La foi que Dieu honore 20ème: « La foi de voir l’accomplissement de ses rêves – fin »

Mercredi 20 Mai 2015
Parole Prophétique de l’Année : Je suis l’Expression de la Grâce de Dieu
Cri du cœur de Mai 2015 : O Père céleste, honore ma foi !
Série d’enseignements : «La foi que Dieu honore – 20ème partie»
Sous-thème : « Dieu honore la foi que tu as : de voir l’accomplissement de ses rêves – fin»


 Dieu fixe de nouveau un jour :

Aujourd’hui, Dieu me dit de te dire que tu arrêtes de penser que tu es encore enfant, jeune, par rapport à la mission qu’Il a pour ta vie. (Jérémie 1 :7)


Jérémie

Nous avions commencé à parler du facteur temps dans l’accomplissement des rêves. Et dans la 19ème partie, nous avions vu que même si l’on est avancé en âge, il est toujours possible de pouvoir marcher avec Dieu et d’accomplir quelque chose pour le compte de Son royaume. Je rappelle encore ici que lorsque je parle des rêves, je fais allusion au plan de Dieu pour la vie d’une personne, au dessein de Dieu, au but de Dieu, c’est-à-dire ta raison d’existence, ta vision.

Si c’est encore possible pour une personne adulte, voire très avancée en âge d’accomplir quelque chose avec Dieu, qu’en est-il des plus jeunes ?

Voyons ce que Dieu avait dit à Jérémie au chapitre 1er, les versets 3-5 :

« La parole de l’Éternel me fut adressée, en ces mots:
Avant que je t’eusse formé dans le ventre de ta mère, je te connaissais, et avant que tu fusses sorti de son sein, je t’avais consacré, je t’avais établi prophète des nations.
Je répondis: Ah! Seigneur Éternel! Voici, je ne sais point parler, car je suis un enfant. »

J’ai toujours entendu cette expression dans le milieu des jeunes que voilà, mon heure n’est pas encore sonnée. Comme pour dire, laisse-moi jouir de ma jeunesse, laisse moi jouir de ma beauté, laisse moi jouir de ma force.
Cependant, nous devons savoir que c’est Dieu qui est le Maître des temps et des circonstances. Ce n’est pas à nous de dire à Dieu quand nous voulons le servir, quand nous voulons qu’Il nous appelle. C’est Lui qui nous appelle quand Il veut, et à nous répondre à Son appel si nous voulons mener une vie accomplie.

Parlant d’Abraham, j’aime toujours dire ceci, que ce dernier, peut être que Dieu l’appelé depuis l’âge de vingt cinq ans, mais ce dernier, je pense qu’il était un beau jeune homme, se disait, moi, à cet âge, risquer de suivre ce Dieu invisible ? Je suis encore jeune, je dois encore vivre et faire « la vie », comme plusieurs disent « faire la vie ». On ne fait pas la vie à la manière dont certains pensent la faire. Je dirai plutôt qu’ils sont en train de défaire la vie. C’est étonnant de voir le style de vie que mènent certaines personnes, certains jeunes : bars, boîtes, hommes ou femmes c’est-à-dire du sexe à gogo, drogue et alcool, chaque jour, chaque semaine, chaque weekend. Ce qui est triste, parmi eux, tu trouveras ceux qui se font appelés enfants de Dieu.

L’heure est venue de renoncer à tout afin de servir le Roi des rois. Il nous faut racheter les temps car les jours sont mauvais. Nous sommes arrivés à la fin du temps de la fin. Chacun doit localiser son rôle à jouer afin de ramener les âmes au Sauveur Jésus. Nos rêves à nous, nous les réalisons pendant que nous faisons ce que Dieu nous demande de faire. En quelques sortes, ce sont les rêves que Dieu a et nous, nous les accomplissons pour lui. C’est ce que Dieu pouvait faire, s’Il était toi. Mais comme Il est Esprit, Il a besoin de ton âme, ton cœur et ton corps afin d’accomplir des choses pour l’intérêt de Son royaume, pour le bien de l’humanité.

Jérémie a eu la chance de rencontrer Dieu qui lui révélera Son plan pour sa vie. Cependant, quelle est la réaction de Jérémie :
« Je répondis: Ah! Seigneur Éternel! Voici, je ne sais point parler, car je suis un enfant. »

Voilà la réponse de Jérémie à Dieu. Qu’il était encore enfant, qu’il ne savait pas parlé. Jérémie a brandi son âge et son incapacité, son handicap à Dieu. C’est ce que plusieurs personnes font lorsqu’il s’agit de répondre à l’appel de Dieu pour leur vie. Ils avancent mille et une raisons pourquoi est ce qu’ils ne doivent pas répondre à l’appel de Dieu. Par le même appel de Jérémie, nous découvrons que Dieu que nous sommes pas consacrés par les hommes, que nous sommes choisis et mis à part par Dieu avant même que nous soyons formés dans le sein maternel.

