LA GUERISON ET LA SANTE DIVINE 5ème Partie : LA GUERISON DE NOS ENFANTS OU/ET DES AUTRES ETRES CHERS !

DIEU FIXE DE NOUVEAU UN JOUR, AUJOURD’HUI :
Dieu me dit de te dire que la santé de ton enfant ou de cet être cher peut lui être restaurée, car ainsi dit le Seigneur Jésus, Il a entendu tes pleurs et vient mettre fin à cette affliction du diable dans leur vie. (Luc 13 :10-17)


SEIGNEUR, AIE PITIE DE MON FILS, QUI EST LUNATIQUE, ET QUI SOUFFRE CRUELLEMENT ; IL TOMBE SOUVENT DANS LE FEU, ET SOUVENT DANS L’EAU. (Matthieu 17 :15)

Ceci était du cri du cœur d’un père qui cherchait la guérison de son fils. Je ne sais pas pourquoi l’on n’a pas parlé de l’enfant mais du fils. Etait-il d’un âge adulte, un adolescent ou un petit enfant. Je vais essayer de lire d’autres versions de la Bible pour essayer de voir ce qu’elles disent par rapport à ce que dit Louis Segond. Je viens de trouver que la version Darby et Parole de Vie ont aussi utilisé Fils.Bien aimé, ceci est un avertissement et une exhortation en même aux parents à propos des enfants que Dieu leur donne. Dieu nous fait confiance lorsqu’Il donne les enfants. Dieu ne nous donne les enfants parce qu’Il veut qu’après nous, notre postérité soit puissante et Le serve.

Mais ce matin, je vais beaucoup plus me limiter en ce qui concerne la santé de nos enfants.
Ce père a eu le privilège de rencontrer le Seigneur Jésus afin de Lui soumettre le problème de son fils qui était malade.
Notons que le Seigneur Jésus n’avait fait que trois ans de ministère avant de monter sur la croix. Ce qui est sûr ce que si cet homme était allé voir le Seigneur Jésus, ce qu’avant cela, il était allé partout chercher la guérison de son fils lunatique.

Bien aimé dans le Seigneur Jésus, lorsque je parle de la guérison et de la santé, je ne me limite pas aux maux de tête, aux maux de ventre mais à tout ce qui est anormal dans ta vie, dans la vie de tes enfants, dans la vie de ceux qui sont proches de toi. Dieu veut faire de toi un instrument pour amener Sa gloire autour de toi.

C’EST QUOI UN LUNATIQUE?

Voyons un peu ce que veut dire lunatique afin de voir c’est à quoi cette famille faisait face. La Bible n’a pas mentionné la mère, on ne sait pas si elle était fatigué elle aussi d’aller chercher la guérison de cet enfant depuis son enfance. Peut-être que c’est la maman qui allait chercher la guérison de l’enfant mais comme son état ne changeait pas, elle était fatiguée. Lorsqu’on lui a parlé de Jésus, elle a dit, mais qu’est-ce qu’on n’a pas fait pour cet enfant, quel médecin n’a-t-on pas vu ? Quel pays n’avons-nous pas été ? Quel spécialiste n’avons-nous pas visité ? Mais personne n’a pu guérir, tu penses que ce Jésus peut le guérir ? Et l’homme s’est dit, c’est bon, je vais y aller seul, je vais quand même essayer.
Peut-être que c’est ton cas. Tu es allé partout avec ton enfant mais jusqu’à présent, tu n’es pas satisfait, l’enfant de guéri toujours pas.

Définition de lunatique :

Une personne lunatique est une personne qui souffre d’un trouble de l’humeur (cyclothymie), parfois associé à un trouble de la personnalité . Cela se manifeste par de brusques changements d’humeur, la personne passant de la joie à l’irritabilité, généralement sans s’en rendre compte, ni même sans en connaître les raisons. Une personnalité lunatique peut se manifester à n’importe quel moment, dans n’importe quelles situations. La personne lunatique est donc d’humeur changeante, pouvant se comporter différemment dans une même situation donnée.
(lien de la définition : http://sante-medecine.commentcamarche.net/faq/32904-lunatique-definition)

Dans le titre des passages bibliques qui introduit cette histoire, on a aussi employé le mot épileptique. Ainsi, cherchons aussi la définition de l’épilepsie afin que nous ayons une idée claire de ce dont souffrait cet enfant.

