Chères sœurs, chers frères en Christ,

Je tiens à vous faire part d’un grand miracle que Dieu a fait dans ma vie. Il se trouve que je me suis mariée en 2010 à un homme qui depuis notre rencontre en 2006 n’a cessé de me faire sentir unique. Son amour était tel qu’il s’est élevé même contre la volonté de nombreux membres de sa famille pour m’épouser, et moi de même!

Avant notre mariage nous avons été combattus. Mon mari, à l’époque mon fiancé, frappé par le chômage, puis les discordes etc.

Mais voilà qu’en 2010 nous réalisons notre souhait de nous marier. Tout va bien pour nous avec les hauts et les bas. Mais son contrat de travail n’est pas renouvelé et nous somme de retour chez ses parents le temps qu’il retrouve du travail.

Seulement voilà, vivre chez ses beaux parents est tellement peut recommandable pour la santé d’un couple que l’inévitable est arrivé. Au moment où enfin j’apprends que j’attends famille, les problèmes commencent.

Suite à de gros conflits qui m’ont opposé mon mari et moi (à chacune de mes grossesses, je deviens très agressive alors que je suis d’une nature calme et conciliante) finissent aussi par opposer nos familles.

Séparés une première fois, notre amour arrive tant bien que mal et avec la grâce de Dieu à nous réconcilier un peu. Mais très difficilement. Les familles en profitent pour jeter de l’essence sur le feu à chaque fois que possible.

Ma grossesse se déroule difficilement et suite au diagnostique du médecin je me vois obliger de partir pour des soins qui ne sont pas dispensés au Congo. Je pars alors enceinte de 5 mois à peine. Et avec les contraintes budgétaires, revenir auprès de mon époux en attendant l’accouchement est exclu.

Chemin faisant, je sens mon mari de plus en plus distant. Toujours à remettre entre nous le fait que nos familles se sont manqué de respect etc. J’ai fait des rêves où Dieu me montre qu’une femme vient et veut prendre ma maison et mon mari.

A cette époque j’avais perdu de vue que mon seul secours était dans la prière. La seule chose qui était alors la plus évidente à mes yeux: l’infidélité de mon mari et le fait que mon premier bébé, notre premier bébé, naîtrait sans que j’aie le soutien moral de mon mari. S’était très dur. J’accouche et mon mari a décidé de ne pas me faire revenir au pays. Il souhaite que j’élève notre enfant à l’étranger.

Mon cœur était au bord de la dépression mais je m’accrochais à Dieu et au merveilleux sourire de mon enfant. C’est alors que je prends la décision de rentrer contre le gré de mon époux. Aussitôt qu’il m’envoi une partie des sous nécessaires à mon installation, je prends mes dispositions, j’appelle ma belle famille pour les prévenir que je débarque suite à plusieurs facteurs.

L’accueil de mon mari est sans pitié! Je me demandais où était passé cet homme qui m’avait tellement aimée! Accrochée à la prière cette fois-ci, à l’épreuve de tous les mauvais traitements que j’ai pu subir, Dieu m’accorde la victoire.

Nous aménageons chez nous, mon mari, moi et notre petit bébé de 3 mois. (Car nous vivions chez mes beaux parents jusqu’alors!) J’apprends que je suis de nouveau enceinte.

Mon mari et moi commencions à peine à nous retrouver. La confiance brisée prend du temps à se reconstruire. Mais voilà que de nouveau vers la fin de ma grossesse, les complications reprennent. Mon médecin me conseille de partir pour l’accouchement (2ème césarienne).

Cette fois-ci, mon mari vient pour l’occasion et assiste à l’accouchement. Je suis aux anges! Mais son séjour très court, il repart donc car le travail l’attend.

Au bout d’un mois et demi, je reprends l’avion pour chez moi. Je retrouve mon mari tellement changé! Il a plongé dans l’alcool terriblement, des sorties de chaque soir, bref, l’horreur pour moi qui reviens avec un enfant de 1 an et un nourrisson d’à peine 1mois et demi.

