Oublier toutes les souffrances – 13ème partie: « Le pardon et la purification des péchés – suite et fin »

Samedi 13 Juin 2015
Parole Prophétique de l’Année : Je suis l’Expression de la Grâce de Dieu
Cri du cœur de Juin 2015 : Ô Père céleste, que ma vie ait plus d’éclat que le soleil à son midi, que mes ténèbres soient comme la lumière du matin, et que je devienne un vase d’honneur utile à mon Dieu.
Série d’enseignements : «Oublier toutes ses souffrances – 13ème partie»
Sous-thème : « Le pardon et la purification des péchés – suite et fin »


Dieu fixe de nouveau un jour :

Aujourd’hui, Dieu me dit de te dire qu’Il n’attend que tu reviennes à Lui et même si tes péchés sont rouges comme le cramoisi, il les rendra blanc comme la neige. (Esaïe 1 :18)


Dieu attend que tu reviennes à Lui…

Dans cette partie relative au pardon et à la purification des péchés, nous allons voir comment Dieu s’attend à ce que nous puissions retourner à Lui, comment Il attend à ce que nous puissions obéir, de ce que nous puissions nous convertir, de ce que nous puissions faire un pas en arrière et retourner à la maison.
Lorsque Dieu nous punit, ce n’est pas parce qu’Il est un « méchant » Dieu, ce n’est pas parce qu’Il désire notre destruction, c’est tout simplement parce qu’Il est un Dieu saint, sa nature ne peut jamais cohabiter avec le péché, Il est le Dieu trois fois saints. Pourquoi nous puissions bien marcher avec Lui, nous devons, nous aussi être saints. Sans la sainteté, sans la sanctification, sans la pureté, sans la piété, nous ne pourrons jamais marcher avec Dieu.
C’est seulement Dieu qui peut nous pardonner et nous purifier des péchés. Comme nous l’avions vu dans les parties précédentes, depuis la chute de l’homme a eu un grand travail. Le travail de tout le temps couvrir le péché de l’homme par le sang des animaux. Je ne sais pas combien d’animaux ont été depuis Adam et Eve en Eden, jusqu’après le sacrifice parfait de Jésus-Christ à la croix à Golgotha.

Regarde jusqu’à quel point Dieu veut te pardonner si et seulement si tu peux accepter de revenir à Lui.
Nous allons dans cette partie nous attarder sur Esaïe chapitre 1er. Je vais te conseiller de lire tout le chapitre, mais ici, nous allons seulement prendre quelques versets selon que le Seigneur Jésus nous guide.

Les versets 2-3 :

« Cieux, écoutez! Terre, prête l’oreille! Car l’Éternel parle. J’ai nourri et élevé des enfants, mais ils se sont révoltés contre moi.
Le bœuf connaît son possesseur, et l’âne la crèche de son maître: Israël ne connaît rien, Mon peuple n’a point d’intelligence. »
Dans cette affaire, nous devons savoir que Dieu n’est jamais fautif. Dieu est Parfait. Dieu est Bienveillant. Dieu est Miséricordieux. Dieu est Juste. Et Dieu ne peut jamais être incriminé pour quoi que ce soit de ce qui se passe dans la vie de qui que ce soit si ce dernier ne veut pas retourner à Dieu.

Je dis toujours par humour, personne avant de naître, du ciel là où il était avant de descendre sur terre a appelé la terre, a enquêté, est allé aux moteurs des recherches Google du ciel afin de chercher une famille qui lui conviendrait et puis faire sa réservation de venir naître dans cette famille là. C’est Dieu qui a pris le soin de nous prendre en charge et a promis de continuer de nous prendre en charge, jusqu’à notre vieillesse, jusqu’à notre éternité, Il promet d’être notre Dieu. (Esaïe 46 :3-4)
Cependant, ici, Dieu nous compare au bœuf au moins qui connait son possesseur, et à l’âne la crèche de son maître. Mais Israël, lorsqu’on parle aujourd’hui d’Israël, ce n’est pas seulement Israël physique, les juifs, mais aussi Israël spirituel et aujourd’hui, à cause du sang de Jésus qui fut versé pour l’humanité, ceci s’adresse à tout le monde, car Dieu offre le salut gratuitement à tout le monde.