Définition de l’epilepsie :

L’épilepsie est le nom d’une maladie neurologique prenant plusieurs formes et survenant par crises. L’épilepsie est due à une activation brutale concernant un grand nombre de neurones cérébraux. Elle se manifeste dans sa forme généralisée par une perte momentanée de la conscience accompagnée parfois des pasmes involontaires et répétés d’un ou de plusieurs membres. De par la grande diversité des zones du cerveau touchées et des types d’anomalies rencontrées, les manifestations cliniques varient et peuvent prendre la forme d’une simple « absence » c’est-à-dire une suspension brusque et fugace de la conscience ou des formes plus complexes et impressionnantes avec des soubresauts de l’ensemble du corps avec yeux révulsés, absence de conscience et perte de connaissance se prolongeant après l’arrêt des mouvements. Dans des formes d’épilepsie dite partielle, les signes peuvent être moteurs ou sensitifs et ne concernent qu’une partie du corps. La maladie épileptique apparait souvent dans l’enfance ou chez l’adulte jeune et un électroencéphalogramme et une imagerie du cerveau permettent de confirmer la maladie et de la prendre en charge. L’épilepsie peut être maîtrisée par des traitements antiépileptiques dans la plupart des cas et des règles pour éviter la survenue de nouvelles crises doivent être connues.
Cette définition est tirée du même site : (http://sante-medecine.commentcamarche.net/faq/12447-epilepsie-definition)

Dans certains endroits, on dit du lunatique une personne dont le comportement est influencé par la lune. A lire toutes ces définitions, nous voyons que ce n’est pas claire l’origine d’une telle maladie. Les maladies qui ne sont pas facilement explication dont les scientifiques cherchent des termes, des mots compliqués pour expliquer, c’est qu’ils ne sont pas sûrs du tout.
Je donne ces définitions parce que c’est probable que vous ayez été chez les médecins, les féticheurs et ils vous ont dit de quoi il s’agissait et ils ont essayé de pratiquer leur métier afin de guérir votre enfant mais jusque présent, l’enfant est toujours malade, il grandit avec sa maladie et cela est en train de pénaliser ou d’influer négativement sur le plan de Dieu pour sa vie.

Par cet enseignement, je voudrais que tous les parents qui ont des enfants qui souffrent puissent se lever avec une sainte colère et d’aller avec foi auprès du Seigneur Jésus pour la guérison de ces enfants.
Nous avons lu deux définitions sur internet, revenons dans la Bible, lisons l’histoire entière, voyons ce qui s’était passé et comment le Créateur, le Médecin des médecins, notre Seigneur Jésus avait fait pour guérir un cas pareil. Nous allons ensuite, noter les prescriptions qu’Il nous donne.

Allons dans Matthieu 17 :14-18, la Parole de Dieu nous dit ceci :

« 14 Lorsqu’ils furent arrivés près de la foule, un homme vint se jeter à genoux devant Jésus, et dit:
15 Seigneur, aie pitié de mon fils, qui est lunatique, et qui souffre cruellement; il tombe souvent dans le feu, et souvent dans l’eau.
16 Je l’ai amené à tes disciples, et ils n’ont pas pu le guérir.
17 Race incrédule et perverse, répondit Jésus, jusques à quand serai-je avec vous? jusques à quand vous supporterai-je? Amenez-le-moi ici.
18 Jésus parla sévèrement au démon, qui sortit de lui, et l’enfant fut guéri à l’heure même. »

Dans cette histoire, nous allons distinguer le rôle des parents d’une part, celui des disciples de Jésus (serviteurs de Dieu) et de Dieu (notre Seigneur Jésus) d’une part.

1. Le rôle des parents

Ce papa a eu la foi d’amener son enfant auprès de serviteurs de Dieu, les disciples du Seigneur à l’époque, mais ces derniers n’ont pas pu guérir l’enfant. Suis bien c’est très important ce que le Saint Esprit nous apprend. Il y a des gens qui mettent leur confiance toute entière aux hommes de Dieu, cela n’est pas totalement bon, ni totalement mauvais. La Parole de Dieu nous recommande de nous confier aux hommes de Dieu. Mais nous ne devons pas nous arrêter aux hommes de Dieu car au-delà de ces hommes, il y a Dieu Lui-même.

