Dimanche 24 Mai 2015
Parole Prophétique de l’Année : Je suis l’Expression de la Grâce de Dieu
Cri du cœur de Mai 2015 : O Père céleste, honore ma foi !
Série d’enseignements : «La foi que Dieu honore – 24ème partie»
Sous-thème : « Dieu honore la foi que tu as : de te marier – suite c »


Dieu fixe de nouveau un jour :

Aujourd’hui, Dieu me dit de te dire qu’Il veut que tu te maries, que tu aies des enfants, que tu diriges ta propre maison et que tu ne donnes aucune occasion à l’adversaire de médire. (1 Timothée 5 :14)


2. Ruth

Cette fois, il n’est pas question d’une jeune fille vierge, mais une jeune fille veuve qui venait de perdre de son mari. D’ailleurs, elles étaient deux belles filles à avoir perdu leurs maris. Leur belle mère Ruth, veuve aussi se décida de retourner dans le pays de Juda, parce qu’ils étaient allés séjourner à Moab où ils rencontrèrent tous ces malheurs.
Il était l’heure de la séparation. Naomi a demandé à ses deux belles filles, comme elles étaient encore jeune de rentrer chacune chez elle et qu’elles puissent se remarier.

L’histoire se trouve dans le livre de Ruth. Lisons le chapitre 1er, les versets 8 à 14 nous disent ceci :

« Naomi dit alors à ses deux belles-filles: Allez, retournez chacune à la maison de sa mère! Que l’Éternel use de bonté envers vous, comme vous l’avez fait envers ceux qui sont morts et envers moi!
Que l’Éternel vous fasse trouver à chacune du repos dans la maison d’un mari! Et elle les baisa. Elles élevèrent la voix, et pleurèrent;
et elles lui dirent: Non, nous irons avec toi vers ton peuple.
Naomi, dit: Retournez, mes filles! Pourquoi viendriez-vous avec moi? Ai-je encore dans mon sein des fils qui puissent devenir vos maris?
Retournez, mes filles, allez! Je suis trop vieille pour me remarier. Et quand je dirais: J’ai de l’espérance; quand cette nuit même je serais avec un mari, et que j’enfanterais des fils,
attendriez-vous pour cela qu’ils eussent grandi, refuseriez-vous pour cela de vous marier? Non, mes filles! car à cause de vous je suis dans une grande affliction de ce que la main de l’Éternel s’est étendue contre moi.
Et elles élevèrent la voix, et pleurèrent encore. Orpa baisa sa belle-mère, mais Ruth s’attacha à elle. »

Comme elles voulaient toutes aller avec leur belle, celle-ci insista qu’elles retournent chez elles vu qu’elle était avancée en âge et qu’elle ne pouvait leur enfanter des fils pour qu’ils les prennent en mariage.
Au verset 14, il y a Orpa qui baisa sa belle et s’en alla. La Bible nous dit que Ruth s’attacha à sa belle mère.

La raison pour laquelle Ruth s’était attachée à sa belle mère, ce n’était pas parce que celle-ci allait lui enfanter un autre mari, mais c’était pour qu’elle puisse l’assister, vu son âge, elle ne voulait pas la laisser retourner toute seule dans un pays où elle n’avait plus personne. Et puis, après tous les malheurs qu’elle venait de connaître, elle a eu à perdre son pays et ses deux fils. Ruth s’est décidée de ne pas l’abandonner. C’était plus facile pour elle de retourner et de se marier comme Orpa l’avait faite, mais à cause de son cœur à servir, elle n’a pas placé le mariage comme priorité, mais elle a préféré être à côté de sa belle mère afin de l’aider. C’est ça être généreuse. Il y a des gens qui cherchent des choses qu’ils ne vont jamais trouver à cause de leur attitude, à cause de leurs motifs. Entretemps, il y a d’autres personnes qui sont sollicitées, qui ont ce qu’on appelle des problèmes positifs vu le nombre d’hommes qui les demandent en mariage. Cela, sans jeûner, sans prier, sans arracher mais tout simplement en étant servante, en étant prête à servir, tout seulement en cherchant à faire du bien à d’autres personnes.

Bien que Naomi insistait à ce que Ruth aussi parte, cette dernière s’était décidée de ne pas abandonner sa belle mère.

J’aime ce qu’elle réplique à sa belle mère alors qu’elle continuait d’insister que Ruth s’en aille.