De fil en aiguille, des distances s’installent entre nous. Problèmes financiers, vieux conflits remontent à la surface, et ma santé devenue trop fragile font qu’un soir suite à une dispute, je me retrouve à l hôpital.

Après mon séjour à l’hôpital, mon mari et moi, nous nous séparons. Il est très agressif et a de mauvais conseillers. Voilà qu’après 2 mois de séparation, où j’ai du retourner dans ma famille, où mon mari refusait de pourvoir aux besoins des enfants, je reçois une lettre d’un avocat m’informant du souhait de mon mari de divorcer et réclamant la garde de nos enfants.

Tout semble s’écrouler autour de moi, et dans tout mon être! J’étais tellement paralysée par la douleur de la trahison. Il s’ensuit des échange de méchanceté chaque fois plus douloureuse; des insultes et j’en passe. La procédure d’arrangement à l’amiable est donc enclenchée. Cela suit son cours.

Au bout de prêt d’un an où j’ai frappé à d’innombrables portes à la recherche d’un emploi qui m’aiderait à subvenir correctement et toute seule aux besoins de mes enfants, je trouve enfin un emploi.

Super! Je me dis que mon mari aura beau me faire le bras de fer pour me donner la pension pour les enfants mais que mon nouvel emploi me libérerait définitivement de sa méchanceté et de l’attente pour subvenir aux besoins des enfants.

Durant cette dure période d’avant cet emploi, j’avoue qu’il ne m’a été nullement facile de prier. J’avais trop mal, trop peur. Alors ma supplique de chaque minutes, chaque instant était: « Seigneur, que ta volonté s’accomplisse; justifie moi mon Sauveur; que tous mes ennemis sachent qu’ils s’en prennent à ta fille! »

Le premier jour où j’ai travaillé, chaque chose m’a renvoyé à mon mari! A penser à lui. Autrement qu’avec rage. Qu’avec douleur.

Des souvenirs… Souvenirs de lui me parlant de son travail, ces mêmes tâches qui m’avaient été confiées pour ma première journée de travail! Ce travail que j’avais tellement espéré qui me libérerait de mon mari me rapprochait de lui au contraire.

Je l’ai appelé ce soir la. Il a d’abord été très froid et méchant. Mais il m’a rappelé plus tard. Et nous avons discuté durant des heures… Sans insultes, sans méchancetés! Juste moi, lui parlant de mon travail et lui enthousiaste de me donner des pistes pour mon nouveau job.

Voilà qu’alors, j’entre en contact avec Monsieur Wisdom, serviteur de Dieu plein de sagesse. Qui me remet fermement sur le chemin de la prière, de l’adoration. Je suis alors transformée par la prière, emplie de sagesse. Je ne dis pas que cela a été facile. Cela a demandé que je prenne énormément sur moi et à chaque fois que je pensais tomber, monsieur Wisdom m’a montré que j’étais proche du but, m’a encouragé par des prières, de par ses prédications édifiantes…

Je suis venue à bout d’un combat énorme. Après 6 mois de prière et de réconciliation progressive, je préparais mon retour chez mon mari. Il n’était plus question de divorce. Dieu avait restauré mon mariage, rebâtit sur la cendre.

Se dressait alors un autre problème: ma famille, sans que mon mari n’ai fait le pas de demander pardon pour ses mauvaises attitudes, me laisserait-elle partir et retourner chez mon mari?

Je me disais que le plus important était d’abord de nous retrouver, qu’ensuite alors on réunirait nos familles. Et toujours avec mon guide spirituel et mes prières sincères et pleines de foi, Dieu m’a exaucée!

Après 1 an et demi de séparation avec demande de divorce enclenchée par mon mari, je suis de retour dans mon foyer et avec le degré de sagesse que m’a apporté l’assurance de la prière et le degré de ma foi, plus rien de me fait peur. Car avec Dieu la victoire est certaine.

Aujourd’hui, j’essaye d’aider au mieux dans mon entourage, de par mon expérience d’éviter de perdre du temps et d’aller droit par la prière afin de trouver des solutions car Dieu est plein de solutions pour la quantité minime de nos problèmes.

