Dieu ne veut pas que tu sois perdu

Vendredi  7 Août 2015
Parole Prophétique de l’Année : Je suis l’Expression de la Grâce de Dieu
Cri du cœur d’Août 2015 : « Ô Père céleste, étanche ma soif et rassasie-moi de Ton pain de vie. »
Série d’enseignements : «Jésus-Christ est le pain de vie – 4èmepartie»
Sous-thème : « Dieu ne veut pas que tu sois perdu »
 


Dieu fixe de nouveau un jour:

« Aujourd’hui, Dieu me dit te dire qu’Il ne veut pas que tu sois perdu mais que tu sois ressuscité au dernier jour » (Jean 6 :40)


Nous sommes toujours dans Jean 6. Dans ce chapitre, le Seigneur Jésus nous fait part de beaucoup de choses qui touchent plusieurs domaines de nos vies en même temps, des vérités concernant notre vie sur terre et jusqu’à la vie éternelle. Nous allons parler d’un point d’un très important que le Seigneur Jésus a mentionné quatre fois dans le même chapitre. Mais avant d’avancer, je suis dans la joie de vous lire ce témoignage de notre sœur qui vit en Belgique comme suit :

« Bonsoir Pasteur. Comment vas-tu ainsi que la famille ? Moi, de mon côté tout va bien. Je n’ai pas pu t’écrire plus tôt parce que j’étais malade, maintenant tout va bien.
Je rends grâce à Dieu car Il est bon, Il est merveilleux. Grâce à vos prières et les enseignements, Dieu a exaucé ma prière. Après 3 ans de stérilité, je suis de nouveau enceinte de 2 mois. Je manque des mots. Dieu est merveilleux. »

J’ai enlevé quelques détails. Quand je vois tous ces témoignages, je ne sais que confirmer encore et avec force que notre Dieu est Fidèle et Capable, que Sa Parole est vivante et Vérité. C’est le quatrième témoignage que nous recevons de la stérilité brisée grâce à la prière et aux enseignements de la Parole de Dieu. Comme Jérémie 23 :23 nous dit, Dieu n’est pas seulement un Dieu de près, mais aussi de loin. Le temps, l’espace, rien ne limite notre Dieu. Si quelqu’un rédige un enseignement et prie dans une ville d’aussi loin de la tienne comme Kisangani, et que là où tu es à Kinshasa, en Angola, en France, en Suisse, en Belgique etc. tu reçois une guérison, une délivrance sans un contact physique, je nous prie à moi et à nous tous de prendre au sérieux les enseignements de la Parole de Dieu. Lorsque tu regardes dans la Bible, Dieu accorde une place importante aux enseignements de Sa loi, de Sa Parole. Même dans le chapitre 6 de Jean que nous sommes en train de lire, le Seigneur Jésus dit au verset 45 :

« Il est écrit dans les prophètes: Ils seront tous enseignés de Dieu. Ainsi quiconque a entendu le Père et a reçu son enseignement vient à moi. »

Et au verset 63 :

« C’est l’esprit qui vivifie; la chair ne sert de rien. Les paroles que je vous ai dites sont esprit et vie. »

Les Paroles que je vous ai dites…sont esprit et vie. Comment disait-Il la Parole, le Seigneur Jésus, Il l’enseignait. Lorsque nous recevons les enseignements, ces paroles de Dieu contenues dans les enseignements sont esprit et vie. Elles apportent la vie partout où il n’y en avait pas, et peuvent atteindre toutes les dimensions de notre être.

Si tu as un défi, un problème qui te dérange, sache que la Parole de Dieu est la solution. Tu ne sauras pas certes comment la Parole va résoudre ton problème, mais si tu as déjà la paix, sache que la Parole a déjà commencé son œuvre dans ta vie et tu te rendras compte à l’improviste que quelque chose s’est passée.

Cette sœur envoie son témoignage deux mois après, je suis sûr et certain qu’elle ne savait pas que quelque chose avait déjà eu lieu dans sa vie, elle était surprise et tout ce qu’elle peut dire est que Dieu est merveilleux. Ce sera aussi ton partage au nom de Jésus.

…que je ne perde rien de tout ce qu’Il m’a donné, mais que je le ressuscité au dernier jour…

Dans le chapitre 6 de Jean, le Seigneur Jésus-Christ, à quatre différents endroits parle de la résurrection au dernier jour. Si cela peut être répété autant de fois dans un même chapitre cela doit être important.

Il en a parlé dans Jean 6 :39, 40, 44, 54.