Qui que tu sois, où que tu vives, peu importe ton âge, sache qu’avant que tu ne sois formé dans le sein de ta mère, Dieu t’avait déjà consacré dans ton office. Si tu ne le sais pas encore, il faut aller à la découverte de cela auprès de Dieu, comme nous l’avons toujours vu dans Jérémie 29 :11-13. Dieu a pour nous des projets de paix, de bonheur afin de nous donner un avenir et de l’espérance. C’est un plan de bonheur et non de malheur. Si dans la poursuite de tes rêves, tu ne vois pas le bonheur, tu ne rencontres que des malheurs, sache que cela n’est pas le plan de Dieu pour ta vie.

Quelle était la réaction de Dieu à la réponse de Jérémie ?

Lisons les versets 7-10, la Bible nous dit ceci :

« Et l’Éternel me dit: Ne dis pas: Je suis un enfant. Car tu iras vers tous ceux auprès de qui je t’enverrai, et tu diras tout ce que je t’ordonnerai.
Ne les crains point, car je suis avec toi pour te délivrer, dit l’Éternel.
Puis l’Éternel étendit sa main, et toucha ma bouche; et l’Éternel me dit: Voici, je mets mes paroles dans ta bouche.
Regarde, je t’établis aujourd’hui sur les nations et sur les royaumes, pour que tu arraches et que tu abattes, pour que tu ruines et que tu détruises, pour que tu bâtisses et que tu plantes. »

Les rêves de Dieu, tu ne les accomplis pas avec ta propre force, tes propres capacités. Dieu dit à Jérémie, ne dis pas : je suis un enfant. C’est ce que Dieu est entrain de te dire maintenant. Ne dis pas que tu es un enfant. Je t’ai choisi avant ta naissance. Ne dis pas que tu es un enfant. Je t’avais déjà consacré prophète des nations. Ne dis pas que tu es un enfant, car tu iras vers tous ceux auprès de qui je t’enverrai, et tu diras tout ce que je t’ordonnerai.
Aujourd’hui, plusieurs personnes aiment aller « chercher la vie », jouer même au loto afin d’aller dans un pays où les choses seront plus faciles, « plus » meilleures pour eux. Mais est-ce là où Dieu t’envoie ?

Dans l’accomplissement des rêves, ces deux choses sont très importantes :
– Là où aller (Où aller ?)
– Que faire (Que faire ?)

Etant donné que Dieu nous choisit avant notre naissance, s’il y a des choix à faire pour notre propre vie, nous ne devons guère les faire seuls. Nous devons aller nous enquérir auprès de Dieu et lui demander où est ce qu’Il veut que nous allions, qu’est ce qu’Il veut que nous fassions.
Jérémie était appelé dans le Ministère Prophétique, c’est pour cela que Dieu a mentionné ce qu’il aura à dire. Si tu es appelé à prêcher la parole de Dieu, tu dois recevoir de Sa part la direction à savoir vers où aller et quel message apporter.

Le bien avec l’appel de Dieu

Lorsque Dieu nous appelle, Il s’investit Lui-même. Toutes les forces du ciel, de la terre, toute la divinité, Dieu le Père Lui-même, Dieu le Fils, Dieu le Saint-Esprit, toute l’armée céleste, y compris tes ennemis, Dieu les dispose tous afin de s’assurer que ce qu’il te demande de faire puisse s’accomplir. Tu sais, lorsqu’un chef voyage, parlons d’un chef d’Etat par exemple, il y a tout un groupe de personnalités qui voyage avec lui, il y a toute une suite derrière lui. De la même manière aussi avec Dieu. Lorsque Dieu marche, il y a la suite de la divinité, la suite des anges derrière Lui.
Et lorsque tu acceptes d’aller là où Dieu te demande d’aller, de faire ce que Dieu te demande de faire, de dire ce que Dieu te demande de dire, ce qui est sûr est que Dieu Lui-même est avec toi.

Souviens-toi de notre passage du mois dans Esaïe 45, la Bible nous dit au verset 2 :

« Je marcherai devant toi, J’aplanirai les chemins montueux, Je romprai les portes d’airain, et je briserai les verrous de fer. »

Lorsque tu vas là Dieu t’envoie, Il marche Lui-même devant toi. Il aplanie les chemins montueux, Il rompt les portes d’airain, Il brise les verrous de fer. Lorsque tu marches sur le sentier que Dieu a tracé pour toi, Il va s’assurer qu’il n’y ait aucun obstacle devant toi.
Si tu ne fais que rencontrer des difficultés, des blocages, des freinages comme nous aimons bien le dire, pose-toi la question de savoir : suis-je dans le plan de Dieu pour ma vie ? Suis-je entrain de faire ce que Dieu me demande de faire ? Ou, suis-je entrain de faire ma propre volonté ? Certaines personnes se meurent de chercher du boulot, de déposer les CVs çà et là, cependant, Dieu les veut dans leurs propres affaires. D’autres encore, Dieu les veut dans le ministère, mais elles ne veulent que les avantages du travail qu’elles font maintenant.

