LA GUERISON ET LA SANTE DIVINE 6ème Partie : UN DETAIL TRES IMPORTANT

DIEU FIXE DE NOUVEAU UN JOUR, AUJOURD’HUI :

Dieu me dit de te dire que de la même manière que le Seigneur Jésus avait maudis le figuier qui a séché après, de la même manière aussi tu peux maudire cette maladie en toi, ou dans la personne qui souffre à tes côtés jusqu’à ce qu’elle sèche. (Matthieu 21 :18-22)

D’habitude, par la grâce de Dieu, je publie quatre, cinq ou grand maximum six pages pour les enseignements, mais alors que je parlais de la guérison des enfants ou des personnes chères autour nous, je n’ai pu m’arrêter et je n’ai même pas pu rédiger la prière attend vu la quantité des choses que le Seigneur Jésus mettait dans mon cœur en lisant seulement le livre de Matthieu 17, la guérison de l’enfant qui était lunatique.
Nous allons continuer et descendre encore dans les profondeurs de ce que le Seigneur Jésus veut nous apprendre.
Une vie, une destinée dépend de toi…

Avant d’avancer, j’aimerai te dire qu’il y a toute une destinée, toute une vie qui est entre tes mains père ou mère, frère ou sœur, disciple ou serviteur de Dieu. Pourquoi est-ce que je nous ai cité, parce que Dieu c’est nous qui changeons, mais Dieu ne change pas. Il est Immuable. Il est le même hier, aujourd’hui et éternellement. Du côté de Dieu, il n’y a aucun problème. Nous savons que la volonté de Dieu est que nous ne soyons pas seulement guéris mais que nous puissions vivre en bonne santé ici sur terre durant toute notre vie. Je sais que beaucoup ne seront pas d’accord avec moi. Je ne veux pas discuter avec eux parce que la Bible dit que le juste vivra par sa foi. La vie de chacun dans chaque aspect est fonction de sa foi.
Si tu ne joues pas bien ton rôle, il y aura un problème, une perte quelque part. C’est pour cela qu’il y a beaucoup des crises dans notre monde parce que plusieurs personnes ne connaissent pas, ne jouent pas bien leur rôle. C’est la même chose dans les sociétés, dans les communautés, dans les familles. C’est comme l’on déplacerait les pièces d’un puzzle qui était déjà rangé. Il faut tout replacer pour avoir la vraie image du puzzle en question. Une seule image qui ne sera pas à la place qu’il faut va tout gâcher.

Pourquoi suis-je en train de dire toutes ces choses ?

Retournons dans notre texte de Matthieu 17,
Le verset 15 nous dit ceci :
« Seigneur,
Aie pitié de mon fils,
Qui est lunatique,
Et qui souffre cruellement ;
Il tombe souvent dans le feu,
Et souvent dans l’eau. »

Il y a des personnes autour de nous, ça peut être nos proches ou des personnes que nous ne connaissances qui se retrouvent dans des conditions dans lesquelles d’elles-mêmes elles sont incapables de faire quoi que ce soit vu leur condition, leur situation. Il y a cette paralytique dans la piscine de Bethséda qui est resté pendant trente-huit dans un même lieu parce qu’il n’avait personne pour le jeter dans l’eau lorsqu’elle agitée par l’ange. Il y a presque passé sa vie. Et pourtant, s’il y avait quelqu’un qui pouvait patiemment rester avec lui là pour l’aider, peut-être qu’il serait guéri avant que le Seigneur Jésus ne vienne le trouver là.

Tu te rends comptes ? Trente-huit ans passés en un seul endroit. Comment vivait-il ? Comment faisait-il ? Quel désespoir ?
Mais il y a l’histoire d’un autre paralytique, mais ce dernier, ses amis l’ont porté jusque-là où se trouvait le Seigneur Jésus afin qu’il reçoive sa guérison. Pendant que je suis en train d’écrire, le Seigneur me met à cœur qu’il y a des gens qui après la lecture de cet enseignement doivent jouer ce rôle de travailler pour le compte du Seigneur afin d’apporter la guérison divine à toutes les personnes abandonnées que la médecine ne peut guérir et qui se meurent à petit feu. Dieu a besoin de que ces personnes guérissent afin qu’elles soient utiles pour Son Royaume.

Note que ce n’est pas l’enfant qui a fait la prière pour sa guérison. C’était son père qui s’est tenu à la brèche et qui a pris la parole à sa place. Il a demandé au Seigneur d’avoir pitié de son enfant.
Combien de fois as-tu eu le temps de ne fit ce de dire un mot en faveur de cette personne qui est malade dans ta famille, dans ton entourage ?

Il y a des milliers des personnes pareilles de par le monde. Des personnes oubliées dans leurs chambres n’attendant que la mort puisque le monde ne leur offre aucune espérance, aucun espoir. La plus part de ces personnes ne peuvent pas parler, ne sont plus capable de se lever, ne sont plus capable d’aller chercher Jésus par elles-mêmes, elles ont besoin de toi et de moi pour aller parler au Seigneur à leur place.

