Moi, femme bénie et source de bénédictions (1ère partie)

Hier, nous avions commencé ensemble ce thème et, avions eu l’occasion d’énumérer ce qui aujourd’hui accapare notre temps, nos pensées et nos désirs et nous empêche ainsi de jouir pleinement de nos bénédictions divines et nous empêche ainsi, nous femmes , à impacter positivement notre environnement. Ce soir, nous allons découvrir le premier point nécessaire pour devenir ces femmes bénies et source de bénédiction pour les autres.

  1. Renouvellement de l’intelligence

Romains 12 :1-2 :

« Je vous invite donc, frères, à cause de cette immense bonté de Dieu, à lui offrir votre corps comme un sacrifice vivant, saint et qui plaise à Dieu. Ce sera là de votre part un culte spirituel. Ne vous laissez pas modeler par le monde actuel, mais laissez-vous transformer par le renouvellement de votre pensée, pour pouvoir discerner la volonté de Dieu : ce qui est bon, ce qui lui plaît, ce qui est parfait. » 

Je ne sais pas comment c’est dans votre pays, mais actuellement dans mon pays il est très difficile de faire la différence entre une chrétienne et une non chrétienne ! Pourquoi ? Eh ben parce que tout le monde est chrétien !!

Nous vivons exactement de la même manière toutes !  Nous nous habillons de la même manière et pire que tout, nous nous comportons de la même manière. Ce qui fait que des paroles du genre «  Dieu regarde au cœur ! » ou encore «  ne jugez pas, sœur, et vous ne serez pas jugés ! » sont légions ; les loups se sont introduits dans la bergerie et il nous est difficile de séparer les vraies du faux.

Alors que chaque dimanche nous sommes à l’église louant, dansant, chantant Dieu, nous nous rendons compte que nous sommes encore attachés à l’obsession de nous-même, à l’idolâtrie et à notre propre bien-être, aux biens matériels, aux richesses, notre vie ne reflète en rien ce que nous prônons être «  des chrétiennes » parce qu’à l’instar de celle que nous qualifions des païennes, nous sommes obsédées par notre physique, nos désirs, nos penchants et de ce fait, nous sommes prêtes à faire des concessions au détriment de l’obéissance due à Dieu.

A quoi sommes-nous donc différentes de celle qui ne croit pas en Jésus, à celle qui n’a jamais donné sa vie à Dieu ?

Un dimanche, lors d’un culte j’ai été un peu amusé par l’attitude de la fille assisse à côté de moi, le pasteur se plaignait un peu de l’habillement des sœurs dans l’église et nous (femmes) réprimandait de venir à l’église très légèrement habiller ou avec des vêtements trop tendancieuses ; il s’est avérée que ma voisine avait porté une très courte robe et durant tout le serment elle n’a pas cessé de vouloir rallonger la longueur de sa robe en la tirant vers le bas. Son manège attira le regard de son voisin assis de l’autre côté, et comme il était quelque peu jeune il n’a pas pu s’empêcher de rire et d’attirer les regards des autres sur nous. La jeune fille s’était tassée sur sa chaise, et fut mal à l’aise jusqu’à la fin du culte.

Il est souvent, difficile d’être habiller décemment aujourd’hui. La mode aidant, il nous arrive de nous laisser séduire par tel ou tel habit. Mais très souvent nous voulons nous mettre en valeur et nous faire remarquer et alors dans ce cas, nous oublions que nous sommes censées être la lumière du monde et le sel de la terre. Nous sommes appelées à être des témoins de celui que nous prônons aimer !! Et ceci pas seulement à l’église mais aussi à l’extérieur

Romains 6 :11-13, nous mets en garde.

Notre manière de vivre doit être exemplaire à la manière de notre Père. Ceci, en ne vivant pas comme dans une prison, mais très libre et en paix dans notre conscience avec l’aide du Saint Esprit.

Le compositeur Keith GREEN dit dans son livre : « No comprise : The life story of Keith Green (1989) » : «  Pour être sauvé, il ne suffit pas de dire une simple prière. Il faut un cœur ouvert, totalement vide, prêt à se faire remplir par Jésus Christ, si une fois que vous avez prononcé« la prière du pêcheurs », vos amis, vos familles, ne constatent aucune différence Alors sans doute vous ne l’êtes pas !

Parce que lorsque l’on est né de nouveau, nous sommes totalement différents. Notre façon de vivre change, nos activités, nos paroles, nos actes, notre manière de dépenser notre argent, nos voitures, nos petites amies, tout devient différent.

Alors pourquoi certains ne changent ils pas ?

« Être chrétien » c’est-à-dire « petit-christ » vivre comme Jésus. Car il se pourrait bien qu’un jour quelqu’un nous dise : «  je ne te connais pas ! ». Il ne suffit pas d’être quelqu’un de bien gentil pour aller au ciel. Un jour, vous serez peut être la personne la plus gentille de l’enfer !

Suivre Jésus, cela ne nous coûte pas seulement beaucoup, cela nous coûte TOUT ! Amos 5 :21-24 »

Combien des femmes très croyantes nous ont surprises lorsqu’en allant chez elle nous découvrons des enfants, neveux et mari malheureux parce qu’elles sont des monstres ! Des femmes très intégrées dans l’église entretiennent un témoignage affreux dans leur quartier, avenue (plus douée pour médire, calomnier, parler mal des autres, tricher et voler !)

La bible nous demande d’être la lumière du monde et le sel de la terre…pourtant nous passons plus de temps aujourd’hui à soigner l’extérieur qu’à prendre soin de notre intérieur, hors la bouche parle de l’abondance du cœur, quand notre cœur est plein d’amertume, notre bouche ne parlera que d’amertume….

