Samedi 29 Août 2015
Parole Prophétique de l’Année : Je suis l’Expression de la Grâce de Dieu
Cri du cœur d’Août 2015 : « Ô Père céleste, étanche ma soif et rassasie-moi de Ton pain de vie. »
Série d’enseignements : «Jésus-Christ est le pain de vie – 26èmepartie»
Sous-thème : « Le jeûne dans la quête de la guérison »


Dieu fixe de nouveau un jour:
« Aujourd’hui, Dieu me dit de te dire que ta guérison peut germer promptement si seulement tu peux obéir » (Esaïe 58 : 8)


Que la paix, la joie, l’amour, la grâce de notre tendre Père céleste et la communion du Saint-Esprit soient ton partage au nom de Jésus.
N’est ce pas qu’Il est Fidèle, Bon, Miséricordieux notre tendre Père céleste ?
Il nous fait voir la fin de la semaine et la fin du mois d’Août. Oui, Il est vraiment Fidèle. C’est Lui qui nous donne la force chaque jour de travailler pour l’avancement de Son royaume, qui nous inspire et qui nous bénit avec Sa parole de vie.
Personnellement, je suis très reconnaissant à Dieu ; et toi ?
Comme nous tendons vers la fin du mois, nous allons aussi clôturer cette série d’enseignements. Nous présentons le Seigneur Jésus-Christ comme le Pain de vie et Celui qui donne de l’eau vive. Que nous si nous venons à Lui, nous allons recevoir notre guérison et vivre en bonne santé.

Dans cette partie, nous allons voir la place du jeûne et quel type de jeûne que nous devons faire lorsque nous recherchons notre propre guérison ou celle de nos proches.

Souviens-toi d’Exode 15 :26, où Dieu nous dit qu’Il est notre guérisseur, cependant, Il a posé quatre conditions, ce que nous devons écouter (sa parole) et ce que nous devons faire (la pratique de la parole).

Qu’est ce qui peut provoquer rapidement ma guérison ? J’aimerai aussi nous dire que lorsque je parle de la guérison, c’est dans tous les domaines de notre vie, dans toutes les dimensions de notre être. Comme on dit, la guérison intégrale.

…le jeûne…

Ici, je vais parler du jeûne suivant Esaïe 58, le jeûne que Dieu agrée. Dans la parole de Dieu, il y a des recommandations simples que nous négligeons et qui font que nous ne puissions pas jouir de la plénitude de Dieu. Dieu n’est pas un homme, Il est Dieu. Il nous connait et sait voir si notre cœur est sincère ou pas, si nous Le cherchons de tout cœur ou pas.

Jérémie 29 :13 nous dit :
« Vous me chercherez, et vous me trouverez, si vous me cherchez de tout votre cœur. »

Le cœur compte beaucoup pour Dieu et surtout si nous voulons être soutenus de Sa part. Ce que Dieu cherche, c’est notre cœur. Ce que Dieu regarde, c’est notre cœur, notre sincérité. Dieu ne peut pas soutenir quelqu’un qui a d’autres options à gauche et à droite non recommandées par Lui-même ou quelqu’un qui doute, ou quelqu’un qui s’inquiète etc. D’où l’importance de connaître la parole de Dieu qui nous donne la force, la certitude, la foi afin que nous puissions nous approcher de Dieu et que nous ne retournions pas mains vides.

Il y a aussi 2 Chroniques 16 :9 qui nous dit :

« Car l’Éternel étend ses regards sur toute la terre, pour soutenir ceux dont le cœur est tout entier à lui. Tu as agi en insensé dans cette affaire, car dès à présent tu auras des guerres. »

Ces deux passages nous montrent que Dieu est entièrement disponible pour tout celui qui Le cherche de tout Son cœur.

Que nous dit Esaïe 58 ? C’est un court chapitre de 14 versets que je vais te recommander de lire entièrement. Commençons par lire les versets 3 à 5 :

« Que nous sert de jeûner, si tu ne le vois pas? De mortifier notre âme, si tu n’y as point égard?
Voici, le jour de votre jeûne, vous vous livrez à vos penchants, et vous traitez durement tous vos mercenaires.