Cet enfant, suivant les dires de son père, il souffrait CRUELLEMENT. Quelqu’un qui souffre cruellement, ne sait pas voir autre chose que ses propres souffrances. Il y a des telles personnes qui ne portent même pas les vêtements à cause de la souffrance. Elles ne mangent plus ou difficilement, à cause de leur souffrance.
Si elles sont abandonnées à leur propre sort, tout ce qui les attend est la mort. Mais c’est pour toutes ces personnes que le Seigneur Jésus avait laissé Son trône de gloire, qu’Il était descendu sur terre, qu’Il avait accepté de mourir pour eux sur la croix. Le Seigneur Jésus lorsqu’Il a pris sur Lui toutes les maladies du monde, Il n’avait pas oublié celle de ton enfant ou de cette personne qui souffre dans ta famille, dans ton voisinage.
A part le fait qu’il souffrait cruellement, cet enfant tombait souvent dans le feu, souvent dans l’eau. Est-ce qu’il tombait de lui-même ? Non, parce qu’il était contrôler par un esprit mauvais. Cet esprit qui le jetait dans le feu ou dans l’eau ne cherchait rien d’être qu’à le faire mourir. Parce qu’une fois qu’il tombe dans le feu ou dans l’eau et qu’il n’y a personne, il va certainement brûler ou se noyer. Si le père a dit qu’il souffrait cruellement et qu’il tombait souvent, imagine le nombre de cicatrice de brûlure ou des blessures que cet enfant pouvait avoir. C’est-à-dire qu’il pouvait avoir d’autres plaies alors que les premières ne sont pas encore cicatrisées.
Pour le père, il croyait qu’il tombait de lui-même ou à cause de sa maladie, alors qu’en réalité, c’était un esprit impur qui était en lui.
Cette personne souffrante autour de toi peut être victime de l’influence démoniaque. Il faut arrêter de chercher ailleurs. Il faut chasser le démon ou les esprits impurs qui la rendent malade.
Pourquoi n’avons-nous pu chasser ce démon ?
Nous venons de voir qu’une personne désespérée peut recevoir sa guérison grâce à l’implication personnelle de ses proches. Il n’y a aucun cas que peut être impossible à Dieu. Si les morts peuvent ressusciter, les malades peuvent aussi être guéris et recouvrir leur santé.
Le verset 19 nous dit ceci :
« Alors les disciples s’approchèrent de Jésus, et Lui dirent en particulier : pourquoi n’avons-nous pu chasser ce démon ? »
A part la part des proches, il y a aussi la part de ceux vers qui ils vont, c’est-à-dire les serviteurs de Dieu, les disciples du Seigneur. Dans cette histoire, cet homme juste aller vers le Seigneur Jésus, mais il a commencé par accuser les disciples au Seigneur qu’ils n’ont pas pu guérir l’enfant malade.
C’est-à-dire que les disciples du Seigneur Jésus étaient supposés guérir les malades comme Lui-même les guérissaient.
Mais qu’est ce qui s’est passé en réalité ? Les disciples sont allés poser la question au Seigneur. C’était, pour eux, peut être la première fois de prier pour un malade est que celui-ci ne puisse pas guérir. Il est l’heure que tout disciple qui n’arrive plus à guérir les malades puisse aller parler au Seigneur en particulier. C’est-à-dire, aller recevoir les instructions de la part du Seigneur.
Voyons les raisons que le Seigneur Jésus leur avait données :

1. L’incrédulité
Le verset 20 nous dit ceci :
« C’est à cause de votre incrédulité, leur dit Jésus. Je vous le dis en vérité, si vous aviez de la foi comme un grain de sénevé, vous diriez à cette montagne : Transporte-toi d’ici là, et elle se transporterait ; rien ne vous serait impossible.»
Arrêtons-nous là un instant.

Qu’est ce qui a causé l’incrédulité dans leurs cœurs ? Peut-être qu’en voyant ce cas, ils ont eu peur ? Peut-être que l’un d’entre eux ou quelques-uns d’entre connaissaient l’enfant, savaient combien de temps il a eu à souffert, et à cause de cela, ils n’ont pas pu guérir le malade ? Ce sont juste des hypothèses. Mais la réponse du Seigneur Jésus nous éclaire. Il dit que si nous avons seulement une toute petite fois, juste comme un grain de sénevé, rien ne nous sera impossible !
Aucun cas n’est impossible pour celui qui a la foi.

Mais le Seigneur Jésus ne s’était pas arrêté là, Il continue au verset 21 :
« Mais cette sorte de démon ne sort que par la prière et par le jeûne. »
Le Seigneur Jésus vient de nous rajouter le détail très important. Déjà, notons que les disciples ne jeûnaient pas. Prier, c’est le Seigneur Jésus qui le leur avait appris. Je ne sais pas si c’était avant ou après qu’ils aient rencontré ce problème.

