Cher Saint-Esprit, je désire vivre une nouvelle expérience avec Toi – 7ème partie: « Le Saint-Esprit, notre guide »

Mardi 07 Avril 2015
Parole Prophétique de l’Année : Je suis l’Expression de la Grâce de Dieu
Cri du cœur d’Avril 2015 : O Père ! Remplis-moi de Ton Esprit-Saint
Série d’enseignements : «Cher Saint-Esprit, je désire une nouvelle expérience avec Toi – 7ème partie»
Sous-thème : « Le Saint-Esprit, notre guide »


Dieu fixe de nouveau un jour :

Aujourd’hui, le Saint-Esprit me dit de te dire qu’Il désire te conduire dans la dimension des choses que l’œil n’a point vues, que l’oreille n’a point entendues, qui ne sont jamais montées dans le cœur d’un homme. (1 Corinthiens 2 :9)


S’il y a une prière que chacun de nous faire aujourd’hui est celle-ci :
Père céleste, je désire accéder, par la conduite de ton Esprit-Saint à Ta volonté parfaite pour ma vie au nom de Jésus.

Dans 1 Corinthiens 2 :9-10, la Bible nous dit ceci :

« Mais, comme il est écrit, ce sont des choses que l’œil n’a point vues, que l’oreille n’a point entendues, et qui ne sont point montées au cœur de l’homme, des choses que Dieu a préparées pour ceux qui l’aiment.
Dieu nous les a révélées par l’Esprit. Car l’Esprit sonde tout, même les profondeurs de Dieu. »

Il n’est pas possible de vivre une vie extraordinaire, une vie hors du commun en faisant ce que tout le monde, de la manière dont tout le monde fait, en allant là où tout monde va, en suivant le train de ce monde.
Il sera impossible de se démarquer de tous les autres terriens si seulement tu continues à vivre comme ils vivent, à désirer ce qu’ils désirent, à chercher ce qu’ils cherchent.
Sans la conduite du Saint-Esprit, sans l’intimité avec le Saint-Esprit, tu ne vivras pas plus que ce que Salomon a dit dans Ecclésiaste:

Vanité des vanités, tout est vanité. (Ecclésiaste 1 :2)
Quel avantage revient-il à l’homme de toute la peine qu’il se donne sous le soleil? (Ecclésiaste 1 :3)
Ce qui a été, c’est ce qui sera, et ce qui s’est fait, c’est ce qui se fera, il n’y a rien de nouveau sous le soleil. (Ecclésiaste 1 :9)
J’ai vu tout ce qui se fait sous le soleil; et voici, tout est vanité et poursuite du vent. (Ecclésiaste 1 :14)
Et j’ai haï la vie, car ce qui se fait sous le soleil m’a déplu, car tout est vanité et poursuite du vent. (Ecclésiaste 2 :17)

Lorsque tu continues à lire le livre d’Ecclésiaste, tu verras combien Salomon ne louait plus Dieu, tout ce qu’il faisait, c’était se plaindre parce qu’après avoir aimé les femmes, après avoir détourné son cœur de Dieu, ce dernier ne voyait plus la vie du bon sens. Pour lui la vie était vanité et poursuite de vent.

Je ne sais pas ce que tu fais maintenant et à quoi ressemble ta vie maintenant ? Peut-être que tu trouves, comme Salomon, toi aussi, que la vie n’a aucun sens, que la vie n’est que vanité et poursuite du vent. C’est tout simplement parce que tu ne connais pas ce que Dieu a mis devant toi, et ni ce qu’Il veut que tu fasses maintenant.

Cependant, dans le passage que nous venons de lire en premier, la Bible nous dit, bien que Salomon ait dit qu’il n’y a rien de nouveau sous le soleil, Dieu nous dit, il y a encore des choses que l’œil n’a point vues, il y a encore des choses que l’oreille n’a point entendues, avec tout ce qu’il y a déjà comme inventions et avancée dans les recherches scientifiques, il y a encore des choses qui ne sont jamais montées dans le cœur de l’homme.