Dans l’Ancien Testament, Dieu ne se manifestait pas dans la vie de tout le monde, et Son Esprit Saint ne restait pas définitivement sur les hommes mais descendait de temps en temps pour aider les hommes.

Dans le Nouveau Testament, Emmanuel, Dieu parmi les hommes, notre Seigneur Jésus Christ était en chair, en os et en Esprit avec les humains. Dieu était visible, touchable, joignable, abordable, Il allait physiquement des lieux en lieux afin de faire de guérir.

Depuis l’ascension du Seigneur Jésus Christ, le jour de la pentecôte, le Saint Esprit est désormais descendu afin de vivre en nous. Le Saint Esprit est avec nous, sur nous et en nous. Dieu n’est plus seulement avec nous. Dieu vit en nous. Notre corps, nous dit la Bible est le temple du Saint Esprit.
Suis bien. Cet homme venait d’avoir une mauvaise expérience. Une expérience qui ne diffère de ce qu’ils ont toujours vécu alors qu’ils allaient partout chercher la guérison de leur enfant : les disciples, les serviteurs de Dieu n’ont pas pu le guérir !

Quelle déception ?!?
Il pouvait retourner chez lui, mais il était déterminé à voir son enfant recevoir la guérison finalement. Il ne pouvait retourner, sinon allait lui dire, qu’est-ce que je t’avais dit ? Ils ne sont pas différents de tous les charlatans que nous étions allés voir depuis toutes ses années. Cet homme attendit jusqu’à ce que le Seigneur Jésus revienne. N’oublie pas qu’Il était physique.

Maintenant, nous n’avons pas besoin d’attendre qu’Il vienne encore parce qu’Il vit en nous.
Et lorsque le Seigneur Jésus est arrivé, il a prié le Seigneur Jésus de guérir son enfant et Il l’avait, l’enfant était guéri instantanément.

Bien aimé, lorsque tu reçois le Seigneur Jésus, tu as directement accès à Dieu le Père, comme cet homme avait directement accès au Seigneur Jésus. C’est-à-dire que si les médecins de ce monde ou les disciples du Seigneur n’ont pas pu guérir ton enfant, le Seigneur Jésus est disponible pour le faire. C’est à toi de prendre la décision d’aller auprès du Seigneur afin qu’Il guérisse enfin ton enfant.

2. Le rôle des disciples

Le rôle des disciples était simple : guérir l’enfant. Pourquoi n’ont-ils pas guérir cet enfant ? Nous allons trouver des réponses suivant ce que le Seigneur Jésus avait dit dans le même passage :

• V. 17 : L’Incrédulité et la Perversité

Je ne sais pas pourquoi est-ce que le Seigneur Jésus avait utilisé ces termes. Lisons le passage avec plusieurs versions pour voir clair :
Louis segond dit : « Race incrédule et perverse… »
Français courant dit : « Gens mauvais et sans foi que vous êtes ! »
Parole de Vie dit : « Vous, les gens d’aujourd’hui, vous n’avez pas la foi, vous faites le mal ! »

A croire le Seigneur, deux choses ont fait que les disciples ne puissent pas jouer leur rôle. Ils n’avaient pas la foi et ne menaient pas une bonne vie. Pour preuve, dans le même chapitre, à partir du verset 1er, le Seigneur Jésus était allé sur la montagne pour prier et Il n’avait pris avec Lui que Pierre, Jacques et Jean.

Pourquoi ? Il ne pouvait pas prendre des gens comme Juda ou Thomas par exemple.

Pourquoi ? A cause de leur vie ! A cause du manque de foi !

La Bible ne mentionne pas le nom du disciple ou des disciples qui avaient prié pour l’enfant. Peut-être que c’était bien Juda, peut être que c’était bien Thomas. Juda est connu dans la Bible pour avoir trahi le Seigneur Jésus à cause de l’argent et Thomas pour avoir douté de tout. Les deux n’ont pas été mentionnés après l’ascension du Seigneur Jésus.

