Site icon Foi, Espérance & Vie

Waouh ! C’est déjà la moitié de 2022 ! Deux choses à faire…

Shalom mes bien-aimés dans le Seigneur ! Que la paix de Dieu qui surpasse toute intelligence et sa joie ineffable vous soient multipliées dans le précieux et le glorieux nom de Jésus !

Quelle joie de voir la fin de la première moitié de 2022 ? Ce n’est pas juste juin qui se termine mais aussi tout un semestre ! Vraiment, l’Eternel notre Abba est Fidèle. Chez nous à la Famille Bénie, nous avons l’habitude de dire : « le temps n’attend personne ! » Et non, le temps n’attend vraiment personne et ne nous attendra pas non plus !

Que faire en pareille période ?

La première chose à laquelle nous devons penser cette saison, c’est de rendre grâces à Dieu. Ce ne sont pas tous ceux qui ont commencé cette année avec nous qui sont encore là. Nous ne sommes pas meilleurs que tous ceux qui ne sont plus. Il est très important d’avoir une attitude de reconnaissance envers Celui qui nous renouvelle son souffle de vie.

Ecclésiaste 8 :8 nous dit :
« L’homme n’est pas maître de son souffle pour pouvoir le retenir, et il n’a aucune puissance sur le jour de la mort; il n’y a point de délivrance dans ce combat, et la méchanceté ne saurait sauver les méchants. »

D’une part, remercions notre Abba pour son souffle de vie en nous et de l’autre, essayons de compter tous ses bienfaits dans nos vies. Depuis Janvier, Il a tellement fait pour nous, et de tout nos cœurs, exprimons-Lui notre reconnaissance.

Durant ces 3 jours qui nous restent pour finir le mois, ayons dans nos cœurs cette bonne attitude de reconnaissance envers notre tendre Père céleste.

N’oublions pas que le diable viendra certainement pour nous montrer pourquoi nous ne devons pas rendre grâces à Dieu. Ne l’écoutons surtout pas un seul instant ! Cherchons, trouvons des raisons et du plus profond de nos cœurs, éclatons en actions de grâces !

Le Psaume 103 :2-3 : nous donne quelques sujets principaux et importants d’actions de grâces à prendre en compte :

« Mon âme, bénis l’Eternel, Et n’oublie aucun de ses bienfaits !(3) C’est lui qui pardonne toutes tes iniquités, qui guérit toutes tes maladies; (4) c’est lui qui délivre ta vie de la fosse, Qui te couronne de bonté et de miséricorde »

Rien qu’avec ça, nous pouvons rendre des actions de grâces consistantes à notre Abba ! Disons Lui merci pour le pardon de nos péchés, la guérison de nos maladies, toutes les délivrances qu’Il nous accorde, sans oublier Ses bontés et compassions qui ne sont jamais à leur termes mais qui se renouvellent chaque matin.

A part ces actions de grâces que je peux dire être les principales, il y a encore toutes les œuvres de Dieu en notre faveur.

Regardons ce que le Psalmiste dit à propos de cela dans le Psaume 40 :5 :
« Tu as multiplié, Eternel, mon Dieu ! Tes merveilles et tes desseins en notre faveur; Nul n’est comparable à toi; Je voudrais les publier et les proclamer, Mais leur nombre est trop grand pour que je les raconte. »

Waouh ! A vrai dire, si nous essayons de compter les merveilles et les desseins de Dieu en notre faveur, nous ne saurons pas tout compter à cause de leur nombre. Mais, tout ce que nous pouvons compter et publier, faisons-le. Si vous avez un témoignage de bienfaits de Dieu, n’hésitez pas à nous l’envoyer, nous allons le publier pour raconter les merveilles de notre Dieu. Dieu vous a donné une promotion, un nouveau travail, vous avez achevé la construction de votre maison, votre entreprise est enfin créée, le bébé que vous attendiez est là, vous avez enfin obtenu ce diplôme… Que Dieu continue à vous faire du bien !

Après avoir rendu grâces à Dieu, que faire d’autre en pareille période ? Il faudrait s’asseoir pour réfléchir. Réfléchir sur quoi ? Réfléchir sur notre vie, sur les desseins de Dieu pour notre vie.

Dans les actions de grâces, nous rendons grâces à Dieu pour tout ce qu’Il fait pour nous, mais dans cette partie, nous devons voir si nous avons, nous aussi, à notre tour, fait la volonté de Dieu pour nous. Oui, Dieu a accompli tout ce qu’il a accompli pour nous.

