Jeudi 23 Avril 2015
Parole Prophétique de l’Année : Je suis l’Expression de la Grâce de Dieu
Cri du cœur d’Avril 2015 : O Père ! Remplis-moi de Ton Esprit-Saint
Série d’enseignements : «Cher Saint-Esprit, je désire une nouvelle expérience avec Toi – 23ème partie»
Sous-thème : « Le Baptême du Saint-Esprit – suite c»


 Dieu fixe de nouveau un jour :

Aujourd’hui, le Saint-Esprit me dit de te dire que si seulement tu peux avoir soif, Il l’étanchera et fera désormais jaillir de ta vie des fleuves d’eau vie. (Jean 7 :37-39)


Comment recevoir le baptême du Saint-Esprit avec évidence de parler en langues ?

Nous avions vu qu’il est crucial, très important d’être baptisé du Saint-Esprit avec l’évidence de parler en langues. J’ai reçu plusieurs questions là-dessus, comment faire pour recevoir ce baptême ? Est-ce c’est moi qui vais commencer à parler c’est le Saint-Esprit qui va commencer en parler en moi.

Dans les Actes des apôtres, lorsque le Saint-Esprit est descendu, c’est Lui-même qui donne les langues à exprimer, mais c’est à nous d’ouvrir la bouche est de parler. Le Saint-Esprit est volontiers, le Seigneur Jésus est près à pouvoir te baptiser, mais tu dois oublier tout ce que tu avais comme théories que c’est quelque bizarre, c’est quelque chose réservée à un groupe de personne seulement, non, non, non. Dans la chambre haute lorsque les disciples étaient réunis entrain de prier, les langues de feu était sur chacun, il n’y a pas un qui ait était sauté.
Les langues que le Saint-Esprit nous donne, c’est juste comme ta langue maternelle, comme le français ou l’anglais, tu n’as pas besoin de fermer les yeux pour parler ta langue maternelle, ou une langue que tu connais. Le Seigneur Jésus, est le « baptiseur » te baptise, mais après c’est à toi de développer cela en les utilisant, c’est-à-dire en priant tout le temps en langues.
Nous allons y revenir.
Comment recevoir le baptême du Saint-Esprit ?

1. Il faut être né de nouveau

Le don du Saint-Esprit est donné à tous ceux qui ont reçu Jésus-Christ comme Seigneur et Sauveur. Si tu as déjà Jésus dans ta vie, sache que tu as le droit de recevoir le baptême du Saint-Esprit. C’est pour cela que nous avions vu comment les disciples, à chaque fois qu’ils attendaient qu’une ville avait reçu la parole de Dieu se précipitaient afin de s’assurer que les nouveaux disciples du Seigneur, que les nouveaux citoyens célestes puissent parler en langues de leur patrie le ciel. (Voir Actes 2 :37-38)

2. Lorsqu’on écoute la parole de Dieu

Il y a un mystère dans l’action de la parole de Dieu. Sache qu’à chaque fois que tu lis, tu écoutes, tu étudies la parole de Dieu, quelque chose se passe dans ta vie sans que tu ne le saches ? Pourquoi ? Parce que la parole de Dieu est Dieu, la parole de Dieu est vivante, la parole de Dieu est créatrice. Le conseil que je peux nous donner à moi y compris, peu importe le défi auquel nous pouvons faire face, nous devons nous laisser plonger dans la parole de Dieu, nous devons chercher la parole de Dieu, et cette parole, sans même que nous puissions sentir quelque chose en nous agit d’une manière inimaginable.

Dans Luc 5 :17, la Bible nous dit :

« Un jour Jésus enseignait. Des pharisiens et des docteurs de la loi étaient là assis, venus de tous les villages de la Galilée, de la Judée et de Jérusalem; et la puissance du Seigneur se manifestait par des guérisons »
Note :
– Le Seigneur Jésus enseignait…
– Et la puissance du Seigneur se manifestait par des guérisons

A chaque fois que tu es en contact avec la parole de Dieu, il y a toujours la manifestation de la puissance de Dieu d’une manière ou d’une autre. C’est ce qui s’est passé à la création, à chaque fois que la parole de Dieu était déclarée, la puissance de Dieu entrait en action pour pouvoir l’exécuter. (Genèse 1)
Voilà pourquoi dans Actes 10, lorsque Pierre était chez Corneille, le Saint-Esprit est descendu sur ceux qui écoutaient la parole de Dieu alors que Pierre n’avait pas encore fini de parler et ils étaient tous remplis du Saint-Esprit et parlaient en langues.