Combien de personnes aujourd’hui adorent les dieux qu’ils ne connaissent pas ? Certaines pensent qu’il y a des dieux des noirs, des blancs, des rouges, des jaunes, je ne sais…des bleus. Combien adorent les idoles ? Combien se prosternent devant les statues même dans les églises ? Combien vont à l’église cependant, leurs cœurs ne sont pas du tout à Dieu ? Ils ont des fétiches, ils sont dans les sectes ? Jusqu’à quand allons-nous demeurer dans ces choses ?
Tout celui qui erre loin de Dieu n’est pas plus intelligent qu’un bœuf, ni qu’un âne. L’intelligence n’est pas le nombre des diplômes, être intelligent n’est pas avoir fréquenté le Harvard ou le Columbia University ou que sais-je ? Etre intelligence, c’est de pouvoir chercher Dieu. Celui qui cherche Dieu, c’est celui-là qui est intelligent. Celui qui se détourne du mal, c’est celui qui est intelligent, c’est celui là qui est sage.

Voyons ce que nous dit le Psaume 14 :1-4 :

« L’insensé dit en son coeur: Il n’y a point de Dieu! Ils se sont corrompus, ils ont commis des actions abominables; Il n’en est aucun qui fasse le bien.
L’Éternel, du haut des cieux, regarde les fils de l’homme, pour voir s’il y a quelqu’un qui soit intelligent, qui cherche Dieu.
Tous sont égarés, tous sont pervertis; il n’en est aucun qui fasse le bien,
Pas même un seul.
Tous ceux qui commettent l’iniquité ont-ils perdu le sens? Ils dévorent mon peuple, ils le prennent pour nourriture; ils n’invoquent point l’Éternel. »

C’est le verset 2 qui nous intéresse le plus. Cela est repris encore dans le Psaume 53 :3. Du haut des cieux, de temps en temps, Dieu regarde et se dit dans Son cœur, il y aura-t-il enfin quelqu’un qui va chercher ma face aujourd’hui ? Il y aura-t-il quelqu’un qui va se détourner de ses péchés. Dieu dit, c’est ça la vraie intelligence plus que toute la haute technologie qui puisse exister.

Une réponse à tous ceux qui disent que rien ne marche dans leur vie est tout simplement ce manque d’intelligence, ce manque d’obéissance à Dieu. Nous verrons cela dans les chapitres suivants. Il n’est pas possible de marcher avec Dieu et que rien ne puisse marcher dans ta vie, il y a une instruction quelque part que tu n’arrives pas à saisir ou encore ce n’est pas vraiment le langage que tu dois tenir. Si rien ne marche, c’est parce que tu ne marches pas avec Dieu. Une obéissance, une ignorance, une paresse, une négligence est quelque part…car Dieu ne peut pas de dire de faire quelque chose et que cela ne puisse pas marcher. Non, là ce n’est pas le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob. Là, ce n’est pas le Père de notre Seigneur Jésus-Christ de Nazareth. Cherche-lui un autre nom.

Revenons sur Esaïe 1, le verset 9 nous dit ceci :

« Si l’Éternel des armées ne nous eût conservé un faible reste, nous serions comme Sodome,
Nous ressemblerions à Gomorrhe. »

Si aujourd’hui tu es encore en vie, sache-le bien que ce n’est pas par mérite. Dieu est la seule raison pour laquelle tu es encore en vie. Tout ce que tu es aujourd’hui, sache que c’est grâce à Dieu. Les villes de Sodome et Gomorrhe ont été détruites à cause de leurs péchés. Ce passage nous montre une fois de plus la grâce de Dieu qui nous fait vivre, la grâce de Dieu qui nous conserve la vie. C’est Dieu qui te conserve la vie et te donne l’opportunité de revenir à Lui. Chaque battement de ton cœur est une opportunité pour toi de donner ta vie à Dieu, de te repentir de détourner du mal. Un battement de cœur peut aussi être le tout dernier si tu ne prends pas conscience et si tu ne fais pas le choix de détourner du mal.