Qu’avons-nous fait par rapport à notre mission sur terre ?

Comme je disais au début, le temps n’attend vraiment personne. Il y a des personnes qui n’ont rien fait. Ici, quand je parle de faire quelque chose, je ne m’arrête pas qu’à nos objectifs personnels que nous nous sommes fixés mais surtout aux objectifs que Dieu avait fixés pour nous avant de nous envoyer sur cette terre. Ces objectifs ne peuvent pas être changés ! Il s’agit de la volonté et de l’œuvre de Dieu. Faites-vous la volonté de Dieu pour votre vie ? Accomplissez-vous Son œuvre sur terre ? Etes-vous impliqués dans les affaires de Dieu ?

Ecoutons le conseil de notre Seigneur Jésus dans Jean 6 :26-27 :
« Jésus leur répondit : En vérité, en vérité, je vous le dis, vous me cherchez, non parce que vous avez vu des miracles, mais parce que vous avez mangé des pains et que vous avez été rassasiés. (27) Travaillez, non pour la nourriture qui périt, mais pour celle qui subsiste pour la vie éternelle, et que le Fils de l’homme vous donnera; car c’est lui que le Père, que Dieu a marqué de son sceau. »

Plusieurs personnes, dans tout ce qu’elles font, leur objectif premier, c’est la nourriture. Elles ne pensent qu’à leur propre ventre ou leurs besoins immédiats. Cependant, tout ce que nous investissons pour manger, nous vêtir etc. ne contribue pas à notre éternité. Je vois mal le Seigneur Jésus nous interdire de manger, mais Il nous donne un de meilleurs conseils de la Bible. Travaillez, non pas pour la nourriture qui périt, mais pour celle qui subsiste pour la vie éternelle, et que le Fils de l’homme vous donnera…

Quelle est donc cette nourriture qui subsiste pour la vie éternelle ?

Le Seigneur Jésus a dévoilé cette nourriture dans Jean 4 :31-34

« Pendant ce temps, les disciples le pressaient de manger, disant : Rabbi, mange. (32) Mais il leur dit : J’ai à manger une nourriture que vous ne connaissez pas. (33) Les disciples se disaient donc les uns aux autres : Quelqu’un lui aurait-il apporté à manger ? (34) Jésus leur dit : Ma nourriture est de faire la volonté de celui qui m’a envoyé, et d’accomplir son œuvre. »

Dans cet épisode, si vous lisez un peu plus haut, après un long voyage, Jésus avait soif et faim. Ses disciples sont allés acheter les vivres. A leur retour, ils trouvent Jésus en train de parler avec la femme samaritaine. Pendant que cette femme est allée appeler les gens de la ville pour qu’ils viennent voir Jésus, les disciples en ont profité pour presser Jésus de manger. Cependant, sa réponse les avait surpris ! Il leur dit : J’ai à manger une nourriture que vous ne connaissez pas… ma nourriture est de faire la volonté de celui qui m’a envoyé, et d’accomplir son œuvre.

La nourriture pour laquelle nous devons travailler suivant le Seigneur Jésus est la volonté et l’œuvre de Dieu pour chacun d’entre nous.
Etes-vous en train de faire la volonté de Dieu et d’accomplir son œuvre ? C’est là la nourriture que seul Jésus peut nous donner et qui aura un impact éternel pour nos vies.

C’est déjà la moitié de 2022, qu’en est-il avec la volonté de Dieu et son œuvre dans votre vie ? Connaissez-vous la volonté de Dieu pour votre vie ? Etes-vous en train de faire Son œuvre ?

Sachons que c’est par rapport à cela que nous serons jugés devant le trône de Dieu, c’est par rapport à cela que le Seigneur Jésus nous récompensera lorsqu’il reviendra avec la gloire du Père céleste et ses saints anges.

Parce que le temps ne nous attend pas ! Alors, nous non plus ne tardons pas à chercher à connaître et à faire la volonté de Dieu et Son œuvre dans nos vies. Il y a plusieurs séries sur la volonté de Dieu sur notre site, n’hésitez pas à les chercher pour vous édifier.

Allez, bon début de semaine de la traversée ! C’est la semaine de la traversée… nous l’avons commencée en Juin, nous la terminerons en Juin, nous l’avons débutée au premier semestre de 2022, nous l’achèverons au second semestre.

Que Dieu vous bénisse et vous comble de Ses bienfaits au nom glorieux de Jésus ! A très bientôt pour la suite de nos autres séries.


Quitter la version mobile