Cher Saint-Esprit, je désire une nouvelle expérience avec Toi – 27ème partie: « Engager la puissance du Saint-Esprit pour mettre fin à toute forme de stérilité dans sa vie »

Lundi 27 Avril 2015
Parole Prophétique de l’Année : Je suis l’Expression de la Grâce de Dieu
Cri du cœur d’Avril 2015 : O Père ! Remplis-moi de Ton Esprit-Saint
Série d’enseignements : «Cher Saint-Esprit, je désire une nouvelle expérience avec Toi – 27ème partie»
Sous-thème : « Engager la puissance du Saint-Esprit pour mettre fin à toute forme de stérilité dans sa vie – suite a»


 

Dieu fixe de nouveau un jour :

Aujourd’hui, le Saint-Esprit me dit de te dire que par la Parole de Dieu et Sa puissance, Il restaure la joie, la paix et l’espérance que tu avais perdues. (Romains 15 :13)


 

Hier, je rends gloire à Dieu de la manière dont Il m’a ramené dans Sa volonté en ce qui concerne la fécondité en nous conseillant d’engager la puissance du Saint-Esprit afin de mettre fin à toute forme de stérilité dans nos vies.
Je me suis rendu compte que souvent, et dans la plus part de temps, lorsque nous faisons face à un problème, au lieu de rester calme de regarder là d’où viendra notre force, notre secours, nous agiter et chercher à résoudre le problème auquel nous faisons face par nous-mêmes. En ces moments, tout ce que Dieu fait, Il nous regarde parce qu’Il ne peut pas intervenir là où Il n’est pas convier à intervenir. Même si Dieu combat nos combats invisibles et fait au-delà de ce que nous pouvons penser ou imaginer, Dieu le fait dans la vie de ceux qui croient en Lui, de ceux qui Lui font confiance.

Si tu es père et tu as beaucoup des moyens, tu vois ton fils qui est dans le besoin et au lieu de venir auprès de toi, il va chez tes ennemis, il va chez d’autres personnes du quartier, ce sera un déshonneur pour toi, ce sera une honte pour toi et tu ne seras pas content de cet enfant. Il en est de même avec nous et notre Père céleste. Lorsque nous faisons face à un défi, étant conscient qu’Il est notre Père, ayant connaissance de Sa puissance, Sa fidélité, Sa capacité, nous nous détournons de Lui pour aller chercher le salut ailleurs, c’est l’une de choses que Dieu déteste le plus. Ce n’est pas comme si, mais tu es vraiment entrain de Lui dire, Dieu, tu es mon Dieu, Tu es mon Père, mais ce problème n’est pas de ton niveau, Tu ne peux pas le résoudre, je dois aller chercher d’autres dieux. L’idolâtrie n’est pas seulement se prosterner devant une statue, l’idolâtrie, c’est aussi croire en une autre parole que la Parole de Dieu. Regarde : Dieu est la Parole. Au commencement était la Parole, la Parole était avec Dieu et la Parole était Dieu. Si tu crois en une autre parole que la Parole de Dieu, c’est aussi une forme d’idolâtrie. C’est pour cela que la Bible dit que sans la foi, on ne peut pas être agréable à Dieu. (Hébreux 11 :6) Or, la foi vient de ce qu’on entend et ce qu’on entend vient de la Parole de Dieu. (Romains 10 :17)

Si tu as une autre foi, c’est-à-dire celle qui vient d’une autre source que celle de la parole de Dieu. Ta foi vient de ce que les médecins t’ont dit, de ce que cet oncle du village avait dit, de ce que ce sorcier avait dit, de ce que tes ennemis disent, tu ne peux pas être agréable à Dieu parce que tu ne crois pas en Lui. Tu es idolâtre. Tu te prosternes devant d’autres dieux, d’autres paroles.