…J’ai en horreur l’encens…mon âme hait vos nouvelles lunes et vos fêtes…

Tout ce que nous faisons comme religiosité sans que Dieu ne soit dedans au nom de Dieu est une abomination. Toutes les cérémonies, les cultes etc. dans le péché ne plaisent pas du tout à Dieu. Il n’y ait pas du tout. Et Il n’y sera jamais.

Lisons les versets 11-15 :

« Qu’ai-je affaire de la multitude de vos sacrifices? dit l’Éternel. Je suis rassasié des holocaustes de béliers et de la graisse des veaux; Je ne prends point plaisir au sang des taureaux, des brebis et des boucs.
Quand vous venez vous présenter devant moi, qui vous demande de souiller mes parvis?
Cessez d’apporter de vaines offrandes: J’ai en horreur l’encens, les nouvelles lunes, les sabbats et les assemblées; Je ne puis voir le crime s’associer aux solennités.
Mon âme hait vos nouvelles lunes et vos fêtes; elles me sont à charge; Je suis las de les supporter. Quand vous étendez vos mains, je détourne de vous mes yeux; quand vous multipliez les prières, je n’écoute pas: vos mains sont pleines de sang. »

Même les offrandes, tout ce que tu peux faire comme sacrifice, sans le cœur, Dieu n’en a pas besoin. Tout ce que Dieu te demande premièrement, c’est ton cœur. Dieu cherche quelqu’un qui a un cœur obéissant. C’est comme Il avait dit de David : « l’homme selon mon cœur… » Dans les mêmes circonstances, Saül était réprimandé par le prophète Samuel, parce que Dieu ne prend pas plaisir aux sacrifices mais à l’obéissance.

Lisons cela dans 1 Samuel 15 :22-23 :

« Samuel dit: L’Éternel trouve-t-il du plaisir dans les holocaustes et les sacrifices, comme dans l’obéissance à la voix de l’Éternel? Voici, l’obéissance vaut mieux que les sacrifices, et l’observation de sa parole vaut mieux que la graisse des béliers.
Car la désobéissance est aussi coupable que la divination, et la résistance ne l’est pas moins que l’idolâtrie et les théraphim. Puisque tu as rejeté la parole de l’Éternel, il te rejette aussi comme roi. »

A chaque fois que tu rejettes la parole de Dieu, Dieu te rejette aussi. Si tu rejettes la Parole de Dieu dans un domaine donné de ta vie, tu ne verras pas la manifestation de Dieu dans ce domaine là. C’est aussi sérieux que cela.

…voici la recommandation et la proposition de Dieu…

Les versets 16-20, la Bible dit :

« Lavez-vous, purifiez-vous, ôtez de devant mes yeux la méchanceté de vos actions;
Cessez de faire le mal.
Apprenez à faire le bien, recherchez la justice, protégez l’opprimé; faites droit à l’orphelin,
défendez la veuve.
Venez et plaidons! dit l’Éternel. Si vos péchés sont comme le cramoisi, ils deviendront blancs comme la neige; s’ils sont rouges comme la pourpre, ils deviendront comme la laine.
Si vous avez de la bonne volonté et si vous êtes dociles, vous mangerez les meilleures productions du pays; mais si vous résistez et si vous êtes rebelles, vous serez dévorés par le glaive, car la bouche de l’Éternel a parlé. »

Retiens bien:
– Lave-toi
– Purifie-toi
– Ote de devant les yeux de Dieu la méchanceté de tes actions
– Arrête de faire le mal
– Apprend à faire le bien
– Cherche la justice
– Protège l’opprimé
– Fais droit à l’orphelin
– Défends la veuve

Toutes tes actions, bonnes ou mauvaises sont devant Dieu. Dieu compte tous tes gestes et faits. Le bien, le mal, tout ce que tu fais, Dieu est au courant. C’est pour cela qu’Il te fait ces recommandations. Il dit qu’Il veut ton bien, mais il y a des conditions à remplir. Une fois, que tu prends la décision de te sanctifier, Dieu te promet de t’aider dans ta démarche. Peu importe la profondeur, la distance dans/à laquelle tu es avancé dans le mal, dans les péchés, dans la méchanceté, Dieu est prêt à te venir en aider, si seulement cette décision vient de ton cœur.