Pour être transformées totalement, et devenir des vraies témoins de notre seigneur Jésus, nous sommes appelés à renouveler notre intelligence, notre manière de parler, de réfléchir, d’être avec les autres…. Et surtout notre propre manière de nous percevoir.

La version anglaise de Romains 12 :1-2:

« Do not conform any longer to the pattern of this world, but be transformed by the renewing of your mind. Then you will be able to test and approve what God’s will is-his good, pleasing and perfect will »

Nous donne deux pistes à suivre :

1er étape : arrêtons de nous conformer au siècle présent !
Arrêtons de suivre le chemin tout tracé que veut nous faire prendre ce siècle : « moi d’abord ! », en respectant l’adage qui dit ; « la charité bien ordonné commence par soi-même. »  Tous tournent autour de nous, de nous, de nous et encore de nous. Mais plutôt de devenir ces adorateurs que Dieu recherche, ceux qui témoignent non seulement de leur bouche mais aussi par leur attitude et vie, en manifestant de leur amour pour Dieu et pour les autres.

Nous passons trop de temps à :

  • Satisfaire notre apparence
  • chercher à nous enrichir à tout prix ! même au prix de perdre notre âme
  • nous faire plaisir par toutes sortes des plaisirs et besoins charnels
  • Etc…

Dieu se retrouve souvent en dernier lieu de la liste. Et ceci est vérifié chez des chrétiennes. Nous soulageons notre cœur en passant beaucoup de temps à l’église, à prier pendant des heures (souvent nous n’hésitons pas à nous s’en vanter dès que l’occasion nous est offerte) ! Mais rien ne change en nous….parce que nous ne venons à la lumière que pour les quelques bien être que la lumière nous donne. Combien sommes nous, nous qui venons à l’église pour les bénédictions de Dieu plutôt que pour Sa personne ?

Un ami s’amusait beaucoup à me dire que le jour où il se décidera à se marier, il ira à l’église, car on y trouve un grand nombre des femmes esseulées !

C’est amusant, mais c’est vrai !! Nous allons à l’église pas pour Dieu mais pour ses bénédictions : enfants pour les stériles, maris pour les célibataires, travail pour les chômeurs….

Décidons aujourd’hui de changer notre façon d’être et de réfléchir dans cette relation qui nous unis d’avec Dieu, venir à Dieu parce qu’il est Dieu !

Jésus-Christ a accepté de porter sur lui nos péchés et de subir à notre place la justice de Dieu. Ceci est la plus grande raison, qui chaque jour doit nous pousser à nous approcher de Dieu. Car si nous allons à l’église pour ses bénédictions, nous nous lasserons vite lorsque le temps de Dieu nous demandera de la patience.

Par amour, Dieu nous a créés, et c’est par amour aussi qu’il nous a envoyé son Fils pour nous sauver de nous-même (Jean 3 :16). Nos corps et nos esprits sont à Dieu. Nous avons l’obligation de rendre à Dieu ce qui lui appartient : TOUT !

Arrêtons de nous offrir à la mode, à l’argent….mais offrons nous totalement à Dieu seul.

2eme étape : Changeant notre manière de penser, renouvelons notre intelligence ! Par rapport à nous-même, à nos désirs et à nos projets. De cette manière, nous découvrirons la volonté de Dieu pour nous. Seul Dieu peut réellement combler nos cœurs pour l’éternité. Nous devons donc nous laisser transformer dans notre tète, être profond dans notre relation avec Lui pour ainsi être capable de discerner et d’approuver (d’accepter) sa volonté pour nous et  pour ce monde !

C’est en acceptant de changer ainsi de cap que nous découvrirons le vraie projet de Dieu pour nous, sa volonté pour nous, son désir pour nous, la bible nous dit qu’elle est bonne, agréable et parfaite.

Que chercher d’autre ?  Dès que nous comprenons que Dieu a en sa possession ce dont nous avons besoin, tout ce que ce monde pourra nous offrir perdra de son attrait parce que c’est passager…

Jésus nous demande de chercher d’abord le royaume de cieux et tout le reste nous sera donné par-dessus tout !! Matthieu 6 :33

Saisissez-vous la portée de ces paroles ? N’est-ce pas fort !! C’est aujourd’hui que nous devons nous engager à changer notre mentalité afin d’expérimenter avec Dieu quelque chose d’unique !

En acceptant de changer notre manière de nous voir, notre manière de servir notre Seigneur, notre manière de voir Jésus et de l’aimer, notre manière d’aimer nos frères, nous ouvrons une porte à toutes ses bénédictions spirituelles, matérielles et physiques dont nous désirons tant !!!

Amen et à bientôt !

Mes yeux sont flous !
L’impression que le brouillard m’environne,
Mais je désire voir car mon cœur est assoiffé et en manque
Il me faut le voir, le toucher
Et enfin ma soif sera assouvie !!


Communiqués :
L’action « Aidons-les à étudier cette année scolaire 2017-2018 » de Beracah Family Charity continue jusqu’au 21 Août 2017. Merci à tous ceux qui pensent aux orphelins et aux enfants dont les parents manquent les moyens pour les envoyer à l’école. Que Dieu se souvienne de vous, vos enfants et vos petits-enfants au nom puissant de Jésus. JJ – 5.

L’école de guérison Beracah ouvre Ses portes dès ce lundi 4 Septembre 2017 pour la toute première édition. Si vous êtes à Kinshasa, merci de vous inscrire. Pour ceux de l’étranger, nous verrons comment mettre les audio/et ou les vidéos à votre disposition en téléchargement.

Visite de l’orphelinat ce dimanche 13 Août 2017. Cliquez ici pour voir tous les détails.

Ce diaporama nécessite JavaScript.