Il y a une sorte de démon qui ne peut pas sortir tant tu n’as pas une vie de prière, tant que tu ne jeûnes.
Voilà les deux raisons qui ont empêché les disciples du Seigneur Jésus ne pas pouvoir chasser le démon qui causait la maladie dans la vie de l’enfant de cet homme.
Si Dieu nous inspire, nous aurons à écrire sur la prière et le jeûne afin d’avoir d’autres éléments enrichissants afin de nous assurer la guérison de personnes qui nous sont chers.

Se prendre en charge

Comme je l’avais avant. Cet homme après être déçu par les disciples pouvait s’en aller mais il est resté pour attendre et rencontrer le Seigneur.

Bien aimé dans le Seigneur Jésus. Au cas où tu as une personne malade à côté et que tu es allé partout sans aucune solution, va directement à Dieu. Le Seigneur Jésus nous a donné les secrets pour chasser toutes les sortes de démons :

Avoir la foi – Prier – Jeûner !

Beaucoup des gens se sont construit des palais dans le ventre à cause de la nourriture. Les situations pourrissent autour d’eux, mais leur souci, c’est tout simplement la nourriture. D’autres dépensent tout leur temps devant la télévision ou encore les réseaux sociaux pour ce qui ne rapporte rien au lieu de se concentrer à la prière. Quelqu’un dira (on me l’a dit déjà dit d’ailleurs) que s’il n’y avait pas l’internet, est ce que j’allais publier ces enseignements. Oui, c’est bien vrai ! Mais que faisons-nous alors ? Est-ce pour chercher la connaissance, est-ce pour la cause du Royaume des cieux que nous passons notre temps sur l’internet ou juste pour du temps pour rien ?
L’heure est venue que chacun prenne ses responsabilités afin d’influencer positivement son monde.

Je vais finir cette partie par ce témoignage :

Pour certains, ils l’ont déjà lu, mais un témoignage, tu peux le répéter aussi longtemps que tu seras en vie afin de rappeler les bienfaits et la fidélité de Dieu. En 2013, au mois de février, mon enfant Perfect BOKUNGU BIYANO avait vu le jour. Comme tout nouveau né, il avait les yeux fermés et ceux-ci s’ouvraient progressivement. Cependant, il y a un œil qui avait un problème. Cet œil avait un problème et était toujours fermé, recouvert d’une muqueuse, je ne sais pas si c’était la conjonctivite parce que les médecins ne nous ont pas dit de quoi est ce qu’il s’agissait.

En mars de la même année, je devais me déplacer pour Kisangani, dans une autre Province de mon pays, la R.D.Congo. Je demandais l’état de l’œil de l’enfant, ma femme me disait toujours que tout allait bien. Okay ! Gloire à Dieu. Entretemps, ils ont essayé tous les produits possibles que leur recommandaient les pédiatres mais l’enfant avait toujours ce problème. Son œil gauche coulait tellement qu’il fallait le nettoyer autant de fois.

En juin, ma famille devait me rejoindre à Kisangani. J’étais surpris et en colère de voir que cinq mois après sa naissance, il ait toujours ce problème qui le dérange.
Okay. C’est moi le père. En tant que père, chaque matin je parlais à cet œil de redevenir normal au nom de Jésus. Le premier jour, je n’ai rien vu, le deuxième, le troisième, le quatrième, une semaine, je ne voyais toujours rien. Mais cela ne m’avait pas découragé, je continuais à maudire cette infection. Et avant que la deuxième semaine se termine, l’œil de l’enfant était redevenu normal.
Mais qu’il a des beaux yeux cet enfant ! Le diable méchant qu’il est, voulait le déformer ! Ce mal qui avait consommé notre finance, qui a utilisé plusieurs produits pharmaceutiques a pris fin suite à la confession continuelle de foi au nom de Jésus !

Le problème de plusieurs personnes est qu’après avoir essayé une, deux, trois fois sans un résultat visible, abandonne. Alors qu’il ne faut pas abandonner ! Le fait de ne rien voir physiquement ne veut pas dire que rien ne se fait spirituellement. Lorsque tu engages la puissance de Dieu, les mystères de Dieu, des choses commencent à se faire dans la dimension spirituelle, avec la persévérance, une fois accomplies dans la dimension spirituelle, elles vont se manifester physiquement.

As-tu un problème dans ton corps qui subsiste depuis longtemps, fais le même exercice par la foi et tu verras la main de Dieu. Que cela dure le temps que ça va durer mais toi, ne te fatigue pas et ne passe pas un seul jour sans maudire, sans commander à ce problème, à cette maladie de sécher au nom de Jésus.
De la même manière que le Seigneur Jésus avait parlé à un figuier et que ce dernier avait sécher, quand tu parleras à cette maladie, elle séchera au nom de Jésus.
Que Dieu te bénisse.
Si tu es béni, n’hésites pas à partager pour bénir encore plusieurs ! Clique ici pour la prière.

7 réponses sur « LA GUERISON ET LA SANTE DIVINE 6ème Partie : UN DETAIL TRES IMPORTANT »

  1. Merci beaucoup franchement j’ai vraiment aimer votre conseil parce que je suis le genre de personne qui se décourage très vite mais aujourd’hui vous m’avez donner un bon secret que je vais mettre en pratique.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.