Personne n’est venu ici sur terre à sa propre demande. Personne n’est venu sur terre en se créant lui-même. De la même manière que le but d’un produit est déterminé par le manufacturier, de la même manière aussi le but d’une créature est déterminé par Son Créateur. Il n’y a qu’un seul créateur : Dieu. Si Dieu est ton Créateur, c’est-à-dire que c’est Lui qui détermine la raison de ton existence. Et pour ton information, si tu vis, ce que ton but, Il l’avait déjà décidé depuis l’origine.
Ce sera plus facile pour toi de vivre dans le plan de Dieu que de poursuivre tes propres plans. Lorsque tu poursuis tes propres plans, au préalable, tu dois tout planifier seul, tu dois tout financer seul, tu dois tout sécuriser seul…cependant, lorsque tu poursuis le plan de Dieu pour ta vie, c’est Dieu qui prend tout en charge.

La Vision

Une chose très importante que nous devons noter si nous voulons que Dieu puisse honorer notre foi de voir nos rêves s’accomplir est la vision. Je ne parle pas de la vue mais de la vision. Avec tes yeux, tu ne verras jamais plus loin que le bout de ton nez. Cependant, avec la vision, avec les yeux de ton cœur, tu peux voir aussi loin que Dieu peut te montrer.
Même si c’est Dieu qui te demande de faire ce qu’Il te demande, il y a des principes auxquels tu dois obéir. Ce n’est pas parce que c’est Dieu que les choses vont commencer à arriver d’elles-mêmes. Tu veux que Dieu honore ta foi de voir l’accomplissement de tes rêves, tu dois bien voir. Dieu met dans ton cœur, mais c’est à toi de voir.
Juste après avoir fini de dire parler à Jérémie, Il lui posa une question très importante, celle de savoir qu’est ce que tu vois ?

Les versets 11 et 12 de Jérémie 1er, nous disent ceci :

« La parole de l’Éternel me fut adressée, en ces mots: Que vois-tu, Jérémie? Je répondis: Je vois une branche d’amandier.
Et l’Éternel me dit: Tu as bien vu; car je veille sur ma parole, pour l’exécuter. »

Ce que tu vois, c’est ce que Dieu va exécuter.
Que vois-tu pour ta vie ? Pour ton avenir ? Est-ce l’échec ? Est-ce le chao ? Est-ce la mort ?

Dieu a un moment, avait demandé la même chose à Abraham aussi. Lisons cela dans Genèse 13 :14-17 :

« L’Éternel dit à Abram, après que Lot se fut séparé de lui: Lève les yeux, et, du lieu où tu es, regarde vers le nord et le midi, vers l’orient et l’occident;
car tout le pays que tu vois, je le donnerai à toi et à ta postérité pour toujours.
Je rendrai ta postérité comme la poussière de la terre, en sorte que, si quelqu’un peut compter la poussière de la terre, ta postérité aussi sera comptée.
Lève-toi, parcours le pays dans sa longueur et dans sa largeur; car je te le donnerai. »

Dieu veut te prendre de là où tu es maintenant, c’est à toi de voir. Dieu ne peut pas te donner ce que tu n’as pas vu. Si tu ne vois rien pour ton avenir aujourd’hui, lorsque tu y arriveras, tu n’y trouveras rien du tout.
Lorsque tu vois ce que Dieu te donne, le pas suivant, nous le voyons dans ce que Dieu a dit à Abraham, dans le passage que nous venons de lire. Il faut se lever et parcourir le pays dans sa longueur et dans sa largeur, car Dieu va te le donner. C’est-à-dire, il faut se mettre au travail.
Il ne faut pas être paresseux et dire que c’est la faute de Dieu. Il ne faut pas être paresseux et chanter que Dieu va faire. Il y a le rôle de Dieu, il y aussi tes rôles à jouer. Pour que Dieu puisse honorer ta foi de voir l’accomplissement de tes rêves, tu dois chercher à savoir ce que Dieu veut que tu fasses, le facteur âge n’est pas un problème, vieux ou jeune si en vie, on peut toujours accomplir quelque chose avec Dieu, il faut aller auprès de Dieu dans la prière, il faut capter la vision que Dieu te donner, il faut voir ce que Dieu te montre, il faut se lever et parcourir ce que Dieu t’a promis.

