Mercredi 15 Juillet 2015
Parole Prophétique de l’Année : Je suis l’Expression de la Grâce de Dieu
Cri du cœur de Juillet 2015 : « Ô Père céleste, fais éclater Ta gloire dans tous les aspects de ma vie. »
Série d’enseignements : « L’éclat de Sa gloire – 15ème partie»
Sous-thème : « C’est le moment de commencer les chants et les louanges – suite et fin »


Dieu fixe de nouveau un jour :

« Aujourd’hui, Dieu me dit de te dire que puisqu’Il combat pour toi, Sa terreur restera toujours sur tous tes ennemis et toi, ta joie sera parfaite, la tranquillité et du repos de tout côté seront ton partage.»
 (2 Chroniques 20 :27-30)


Aujourd’hui, nous allons clôturer avec la merveilleuse expérience de Josaphat et de Juda lorsqu’ils furent attaqués par une armée plus nombreuse, plus forte que la leur.

Je suis reconnaissant à Dieu pour tout ce que j’ai appris de nouveau dans ce chapitre de 2 Chroniques 20. C’est vrai que la Parole de Dieu est vraiment une nourriture, que l’homme ne doit pas vivre de pain de seulement.

Pour une viande de bœuf, tu as mille une manières de la préparer, de la présenter sur l’assiette si tu es un vrai cordon bleu.
Les mêmes passages que nous connaissons, que nous avions peut être lu des centaines de fois, Dieu nous les présentes d’une autre manière.

La différence entre la nourriture physique (le pain) et spirituelle (la parole de Dieu) est que la physique ne se limite qu’au corps physique et n’a aucun impact sur l’âme et sur l’esprit. C’est le contraire qui se passe avec la spirituelle.

L’esprit influence l’âme et le corps. C’est-à-dire, même si le corps ne mange pas, mais l’esprit peut soutenir le corps. C’est ce qui se passe lorsque nous jeûnons. La chair est privée de la nourriture, mais avec la nourriture dont se nourrit l’esprit, l’homme entier est soutenu.

Proverbes 18 :13 nous dit :

« L’esprit de l’homme le soutient dans la maladie; mais l’esprit abattu, qui le relèvera? »

C’est pour cela aussi que Job a dit, en réalité dans l’homme, c’est l’esprit, le souffle du Tout-Puissant qui donne l’intelligence. (Job 32 :8)

Plusieurs prennent plus soin de leur corps et oublient leur esprit. Ils dépensent plus pour leur corps sans tenir compte de leur esprit. C’est la raison qui fait qu’ils se retrouvent souvent par terre, et ne se relèvent pas parce que l’esprit est déjà abattu, l’esprit n’est pas nourri.

Manger dans tous les meilleurs restos du monde, les meilleurs plats, sans que l’esprit ne soit nourri, c’est de la peine perdue. Tu tomberas et tu ne pourras pas te relever.

Bien-aimé dans le Seigneur, avant d’avancer et de conclure ce sous-thème, je vais faire trois chapitres en arrière, c’est-à-dire, le chapitre 17,18 et 19 du livre de 2 Chroniques.

Nous sommes à l’époque où le royaume d’Israël était divisé en deux, il y avait d’une part les enfants d’Israël et ceux de Juda. Dans les deux camps, il y avait des prophètes.

Du côté d’Israël, qui avait pour roi Achab, les prophètes prophétisaient pour faire plaisir au roi, ils ne disaient que des mensonges. Il n’y avait qu’un seul prophète, Michée, qui parlait de la part de Dieu mais à cause de cela, il a été emprisonné.

Au chapitre 17, on nous parle du début du règne de Josaphat. Ses débuts, nous aiderons à voir comment et pourquoi Dieu pouvait intervenir autant pour lui.

Que nous ne puissions pas chanter pour chanter, louer juste pour louer, mais louer Dieu en ayant un fondement solide dans notre cœur.

2 Chroniques 17 :1-5 :

« Josaphat, son fils, régna à sa place.

Il se fortifia contre Israël: il mit des troupes dans toutes les villes fortes de Juda, et des garnisons dans le pays de Juda et dans les villes d’Éphraïm dont Asa, son père, s’était emparé.

L’Éternel fut avec Josaphat, parce qu’il marcha dans les premières voies de David, son père, et qu’il ne rechercha point les Baals; car il eut recours au Dieu de son père, et il suivit ses commandements, sans imiter ce que faisait Israël.

L’Éternel affermit la royauté entre les mains de Josaphat, à qui tout Juda apportait des présents, et qui eut en abondance des richesses et de la gloire.

Son cœur grandit dans les voies de l’Éternel, et il fit encore disparaître de Juda les hauts lieux et les idoles. »

Ce qui a fait que l’Eternel soit si favorable à Josaphat, ce ne sont pas seulement le jeûne, la prière et les louanges qu’ils ont fait au chapitre 20 en temps de guerre. Parce que beaucoup plus souvent, nous cherchons Dieu seulement lorsque nous sommes en difficulté, en trouble.