Il dit : « … Venez et plaidons! dit l’Éternel. Si vos péchés sont comme le cramoisi, ils deviendront blancs comme la neige; s’ils sont rouges comme la pourpre, ils deviendront comme la laine. »

Ne te dis pas indigne. C’est Dieu qui te rendra digne. Ne te dis pas impur, c’est Dieu qui va te purifier. Toi, ta responsabilité est juste de revenir à Lui et de plaider ta cause, de demander pardon, de t’humilier.
Si tu le fais, Dieu dit, c’est alors que…vous mangerez les meilleures productions du pays…Si tu as de la bonne volonté, tu es docile, tu mangeras les meilleures productions du pays. C’est-à-dire tout simplement que tu seras vraiment béni. Que les choses vont marcher pour toi. Que tu réussiras dans tout ce que tu feras, dans toutes tes entreprises.

Clôturons par ces passages :

Joël 2 :12-13 :

« Maintenant encore, dit l’Éternel, revenez à moi de tout votre cœur, avec des jeûnes, avec des pleurs et des lamentations!
Déchirez vos cœurs et non vos vêtements, et revenez à l’Éternel, votre Dieu;
Car il est compatissant et miséricordieux, lent à la colère et riche en bonté, et il se repent des maux qu’il envoie. »

Zacharie 1 :3-4 :

« Dis-leur donc: Ainsi parle l’Éternel des armées: Revenez à moi, dit l’Éternel des armées, et je reviendrai à vous, dit l’Éternel des armées.
Ne soyez pas comme vos pères, auxquels s’adressaient les premiers prophètes, en disant: Ainsi parle l’Éternel des armées: Détournez-vous de vos mauvaises voies, de vos mauvaises actions! Mais ils n’écoutèrent pas, ils ne firent pas attention à moi, dit l’Éternel. »

Jean 6 :37-38 :

« Tous ceux que le Père me donne viendront à moi, et je ne mettrai pas dehors celui qui vient à moi; car je suis descendu du ciel pour faire, non ma volonté, mais la volonté de celui qui m’a envoyé. »

Psaume 30 :5-6 :

« Chantez à l’Éternel, vous qui l’aimez, célébrez par vos louanges sa sainteté!
Car sa colère dure un instant, mais sa grâce toute la vie; le soir arrivent les pleurs, et le matin l’allégresse. »

2 Chroniques 7 :13-14 :

« Quand je fermerai le ciel et qu’il n’y aura point de pluie, quand j’ordonnerai aux sauterelles de consumer le pays, quand j’enverrai la peste parmi mon peuple; si mon peuple sur qui est invoqué mon nom s’humilie, prie, et cherche ma face, et s’il se détourne de ses mauvaises voies, je l’exaucerai des cieux, je lui pardonnerai son péché, et je guérirai son pays. »

A lire tous ces passages, nous voyons comment et combien Dieu nous laisse un couloir divin afin que nous puissions revenir à lui avant que nous puissions retourner à la poussière. Comme je l’ai dit ci-haut, à chaque fois que ton cœur bat, chaque battement est un compte à rebours. Un battement peut être un dernier…où iras-tu ?
Tes choix sur terre, détermine non pas seulement la vie que tu vivras sur terre, mais aussi jusqu’à l’éternité.
Que Dieu bénisse Sa Parole au nom de Jésus.


Nous soutenir

5 commentaires sur « Oublier toutes les souffrances – 13ème partie: « Le pardon et la purification des péchés – suite et fin » »

Laisser un commentaire