Actes 10 :44, la Bible dit :

« Comme Pierre prononçait encore ces mots, le Saint-Esprit descendit sur tous ceux qui écoutaient la parole. »

3. Lorsque les mains nous sont imposées

Tu peux recevoir le baptême du Saint-Esprit par imposition des mains. L’imposition des mains est un moyen de transfert des dons de Dieu, de la puissance de Dieu qui est dans la vie de celui qui le fait.

Lisons dans Actes 8 :17 :

« Alors Pierre et Jean leur imposèrent les mains, et ils reçurent le Saint-Esprit. »

Dieu n’est pas limité dans ses méthodes. Dans Actes 10, rien qu’en écoutant la parole, le Saint-Esprit était descendu sans même qu’on leur impose les mains. Dans Actes 8, la parole leur a été annoncée, mais personne n’était baptisé, jusqu’à ce que Pierre et Jean soient venus afin de leur imposer les mains.

4. La prière et jeûne

La prière est un instrument, un outil très puissant que Dieu nous a donné pourvu que nous sachions bien l’utiliser, pourvu que nous puissions prier d’un cœur sincère.

Dans Actes 4 :31, la Bible nous dit :

« Quand ils eurent prié, le lieu où ils étaient assemblés trembla; ils furent tous remplis du Saint-Esprit, et ils annonçaient la parole de Dieu avec assurance. »

Lorsque la persécution a commencé, les disciples se sont mis à prier, et ils furent de nouveau remplis de la puissance du Saint-Esprit. Le jour de la pentecôte, dans Actes 2 :1, ils n’étaient pas tous ensemble pour regarder un match de football ou pour une surprise partie, ils étaient en train de prier jusqu’à ce que le vent impétueux de Dieu descendit et le Saint-Esprit les remplis tous de puissance et se mirent à parler en langues.

Luc 11 :13, nous dit :

« Si donc, méchants comme vous l’êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison le Père céleste donnera-t-il le Saint-Esprit à ceux qui le lui demandent. »

Si tu demandes avec foi dans la prière, tout seul, toute seule, avec un désir dans ton cœur, tu t’enfermes dans ta chambre, tu demandes au Seigneur Jésus de te baptiser, tu vas recevoir le baptême du Saint-Esprit.
Lors du baptême du Seigneur Jésus lui-même, avant que le Saint-Esprit ne descende sur lui, la Bible nous dit qu’il priait.

Luc 3 : 21-22 :

« Tout le peuple se faisant baptiser, Jésus fut aussi baptisé; et, pendant qu’il priait, le ciel s’ouvrit, et le Saint-Esprit descendit sur lui sous une forme corporelle, comme une colombe. Et une voix fit entendre du ciel ces paroles: Tu es mon Fils bien-aimé; en toi j’ai mis toute mon affection. »

Le Seigneur Jésus ne s’était pas arrêté là. Il entreprit, conduis par le Saint-Esprit un jeûne de quarante jours et quarante nuits, après ces moments de jeûne, prière, tentations par l’ennemi, écoute ce que la Bible nous dit dans Luc 4 :14 :

« Jésus, revêtu de la puissance de l’Esprit, retourna en Galilée, et sa renommée se répandit dans tout le pays d’alentour. »

Et au verset 18-19, il dit ceci :

« L’Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu’il m’a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres; Il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé, pour proclamer aux captifs la délivrance, et aux aveugles le recouvrement de la vue, pour renvoyer libres les opprimés,

Pour publier une année de grâce du Seigneur. »

La dimension du baptême du Saint-Esprit est la dimension à la laquelle, le Saint-Esprit qui est avec nous, en nous, descend maintenant sur nous afin de nous oindre, afin de nous donner les capacités dont nous avons besoin pour accomplir le plan de Dieu pour notre vie, notre mission sur terre. Nous allons voir cela dans la suite.

