Bien-aimé(e) dans le Seigneur, que la paix, la joie, l’amour, la grâce abondante et enrichissante de notre cher tendre Père céleste et la communion du Saint-Esprit soient votre partage au nom puissant de Jésus.

Je pense que le Pasteur du Net a aussi le droit de partager les bienfaits de Dieu dans sa vie, n’est ce pas ? Avant qu’il soit pasteur, il est aussi frère, enfant, époux et père de famille. Ce que j’aime avec le témoignage est qu’elle a la capacité de se reproduire. Votre situation peut ne pas être exactement comme la mienne, mais je sais que Dieu est capable de pouvoir tout changer quoi qu’il en soit.

Il est écrit dans Proverbes 19 :21 :

«Il y a dans le cœur de l’homme beaucoup de projets, mais c’est le dessein de l’Éternel qui s’accomplit.»

En 2013, au mois de Mars, je me suis retrouvé à Kisangani pour gérer un hôtel qui était en faillite. Pour moi, c’était une occasion de découvrir un autre coin du pays et aussi relever un défi par rapport à moi-même, à mon domaine qui est l’hôtellerie. Vu l’état de dégradation, on s’était convenu d’accorder la priorité à l’hôtel, aux travaux, aux paiements de dettes etc. C’était une grande épreuve parce qu’en même temps, il fallait faire faire des travaux de l’hôtel, payer les dettes de la banque, de l’Etat, des fournisseurs, des travailleurs, s’acheter du matériel, entretenir, en gros faire tourner l’hôtel rien qu’avec les moyens de bord. C’est ce qui a fait que l’on se sacrifiait jusqu’au point que mon propre salaire n’était pas payé. Par la grâce de Dieu, l’hôtel commençait à se relever, les travaux avançaient petit à petit, les clients revenaient, les revenus augmentaient dans les différents point de ventes, jusqu’à attirer l’attention des accusateurs, des personnes jalouses qui étaient contre notre succès, car de ces décombres, quelque chose de bien ressortait. C’est ainsi qu’il commençait à avoir des mésententes, malentendus, fausses accusations, complots au point où j’étais même empoisonné.  Vu que j’étais sur terrain et que les propriétaires n’étaient pas sur place à part l’un de leurs fils, celui d’ailleurs qui était le dernier à gérer l’hôtel et qu’il avait encore plus enfoncé, et comme ils voulaient s’imposer sans tenir compte de réalités sur terrain, sans prendre en compte nos conseils, en Janvier 2015, je me suis dit d’arrêter avec la gestion de cet hôtel car je risque de tourner en rond en travaillant avec eux et risquant ma vie pour rien.

Il est écrit que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu. Romains 8 :28 J’avais déposé ma démission et attendais le paiement de mes arriérés et de mon décompte final pour retourner à Kinshasa, ma famille et moi. Malheureusement et heureusement pour nous, ces personnes n’avaient pas la volonté de nous rapatrier, même pas de nous payer. Ces conditions me poussaient même à décider de m’installer à Kisangani, mais Dieu ne l’a pas permis. Nous sommes restés à attendre pendant 11 mois et rien ne bougeait. Et puis, un soir, je discutais avec mon épouse et l’on se posait des questions pour savoir si l’on resterait à Kisangani ou si finalement on retournerait à Kinshasa. On a vu les pour et les contre et l’on se décida de retourner à Kinshasa. Comment ? On ne nous paie pas. On nous donne la ration par moment bien que cela provienne de mon propre salaire. Le lendemain du jour où l’on a décidé de retourner à Kinshasa, le bateau ITB Kokolo accostait au port de Kisangani. Comme de notre appartement, on avait la vue sur le Fleuve, nous regardions ce bateau passer. Alors, l’on se dit, voyager toute la famille par avion, avec tout ce que nous avons comme bagages cela va nous coûter très cher. Vu que les gens pour qui nous avions fait le déplacement pour travailler nous ont abandonné, le mieux à faire, c’est de profiter de l’arrivée de ce bateau. C’est ainsi que le jour même je suis allé me renseigner pour savoir combien ç’allait nous coûter de voyager avec toute la famille. Gloire à Dieu, il y avait une cabine familiale qui était libre avec deux chambres, un petit salon et une douche. Le prix de la cabine correspondait exactement à la somme qu’on avait dans notre enveloppe. Gloire à Dieu ! C’est ainsi que l’on entreprit notre randonnée fluviale. Dieu nous a aidés, Il a mis des gens autour de nous qui nous ont assistés et par la foi nous sommes retournés à Kinshasa. Nous avions passé au 15 jours à bord du bateau. C’était une belle expérience en famille et nous rendons gloire à Dieu.