Peu importe la grandeur des rêves que Dieu a mis dans ton cœur, sache qu’Il est capable de les accomplir tous pendant ton séjour sur la terre.
Si tu te décourageais, tu désespérais, tu pensais que c’était la fin de ta vie, je viens te dire que si tu peux avoir la foi de voir l’accomplissement de tes rêves, Dieu l’honorera au nom de Jésus. Dès maintenant, lève-toi. Fais ce que tu as à faire. N’attends pas demain. Ne dis pas que tu as encore le temps. Ne dis pas que tu dois te réjouir pendant les jours de ta jeunesse. N’oublie pas ce que le roi Salomon dans sa vieillesse avait dit dans le livre d’Ecclésiaste 12 :1-4, 9

« Jeune homme, réjouis-toi dans ta jeunesse, livre ton cœur à la joie pendant les jours de ta jeunesse, marche dans les voies de ton cœur et selon les regards de tes yeux; mais sache que pour tout cela Dieu t’appellera en jugement.
Bannis de ton cœur le chagrin, et éloigne le mal de ton corps; car la jeunesse et l’aurore sont vanité.
Mais souviens-toi de ton créateur pendant les jours de ta jeunesse, avant que les jours mauvais arrivent et que les années s’approchent où tu diras: Je n’y prends point de plaisir;
avant que s’obscurcissent le soleil et la lumière, la lune et les étoiles, et que les nuages reviennent après la pluie…
avant que la poussière retourne à la terre, comme elle y était, et que l’esprit retourne à Dieu qui l’a donné. »

Malheur à ceux qui pensent qu’ils sont autorisés à tout faire, à mener leurs vies comme bon leur semble et que le jour de leur mort il suffira d’une messe pour que Dieu pardonne ! Penses-tu que Dieu soit si bête ? Tu te méconduis et après ta mort, tu cherches la faveur de Dieu ?
Ta vie sur terre, détermine ta vie à l’au-delà. Les choix que tu fais aujourd’hui déterminent ce que tu seras demain. Alors, pendant que tu es jeune, souviens-toi de ton Créateur, souviens de ton Dieu, souviens toi qu’Il a besoin de se servir de toi afin de toucher les hommes. Il cherche qui envoyer. Il sera content de ta disponibilité.
Pour tout, sache qu’il y a un jugement qui t’attend. Ce sera soit pour te récompenser pour le service que tu auras rendu pour le compte du royaume des cieux sur terre ou pour te condamner de ce que tu avais refusé de marcher pour le compte de Dieu.
Attends ! Ce n’est pas seulement après ta mort que tu vivras ces choses. Déjà de ton vivant, si tu ne sers pas Dieu, il y a toute une suite des malédictions qui seront ton partage. Servir Dieu n’est pas optionnel. A moins que tu n’aies pas été créé par Lui, que tu t’étais créé tout seul.

Pour finir, lisons ce passage dans Deutéronome 28 :47-48, la Bible nous dit :

« Pour n’avoir pas, au milieu de l’abondance de toutes choses, servi l’Éternel, ton Dieu, avec joie et de bon cœur,
tu serviras, au milieu de la faim, de la soif, de la nudité et de la disette de toutes choses, tes ennemis que l’Éternel enverra contre toi. Il mettra un joug de fer sur ton cou, jusqu’à ce qu’il t’ait détruit. »

Lorsque tu lis ce chapitre, à partir du verset premier au quatorzième, la Bible nous parle des bénédictions, des avantages qui seront notre partage si nous acceptons d’obéir à Dieu, à son appel. Et du verset 15 à 68, ce ne sont que des malédictions qui résultent de la désobéissance. Ces choses s’attachent à toi automatiquement suivant ton obéissance ou ta désobéissance. Je t’invite à lire calmement ce chapitre et que tu t’assures si tu es dans l’obéissance ou la désobéissance. Si tu es dans l’obéissance mais tu ne vois pas ce qu’il faut, tu dois réclamer cela auprès de Dieu. Mais si tu es dans la désobéissance, le seul moyen de t’en sortir est de donner ta vie à Jésus. Clique ici pour suivre toutes les instructions.
Que Dieu bénisse Sa parole.


As-tu été béni ? N’hésite pas à nous laisser ton commentaire et surtout parle de notre site de Foi, Espérance et Vie autour de toi. Par instruction divine, depuis la semaine passée, nous avions institué ce que nous avions appelé l’offrande du net, tu peux cliquer ici pour en savoir plus.
Que Dieu te bénisse ! Cette semaine a été déclarée pour nous par inspiration divine comme étant notre semaine de la paix. Attends-toi à la paix de Dieu dans les aspects de ta vie au nom de Jésus.
Nous soutenir

6 commentaires sur « La foi que Dieu honore 20ème: « La foi de voir l’accomplissement de ses rêves – fin » »

Laisser un commentaire