Un point très important avec lequel nous allons clore cette partie. C’est vrai qu’il faut naître de nouveau, c’est vrai qu’il faut entendre la parole de Dieu, c’est vrai qu’on peut nous imposer les mains, c’est vrai qu’il faut prier, cependant, il y a des ceux qui sont passés par tout ce que je viens de mentionner, mais n’ont jamais été baptisés du Saint-Esprit. Tu ne peux pas prétendre être baptisé du Saint-Esprit sans la seule évidence de parler en langues. Il n’y a pas d’autres signes extérieurs à part le parler en langues.

Le problème se situe à deux niveaux :
– Plusieurs ne croient pas au baptême dans le Saint-Esprit (ou sont tellement embourbés des théories et sont perdus. Ils ne peuvent pas expérimenter ce baptême)
– Plusieurs ne désirent pas ce baptême (peut-être parce qu’ils ne connaissent pas son importance dans la vie chrétienne.)

Dans Marc 16 :17-18, nous dit ceci :

« Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru: en mon nom, ils chasseront les démons; ils parleront de nouvelles langues;
ils saisiront des serpents; s’ils boivent quelque breuvage mortel, il ne leur fera point de mal; ils imposeront les mains aux malades, et les malades, seront guéris. »

Le parler en langues est l’un de signes qui accompagnent ceux qui croient au nom de Jésus. Si tu es vraiment né de nouveau, tu crois au Seigneur Jésus et tu ne parles pas en langues, c’est qu’il te manque quelque chose et sache que c’est l’une des choses les plus importantes dans la vie chrétienne, c’est une clef incontournable que Dieu nous donne, le parler en langues, les langues nouvelles.

C’est pour cela que le Seigneur Jésus disait dans Luc 21 :15 :

« car je vous donnerai une bouche et une sagesse à laquelle tous vos adversaires ne pourront résister ou contredire. »

Je vous donnerai une bouche et une sagesse…vos adversaires ne pourront pas résister ou contredire, y compris le diable. Comment vont-ils résister ou contredire quelque chose qu’ils ne comprennent pas ?
Que faire alors, pour recevoir le don du Saint-Esprit, pour être baptisé du Saint-Esprit avec l’évidence de parler en langues ?

5. Il faut avoir soif

La soif, le désir ardent de nos cœurs est quelque chose d’obligatoire. Tu peux être né de nouveau, tu peux beau prier et jeûner, le pasteur « le plus oint de la terre » peut s’imposer les mains ou même les pieds et que sais-je d’autres, tu peux jeûner pendant 80 jours, tu bas le record du Seigneur Jésus, mais si tu n’as pas la soif, tu ne peux pas recevoir ce baptême.

Dans le royaume de Dieu, ou pour les choses du royaume, ce que tu désires, ce dont tu as soif pour recevoir, c’est ce que tu vas commencer à attirer, et c’est ce que tu vas commencer à expérimenter. La soif, comme la foi est ce que Dieu regarde en nous afin de nous donner quoi que ce soit. Ce que tu ne désires pas, ce à quoi tu ne crois pas, tu ne peux pas non plus l’attirer à toi, tu ne peux pas en jouir, tu ne peux pas le manifester.

Rappelons-nous des paroles de notre Seigneur Jésus dans Jean 7 :37-39 :

« Le dernier jour, le grand jour de la fête, Jésus, se tenant debout, s’écria: Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi, et qu’il boive.
Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau vive couleront de son sein, comme dit l’Écriture.
Il dit cela de l’Esprit que devaient recevoir ceux qui croiraient en lui; car l’Esprit n’était pas encore, parce que Jésus n’avait pas encore été glorifié. »

Et aussi de ses paroles lorsqu’il discutait avec la femme samaritaine, dans Jean 4 :10-14 :

« Jésus lui répondit: Si tu connaissais le don de Dieu et qui est celui qui te dit: Donne-moi à boire! Tu lui aurais toi-même demandé à boire, et il t’aurait donné de l’eau vive.
Seigneur, lui dit la femme, tu n’as rien pour puiser, et le puits est profond; d’où aurais-tu donc cette eau vive?
Es-tu plus grand que notre père Jacob, qui nous a donné ce puits, et qui en a bu lui-même, ainsi que ses fils et ses troupeaux?
Jésus lui répondit: Quiconque boit de cette eau aura encore soif;
mais celui qui boira de l’eau que je lui donnerai n’aura jamais soif, et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d’eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle. »

Sans la soif, tu ne peux pas recevoir le baptême du Saint-Esprit.
L’heure est venue que tu changes de priorités en ce que tu arrives à avoir comme désire. De la même manière qu’il t’arrive d’avoir soif d’eau, il est temps que tu commences à avoir soif de Dieu, soif du Saint-Esprit, soif du Seigneur Jésus. Que le Seigneur Jésus devienne réel pour toi. Que Dieu le Père devienne réel pour toi. Que le Saint-Esprit devienne réel pour toi. Que ce ne soit pas des théories, des histoires, des racontars, mais que ce soit désormais des expériences. Que ta soif de Dieu te pousse à aller d’expériences en expériences.