Jean 6 :39 :

« Or, la volonté de celui qui m’a envoyé, c’est que je ne perde rien de tout ce qu’il m’a donné, mais que je le ressuscite au dernier jour. »

Jean 6 :40 :

« La volonté de mon Père, c’est que quiconque voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle; et je le ressusciterai au dernier jour. »

Jean 6 :44 :

« Nul ne peut venir à moi, si le Père qui m’a envoyé ne l’attire; et je le ressusciterai au dernier jour. »

Jean 6 :54 :

« Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang a la vie éternelle; et je le ressusciterai au dernier jour. »

De ces quatre passages, nous allons considérer le premier :

Jean 6 :39.

Lorsqu’on parle du dernier jour, on fait aussi allusion à la fin du monde, à la fin de toute chose. Le monde dans lequel nous vivons passera un jour. Il y a ce que le Seigneur appelle le dernier jour. Ce jour là est aussi le jour du jugement. Lorsque Lazare était mort, le Seigneur Jésus-Christ et sa sœur Marthe parlait de la résurrection, cependant ils n’étaient pas à la même longueur d’onde. Le Seigneur Jésus parlait de la résurrection immédiate. Il voulait rendre la vie à Lazare qui était déjà mort et enterré. Lorsqu’Il en parlait à sa sœur, celle-ci pensait et croyait que son frère n’allait ressusciter qu’au dernier jour. (Jean 11 :24-26)

Dans Jean 6 :39, le Seigneur Jésus fait allusion à ceux qui l’ont déjà reçu comme Seigneur et Sauveur. La volonté de Dieu est qu’aucun d’entre nous enfants de Dieu nous puissions ni rétrograder, ni nous perdre. Qu’au dernier jour, le Seigneur Jésus puisse être capable de nous ressusciter le dernier.

C’est pour cela que lorsqu’Il priait dans Jean 17 :12, Il dit :

« Lorsque j’étais avec eux dans le monde, je les gardais en ton nom. J’ai gardé ceux que tu m’as donnés, et aucun d’eux ne s’est perdu, sinon le fils de perdition, afin que l’Écriture fût accomplie. »

Ici, le fils de perdition, c’est Juda, le disciple qui a trahit le Seigneur Jésus. Je discutais avec ma femme afin de savoir ce qui avait fait que Juda soit le fils de perdition. A lire son comportement comparé aux disciples, il aimait beaucoup l’argent hormis le fait qu’il soit caissier. Son attachement à l’argent a fait qu’il soit facilement utilisé par le diable jusqu’à trahir son maître. Voyons ces propos de Juda qui nous confirme qu’il aimait beaucoup l’argent dans Jean 12, lorsque le Seigneur Jésus était à Béthanie et que Marie essuyait ses pieds avec un parfum de grand prix. Lisons les versets 3-6 :

« Marie, ayant pris une livre d’un parfum de nard pur de grand prix, oignit les pieds de Jésus, et elle lui essuya les pieds avec ses cheveux; et la maison fut remplie de l’odeur du parfum.

Un de ses disciples, Judas Iscariot, fils de Simon, celui qui devait le livrer, dit:

Pourquoi n’a-t-on pas vendu ce parfum trois cents deniers, pour les donner aux pauvres?

Il disait cela, non qu’il se mît en peine des pauvres, mais parce qu’il était voleur, et que, tenant la bourse, il prenait ce qu’on y mettait. »

D’ailleurs, ces passages rendent encore les choses plus claires. Bien que Juda fût un choix de Jésus, bien qu’il fût parmi les douze, bien qu’il marchait avec lui, la Bible nous dit qu’il était voleur. Il n’avait aucune peine pour les pauvres. C’est au nom de disciple du Seigneur Jésus qu’il volait. C’est comme nombreux le font encore aujourd’hui, au nom des pauvres, au nom d’être serviteur de Dieu.

Voyons encore ce que le Seigneur Jésus dit à propos de Juda dans Jean 6 que nous sommes en train de lire du verset 70-71 :

« Jésus leur répondit: N’est-ce pas moi qui vous ai choisis, vous les douze? Et l’un de vous est un démon!

Il parlait de Judas Iscariot, fils de Simon; car c’était lui qui devait le livrer, lui, l’un des douze. »

Lorsque le Seigneur Jésus parlait aux douze de celui qui devait le trahir, et que Pierre lui a posé la question de savoir de qui il s’agissait, le Seigneur dira dans Jean 13 :26-27 :

« Jésus répondit: C’est celui à qui je donnerai le morceau trempé. Et, ayant trempé le morceau, il le donna à Judas, fils de Simon, l’Iscariot.