Lisons les versets 15 à 18, la Bible nous dit :

« Naomi dit à Ruth: Voici, ta belle-soeur est retournée vers son peuple et vers ses dieux; retourne, comme ta belle-soeur.
Ruth répondit: Ne me presse pas de te laisser, de retourner loin de toi! Où tu iras j’irai, où tu demeureras je demeurerai; ton peuple sera mon peuple, et ton Dieu sera mon Dieu;
où tu mourras je mourrai, et j’y serai enterrée. Que l’Éternel me traite dans toute sa rigueur, si autre chose que la mort vient à me séparer de toi!
Naomi, la voyant décidée à aller avec elle, cessa ses instances. »

Finalement, Naomi a été convaincue qui Ruth était décidée à ne pas pouvoir l’abandonner. Ce que j’aime est cette partie où elle fait la distinction entre les dieux du peuple de ses belles filles et son Dieu. C’est-à-dire que Ruth avait acceptée de servir le Dieu de son mari, le Dieu de sa belle famille, le Dieu d’Israël. En acceptant de suivre sa belle mère, elle acceptait aussi de suivre de servir son Dieu.

C’est pour cela qu’elle répondit : Ne me presse pas de te laisser, de retourner loin de toi! Où tu iras j’irai, où tu demeureras je demeurerai; ton peuple sera mon peuple, et ton Dieu sera mon Dieu;
où tu mourras je mourrai, et j’y serai enterrée. Que l’Éternel me traite dans toute sa rigueur, si autre chose que la mort vient à me séparer de toi!

Ruth s’était attachée à sa belle avec un seul intérêt de pouvoir l’assister, l’aider. Bien qu’elle était jeune, elle n’a pas trouvé bon de laisser sa vieille belle mère et d’aller chercher le mariage.
Et sa dernière phrase : que l’Eternel me traite dans toute sa rigueur, si autre chose que la mort vient à me séparer de toi !
Elle n’a pas dit Dieu mais Il l’appelé par son nom l’Eternel. C’est-à-dire que Ruth connaissait et aimait Dieu.

Plusieurs jeunes filles aiment tout sauf Dieu. Elles aiment le monde. Elles aiment les hommes. Elles aiment l’argent. Elles s’aiment elles-mêmes. Elles aiment les matériels. Peu sont celles qui aiment Dieu de tout leur cœur, qui cherchent Dieu au lieu de chercher autre chose, qui servent Dieu de tout cœur. Ce qui est vrai est que si nous faisons de Dieu et de Son royaume notre priorité, peu importe ce dont on a besoin, peu importe ce pourquoi les autres filles se meurent pour avoir, Dieu va les ajouter sans aucun effort.
C’est-à-dire que si nous nous efforçons à aimer Dieu, à servir Dieu, à suivre Dieu, nous n’allons pas nous efforcer pour trouver le mariage, pour trouver l’homme de notre vie. A cause de la faveur divine du Dieu que nous servons, l’homme qui nous rendra heureuse et qui nous apportera du repose viendra facilement à nous, parce que Dieu verra notre cœur et le dirigera vers nous.

A qui est cette jeune femme ?

Dieu n’est pas menteur. Lorsque nous recherchons premièrement Son royaume et sa justice. Si nous avons des bons motifs, Il nous accorde Sa faveur et nous ne refuse aucun bienfait. C’est ainsi qu’au chapitre deuxième, toujours dans le but d’aider sa belle-mère, Ruth s’est dit d’aller ramasser les épis de blé dans un champ. Cependant, elle ne connaissait personne dans la ville.

Lisons le chapitre 2, le verset 2, la Bible nous dit :

« Ruth la Moabite dit à Naomi: Laisse-moi, je te prie, aller glaner des épis dans le champ de celui aux yeux duquel je trouverai grâce. Elle lui répondit: Va, ma fille. »

Note : dans le champ de celui aux yeux duquel je trouverai grâce.

Ruth, n’avait plus en tête une idée de se taper « un mec », tout ce qu’elle voulait, c’était s’occuper de sa belle-mère.

Lisons les versets 5-8 :

« Et Boaz dit à son serviteur chargé de surveiller les moissonneurs: A qui est cette jeune femme?
Le serviteur chargé de surveiller les moissonneurs répondit: C’est une jeune femme Moabite, qui est revenue avec Naomi du pays de Moab.
Elle a dit: Permettez-moi de glaner et de ramasser des épis entre les gerbes, derrière les moissonneurs. Et depuis ce matin qu’elle est venue, elle a été debout jusqu’à présent, et ne s’est reposée qu’un moment dans la maison.
Boaz dit à Ruth: Écoute, ma fille, ne va pas glaner dans un autre champ; ne t’éloigne pas d’ici, et reste avec mes servantes. »

Dieu a conduit les pas de Ruth vers un champ qui appartenait à l’un des parents du mari de sa belle-mère.
Notons quelques points importants dans ce chapitre :

– Ruth s’est fait remarquer par le propriétaire du champ, alors qu’il y avait là plusieurs servantes
– Ruth avait un bon langage, était polie et avait poliment demandé la permission de ramasser les épis
– Ruth s’est fait aussi remarquer par rapport à son endurance au travail. Elle était venue le matin et depuis, elle ne s’est reposée qu’une seule fois. Ruth n’était pas paresseuse
– Comme elle s’y attendait, elle trouva grâce et eut la permission de glaner dans ce champ.