Voici, vous jeûnez pour disputer et vous quereller, pour frapper méchamment du poing; vous ne jeûnez pas comme le veut ce jour, pour que votre voix soit entendue en haut.
Est-ce là le jeûne auquel je prends plaisir, un jour où l’homme humilie son âme? Courber la tête comme un jonc, et se coucher sur le sac et la cendre, est-ce là ce que tu appelleras un jeûne, un jour agréable à l’Éternel? »

Le jeûne, selon le verset 4, est pour que notre voix soit entendue en haut. Et le verset 3 nous dit à quoi nous sert de jeûner, si Dieu ne le vois pas ?

Dieu nous fait de reproches par rapport à notre manière de jeûner et nous dit le jeûne qu’Il agrée.

Qu’est ce que Dieu nous reproche-t-Il et qui fera que nous ne puissions pas être entendu même quand nous jeûnons ?

Si pendant que tu jeûnes :
# Tu te livres toujours à tes penchants
# Tu traites durement tes travailleurs
# Tu te disputes et te querelles
# Tu frappes méchamment du poing
Si pendant que tu jeûnes, tu te comportes mal, tu mènes toujours ta vie comme bon te semble, Dieu ne va pas t’entendre. Comme Esaïe le dit, courber la tête comme un jonc, se coucher sur le sac et la cendre ne suffisent pas pour que ton jeûne soit agréable à Dieu. Se coucher sur le sac et la cendre c’était comme cela que les juifs jeûnaient. Mais si le cœur n’y est pas, peu importe la manière dont nous nous affligeons cela ne nous apportera rien parce que Dieu ne nous entend pas du tout.

Notre vie chrétienne, nous ne la vivons pas pour plaire aux hommes ou faire semblant de paraître ou d’être car cela a de l’influence négative ou positive parce qu’elle détermine si nous aurons l’attention de Dieu ou pas.

Quel est donc le jeûne que le Seigneur Dieu agrée ?

Lisons les versets 6 et 7 :

« Voici le jeûne auquel je prends plaisir: détache les chaînes de la méchanceté, dénoue les liens de la servitude, renvoie libres les opprimés, et que l’on rompe toute espèce de joug;
Partage ton pain avec celui qui a faim, et fais entrer dans ta maison les malheureux sans asile; si tu vois un homme nu, couvre-le, et ne te détourne pas de ton semblable. »

Dans ces versets, Dieu nous décrit le jeûne auquel Il prend plaisir, tu dois :

# Détacher les chaînes de la méchanceté
# Dénouer les liens de la servitude
# Renvoyer libres les opprimés
# Rompre toute espèce de joug
# Partager ton pain avec celui qui a faim
# Faire entrer dans ta maison les malheureux sans asile
# Couvrir un homme nu, si tu vois un
# Ne pas te détourner de ton semble

Et tout ce que Dieu énumère ci-dessous ne peut pas être fait sans ce que l’on appel: AMOUR. Voilà pourquoi le Seigneur Jésus avait résumé les commandements en deux : Aimer Dieu et aimer son prochain. Mais avec la modernité, le temps dans lequel nous sommes en train de vivre, il est très difficile pour nous de faire certaines choses, cependant, nous sommes obligés de les faire, sinon nous serons du nombre de ceux qui font du mal. Tu ne peux pas ne pas faire du bien sans faire du mal. Si tu ne fais pas ce qui est bien, tu feras ce qui est mal.

Parce qu’il y a des gens qui sont dans ce qu’on appel « l’humanitaire », qui font des dons et semblant d’aider, de faire du bien, cependant, tout ce qu’ils font n’est pas du tout motivé pour l’amour. Ils ont leur intérêt derrière tous les dons qu’ils font.