J’aime toujours rappeler ce passage de 2 Chroniques 16 :9 :

« Car l’Éternel étend ses regards sur toute la terre, pour soutenir ceux dont le cœur est tout entier à lui. Tu as agi en insensé dans cette affaire, car dès à présent tu auras des guerres. »

Si tu ne jouis pas de l’aide de Dieu, ce n’est pas de la faute de Dieu. C’est certainement de ta propre faute. Parce que Dieu est là et veut te venir en aide mais tu ne veux pas Lui accorder ce privilège. Tu es tellement préoccupé que tu ne penses même pas à Dieu, que tu ne regardes même pas à Dieu, que tu n’es même plus conscient de Sa présence dans ta vie.
De quoi est ce que tu nourris tes pensées ? De tes soucis, de tes problèmes, de tous ces rapports médicaux ? Parce que tu en as tellement vu le nombre de médecins que tu as consulté. Ce qui est triste est que tu peux dépenser des sommes colossales autant de fois auprès de médecin, c’est normal parce qu’ils te soignent. Mais pour l’œuvre de Dieu, tu n’as jamais sorti même un franc, parce qu’ils vont s’enrichir. Cependant, c’est eux qui prient pour toi. Cependant, même si les médecins te soignent, la finalité, la guérison ne vient pas d’eux mais de Dieu. Ce Dieu que tu n’honores pas, ce Dieu que tu ne considères pas.

N’as jamais tu pas entendu que l’Eternel Dieu est un Dieu jaloux ? Ecoute ce que Dieu dit dans 2 Rois 1 :3, 6, la Bible nous dit :

« Ainsi parle l’Éternel: Est-ce parce qu’il n’y a point de Dieu en Israël que tu envoies consulter Baal-Zebub, dieu d’Ékron? C’est pourquoi tu ne descendras pas du lit sur lequel tu es monté, car tu mourras. »

Dieu suit de très près nos gestes et faits, et surtout la source de tous nos motifs etc. Dieu sonde nos cœurs. Le roi Achazia, Dieu attendait qu’il puisse Le consulter. Mais Dieu était déçu de le voir aller vers d’autres dieux, le dieu d’autres peuples, et puisque c’est Lui qui a le dernier mot, Il a prononcé son jugement en disant que tu ne descendras pas du lit sur lequel tu es monté, car tu mourras. Cela ne sera pas ton partage au nom de Jésus. Je te vois revenir à Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta force.

Plusieurs personnes meurent non pas parce que les médecins n’ont pas bien fait leur travail, non pas parce que les médicaments n’ont pas été efficaces, mais tout simplement parce qu’ils ont déçu Dieu. Ils ont fait de Dieu aucun cas.
Je fais un retour direct au Saint-Esprit. Comment engager le Saint-Esprit pour mettre fin à toute forme de stérilité dans ta vie ?

Ouvre ton cœur pour recevoir la joie du Saint-Esprit

(je te conseille de suivre cet enseignement sur l’Esprit de joie que j’ai récemment enseigné à la Chapelle des Vainqueurs Kisangani – clique ici)
L’une des femmes la plus connue à cause de sa stérilité dans la Bible s’appelle Anne. Je réfléchissais sur cela, et considérant le fait que c’est Dieu qui l’avait rendue stérile, je me demande si cela est encore possible de nos jours que Dieu rende quelqu’un stérile, surtout si la personne est son enfant. Je ne pense pas que Dieu peut rendre Ses enfants stériles. S’il arrive qu’un enfant de Dieu soit stérile, c’est que ce dernier ne respecte pas l’alliance, c’est-à-dire qu’il ne fait pas ce qu’il faut pour être fécond, pour être productif.