Du verset 9 au 19ème verset, Ruth a trouvé une faveur incroyable auprès de Boaz le propriétaire. Pourquoi ? Lisons les versets 11 et 12 :

« Boaz lui répondit: On m’a rapporté tout ce que tu as fait pour ta belle-mère depuis la mort de ton mari, et comment tu as quitté ton père et ta mère et le pays de ta naissance, pour aller vers un peuple que tu ne connaissais point auparavant.

Que l’Éternel te rende ce que tu as fait, et que ta récompense soit entière de la part de l’Éternel, le Dieu d’Israël, sous les ailes duquel tu es venue te réfugier! »

Rappelons-nous au début, nous avions parlé de la foi avec les œuvres. Ruth, était une femme de foi, car voici, ces sont ses œuvres qui ont parlé en sa faveur. Ce n’est pas ici sa beauté qui a été mentionné, sa virginité, sa force mais plutôt ce qu’elle avait fait pour sa belle-mère depuis la mort de son mari.

Si tu ne penses qu’on ne te voit pas, laisse-moi t’informer jeune fille, jeune femme qui aspire au mariage, on te voit. Tout ce que tu fais, sache que tu es observée. Ruth ne savait pas qu’on avait même compté ses heures de pause. Elle n’a pris qu’une seule pause depuis toute la journée.

Ecoute les conseils

Les jeunes filles, les jeunes femmes d’aujourd’hui n’écoutent pas les conseils des mères. Plusieurs sont embourbées dans des problèmes aujourd’hui parce qu’elles pensent tout connaître. Elles préfèrent suivre ce qu’elles voient dans les séries télévisées, dans les films, dans les fausses apparences que leur donnent les stars hollywoodiennes etc. Vu le cœur que Ruth avait pour sa vieille belle-mère, cette dernière avait aussi commencé à planifier pour que sa belle fille trouve un mari. Le désire qu’elle avait pour elles alors à Moab s’était intensifié du fait que cette dernière l’avait soutenue jusque là.

Quels sont les conseils de Naomi à Ruth ?

Lisons le chapitre 3, les versets 3 à 4 :

« Lave-toi et oins-toi, puis remets tes habits, et descends à l’aire. Tu ne te feras pas connaître à lui, jusqu’à ce qu’il ait achevé de manger et de boire.
Et quand il ira se coucher, observe le lieu où il se couche. Ensuite va, découvre ses pieds, et couche-toi. Il te dira lui-même ce que tu as à faire. »

a) Lave-toi
b) Oins-toi

Le reste, c’est par rapport à la tradition des juifs, c’est comme cela qu’on faisait pour se faire connaître à celui qui avait le droit de rachat. Rappelons-nous ce que Naomi avait dit au début, qu’elle ne pouvait plus enfanter afin de donner des fils à ses belles filles. Mais une fois au pays, elle trouva une personne qui avait le droit de racheter sa belle fille. Lorsque tu lis la suite, il y avait une autre personne avant Boaz qui avait aussi le droit de rachat, mais elle n’était pas intéressée. Donc, si Orpa était venue aussi avec Ruth, sûrement qu’elle serait restée veuve parce que rien n’a été dite de lui. Ce qui est sûre est qu’elle était retournée auprès des dieux de son peuple.

Les deux premiers conseils de Naomi, sont ce que je vais clôturer avec :

a) Lave-toi

Lorsque l’on parle de se laver, cela veut tout simplement dire se sanctifier. Combien des jeunes filles sont elles tombées dans le piège de l’ennemi à cause de la vie des péchés qu’elles mènent ou qu’elles ont menées. Il y a l’histoire de cette jeune fille au Gabon qui s’était empressée d’aller avec des hommes qu’elle ne connaissait pas à cause d’une mallette d’argent, cependant, le matin, bien qu’elle avait la mallette à côté d’elle remplie d’argent, elle avait dans sa partie intime des asticots. A vraie dire, elle venait de coucher avec des morts. Quelle sera la suite d’une telle personne ? Même si elle survivait après ? Tu vas encore chercher une personne avec qui te marier afin de la contaminer avec les saletés que tu ramasses par ici et par là ?
Tu veux que Dieu honore ta foi de te marier, mène une femme de sanctification. Arrête cette vie de boîtes de nuit. Arrête de sortir avec les maris d’autrui. Il y a des jeunes filles qui prennent plaisir à sortir avec les hommes mariés. Arrête de te masturber. Arrête avec le lesbianisme.
Attache-toi à Dieu et Dieu fera que tu trouves faveur auprès de l’homme à qui Il t’a destinée celle qui te rendra heureuse.
J’aime comment Naomi le dit dans Ruth 3 :1 :