Et si seulement tu peux voir ces choses, si tu peux seulement entendre ces choses, si tu peux seulement les concevoir dans ton cœur, sache que ta vie ne sera plus jamais un regret ou une plainte.

Toutes ces choses, Dieu nous les révèles par le Saint-Esprit, car le Saint-Esprit sonde même les profondeurs du cœur de Dieu. Qui est déjà allé loin dans la profondeur du cœur. Qui peut accéder aux choses profondes du cœur de Dieu et rester toujours ordinaires ? C’est pratiquement impossible.

Si tu penses que jusque là, ta vie n’avait pas de valeur, que ta vie était sans impact, que ta vie ne bénissait pas seule des autres, sache qu’il y a encore possibilité que les choses changent dans ta vie. Si et seulement si tu peux accepter de suivre la direction du Saint-Esprit, si seulement tu peux accepter que ce que disent les écritures puissent s’accomplir dans ta vie au nom de Jésus.

Tu es venu au monde pour être sauveur et non charpentier !

A un moment de sa vie, notre Seigneur Jésus, n’était pas plus qu’un charpentier. Il commençait à suivre le métier de son père biologique Joseph et était connu dans sa ville comme étant fils de charpentier. Personne ne savait qu’Il était prophète, personne ne savait qu’il était le sauveur, le messie, le Christ que les Israélites attendaient depuis des années.

De la même manière, la destinée de plusieurs est cachée dans ce qu’ils sont maintenant, dans ce qu’ils font maintenant qu’ils ne devaient ni être, ni faire. Je prie ce matin, que toi et moi, nous ne puissions pas passé toute notre vie à faire ce à quoi Dieu ne nous a pas appelé mais que nous puissions entrer dans la volonté parfaite de Dieu pour chacune de nos vies afin que nous menions une vie comblée, accomplie et non pas une vie remplie des regrets, plaintes et pleurs.

Lisons ce passage de Romains 12 :2, l’apôtre Paul dit ceci :

« Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait. »

Il ne nous sera jamais possible de discerner quelle est la volonté de Dieu si nous nous conformons au siècle présent. Tu es tellement branché à ce monde, à la mode de ce monde, à la manière de faire de ce monde. Sache qu’à la fin, ta vie ne sera pas différente de celle de Salomon et après tu vas pleurer et dire que la vie n’est que poursuite du vent. Je prie que cela ne sorte jamais de ta bouche au nom de Jésus.

Qu’est ce qui a fait que le Seigneur Jésus ait de l’impact ?

Le Seigneur Jésus était conscient de son appel depuis son enfance, bien que son père adoptif, Joseph lui apprenait autre chose. Mais gloire à Dieu qu’à chaque fois qu’ils montaient pour adorer, ils emmenaient l’enfant Jésus avec eux. C’est ainsi, après qu’il soit resté 3 jours en formation auprès des docteurs de la loi, lorsque Marie et Joseph s’inquiétaient pour lui, Il leur dira, ne savez-vous pas que je dois m’occuper des affaires de mon Père ? (Luc 2 :46-51)

Lorsque tu lis le verset 51, la Bible nous dit : « Puis il descendit avec eux pour aller à Nazareth, et il leur était soumis. Sa mère gardait toutes ces choses dans son cœur. »

Il retourna avec eux à Nazareth parce que son heure n’était pas encore venue. Et puis, Il leur était soumis.

La soumission à ses parents terrestres ont fait que le Seigneur Jésus ait des résultats à dimension de son père Joseph, à être connu dans la ville comme tel, jusqu’au jour où…

Le Saint-Esprit descendit sur Lui

Bien aimé, ta vie ne sera qu’une perte si tu vis suivant ce monde. Je mentionné Jésus à l’âge de douze ans parce que ses parents l’emmener au temple, à l’église. Ses parents allaient à l’église. Aujourd’hui, à cause des raisons purement humaines et aussi à cause de l’accomplissement des certaines prophéties bibliques, les gens s’éloignent de Dieu, ne vont plus aux églises, ne montre plus aux enfants la voie de Dieu.
Comment pourrions-nous accéder à la connaissance de la volonté d’un Dieu que nous ne connaissons pas ? Comment serons-nous guider par un Dieu que nous ne servons pas ?