C’est ce que le Seigneur Jésus disait dans Jean 15 :1-2, la Bible nous dit :

« Je suis le vrai cep, et mon Père est le vigneron.
Tout sarment qui est en moi et qui ne porte pas de fruit, il le retranche; et tout sarment qui porte du fruit, il l’émonde, afin qu’il porte encore plus de fruit. »

Ce passage nous montre que tu peux être en Jésus mais pourtant que tu portes le fruit. Pour cela, tu seras retranché. Je ne vois pas Dieu, notre Père céleste en tant que vigneron être la cause du fait qu’un sarment ne puisse pas porter le fruit.
Revenons à notre sœur Anne. Quel était le problème d’Anne ? Anne avait un problème majeur. Lequel ? Elle manquait la joie.

Lisons 1 Samuel 1, lisons du verset 5 au 7ème verset, la Bible nous dit :

« Mais il donnait à Anne une portion double; car il aimait Anne, que l’Éternel avait rendue stérile.
Sa rivale lui prodiguait les mortifications, pour la porter à s’irriter de ce que l’Éternel l’avait rendue stérile.
Et toutes les années il en était ainsi. Chaque fois qu’Anne montait à la maison de l’Éternel, Peninna la mortifiait de la même manière. Alors elle pleurait et ne mangeait point. »

Notons :
– L’Eternel l’avait rendue stérile. (Question résolue)
– Sa rivale lui prodiguait les mortifications (pour quoi ?)
– Pour la porter à s’irriter de ce que l’Eternel l’avait rendu stérile
– Et toutes les années il en était ainsi.
– Chaque fois qu’Anne montait à la maison de l’Eternel, Penina la mortifiait de la même manière
– Anne pleurait et ne mangeait point

Quelques points mentionnés ci-dessus peut être la vie d’une personne dite stérile, condamnée par la médecine ou je ne sais quoi d’autres. C’est un fait réel qu’elle soit triste, vu tout ce qu’elle est entrain de vivre, de traverser, d’endurer.
Est-ce possible qu’une telle personne puisse avoir la joie ? Pourrons parler de joie à une telle personne ? La Bible dit que toutes les années, il en était ainsi. C’est-à-dire que malgré qu’elle allait à l’église, sa situation ne changeait pas du tout. Et comme conséquence, elle pleurait et ne mangeait pas du tout.

La bonne nouvelle est qu’avec l’Esprit de joie en nous, il est possible que nous ayons la joie en dépit de tout ce que nous avons comme problèmes, comme difficultés, comme défis. C’est expressément que j’ai juste parlé de joie, mais détrompe toi, ce n’est pas n’importe qu’elle joie, ce n’est pas ta joie, ce n’est pas la joie de ce qui se passe autour de toi, mais c’est la joie de Dieu, la joie du Saint-Esprit. C’est réel qu’avec tout ce que tu traverses que tu n’aies pas de joie, mais c’est vrai qu’avec le Saint-Esprit que tu aies la joie malgré tout ce que tu vis. Comment, parce que le Saint-Esprit en toi, c’est Lui qui sera la source de cette joie dans ton cœur.

Lisons la Bible.

Romains 14 :17 :
« Car le royaume de Dieu, ce n’est pas le manger et le boire, mais la justice, la paix et la joie, par le Saint-Esprit. »

Romains 15 :13 :
« Que le Dieu de l’espérance vous remplisse de toute joie et de toute paix dans la foi, pour que vous abondiez en espérance, par la puissance du Saint-Esprit! »

Dans Néhémie 8 :10, la dernière partie dit :
« ne vous affligez pas, car la joie de l’Éternel sera votre force. »

Si nous allons plus loin, une personne stérile est considérée comme une personne malade. Elle suit toute forme de traitements, moderne, traditionnel, chinois, indien etc. Ces traitements ne sont pas gratuits, mais coûtent très chers. Dans la plus part des cas, il faut voyager, payer les frais de transport, de logement, de la restauration sans compter ce qu’il faut payer à l’hôpital. Cependant, Dieu nous propose un remède gratuit qui est la joie.

