Bien-aimé(e) dans le Seigneur, que la grâce toujours enrichissante de notre cher tendre Père céleste vous soit multipliée en ce nouveau mois au nom puissant de Jésus-Christ de Nazareth. Vu l’importance de la série d’enseignements du mois passé, nous ne pouvons pas commencer une nouvelle série sans conclure celle-ci.

Comme Paul disait, nous devons racheter les temps car les jours sont mauvais. Plusieurs personnes n’ont pas considérés ces enseignements et préfèrent les enseignements qui ont traits à ce qu’ils vivent maintenant. Ce que vous vivez maintenant est temporaire, mais la Parole de Dieu est éternelle. Tout passera mais la Parole de Dieu ne passera jamais. La Parole de Dieu même si elle n’adresse pas directement votre situation présente aura toujours de l’effet dans votre vie et dans votre corps. Dieu sait pourquoi, par moment, Il nous inspire tel ou tel enseignement. C’est une semence qui va produire dans votre avenir.

Je vous rappelle encore, que par la grâce de Dieu, tout ce que nous publions sur ce site nous les rédigeons jour après jour, c’est ce qui fait que les heures de publications puissent varier. Nous prenons le temps de rédiger, de corriger, de publier (mettre en ligne sur le site) et partager dans divers réseaux sociaux. Nous rendons gloire à Dieu pour la force qu’Il nous donne parce que naturellement, écrire est très fatiguant.

Hier soir, je reçois le message de mon ami qui est serviteur de Dieu et qui m’invite à voir ce qu’il avait partagé sur son mur. Je m’y rends et je retrouve tout ce que le pape est en train de dire sur la Bible, sur Dieu, sur l’Eglise etc. J’étais choqué d’une part, d’une autre je glorifie Dieu parce que cela va directement en ligne de ce que nous avons enseigné durant tout le mois passé. Dieu est en train de confirmer Sa parole. Nous ne sommes plus seulement au temps de la fin, mais nous sommes maintenant arrivés à la fin du temps de la fin. Que chacun fasse donc attention. Quoi que, ces propos doivent être vérifiés car sur Internet tout le monde peut écrire ce qu’il veut comme il le veut.

Dans cette série d’enseignement, par la grâce de Dieu, nous avons essayé avec l’aide du Saint-Esprit de nous apprendre comment préparer et nous préparer pour l’avènement du Seigneur suivant Matthieu 24 et 25.

Pour la conclusion, nous allons voir la dernière partie de Matthieu 25, les versets 31 à 46 :

Le Jugement des Nations et La Recommandation Finale

a) Le Jugement des Nations

Dans ces passages, le Seigneur Jésus nous parle, non pas de l’enlèvement, mais de Son retour glorieux et le jugement dernier. Parce qu’il y a beaucoup de choses qui vont se passer après l’enlèvement. Il y a le millénaire etc. avec ceux qui seront enlevés et le règne de la bête, l’antéchrist sur terre pour ceux qui seront restés.

Les brebis et les boucs

Toutes les nations de la terre ne sont composées que de deux catégories de personnes : les brebis et les boucs.

# Les brebis

Les versets 31 à 34 nous disent ceci :

« Lorsque le Fils de l’homme viendra dans sa gloire, avec tous les anges, il s’assiéra sur le trône de sa gloire.
Toutes les nations seront assemblées devant lui. Il séparera les uns d’avec les autres, comme le berger sépare les brebis d’avec les boucs;
et il mettra les brebis à sa droite, et les boucs à sa gauche.
Alors le roi dira à ceux qui seront à sa droite: Venez, vous qui êtes bénis de mon Père; prenez possession du royaume qui vous a été préparé dès la fondation du monde. »

Les brebis appartiennent au Seigneur. Elles sont bénies de Dieu et hériteront le royaume qui leur a été préparé dès la fondation du monde. Le Seigneur dit dans ce passage, qu’Il les mettra à sa droite. La bénédiction nous est donnée suite à notre obéissance à Dieu.

Pourquoi sont-elles des brebis ? Pourquoi héritent-elles le royaume ? Pourquoi sont-elles à la droite de Dieu ?

