le livre Luc 24.

Les versets 15 et 16 nous disent :

« Pendant qu’ils parlaient et discutaient, Jésus s’approcha, et fit route avec eux.

Mais leurs yeux étaient empêchés de le reconnaître. »

Il marchait avec le Seigneur Jésus mais leurs yeux étaient empêchés de le reconnaître. C’est ainsi qu’ils ont fait la route avec Jésus sans savoir que c’était Lui jusqu’à ce qu’ils arrivèrent à Emmaüs. Les versets 30 et 31 nous disent :

« Pendant qu’il était à table avec eux, il prit le pain; et, après avoir rendu grâces, il le rompit, et le leur donna.

Alors leurs yeux s’ouvrirent, et ils le reconnurent; mais il disparut de devant eux. »

Les yeux des disciples s’ouvrirent juste après qu’ils aient pris la sainte cène. C’est une autre chose que la sainte cène fait. Elle ouvre nos yeux afin de nous permettre de comprendre les choses et surtout les écritures.

Cela me rappelle la prière de l’apôtre Paul dans Ephésiens 1 :16-19 :

« je ne cesse de rendre grâces pour vous, faisant mention de vous dans mes prières, afin que le Dieu de notre Seigneur Jésus-Christ, le Père de gloire, vous donne un esprit de sagesse et de révélation, dans sa connaissance, et qu’il illumine les yeux de votre cœur, pour que vous sachiez quelle est l’espérance qui s’attache à son appel, quelle est la richesse de la gloire de son héritage qu’il réserve aux saints, et quelle est envers nous qui croyons l’infinie grandeur de sa puissance, se manifestant avec efficacité par la vertu de sa force. »

Lorsque les yeux de notre cœur s’ouvrent, c’est-à-dire notre intelligence, nous saurons quelle est l’espérance qui s’attache à l’appel de Dieu, la richesse de la gloire de l’héritage qu’Il réserve aux saints et l’infinie grandeur de sa puissance envers nous qui croyons et qui se manifeste avec efficacité par la vertu de sa force.

Nous venons de voir combien il est important que nous puissions manger le corps de Jésus et boire son sang. Cela n’est pas quelque chose de l’église. Le Seigneur Jésus avec Cléopâtre et l’autre disciple n’étaient pas allé au temple pour la sainte cène. C’est juste le pain qu’ils avaient que le Seigneur Jésus avait utilisé, rendu grâce à Dieu et avait donné aux disciples. Si le Seigneur Jésus recommande de manger son corps et de boire sang, c’est que cela est très important.

Que Dieu bénisse Sa parole au nom de Jésus.

3 réponses

  1. Seigneur,tu le sais mieux que moi: Si hier,je ne croyai pas,c’etais par ignorance à cause des choses du monde et des ennemis mais aujourd’hui grâce à ta parole et aux enseignements de ce site,je CROIS EN TOI! Amen.

  2. Il a reçu le Nom qui est au dessus de tout nom tout genou fléchir quand on parlera de l’agneau adorons Jésus élevons son Nom Amen amen amen

Laisser un commentaire