Juda n’a pas vu le jour de la pentecôte parce qu’il s’était donné la mort et Thomas bien qu’il était là au jour de la pentecôte, son nom est mentionné seulement une fois lorsqu’on citait les noms des disciples qui étaient dans la chambre haute dans Actes 1 :13. Mais après, il n’y a plus eu mention de Thomas dans tous les Actes des apôtres. Il n’y a pas eu l’épitre de Thomas. La dernière fois où l’on parle de Thomas, c’est dans lors de la résurrection du Seigneur Jésus et là encore le Seigneur Jésus lui reprochera son manque de foi, son incrédulité. Voir Jean 20 : 19 – 31.

Si les disciples du Seigneur n’ont pas guérir, tu as encore une option B : aller directement vers le Seigneur Jésus !

3. Le rôle du Seigneur Jésus

Dans l’histoire, le rôle du Seigneur était direct. De nos jours, ce rôle peut être une fois de plus direct ou indirect. Indirect parce que le Seigneur Jésus peut se servir de toi-même ou de ses serviteurs. De nos jours, il n’y a pas que des serviteurs incrédules ou pervers comme l’autre fois, mais il y aussi des serviteurs de Dieu qui se sont sanctifiés pour Dieu et qui ont une foi ferme dans le Seigneur leur Dieu.

Au verset 18, le Seigneur Jésus parla sévèrement au démon, qui sortit de lui, et l’enfant fut guéri à l’heure même.
Bien aimé dans le Seigneur, cette maladie qui a duré pendant autant d’années, cette maladie avec laquelle ton enfant a grandi, cette maladie du nom de laquelle de fois, même toi-même tu qualifies ton enfant (chose que tu dois arrêter si tu veux voir le Seigneur Jésus guérir cet enfant). Lorsque tu parles de tes enfants à tes amis, tu connais « Antoine » ? Mon troisième enfant qui est épileptique ? Toi-même, parent, tu qualifies ton enfant, tu le définis par sa maladie !!!

Lorsque le Seigneur intervient, il n’est plus question des jours, des mois, d’années mais de l’heure-même !
Je prie que cet enfant malade dans ta maison guérisse au nom de Jésus.
C’est pour cela, chers parents, nous devons veiller sur la vie de nos enfants. Cet enfant, regarde bien, le Jésus n’a pas dit sois guéri. Le Seigneur a sévèrement chassé le démon. En réalité l’enfant n’était pas malade. Il était possédé par un démon qui le rendait malade. Une telle maladie ne peut pas être guéri tant le démon n’est pas chassé !

Lorsqu’on va chez les féticheurs, les marabouts…

Tu peux aller voir les féticheurs, les marabouts, ce qu’ils feront, ils ajouteront des démons en plus de celui qui rendait l’enfant malade. C’est une erreur grave d’emmener son enfant auprès des féticheurs, des occultistes, ils vont trouver une belle demeure pour les démons. C’est pour cela que tu rendras compte que depuis que tu étais allé auprès des agents du diable, les magiciens, les sorciers, les féticheurs, les marabouts, la situation de l’enfant ne fait qu’empirer. Non pas seulement que la situation empire, votre maison aussi est affectée parce qu’infectée par des démons que tu as ramenés de la maison du féticheur.
Tu vas commencer à vivre des cauchemars dans la maison, une présence maléfique, des choses bizarres vont commencer à avoir lieu, des mauvaises pensées, des pressions, des oppressions etc.

Les enfants sont une bénédiction de l’Eternel. La Bible dit que la bénédiction de l’Eternel enrichit et ne se fait suivre d’aucun chagrin. Nos enfants sont la bénédiction de l’Eternel. Ils doivent nous enrichir, ils doivent nous apporter la joie au lieu du chagrin.

Si tu avais fait recours aux marabouts, féticheurs et consorts, cours vite auprès des hommes de Dieu pour qu’on prie pour toi, ta maison et que l’on suive ton enfant par la prière !

Ce que j’ai remarqué dans les chefs parents dont les enfants sont atteints d’une maladie incurable par la médecine, une forme de légèreté, de négligence. Ils ne suivent pas l’enfant comme il le faut, c’est-à-dire dans la prière, dans les jeûnes etc. Cela doit provenir de ces esprits mauvais sûrement !

Lorsqu’on va chez les médecins…

Aucun spécialiste du monde, aucune thérapie du monde, aucune nouvelle technologie ne peut guérir une maladie causée par un démon. A moins que ce médecin soit un enfant de Dieu né de nouveau et rempli du Saint Esprit.