Les versets 35 à 40 :

« Car j’ai eu faim, et vous m’avez donné à manger; j’ai eu soif, et vous m’avez donné à boire; j’étais étranger, et vous m’avez recueilli;
j’étais nu, et vous m’avez vêtu; j’étais malade, et vous m’avez visité; j’étais en prison, et vous êtes venus vers moi.
Les justes lui répondront: Seigneur, quand t’avons-nous vu avoir faim, et t’avons-nous donné à manger; ou avoir soif, et t’avons-nous donné à boire?
Quand t’avons-nous vu étranger, et t’avons-nous recueilli; ou nu, et t’avons-nous vêtu?
Quand t’avons-nous vu malade, ou en prison, et sommes-nous allés vers toi?
Et le roi leur répondra: Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait ces choses à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous les avez faites. »

Lorsque le Seigneur parle de « l’un de ces petits de mes frères », Il fait allusion à tous ceux qui Lui donner sa vie sans faire allusion à un quelconque titre. Dans nos églises aujourd’hui, les gens aiment donner qu’aux pasteurs pour se faire voir, pour rechercher sa faveur ou la reconnaissance alors qu’il y a des frères et sœurs à côté qui sont en train de souffrir. Ce sont des petites choses, certes, mais elles feront que plusieurs manquent ou perdent leur salut. Nous devons exercer l’hospitalité tout autour de nous. Quelqu’un a dit on peut donner sans aimer, mais on ne peut jamais aimer sans donner. Nous devons démontrer notre amour fraternel. Que cela ne soit pas en parole seulement mais en actes.

Une maman m’a raconté comment une sœur était allé demander de l’aide auprès de leur pasteur, le pasteur qui lui répond de retourner dans son village si la vie est dure pour elle en ville. La sœur est sortie du bureau en sanglot.

C’est malheureux de ce qu’il y a des gens qui, chaque jour, jettent de la nourriture alors qu’il y a des gens qui cherchent ne fit-ce un pain sec à manger.

Il y a de ceux qui ont des gardes robes pleines alors que dans leurs églises ils voient des frères et sœurs porter un seul vêtement.

Plusieurs sont oubliés dans les hôpitaux, plusieurs dans les prisons…à chaque fois que nous partageons, nous donnons à manger et à boire, nous visitons les malades et les prisonniers, nous habillons ceux qui manquent de quoi se vêtir, nous le faisons au Seigneur.

Jacques 1 :27 nous dit ceci :

« La religion pure et sans tache, devant Dieu notre Père, consiste à visiter les orphelins et les veuves dans leurs afflictions, et à se préserver des souillures du monde. »

# Les boucs

Le verset 41 nous dit :

« Ensuite il dira à ceux qui seront à sa gauche: Retirez-vous de moi, maudits; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges. »

Lorsque nous lisons ce passage, nous voyons clairement que l’enfer n’a pas être préparé pour les hommes, mais pour le diable et ses anges. La volonté de Dieu est qu’aucun d’entre nous ne périsse. Que nous puissions tous hériter la vie éternelle, entrer dans le repos de Dieu et recevoir l’héritage que Dieu nous a réservé avant la fondation du monde. Cependant, nous devons être des brebis et non pas des boucs. Les boucs sont des maudits. D’où viennent les malédictions ? De la désobéissance, du péché. A chaque fois que nous désobéissons à Dieu, nous perdons notre héritage que Dieu nous a réservé avant la fondation du monde.
Qu’est ce que le Seigneur reproche-t-Il aux boucs ?

Lisons les versets 42-46 :

« Car j’ai eu faim, et vous ne m’avez pas donné à manger; j’ai eu soif, et vous ne m’avez pas donné à boire;
j’étais étranger, et vous ne m’avez pas recueilli; j’étais nu, et vous ne m’avez pas vêtu; j’étais malade et en prison, et vous ne m’avez pas visité.
Ils répondront aussi: Seigneur, quand t’avons-nous vu ayant faim, ou ayant soif, ou étranger, ou nu, ou malade, ou en prison, et ne t’avons-nous pas assisté?
Et il leur répondra: Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous n’avez pas fait ces choses à l’un de ces plus petits, c’est à moi que vous ne les avez pas faites.
Et ceux-ci iront au châtiment éternel, mais les justes à la vie éternelle. »

Peu importe ce que nous sommes, ce que nous faisons dans ou de notre vie, nous devons être conscients qu’un jour nous allons nous tenir devant Dieu. Aujourd’hui, lorsqu’on parle de Dieu, plusieurs critiquent, d’autres discutent, mais nous devons tous savoir qu’il y a un jugement qui nous attend. Lorsque nous nous tiendrons devant Dieu, chacun de nous sera seul. Personne ne sera accompagné de son mari, de son épouse ou même son pasteur. Nous ne serons pas jugés par église, par groupe ou en groupe, mais individuellement.

Ces écrits sont tellement clairs !