Plusieurs personnes ne cherchent Dieu que lorsqu’elles sont en difficulté, lorsqu’elles ont un problème. Mais en temps normal, c’est la « vie : sorties, restaurants, boîtes, boum, soirée VIP etc. Dieu est loin d’eux. Elles ne pensent pas à Lui. L’Eglise, c’est seulement le dimanche, disons, s’il leur reste un peu de force pour se réveiller très tôt.

Pour certains autres, ce n’est que quand la maladie, les difficultés frappent à leur porte qu’ils commencent à chercher les hommes de Dieu pour la prière. Tant que Dieu ne voit pas la sincérité de ton cœur, il est difficile qu’Il agisse en ta faveur.

La Bible nous dit que :

Tout ceci a fait que Dieu puisse affermir la royauté entre les mains de Josaphat. N’oublie pas, cette semaine est notre semaine d’affermissement. Notre affermissement se fait lorsque nous nous appliquons à rechercher Dieu, à marcher dans Ses voies sans imiter ce que font ceux du monde.

Une chose encore intéressante qui a fait que Josaphat soit favorisé par Dieu se trouve toujours au chapitre 17, les versets 7-9 :

« La troisième année de son règne, il chargea ses chefs Ben-Haïl, Abdias, Zacharie, Nethaneel et Michée, d’aller enseigner dans les villes de Juda.

Il envoya avec eux les Lévites Schemaeja, Nethania, Zebadia, Asaël, Schemiramoth, Jonathan, Adonija, Tobija et Tob-Adonija, Lévites, et les sacrificateurs Élischama et Joram.

Ils enseignèrent dans Juda, ayant avec eux le livre de la loi de l’Éternel. Ils parcoururent toutes les villes de Juda, et ils enseignèrent parmi le peuple. »

Josaphat a envoyé ses chefs pour qu’ils aillent enseigner à tout le peuple la parole de Dieu. Wow ! Quelle initiative ! C’est-à-dire, dans tous les domaines, ils enseignaient la connaissance mais tout en s’appuyant sur la loi de l’Eternel.

Comme conséquence, les versets 10-13 nous disent :

« La terreur de l’Éternel s’empara de tous les royaumes des pays qui environnaient Juda, et ils ne firent point la guerre à Josaphat.

Des Philistins apportèrent à Josaphat des présents et un tribut en argent; et les Arabes lui amenèrent aussi du bétail, sept mille sept cents béliers et sept mille sept cents boucs.

Josaphat s’élevait au plus haut degré de grandeur. Il bâtit en Juda des châteaux et des villes pour servir de magasins.

Il fit exécuter beaucoup de travaux dans les villes de Juda, et il avait à Jérusalem de vaillants hommes pour soldats. »

La terreur de l’Eternel s’empara de tous les royaumes des pays qui environnaient Juda. Tous ces royaumes ne firent pas la guerre à Josaphat. Par contre, d’eux-mêmes, ils apportaient des présents à Josaphat à cause de l’Eternel qui était avec lui.

Ce qui est vrai est que lorsque tu crains Dieu, automatiquement tes ennemis vont commencer à te craindre. La terreur de Dieu s’empare de tous tes ennemis lorsque tu Le crains. C’est pour cela que la Bible dit dans Proverbes 16 :7 :

« Quand l’Éternel approuve les voies d’un homme, Il dispose favorablement à son égard même ses ennemis. »

Lorsque tu es en bon terme avec Dieu, c’est Lui-même qui se chargera de tes ennemis. Ne dépense pas ton temps, ton énergie, tes moyens pour répondre à tes ennemis, sois ami de Dieu et Dieu sera l’ennemi de tes ennemis et s’en chargera personnellement.

Permets-moi de mentionner ce qui s’est passé au chapitre 18.

Prends garde à tes fréquentions

Josaphat s’était allié par mariage avec Achab, le roi d’Israël. Achab l’avait ensuite sollicité pour aller au combat contre les syriens. Avant d’y aller, Josaphat a demandé à Achab de consulter premièrement l’Eternel. Vraiment comme faisait son père David.

Regardons ensemble ce qui s’était passé.

2 Chroniques 18 :4-5 :

« Puis Josaphat dit au roi d’Israël: Consulte maintenant, je te prie, la parole de l’Éternel.

Le roi d’Israël assembla les prophètes, au nombre de quatre cents, et leur dit: Irons-nous attaquer Ramoth en Galaad, ou dois-je y renoncer? Et ils répondirent: Monte, et Dieu la livrera entre les mains du roi. »

Il y avait 400 prophètes au total, et tous ont prophétisé en disant qu’ils pouvaient monter et que Dieu allait leur donner la victoire. Cependant c’était faux. Que du mensonge. Il ne faut pas chercher les prophètes qui te disent des choses qui te plaisent. Note bien que Josaphat, demandais la Parole de l’Eternel et non pas des fausses prophéties pour faire plaisir aux gens.