Au début du mois de Décembre 2015, nous accostions au beach Ngobila de Kinshasa, et c’est là que nous routes se séparaient. Mon épouse et les enfants sont allés chez ma belle famille et moi, je suis allé chez mon frère. Nous croyions qu’une fois à Kinshasa, ceux qui nous devaient aller nous payer, mais ils ont commencé à nous faire marcher jusqu’au moment où j’écris. Cependant, je sais que Dieu est Juste et contrôle toute chose. Entre temps, je n’ai pas arrêté avec l’œuvre de mon Père céleste. Les conditions n’étaient pas faciles à Kisangani avec notre appartement sans air conditionné parce qu’on avait enlevé les climatiseurs pendant qu’on y vivait. J’ai passé 5 mois à dormir au salon…rires. Ceux qui dorment au salon, les kinois les appellent des « Salomon ». J’étais devenu un grand « Salomon ». La situation était gênante dans une parcelle d’au moins 100 personnes…imaginez vous-mêmes. Mon épouse et mes enfants partageaient de leur côté une chambre et ce n’était pas facile pour eux aussi. Je devais plus ou moins chaque jour aller les rendre visite avec mon bureau dans le sac à dos parce qu’il fallait profiter de là où il y avait du courant pour travailler et charger mes gadgets avec lesquels je travaille. Les enfants commençaient à s’impatienter et posaient beaucoup de questions à leur maman.

Comme Dieu n’abandonne jamais Ses enfants, ce témoignage, je suis entrain de le rédiger dans notre nouvelle maison. Mon cœur est rempli de gratitude de ce que Dieu a fait pour nous, Il a réuni ma famille. Dieu a pourvu pour Sa propre gloire et que Son nom soit béni à jamais ! Je peux entendre mes enfants jouer, crier, parler, pleurer, manger…les voir s’endormir…je dors de nouveau dans une chambre et avec mon épouse et notre bébé qui totalise aussi une année aujourd’hui.

Bien-aimé, vous pouvez être entrain de traverser des moments difficiles, laissez que ces moments ne vous éloignent pas de Dieu mais plutôt vous rapprochent encore plus de Lui. C’est à Kisangani que le site Foi, Espérance et Vie qui à ce jour a déjà 259.321visites par 96.552 personnes à travers le globe avec beaucoup de témoignages a été créé. Dieu nous a permis d’écrire plus de douze livres dont deux seront être imprimés cette année par Sa grâce.

Je ne sais pas ce que vous traverser comme désert, comme difficultés, comme défis et combien de temps cela a duré, mais ce que je sais est que Dieu n’abandonne jamais Ses enfants. Il est un Dieu Fidèle ! L’or ne choisit pas le feu par lequel il passe ! Cela n’est pas toujours facile de passer par des moments difficiles. Je ne vous le dis pas comme une personne qui essaie juste de vous faire du bien mais comme une personne qui les a vécus au quotidien. La paix de Dieu vaut plus que toutes les meilleures conditions du monde et nous prépare à la meilleure condition éternelle. En dépit de tout ce que nous pourrons vivre sur cette terre, faisons de Dieu notre priorité, servons Le de tout notre cœur, et nous verrons Sa main puissante. Ne pleurons pas sur notre situation mais apprenons à faire confiance à Dieu, à endurer et surtout à savoir quelle est Sa volonté pour notre vie, ce qu’Il veut que nous puissions faire. Il est écrit :

« Aucune tentation ne vous est survenue qui n’ait été humaine, et Dieu, qui est fidèle, ne permettra pas que vous soyez tentés au delà de vos forces; mais avec la tentation il préparera aussi le moyen d’en sortir, afin que vous puissiez la supporter. » 1 Corinthiens 10 :13

Dieu ne permet pas que nous soyons tentés au-delà de nos forces. Peu importe ce que vous traversez aujourd’hui, il y a un moyen de s’en sortir et c’est Dieu Lui-même qui le prépare. Nous avons tous intérêt à Lui faire confiance parce qu’une solution apportera toujours un autre problème. La fin de tous les problèmes ne sera que dans l’éternité. Aussi longtemps que nous serons en vie et sur terre, nous aurons toujours des défis à relever jusqu’à la fin de monde.

Comme l’apôtre Pierre, je prie :

« Que le Dieu de toute grâce, qui vous a appelés en Jésus-Christ à Sa gloire éternelle, après que vous aurez souffert un peu de temps, vous perfectionne Lui-même, vous affermisse, vous fortifie et vous rende inébranlable au nom puissant de Jésus ! »

Que Dieu bénisse mon épouse qui m’a toujours soutenu en dépit des épreuves de toute sorte, mes enfants qui ont été patients et croyaient toujours en Dieu.

Que Dieu bénisse mon Pasteur Lévi qui prie pour moi, ma famille et mon ministère.

Que Dieu bénisse tous ceux qui nous font confiance et qui nous accompagnent dans l’œuvre d’édifier le peuple de Dieu sur Internet, des héros dans l’ombre dispersés à travers le globe ; nous aurons l’opportunité de nous voir un jour et prier, adorer le Seigneur Jésus ensemble et partager la parole en live.

Voir aussi: Liste de témoignages


Devenez un Bon Dispensateur de Foi, Espérance et Vie et ensemble, enseignons la justice à la multitude afin que nous puissions briller pour les étoiles à toujours et à perpétuité. Etes-vous intéressé? Cliquez ici pour souscrire et que Dieu vous bénisse au nom puissant de Jésus. 

 

Dieu a réuni ma petite famille!