Aller auprès des médecins, payer des tickets d’avions, des frais médicaux immenses pour ne rien avoir des années des années est une forme d’affliction !
Allers auprès des médecins, c’est seulement aller les enrichir. On critique les hommes de Dieu de s’enrichir à cause du travail qu’ils font. Mais personne ne critique ces médecins, ces charlatans, qui n’ont pas seulement vous rendent pauvre, ils vous rendent aussi triste et vont même à envoyer vos proches malades dans les morgues. Ils auront bien une explication scientifique à donner à la cause du décès de votre être cher.

Essaie un peu de faire le compte de tout ce que tu as dépensé à cause du traitement de cet enfant ? Il y a de ceux qui sont par terre aujourd’hui, qui dépensé toute leur vie pour chercher à guérir un enfant malade ou encore un autre membre de la famille malade ! Assez c’est assez ! Pourquoi ne pas aller auprès du Seigneur Jésus comme avait fait cet homme ?

Aujourd’hui les églises sont diabolisées, des serviteurs, faux ou vrais, sont tous mis dans un même sac et taxé d’escrocs. Et pourtant, ils détiennent des secrets de Dieu qui peuvent vous apporter une guérison intégrale et une santé totale.
Pour finir aujourd’hui, je sais que j’ai été long, mais note que cela ne vient pas de moi, je ne suis qu’un instrument. Voyons maintenant :

Comment aller vers Dieu ?

Voyons comment cet homme avait procédé.
Aux versets 14 et 15, la Bible nous dit :

« 14 Lorsqu’ils furent arrivés près de la foule, un homme vint se jeter à genoux devant Jésus, et dit:
15 Seigneur, aie pitié de mon fils, qui est lunatique, et qui souffre cruellement; il tombe souvent dans le feu, et souvent dans l’eau. »

Ceci s’est passé en un seul moment mais cela peut s’allonger aussi. Je vais m’expliquer :

• Il vint se jeter à genoux devant Jésus Se jeter à genoux renvoie à l’adoration, à la soumission de sa vie à Jésus, à la fois en Jésus. Je viens du monde, j’ai été déçu par les hommes de Dieu, mais je viens te soumettre ma vie Jésus. (Entre ces parenthèses, je n’encourage pas ceux de nos frères et sœurs qui disent ne plus aller à l’église parce qu’un tel serviteur de Dieu avait commis tel ou tel péché, parce qu’il avait fait telle ou telle chose. C’est aussi un piège du diable pour t’éloigner de Dieu. Si un homme de Dieu tombe cela est entre Dieu et Lui. Si Dieu le pardonne, le restaure, cela les regardes. Si Dieu l’envoie en enfer, cela les regardes. Mais pourquoi veux-tu aller en enfer parce que quelqu’un d’autres y va ? Comme je l’ai dit peut être que Dieu l’avait déjà pardonné et restauré. Pourquoi veux-tu maintenir une faute, un péché que Dieu a déjà pardonné, lavé, sanctifié, oublié ? Retourner à l’église, retourner à Dieu !)

• Après s’être agenouillé, il dit Dire ici, c’est la prière. Cet homme a d’adorer le Seigneur, ensuite il a commencé à présenter son cas auprès du Seigneur : Seigneur, aie pitié de mon fils, qui est lunatique, et qui souffre cruellement ; il tombe souvent dans le feu, et souvent dans l’eau. Je l’ai amené à tes disciples, et ils n’ont pas pu le guérir.
Ton attitude va déterminer si oui ou non si tu vas recevoir la guérison de ton enfant ou de cet être cher qui se meurt à petit feu à cause de la maladie.
Je viens au nom du Seigneur Jésus, je viens avec la Parole de Dieu, je ne sais pas qui est malade, est ce ton enfant, est-ce ton frère, ta sœur, ton époux, ton épouse, ton père, ta mère ? Je menace ce démon au nom de Jésus ! Je le commande de quitter maintenant au nom de Jésus !
Tu vas faire cette prière en cliquant ici.
Que Dieu te bénisse ! Si tu es béni. N’hésite pas à partager ce message car plusieurs doivent aussi être bénis comme toi !

3 réponses sur « LA GUERISON ET LA SANTE DIVINE 5ème Partie : LA GUERISON DE NOS ENFANTS OU/ET DES AUTRES ETRES CHERS ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.