Regarde la réaction de Josaphat au verset 6 :

« Mais Josaphat dit: N’y a-t-il plus ici aucun prophète de l’Éternel, par qui nous puissions le consulter? »

Josaphat avait le discernement et su que parmi ces quatre cents prophètes, aucun d’eux ne parlait de la part de Dieu.

Et au roi d’Israël de répondre au verset 7 :

« Le roi d’Israël répondit à Josaphat: Il y a encore un homme par qui l’on pourrait consulter l’Éternel; mais je le hais, car il ne me prophétise rien de bon, il ne prophétise jamais que du mal: c’est Michée, fils de Jimla. Et Josaphat dit: Que le roi ne parle pas ainsi! »

Bien que sachant que ces prophètes ne parlaient pas de la part de Dieu, le roi d’Israël prenait plaisir à leur tralala parce qu’ils disaient des bonnes choses à son égard. Mais celui qui lui disait la vérité de la part de Dieu était haï.

Lorsque tu lis tout le chapitre, tu verras que lorsque Michée vint prophétiser de la part de Dieu, bien qu’il ait dit la vérité, ses paroles n’ont pas été considérées et Josaphat a risqué sa vie en allant combattre avec Achab. Heureusement que Dieu l’avait secouru.

Lisons cela aux versets 30 à 32 :

« Le roi de Syrie avait donné cet ordre aux chefs de ses chars: Vous n’attaquerez ni petit ni grand, mais vous attaquerez seulement le roi d’Israël.

Quand les chefs des chars aperçurent Josaphat, ils dirent: C’est le roi d’Israël. Et ils l’entourèrent pour l’attaquer. Josaphat poussa un cri, et l’Éternel le secourut, et Dieu les écarta de lui.

Les chefs des chars, voyant que ce n’était pas le roi d’Israël, s’éloignèrent de lui. »

C’est l’Eternel qui a secouru Josaphat en plein champ de bataille, Il a écarté de lui les chefs des chars qui venaient l’attaquer.

Voyons la réaction de Dieu au chapitre 19 à propos de Josaphat.

Les versets 1-3 nous disent :

« Josaphat, roi de Juda, revint en paix dans sa maison à Jérusalem.

Jéhu, fils de Hanani, le prophète, alla au-devant de lui. Et il dit au roi Josaphat: Doit-on secourir le méchant, et aimes-tu ceux qui haïssent l’Éternel? A cause de cela, l’Éternel est irrité contre toi.

Mais il s’est trouvé de bonnes choses en toi, car tu as fait disparaître du pays les idoles, et tu as appliqué ton cœur à chercher Dieu. »

Dieu n’était pas content du fait que Josaphat était allé combattre à côté d’un méchant, et s’était irrité contre lui, mais puisqu’il y avait des bonnes choses en lui, il a été préservé.

Dans le même chapitre, Josaphat a continué à organiser Juda avec l’aide de Dieu. Il commandait aux juges de pouvoir juger avec la crainte de l’Eternel.

A lire tous ces chapitres depuis le début du règne de Josaphat, il était un homme qui marchait dans la crainte de Dieu.

Comme aucun royaume ne pouvait tenir contre lui, c’est ainsi qu’au chapitre 20, les royaumes se sont dit de faire front commun afin de pouvoir l’attaquer. Ils ont cru que c’était par rapport à leur force, leur nombre qu’ils allaient combattre Josaphat et Juda. Ils ont cru que le Dieu de Juda, le Dieu de la louange était un humain et qu’Il avait peur des multitudes.

Et la fin de cette histoire, nous revenons dans 2 Chroniques 20 :26-30 :

« Le quatrième jour, ils s’assemblèrent dans la vallée de Beraca, où ils bénirent l’Éternel; c’est pourquoi ils appelèrent ce lieu vallée de Beraca, nom qui lui est resté jusqu’à ce jour.

Tous les hommes de Juda et de Jérusalem, ayant à leur tête Josaphat, partirent joyeux pour retourner à Jérusalem, car l’Éternel les avait remplis de joie en les délivrant de leurs ennemis.

Ils entrèrent à Jérusalem et dans la maison de l’Éternel, au son des luths, des harpes et des trompettes. La terreur de l’Éternel s’empara de tous les royaumes des autres pays, lorsqu’ils apprirent que l’Éternel avait combattu contre les ennemis d’Israël.

