La foi que Dieu honore – 3ème partie: « Elle doit être en Dieu »

Dimanche 03 Mai 2015
Parole Prophétique de l’Année : Je suis l’Expression de la Grâce de Dieu
Cri du cœur de Mai 2015 : O Père céleste, honore ma foi !
Série d’enseignements : «La foi que Dieu honore 3ème partie»
Sous-thème : « Elle doit être en Dieu »


Dieu fixe de nouveau un jour :

Aujourd’hui, Dieu me dit de te dire qu’Il honorera toute parole qui sortira de ta bouche à condition que tu aies foi en Lui. (Marc 11 :22)


Quelle est cette foi que Dieu honore ?

2. Elle doit être en Dieu

Dans la partie précédente, nous avions vu que la foi que Dieu doit venir de la parole de Dieu. Et maintenant, nous allons voir que la foi que Dieu honore doit être en Lui.
Le Dieu que nous servons est un Dieu jaloux. Je dirai même qu’Il est très jaloux. Il ne peut jamais partager sa gloire avec un être. Soit c’est Lui, soit c’est un autre. Dieu est le seul vrai Dieu, le Véritable, le Fidèle, le Tout-Puissant, l’Incomparable, l’Insondable.

Lisons avant d’avancer ce qui s’est passé dans le livre de Marc 11 :22, la Bible nous dit ceci :

« Jésus prit la parole, et leur dit: Ayez foi en Dieu. »

Si le Seigneur Jésus nous recommande d’avoir la foi en Dieu, c’est-à-dire que c’est possible que l’on ait la foi en une autre personne, ou une autre chose que Dieu lui-même.

La question que je vais te poser est celle-ci en qui est ce que ta foi est-elle fondée ?
Dieu ne peut honorer qu’une foi qui est en Lui. Ce que tu verras dans ta vie, ce que tu vivras dans ta vie est fonction de là où tu as placé ta vie, de la capacité de la personne en qui tu as placé foi.

Qu’est ce qui s’était passé ?

Lisons toujours dans Marc 11, les versets 11 à 14, la Bible nous dit :

« Le lendemain, après qu’ils furent sortis de Béthanie, Jésus eut faim.
Apercevant de loin un figuier qui avait des feuilles, il alla voir s’il y trouverait quelque chose; et, s’en étant approché, il ne trouva que des feuilles, car ce n’était pas la saison des figues.
Prenant alors la parole, il lui dit: Que jamais personne ne mange de ton fruit! Et ses disciples l’entendirent. »

Le Seigneur Jésus avait faim, et de loin, il vit un figuier qui avait des feuilles, mais arriver tout près, il n’y avait que des feuilles. C’est vrai que ce n’était pas la saison des figues, mais le Seigneur s’attendait à voir des fruits parce qu’il avait faim. Directement, le Seigneur fit une déclaration : « Que jamais personne ne mange de ton fruit…et ses disciples l’entendirent. »

C’est ainsi aux versets 20 et 21 :

« Le matin, en passant, les disciples virent le figuier séché jusqu’aux racines.
Pierre, se rappelant ce qui s’était passé, dit à Jésus: Rabbi, regarde, le figuier que tu as maudit a séché. »

Juste le lendemain, alors qu’ils repassaient sur la même route, ils ont trouvé que le figuier en question avait séché jusqu’aux racines.

C’est ainsi que le Seigneur Jésus dira aux disciples d’avoir foi en Dieu. Et rajouta ceci aux versets 24 et 25 :

« Je vous le dis en vérité, si quelqu’un dit à cette montagne: Ôte-toi de là et jette-toi dans la mer, et s’il ne doute point en son cœur, mais croit que ce qu’il dit arrive, il le verra s’accomplir.
C’est pourquoi je vous dis: Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l’avez reçu, et vous le verrez s’accomplir. »

N’oublie pas, on ne peut pas séparer Dieu de sa parole. Dans Jean 1, la Bible nous dit qu’au commencement était la parole, la parole était avec Dieu et la parole était Dieu.