Je rends grâce à mon Dieu, Il est fidèle, Il est amour, Il est miséricordieux, Il est simplement mon Sauveur!

A ce jour, Dieu nous béni chaque jour. Mon mari et moi avons monté notre propre société et nous travaillons ensemble, dans l’unité, et notre entente est mille fois meilleure que celle d’antan. A chaque épreuve qui se dresse sur notre route et la naissance de notre société, Dieu parvient par tous les moyens de nous sortir des problèmes.

Le mariage est un sacrement consacré. Se marier devant Dieu et les hommes n’est pas un engagement léger!

Et enfin par l’Amour Infini de notre Dieu, rien n’est impossible à celui qui croît!

Mais aussi tout est à la portée de celui qui s’agenouille en prière et loue l’Eternel Dieu!

Sœur du Net L.T.

17 réponses

  1. Gloire à Dieu pour la restauration de ce mariage! Vraiment,est fidèle. Lorssu’on le laisse nous diriger,on est jamais déçu! Merci Seigneur,que ton nom soit loué!

  2. Gloire à Dieu , merci Seigneur Jésus pour la restauration de ce couple. Merci pour avoir donné de la sagesse et de l’avoir guidé à travers de l’enseignement de ton serviteur. Louer soit ton grand nom . au nom de Jésus-Christ.

  3. Eh oui c est n est que Jésus Christ qui peut nous restaurés ,le seule secret avoir la foi faire sa volonté et tout serais parfait

  4. Il est important de se soutenir les uns les autres mais surtout de persévérer quand tout va mal. Sois béni papa

    1. Le soutien ma chère sœur de nos bien-aimés dans le Seigneur est souvent ce que nous manquons et devient quelque chose de rare. Au lieu de nous soutenir, nous nous faisons du mal. Que le Seigneur nous multiplie Sa grâce. Sois bénie ma chère sœur Jeanine.

  5. Très édifiant le témoignage et merci beaucoup à toi Pasteur du net pour tout.
    Je te suis très reconnaissante pour tout ce que tu mets en ligne. Le Seigneur ne cesse de me parler au travers de toutes ces publications. Puisse le Seigneur m’accordée pour qu’en retour, je sois à même de soutenir cette oeuvre. Merci.

    1. Que l’Eternel Dieu vous bénisse et vous comble de Ses bienfaits au nom puissant de Jésus. C’est Lui qui donne la semence au semeur. Vous ne manquerez de rien au nom puissant de Jésus.

  6. Je viens juste de découvrir ce site, et j’ai déjà reçu ma délivrance en lisant certains témoignage. Ce matin je me suis levée avec une grande tristesse, et je savais quoi faire, je n’avais qu’une seule chose en tête, baisser les bras car je ne voyais pas d’issu à mes problèmes. Mais voila , je suis tombée sur ce site et ma grande tristesse s’est transformée en joie. J’ai une paix très grande que tout ce qui jusqu’à ce matin me paraissait insurmontable est devenu petit.
    Que la Gloire revienne à Dieu.

    1. Oh alléluia! Que toute la gloire revienne à notre cher tendre Père céleste. Vous lire nous donne la force de nous sacrifier encore afin d’être toujours utilisé par Dieu afin de transformer la tristesse d’une personne en joie, la faiblesse en force et que Dieu par nous bénisse et comble de Ses bienfaits et d’espérance ceux qui sont dans les lieux éloignés avec des défis qui paraissent insurmontables. Que Dieu soit béni et vous bénisse encore. Que tout ce que vous avez reçu de Dieu reste permanent au nom de Jésus!

  7. Amen ! Gloire à Dieu ! Merci de partager ton témoignage car cela me donne courage dans cette saison de tempête que je vie présentement.

    Soyez abondamment béni !

  8. Que faire chers frères et soeurs quand votre mari ne pratique pas de religion et vous punis à la moindre dispute en dormant dans une autre pieces depuis des mois celanga m affecté bcp moralement et desfois j’ai même pas, us ma force de prier

Laisser un commentaire