Il y a encore d’autres choses que le Seigneur a révélées à Ses apôtres, à Jean dans l’île de Patmos, le livre d’Apocalypse etc. que nous pouvons lire. Mais quant à nous, bien que nous avons aussi cité un passage ici et là, mais nous voulions seulement dire et commenter ce que le Seigneur avait dit dans Matthieu 24 et 25.

Clôturons par ces derniers versets d’Apocalypse 22 : 16-21 nous dit :

« Moi, Jésus, j’ai envoyé mon ange pour vous attester ces choses dans les Églises. Je suis le rejeton et la postérité de David, l’étoile brillante du matin.
Et l’Esprit et l’épouse disent: Viens. Et que celui qui entend dise: Viens. Et que celui qui a soif vienne; que celui qui veut, prenne de l’eau de la vie, gratuitement.
Je le déclare à quiconque entend les paroles de la prophétie de ce livre: Si quelqu’un y ajoute quelque chose, Dieu le frappera des fléaux décrits dans ce livre;
et si quelqu’un retranche quelque chose des paroles du livre de cette prophétie, Dieu retranchera sa part de l’arbre de la vie et de la ville sainte, décrits dans ce livre.
Celui qui atteste ces choses dit: Oui, je viens bientôt. Amen! Viens, Seigneur Jésus!
Que la grâce du Seigneur Jésus soit avec tous! »

b) La Recommandation Finale

La recommandation finale est ce que l’apôtre Pierre nous recommande dans 1 Pierre 4 :7-11 qui nous dit :

« La fin de toutes choses est proche. Soyez donc sages et sobres, pour vaquer à la prière.
Avant tout, ayez les uns pour les autres une ardente charité, car la charité couvre une multitude de péchés.
Exercez l’hospitalité les uns envers les autres, sans murmures.
Comme de bons dispensateurs des diverses grâces de Dieu, que chacun de vous mette au service des autres le don qu’il a reçu,
Si quelqu’un parle, que ce soit comme annonçant les oracles de Dieu; si quelqu’un remplit un ministère, qu’il le remplisse selon la force que Dieu communique, afin qu’en toutes choses Dieu soit glorifié par Jésus-Christ, à qui appartiennent la gloire et la puissance, aux siècles des siècles. Amen! »

Un bon dispensateur est celui qui met au service des autres ce qu’il a reçu. N’oublions pas que le Seigneur a dit qu’on ôtera à celui qui dit qu’il n’a pas afin de donner à celui qui a. Par la grâce de Dieu, ce que nous avons reçu, nous le mettons à votre disposition.  Nous vous prions de faire la même chose, partout où vous vous retrouvez comme le Seigneur Dieu Lui-même vous conduira.

Investissez dans l’œuvre de Dieu, dans la vie des frères et sœurs, dans la vie des serviteurs de Dieu, et si vous pensez que vous pouvez le faire aussi pour ce site Foi, Espérance et Vie, n’hésitez pas car nous avons besoin d’améliorer le site afin d’atteindre encore plus des âmes pour la gloire de notre Seigneur Jésus qui revient bientôt.

Que Dieu bénisse Sa parole.

Je remercie le Seigneur pour ce privilège d’avoir rédigé ces 87 pages plus ou en A4 suivant ce qu’Il m’a mis à cœur. Dieu nous accordera encore la grâce et le privilège de revenir sur ces écrits, afin de corriger, d’enrichir et de les mettre entièrement à votre disposition sur notre site.

Merci à tout celui qui avait pris le temps de venir lire ces enseignements.
Que le Dieu des cieux, le Rejeton et la Postérité de David, l’Etoile Brillante du matin vous bénisse au nom puissant de Jésus ! Demain, nous allons commencer les enseignements du nouveau mois. N’hésitez pas à partager pour la gloire de notre Seigneur au nom puissant de Jésus.

Prière pour recevoir Jésus en audio et instructions.

Le Pasteur du Net – Wisdom Bomolo Bokungu


Bonne Nouvelle !! Bonne Nouvelle !!!

Ce vendredi 06 Novembre 2015, le site Foi, Espérance et Vie totalise une année !
Si Dieu vous a béni à travers ce site, n’hésitez pas à nous soutenir, à montrer votre reconnaissance à Dieu par vos actions de grâces.
Joignez-vous à nous afin que nous puissions améliorer le site et atteindre encore plus de personnes pour la gloire de notre Seigneur Jésus-Christ de Nazareth.
Que Dieu vous bénisse.


Soutenir le site Foi, Espérance et Vie

2 réponses

  1. Amen,merci Pastanet pour tous les enseignements édifiants que vous avez mis à notre dispositions tout ce temps.Que le Seigneur vous bénisse gracement ainsi que votre ministère.

Laisser un commentaire