Les 2 caractéristiques principales de la foi en Dieu

a) Elle se confesse de la bouche

Un homme de foi, une femme de foi, ne parle pas pour parler. Ici, je ne parle pas de confession sans fondement, des confessions sans résultats, des confessions impotentes…Tout a commencé par une simple parole. Le Seigneur Jésus n’avait même pas dit, figuier, sèche. Il avait seulement dit que jamais personne ne mange de ton fruit…et les disciples l’entendirent.
Note aussi, que le figuier n’avait pas séché instantanément. Ce n’est pas du coup qu’ils ont vu le figuier se sécher, c’est le lendemain matin qu’ils l’on trouvé séché.
Le Seigneur Jésus n’avait fait aucune cérémonie, il avait tout simplement parlé, il avait tout simplement déclaré.

Plusieurs personnes détruisent leur bénédiction à cause de ce qui sort de leur bouche. Note, que j’avais dit que le figuier n’avait pas séché instantanément. Même si c’était instantanément, entre le temps où la parole est déclarée et sa réalisation, il y a toujours un temps. Même au commencement lorsque Dieu créait, la Bible nous dit seulement, que la lumière soit, et la lumière fut. Nous ne savons pas si cela avait pris combien de temps entre le moment où la parole de la bouche et le moment où la parole s’est matérialisée.
Lorsque la parole de Dieu est sortie, tout est mis en marche pour sa réalisation. Si cela demande que Dieu lui-même fasse quelque chose, Il le fait. Si cela demande le Saint-Esprit ou le Seigneur Jésus, il y a quelque chose qui se fait. Si cela demande les anges, il y a quelque chose qui est déclenché dans la dimension spirituelle.

C’est pour cela que la Bible nous dit que la vie et la mort sont au pouvoir de la langue. Quiconque l’aime en mangera les fruits. (Proverbes 18 :21)

Si tu crois en Dieu, tu dois être confiant en Lui et dire ce que tu veux qu’Il accomplisse. La foi qui est en Dieu engage Dieu. Si elle n’est pas en Dieu, de toutes les manières, Dieu le saura et ne sera pas du tout engagé. Personne ne peut s’engager à quelque chose qu’elle n’a pas dite.

Ce que tu dois confesser de ta bouche doit être la parole de Dieu, que l’on appelle aussi la parole de foi. Ce n’est pas juste un verset que tu as trouvé, ou que tu as entendis quelqu’un réciter, non.

Je me rappelle de cette chanson que je chantais avec les enfants à l’écodim :

Je ne mourrai point, mais je vivrai
Pour témoigner les merveilles de l’Eternel

Je ne serai jamais malade O non O non
Mais en bonne santé O oui amen
Pour témoigner les merveilles de l’Eternel

Je ne serai jamais pauvre…
Je ne mourrai point…

Pourquoi ta bouche n’arrive-t-elle pas à dire que
Je ne serai jamais malade, je ne serai pauvre…

Si ta foi est en Dieu, tu dois faire cent pourcent confiance en Dieu et ne déclarer que ce qui peut engager, c’est-à-dire la parole de Dieu. Il ne faut déclarer que ce que tu veux voir peu importe ce que tu es entrain de vivre.
Dieu nous a donné l’exemple dans Genèse 1er, c’est vrai la terre était informe et vide, il y avait des ténèbres, mais Dieu a commencé, en dépit de ce qui était là, à déclarer ce qu’il voulait voir.
Ce que tu vois n’est pas important que ce que tu veux voir. Tu dois déclarer la vérité de ta bouche afin que la réalité que tu vois maintenant puisse laisser place.

Paul le disait dans Romains 10 :8 :

« Que dit-elle donc? La parole est près de toi, dans ta bouche et dans ton cœur. Or, c’est la parole de la foi, que nous prêchons. »

Que dis-tu ? Est-ce la parole de Dieu ou ce que tu vois ? Est-ce la parole de foi ou ce que tu ressens ? Est-ce la parole de Christ ou ce que les médecins t’ont dit ?