« Naomi, sa belle-mère, lui dit: Ma fille, je voudrais assurer ton repos, afin que tu fusses heureuse. »

Dieu veut assurer ton repos, Dieu veut que tu sois heureuse. Mais il faut écouter les conseils, surtout ceux qui sont tirés de la parole de Dieu.

b) Oins-toi

L’onction attire la faveur. L’onction on l’obtient dans la prière. Tu veux que Dieu honore ta foi de te marier sois une jeune fille, une jeune femme qui s’adonne à la prière et aux jeûnes. Ne t’adonne pas aux sorties, restos, ‘after-work’, surprise parties, pic-nic malsain, exhibitions malsaines etc.
Aie un programme de prière. Jeûne pour ta vie au moins une fois par semaine. Recommande ton avenir entre les mains de Dieu. Et Dieu fera que tu trouves faveur, que tu trouves le repos et que tu sois heureuse.

J’aime ce passage d’Ecclésiaste 9 :8 qui nous dit :

« Qu’en tout temps tes vêtements soient blancs, et que l’huile ne manque point sur ta tête. »

Souviens-toi aussi de l’histoire des dix vierges. Les cinq vierges qui étaient sages avaient de l’huile dans des vases. L’huile s’achète. Paie le prix de l’onction et de la sainteté si tu veux que Dieu honore ta foi pour le mariage.

Je clôture par cette recommandation de Paul, bien qu’elle s’adressait aux jeunes veuves, comme Ruth aussi était veuve, mais je pense que ce conseil concerne tous les jeunes dans 1 Timothée 5 :14 :

« Je veux donc que les jeunes se marient, qu’elles aient des enfants, qu’elles dirigent leur maison, qu’elles ne donnent à l’adversaire aucune occasion de médire »

Sache que Dieu est Fidèle et Il ne nous conduit que pour notre bénéfice, pour nous faire du bien. Tu ne peux pas abandonner le monde, t’attacher à Dieu et finir mal ta vie, et être déçue. A moins que tu ne sois pas sincère avec toi-même, à moins que tu ne sois pas sincère avec Dieu. Car ce qui est vrai est que tu te connais toi-même. Tu connais comment et combien tu mènes ta vie. Tu sais combien tu fais du mal aux yeux de Dieu. Si tu veux être heureuse demain, tu viens de suivre cet enseignement, tu dois, soit donner ta vie à Jésus au cas où tu n’es pas encore née de nouveau, sinon, tu dois renouveler ton alliance si tu vivais un pied dedans, un pied dehors.

Par la grâce de Dieu, je prie pour la grâce d’écrire un petit livre sur l’histoire de Ruth. C’est tellement enrichissant pour les jeunes filles qui veulent vivre pour Dieu. Car, le choix de Ruth ne se limitait pas seulement à suivre et rendre service à sa belle-mère, mais c’était aussi un engagement à suivre le Dieu d’Israël, le vrai Dieu.

A la fin de l’histoire, Ruth s’est finalement mariée avec Boaz. Ce qui est encore plus bénissant, ce n’est pas seulement le mariage, mais c’est l’enfant que l’Eternel lui permit de concevoir, Obed. Au dernier verset du dernier chapitre, 4 :22, la Bible nous dit :

« Obed engendra Isaï; et Isaï engendra David. »

Et le Seigneur Jésus est un descendant de David ! Alléluia ! Gloire à Jésus ! Regarde là où la crainte de Dieu peut emmener.

Que Dieu bénisse sa Parole.


As-tu été béni par ce message ? N’hésite pas à le partager avec tes contacts afin qu’ils soient aussi bénis. Vers le milieu de ce mois, Dieu nous avait instruit de pouvoir instituer l’offrande du net afin de soutenir cette œuvre qui apporte la parole de Dieu chaque jour au monde entier à travers l’outil de l’internet. Si tu veux nous envoyer ton offrande, n’hésite pas à nous contacter. Si tu veux en savoir plus, clique ici.
N’oublie pas non plus notre projet: « Brillons tous comme les étoiles ». Car très bientôt, à part les prières et déclarations de foi audio, si tout est en place, il y aura aussi des moments d’adoration afin de vous faire parvenir un culte complet. Que Dieu te bénisse.

5 réponses

Laisser un commentaire