Et le royaume de Josaphat fut tranquille, et son Dieu lui donna du repos de tous côtés. »

Bien-aimé, Dieu ne bouge pas pour bouger, Dieu n’est pas influencé par quoi que ce soit. Il est très important que nous puissions par veiller à notre cœur. Apprenons premièrement à rechercher Dieu d’un cœur pur, nous ne devons pas nous attacher avec ceux qui ne craignent pas Dieu.

Tu risques ta vie ou encore tu las mets en danger à chaque fois que tu fais alliance avec les impies, les méchants, ceux qui n’aiment pas Dieu.

Dieu me met à cœur d’insister sur le fait que nous puissions LE chercher. Nous cherchons trop les hommes, les choses, les postes, les chaises, la renommée, le succès…et dès que nous avons ce que nous cherchons, des choses, tout en faisant semblant de chercher Dieu, nous perdons facilement Dieu et tombons dans les pièges de l’ennemi.

Avant de commencer avec des chants, des louanges à Dieu, mets d’abord ta vie en ordre avec Dieu, regarde qui sont tes amis intimes, tes associés et fais attention aux ennemis de Dieu. Prend garde à l’enseignement de la parole de Dieu et que tout ce que Dieu te donne comme responsabilité, que tu le fasses suivant la parole de l’Eternel.

Que Dieu bénisse Sa parole.


Aujourd’hui, pour TOUS A LA BRECHE, nous allons louer Dieu de ce qu’Il nous donne, à nous tous Ses enfants, la grâce de Le chercher de tout notre cœur. Quand je parle de nous Ses enfants, je fais allusion à tous ses serviteurs à tous les niveaux, à toi et à moi.

Tendre Père céleste, soit loué de ce que Tu nous connecte avec ceux qui Te cherchent d’un cœur pur.

Etant donné que nous sommes le Corps de Christ, que nous puissions nous connecter avec ceux qui appartiennent à Christ et que nous puissions de déconnecter avec ceux qui ne Lui appartiennent pas.

Prenons comme Passages de bases : 2 Timothée 2 :22 et Hébreux 10 :19-22

Que Dieu te bénisse. N’hésite pas à partager et que le Dieu Tout-Puissant te comble de Sa grâce au nom de Jésus.

11 réponses

  1. Gloire à Dieu pour Son pain quotidien!
    Merci au Seigneur pour toutes ces personnes,chrétiens et chrétiennes qu’Il a mis sur mon chemin!

    Oui Pasteur, nous/chacun a la responsabilité de se connecter avec celle/celui qui cherche Dieu d’un coeur pur.
    N’est-il pas écrit:  » les mauvaises compagnies corrompent les bonnes moeurs »;  » Quel accord y a-t-il entre Christ et Bélial? Ou quelle part a le fidèle avec l’infidèle? » ?

  2. Tendre Père céleste, soit loué de ce que Tu me connecte avec ceux qui Te cherchent d’un cœur pur. Seigneur aide moi a Te chercher chaque jour.
    Amen Amen Amen

  3. Alleluia Mon Dieu m’aime cette parole m’ouvre les yeux dur bcp de choses et je finis par comprendre des chises qui m’ont arrivé dernièrement sois bénis on Dieu par ce que tu m’a sortis de ces mauvaises compagnie et je continu de te bénir Seigneur pour notre Pasteur qui pends de la peine à nous enseigner merci Seigneur pour sa vie que tu lui accorde chaque jour gloire gloire gloire hosana hosana hosana au plus haut des cieux Amenoooo

  4. Amen. Merci Seigneur pour ta Parole,notre pain quotidien! Merci pour toutes les personnes que tu mets sur mon chemin,ces personnes qui marchent selon ta vérité. Je te loue de ce que tu es un Dieu fidèle dans ta parole. Merci pour le combat que tu livre pour moi…Soyez béni mon bien aimé frère Wisdom…

  5. Merci encore d’être notre guide à traver de cet enseignement qui nous ouvre les yeux et nous donne un cœur obéissant, fr Wisdom. Oui Seigneur! » Que nous nous approchons de toi d’un coeur sincère, dans la plénitude de la foi, les cœur purifiée d’une mauvaise conscience, et le corps lavé d’une eau pure » Heb 20;22.  » ……n’étant pas un auditeur oublieux, mais se mettant a l’oeuvre » Jac 1:25″. pour la gloire de notre Dieu et Père Céleste au nom du Seigneur Jésus. Amen.

  6. Amen, amen, amen. Merci mon Dieu pour ton amour et ta protection. Merci Seigneur de combattre pour moi, car toi-seul est mon secours qui ne manque pas dans la détresse.

  7. Amen pere celeste car maintenan j sais que je doi marcher avec ceux ki te cherche kom moi. Merci de fer d mes combat tes combat afin d me donner la victoire sur mes ennemis.pasteur merci d nourrir mon esprit chaq jour que notr Dieu damour tedifi toujour amen

Laisser un commentaire