C’est ainsi qu’à l’âge adulte, comme le Seigneur Jésus, ses parents lui montraient la voie du Seigneur, nous pourrons voir cela toujours dans Luc 2 :52, la Bible dit : « Et Jésus croissait en sagesse, en stature, et en grâce, devant Dieu et devant les hommes. »

Sachant ce que disait la loi de Dieu, Il était allé se faire baptiser auprès de Jean Baptiste.

Quelle humilité pour le Fils de Dieu d’aller se faire baptiser par un commun des mortels ?

Lisons Matthieu 3 :13-14

« Alors Jésus vint de la Galilée au Jourdain vers Jean, pour être baptisé par lui.
Mais Jean s’y opposait, en disant: C’est moi qui ai besoin d’être baptisé par toi, et tu viens à moi! »

Ici, avant de continuer, laisse-moi relever que le Seigneur Jésus a reconnu la grâce qui était sur Jean Baptiste. C’est ainsi qu’Il s’est rendu auprès de lui afin de se faire baptiser. Bien qu’Il soit fils de Dieu, bien qu’Il soit Dieu, il a laissé Jean le baptiser. C’est vraiment important de savoir ce que Dieu te demande de faire et respecter, croire et soutenir ce que Dieu a donné aussi aux autres de faire. Jean lui dit, c’est moi qui ai besoin d’être baptisé par toi, et tu viens à moi ? Jean a oublié qu’il disait que celui qui vient après moi vous baptisera du Saint-Esprit et de feu. Mais ce n’est pas son travail de baptiser d’eau ! C’est le ministère de Jean baptiste. C’est ainsi que dans le passage suivant, le verset 15, Il dira :

« Jésus lui répondit: Laisse faire maintenant, car il est convenable que nous accomplissions ainsi tout ce qui est juste. Et Jean ne lui résista plus. »

Dieu respecte ce qu’Il nous a donné comme travail. Si Dieu le fait, nous aussi hommes, nous devons respecter ce que Dieu a donné aux autres comme travail.

Allons maintenant aux versets qui nous intéressent le plus dans cette partie, les versets 16 et 17 nous disent ceci :

« Dès que Jésus eut été baptisé, il sortit de l’eau. Et voici, les cieux s’ouvrirent, et il vit l’Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui.
Et voici, une voix fit entendre des cieux ces paroles: Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection. »

Les cieux s’ouvrirent, et il vit l’Esprit de Dieu descendre, une voix s’entendre…

L’heure est venue de faire ce qui est juste afin que nos cieux s’ouvrent. Avant ce temps, le Seigneur Jésus vivait comme tous les hommes.

La voix se fit entendre des cieux lorsque le Saint-Esprit est descendu sur Jésus. Tant que le Saint-Esprit ne descend pas sur ta vie, tu ne pourras jamais entendre la voix du ciel. C’est pour cela, que même pour tous ceux qui donnent leur vie à Jésus en le recevant comme Seigneur et Sauveur, le même Saint-Esprit qui a confirmé l’identité de Fils de Dieu à Jésus, le fait aussi avec eux. Cela se confirme dans le passage de Romains 8 :16, la Bible nous dit ceci :

« L’Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. »

Si nous sommes enfants de Dieu, nous devons savoir quelle est Sa volonté pour notre vie. Nous ne devons pas nous attacher seulement à ce que nos pères terrestres nous apprennent. Nous devons maintenant nous laisser conduire par l’Esprit de notre Père céleste.
Je me rappelle du témoignage d’un jeune homme dont le père, à cause de son échec à devenir docteur avait tout investit afin que son enfant devienne docteur. Et ce jeune homme, pour plaire à son père, il travailla très dur jusqu’à se distinguer à l’université et au jour de la remise des diplômes, il dira à son père, voici ton diplôme car depuis, j’ai essayé de vivre pour te satisfaire. Devenir docteur n’a jamais été mon désir. Moi, j’ai toujours voulu être musicien.