Lisons ces passages pour clôturer et prier :

Esaïe 41 :17-20 :

« Les malheureux et les indigents cherchent de l’eau, et il n’y en a point; leur langue est desséchée par la soif. Moi, l’Éternel, je les exaucerai; Moi, le Dieu d’Israël, je ne les abandonnerai pas.
Je ferai jaillir des fleuves sur les collines, et des sources au milieu des vallées;
Je changerai le désert en étang, et la terre aride en courants d’eau;
Je mettrai dans le désert le cèdre, l’acacia, le myrte et l’olivier; Je mettrai dans les lieux stériles le cyprès, l’orme et le buis, tous ensemble;
Afin qu’ils voient, qu’ils sachent, qu’ils observent et considèrent que la main de l’Éternel a fait ces choses, que le Saint d’Israël en est l’auteur. »

Esaïe 55 :1-2 :

« Vous tous qui avez soif, venez aux eaux, même celui qui n’a pas d’argent! Venez, achetez et mangez, venez, achetez du vin et du lait, sans argent, sans rien payer!
Pourquoi pesez-vous de l’argent pour ce qui ne nourrit pas? Pourquoi travaillez-vous pour ce qui ne rassasie pas? Écoutez-moi donc, et vous mangerez ce qui est bon, et votre âme se délectera de mets succulents. »

Psaumes 63 :2-3 :

« O Dieu! tu es mon Dieu, je te cherche; Mon âme a soif de toi, mon corps soupire après toi,
Dans une terre aride, desséchée, sans eau.
Ainsi je te contemple dans le sanctuaire, pour voir ta puissance et ta gloire. »

Je répète encore, comme j’avais dit ci-haut, l’heure est venue de désirer, d’avoir soif de choses qui nous apportent la vie éternelle, la vie de Dieu, les choses dont nous aurons besoin et dans le siècle présent et dans le siècle avenir, les choses qui influencent nos vies non pas seulement maintenant mais jusque dans l’éternité.
Il est temps d’avoir soif de Dieu, il est temps de ne plus dépenser l’argent pour ce qui ne nourrit pas, pour ce qui n’apporte pas la vie. L’heure est venue que nous puissions devenir des sources de vie, des sources d’eaux vives, que nous soyons des canaux par lesquels Dieu déverse Sa vie, Dieu fait jaillir Sa vie afin d’être une bénédiction pour les autres.

J’étais étonné de voir le prix du cognac le plus cher du monde, le plat le plus cher du monde avec de la poussière d’or dessus. Tu bois maintenant, tu manges maintenant, dans quelques heures, tu auras soif, tu auras encore faim. O Seigneur, nous désirons ta plénitude, nous désirons ta puissance, nous avons soif de toi.
Que Dieu bénisse sa parole. Si par hasard tu es tombé par ton enseignement, tu désires voir ta vie changée, mais tu sais que Jésus ne vit pas en toi, tu ne l’as jamais reçu comme Seigneur et Sauveur, souviens-toi que la première conduis est la nouvelle naissance. Pour toutes les instructions et la prière là-dessus, clique ici.
Que tout celui qui désire Dieu, qui désire contempler la puissance et la gloire de Dieu, qui désire que les eaux vivent coulent de son sein, puisse clique ici pour la prière du jour.

Cet enseignement a béni ta vie ? N’hésite pas à nous laisser ton commentaire et surtout à partager à tes contacts afin qu’ils soient aussi bénis comme toi. Que Dieu te bénisse au nom de Jésus.

Nous soutenir

5 réponses

  1. Amen, amen, amen. Saint-Esprit j’ai soif de ta présence dans ma vie, que des sources d’eaux vives coulent en moi.

Les commentaires sont fermés.