Dès que le morceau fut donné, Satan entra dans Judas. Jésus lui dit: Ce que tu fais, fais-le promptement. »

…satan entra dans Judas…

Bien-aimé, satan est un destructeur. Il ne peut pas entrer dans la vie de quelqu’un et la laisser intact. Dans Jean 10 :10, la première partie nous dit que : «Le voleur ne vient que pour dérober, égorger et détruire ».

Voila que Judas était perdu à cause de son amour pour l’argent. Souviens-toi, je pense qu’on avait lu cela au début de ces enseignements dans Matthieu 6 :24 :

« Nul ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l’un, et aimera l’autre; ou il s’attachera à l’un, et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mamon. »

Judas s’était attaché à Mamon et avait permis à l’ennemi d’entrer en lui pour qu’il trahisse Jésus. Voyons cela dans Matthieu 26 :14-16 :

« Alors l’un des douze, appelé Judas Iscariot, alla vers les principaux sacrificateurs,

et dit: Que voulez-vous me donner, et je vous le livrerai? Et ils lui payèrent trente pièces d’argent.

Depuis ce moment, il cherchait une occasion favorable pour livrer Jésus. »

Si tu es enfant de Dieu, tu as donné ta vie à Jésus, sache que Dieu ne veut pas ta perte, Dieu ne veut pas ta mort, pour cela que doit s’attacher à Dieu et non pas aux choses de ce monde, et non pas à l’argent et non pas aux plaisirs de ce monde. Judas s’est rendu auprès des ennemis du Seigneur qui lui payèrent pour qu’il le livre.

Voici ce qu’a été la fin de Judas dans Actes 1 :16-20 :

« Hommes frères, il fallait que s’accomplît ce que le Saint-Esprit, dans l’Écriture, a annoncé d’avance, par la bouche de David, au sujet de Judas, qui a été le guide de ceux qui ont saisi Jésus.

Il était compté parmi nous, et il avait part au même ministère.

Cet homme, ayant acquis un champ avec le salaire du crime, est tombé, s’est rompu par le milieu du corps, et toutes ses entrailles se sont répandues.

La chose a été si connue de tous les habitants de Jérusalem que ce champ a été appelé dans leur langue Hakeldama, c’est-à-dire, champ du sang.

Or, il est écrit dans le livre des Psaumes:
Que sa demeure devienne déserte, et que personne ne l’habite! Et: Qu’un autre prenne sa charge! »

Avec l’argent était en train de vivre ? L’argent du crime ? Judas avait acheté un champ avec l’argent qu’il avait gagné en livrant son Maître. Malheureusement pour lui, il n’avait joui de rien du tout parce qu’en fin de compte, il avait fini par se suicider. C’est sûr que le diable l’avait éliminé juste après. Il ne savait pas ce qui allait arriver à son royaume des ténèbres lorsqu’il cherchait à pousser le Seigneur Jésus à mourir.

Terminons par ces paroles du Seigneur dans Jean 12 :47-48 :

« Si quelqu’un entend mes paroles et ne les garde point, ce n’est pas moi qui le juge; car je suis venu non pour juger le monde, mais pour sauver le monde.

Celui qui me rejette et qui ne reçoit pas mes paroles a son juge; la parole que j’ai annoncée, c’est elle qui le jugera au dernier jour. »

C’à quoi tu t’attache aujourd’hui déterminera ce qui sera ton sort au dernier jour. Ce sera soit le jugement comme nous dit le verset 48 ou encore la résurrection pour la vie éternelle.

Dieu ne veut pas que tu sois perdu.

Que Dieu bénisse Sa Parole.

4 commentaires sur « Dieu ne veut pas que tu sois perdu »

  • Merci pasteur pour cette mise en garde contenu dans l’enseignement du jour.Que le Saint Esprit m’aide à garder cela pour toute me vie.Soyez béni.Priez toujours pour nous.

  • Alleluia Amen Alleluia Alléluia Amen amen Seigneur des Seigneurs notre Dieu et notre Père qui est en train de faire des miracles et nous conseille nous montrant quel chemin prendre Gloire à toi Seigneur Jésus Gloire pour notre Pasteur la force l’intelligence que tu lui accorde tous les jours afin de nous instruire sans oublier sa charmante Épouse qui participe avec tout l’amour pour que son cher Époux puisse travailler car c’est elle qui donne la joie si Papa étais pas heureux il n’aurai pas la force de faire ce gros travail je glorifié le Seigneur pour elle et arrosé leur foyer par le sang de Jésus scellé votre union que le Seigneur vous benisses abondamment Amen amen amen

Laisser un commentaire