Il y a dans ces familles où les parents choisissent les métiers que leurs enfants doivent faire. Parce qu’ils visent l’argent, l’honneur etc. Mais au-delà de ce que nos parents biologiques veulent de nous, il y a ce que notre Père céleste veut de nous.

Cependant, nous ne pouvons pas accéder, connaître ce que le Père céleste veut pour nous si nous n’avons pas le Saint-Esprit en nous pour nous conduire. Voilà ce qui a fait que le Seigneur Jésus depuis tout ce temps, l’enfant de Dieu, le Sauveur, Emmanuel – Dieu parmi nous, le Messie, n’avait aucun impact si ce n’était sur les tabourets, sur les bancs qu’il faisait, le métier que son père terrestre lui avait montré.

La question que je vais te poses est celle de savoir, que fais-tu ? Où vas-tu ? Est-ce que tu fais ce que ton Père céleste te demande de faire ? Vas-tu là où l’Esprit Saint te conduit où tout simplement ce que tu aimes toi-même, ce que les gens t’ont proposé de faire pour gagner beaucoup d’argent ? Vas-tu là où la vie est « facile à gagner » ? Il y a beaucoup des personnes qui regrettent aujourd’hui parce qu’elles sont allées loin, très loin de là où voulait qu’elles soient au nom d’aller chercher une bonne vie. La bonne vie n’est pas dans un emplacement terrestre, la bonne vie c’est dans l’état de ton cœur et ta relation avec Dieu. Il y a des ceux qui gaspillent toute leur vie de cette manière. Sachant très bien qu’ils seraient mieux dans leur pays ou encore tout simplement là où Dieu veut qu’ils soient. Cependant, ils souffrent.

Je rends grâce à Dieu pour une de nos sœurs qui suit nos enseignements depuis l’année passée. Témoignage que nous devons d’ailleurs placer dans la rubrique des témoignages. Rien ne marchait pour son mari. Le revenu n’était pas consistant bien qu’ils vivent en Europe. Cependant, lorsqu’il a décidé de descendre dans son pays, rien qu’avec 20 euros, Dieu est en train de frayer un chemin pour lui, lui ouvrir les portes et bénir sa vie dans le travail qu’il a commencé au pays. S’il était resté en Europe juste pour y rester, il aurait continué à souffrir et ne serait pas accompli.
Je prie que Dieu ouvre les yeux de nos frères, surtout africains, qui sont à l’étranger et se contentent soi disant de la facilité de la vie, pour à manger, à boire et pour les vêtements. La vie ne se limite pas là. La vie, c’est être une bénédiction pour sa génération. J’encourage toujours tous ceux qui se retrouvent là où Dieu ne les a pas envoyés de retourner vite et aller là où Dieu les envoie. Ne meurs pas là où Dieu ne t’a pas envoyé, sinon, ta vie ne sera qu’une perte.

Si tu n’as pas encore donné ta vie à Jésus, je vais te conseiller de le faire dès maintenant, car tu ne peux pas recevoir le Saint-Esprit sans au préalable recevoir Jésus-Christ dans ta vie comme Seigneur et Sauveur personnel. Clique ici.
Et si tu as donné ta vie à Jésus, sache que tu es devenu enfant de Dieu, tu as l’Esprit de Jésus, le Saint-Esprit en toi. Le Saint-Esprit connait le cœur de Dieu. Avec Lui, tu auras accès au cœur de Dieu. Si tu as accès au cœur de Dieu, c’est-à-dire que tu auras accès à ce que l’œil n’a point vu, l’oreille n’a point entendu, qu’aucun cœur n’a jamais conçu et ta vie sera différente des autres.

(A suivre…)

Nous soutenir

3 commentaires sur « Cher Saint-Esprit, je désire vivre une nouvelle expérience avec Toi – 7ème partie: « Le Saint-Esprit, notre guide » »

Laisser un commentaire