Lisons cela dans Proverbes 17 :22 :
« Un cœur joyeux est un bon remède, mais un esprit abattu dessèche les os. »

La joie est un bon remède, c’est un remède qui guérit toute sorte de maladie y compris la stérilité.
Mais comment avoir cette joie ? Comment activer cette joie du Saint-Esprit dans nos vies ?
Au début de cet enseignement, nous avions vu que le Saint-Esprit n’agit pas sans la Parole de Dieu est vice versa. C’est-à-dire que le Saint-Esprit nourrit cette joie dans cœur par la Parole de Dieu. Lorsque tu découvres ces choses, tu vas te rendre compte que l’ennemi, le diable, est contre ta joie pour une raison, il est contre la parole de Dieu pour une raison. Il veut t’empêcher de jouir des bénéfices de la parole de Dieu. Car la Parole de Dieu va t’apporter la joie du Saint-Esprit, et la joie va te guérir, et la joie va te donner l’accès à la présence de Dieu, et tu ne peux pas accéder dans la présence de Dieu sans recevoir ta guérison.

Jérémie 15 :16, la Bible dit :
« J’ai recueilli tes paroles, et je les ai dévorées; Tes paroles ont fait la joie et l’allégresse de mon cœur; car ton nom est invoqué sur moi, Éternel, Dieu des armées! »
Notons :
– J’ai recueilli Tes paroles (non pas les rapports de médecins etc.)
– Je les ai dévorées
– Tes paroles ont fait la joie et l’allégresse de mon cœur et l’allégresse de mon cœur
– (Pourquoi ?) car ton nom est invoqué sur moi, Eternel, Dieu des armées ! (La prière)
L’une des raisons que Dieu m’a instruit de rédiger ces enseignements chaque jour, c’est parce qu’Il veut restaurer ta joie, c’est parce qu’Il veut te guérir, c’est parce qu’Il veut te rendre fécond. C’est la Parole de Dieu qui alimente la joie du Saint-Esprit de Dieu en nous. Le Saint-Esprit peut être, mais si nous ne sommes pas nourris pas la parole de Dieu, rien ne se passera autour de nous. C’est juste comme au commencement, la terre était informe et vie, le Saint-Esprit était là au dessus des eaux mais aucune situation n’avait changée, rien avait changé.

Voyons encore ce passage que nous avions lu avant de Romains 15 :13, la Bible nous dit :

« Que le Dieu de l’espérance vous remplisse de toute joie et de toute paix dans la foi, pour que vous abondiez en espérance, par la puissance du Saint-Esprit! »

Que le Dieu de l’espérance vous remplisse de quoi ?
De toute joie et de toute paix…où ? Dans la foi ? Qu’est ce que la foi ? Une ferme assurance des choses qu’on espère et une démonstration de celle qu’on ne voit pas. (Hébreux 11 :1)

Et d’où vient la foi ?
La foi vient de ce qu’on entend et ce qu’on entend vient de la Parole de Dieu. (Romains 10 :17) Le Dieu de l’espérance nous remplit de toute JOIE et de toute PAIX, dans la FOI qui vient de Sa parole.
Pourquoi ?
Pour que nous puissions abonder en espérance, le tout par la puissance du Saint-Esprit. Lorsque la Parole est là, la joie et la paix arrivent, lorsque la joie et la paix arrivent, la puissance du Saint-Esprit entre en action.
Je ne sais pas ce qui te fait désespérer. Mais l’espérance revient désormais dans ta vie au nom de Jésus.

Que Dieu bénisse Sa Parole. As-tu étais béni ? N’hésite pas d’en faire une large diffusion afin de bénir ceux qui sont autour de toi. Bienvenue dans ta semaine d’honneur au nom de Jésus.

Nous soutenir

3 commentaires sur « Cher Saint-Esprit, je désire une nouvelle expérience avec Toi – 27ème partie: « Engager la puissance du Saint-Esprit pour mettre fin à toute forme de stérilité dans sa vie » »

Laisser un commentaire