Tu ne dois pas parler par rapport à tes circonstances, par rapport à tes douleurs, par rapport à l’économie de ton pays, par rapport à la réalité de ta vie, de ta famille etc. Tu dois parler pour engager Dieu et Dieu n’est engager que lorsque tu parles Sa parole.

Paul nous le confirme dans 2 Corinthiens 4 :13 :

« Et, comme nous avons le même esprit de foi qui est exprimé dans cette parole de l’Écriture: J’ai cru, c’est pourquoi j’ai parlé! nous aussi nous croyons, et c’est pour cela que nous parlons »

J’ai cru, c’est pour cela que j’ai parlé…

Crois-tu ? Pourquoi dis-tu autre chose ?

Tout ce que Dieu dit, que tu peux croire est réalisable dans ta vie. La foi est le dénominateur commun entre Dieu et l’homme. La foi est la complicité de Dieu et de l’homme.

Dieu honore la parole de ceux qui croient en Lui. Si tu crois en Dieu de tout ton cœur, tout ce que tu diras, Dieu l’accomplira. Souviens-toi de Nombre 14 :28 : « Dis-leur: Je suis vivant! dit l’Éternel, je vous ferai ainsi que vous avez parlé à mes oreilles. »

Laisse-moi te dire que même l’incrédulité, le doute est une forme de foi, mais une foi qui n’est pas en Dieu, une foi fondée par ce que tu vis, parce tes peurs, par tes craintes. Ce qui sort de ta bouche va déterminer ce que Dieu va faire pour toi, ce qui va se passer autour de toi.
Que ce soit dans les conversations simples, que tu sois seul, que tu sois avec des gens, ce qui sort de ta bouche doit être ce que tu veux que Dieu fasse pour toi. Si ta foi est négative, tu confesses de ta bouche ce qui est négative, c’est ce que Dieu fera pour toi, c’est qui va t’arriver.

Tu dois changer ton langage à partir d’aujourd’hui. Dis ce que tu veux voir. Dis ce que tu veux que Dieu fasse pour toi. Dis ce que tu veux que les anges s’empressent à accomplir. Ta foi que tu confesses engage Dieu. Tout ce qui engage Dieu engage le Saint-Esprit, engage toute l’armée céleste. Tu ne dois pas dire les choses pour dire, mais tu dois dire les choses que sont dans la parole de Dieu.

Ce n’est pas, dans la prière tu dis autre chose, mais après la prière, tu commences à dire d’autres choses. Quand tu fermes tes yeux, tu dis autres choses et quand tu l’ouvres, tu dis autres choses.

Plusieurs personnes détruisent leurs propres vies avec leur propre bouche. Tu penses attirer la pitié des hommes, mais tu t’attires la colère de Dieu. Je préfère encore que les gens me prennent pour un fou alors que je crois en Dieu, que les gens aient pitié de moi mais que je ne plaise pas à Dieu, que j’attire la colère de Dieu faute de foi.

Matthieu 12 :37, la Bible nous dit ceci :

« Car par tes paroles tu seras justifié, et par tes paroles tu seras condamné. »

Ouvre ta bouche maintenant et commence à déclarer ta foi. Commencer à dire ce que tu veux. Je vois Dieu honorer tout ce qui sortira de ta bouche au nom de Jésus. De fois, Dieu attend seulement que nous puissions dire quelque chose mais lorsqu’Il entend ce qui sort de notre bouche, Il est lui-même découragé et affaibli. Ta foi rend Dieu fort ou faible. Soit elle fortifie ton Dieu et affaiblie tes problèmes ou tes adversaires, soit elle affaiblie ton Dieu et amplifie tes problèmes et rend fort tes adversaires.
(A suivre…)

Nous soutenir

7 commentaires sur « La foi que Dieu honore – 3ème partie: « Elle doit être en Dieu » »

Laisser un commentaire