Parlant de l’amour, Paul a dit dans 1 Corinthiens 13 :1-3 :

« Quand je parlerais les langues des hommes et des anges, si je n’ai pas la charité, je suis un airain qui résonne, ou une cymbale qui retentit.
Et quand j’aurais le don de prophétie, la science de tous les mystères et toute la connaissance, quand j’aurais même toute la foi jusqu’à transporter des montagnes, si je n’ai pas la charité, je ne suis rien.
Et quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres, quand je livrerais même mon corps pour être brûlé, si je n’ai pas la charité, cela ne me sert de rien. »

Personne ne doit chercher à impressionner ou se faire impressionner par le parler en langues, le don de prophétie, la science, la connaissance et même une foi qui transporte les montagnes ; même pas par quelqu’un donne tous ses biens pour nourrir les pauvres ou qui livre son corps pour être brûlé, car s’il n’y a pas d’amour, cela ne sert de rien du tout.

Je prie que Dieu nous accorde la grâce de vivre nos vies pour lui et non pas pour impressionner les autres. Que nous fassions tout pour amour et pour la gloire de Dieu.

D’une autre part, nous devons aussi savoir qu’en ces temps de la fin, le Seigneur Jésus avait dit qu’à cause de l’accroissement de l’iniquité, l’amour du plus grand nombre se refroidira. (Matthieu 24 :12) Nous devons donc faire très attention à notre vie, à notre amour vis-à-vis de Dieu. Souviens-toi aussi du reproche du Seigneur Jésus dans l’une des églises dans Apocalypse 2 :3-4 qui nous dit :

« Mais ce que j’ai contre toi, c’est que tu as abandonné ton premier amour.
Souviens-toi donc d’où tu es tombé, repens-toi, et pratique tes premières œuvres; sinon, je viendrai à toi, et j’ôterai ton chandelier de sa place, à moins que tu ne te repentes. »
 
Et Paul nous avertit aussi dans 2 Timothée 3 :1-5 :
« Sache que, dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles.
Car les hommes seront égoïstes, amis de l’argent, fanfarons, hautains, blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, irréligieux, insensibles, déloyaux, calomniateurs, intempérants, cruels, ennemis des gens de bien, traîtres, emportés, enflés d’orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu, ayant l’apparence de la piété, mais reniant ce qui en fait la force. Éloigne-toi de ces hommes-là. »

Toutes ces caractéristiques ne doivent pas se trouver en nous si nous voulons que Dieu puisse nous agréer et nous entende lorsque nous jeûnons et crions à Lui. Nous devons être conscients de la mentalité, des esprits impurs qui agissent dans ces derniers jours qui font que les gens n’aient pas l’amour de Dieu, que plusieurs ont l’apparence de la piété mais renient ce qui en fait la force. Paul nous recommande de nous éloigner d’eux.

Revenons à notre jeûne et voyons qu’est ce qui se passe lorsque nous jeûnons d’une manière qui plait à Dieu ?

Lisons le 8 jusqu’à la fin du chapitre, la Bible nous dit :

« Alors ta lumière poindra comme l’aurore, et ta guérison germera promptement; ta justice marchera devant toi, et la gloire de l’Éternel t’accompagnera.
Alors tu appelleras, et l’Éternel répondra; tu crieras, et il dira: Me voici! Si tu éloignes du milieu de toi le joug, les gestes menaçants et les discours injurieux,
si tu donnes ta propre subsistance à celui qui a faim, si tu rassasies l’âme indigente, ta lumière se lèvera sur l’obscurité, et tes ténèbres seront comme le midi.
L’Éternel sera toujours ton guide, Il rassasiera ton âme dans les lieux arides, et Il redonnera de la vigueur à tes membres; tu seras comme un jardin arrosé, comme une source dont les eaux ne tarissent pas.
Les tiens rebâtiront sur d’anciennes ruines, tu relèveras des fondements antiques; on t’appellera réparateur des brèches, celui qui restaure les chemins, qui rend le pays habitable.
Si tu retiens ton pied pendant le sabbat,
Pour ne pas faire ta volonté en mon saint jour, si tu fais du sabbat tes délices, pour sanctifier l’Éternel en le glorifiant, et si tu l’honores en ne suivant point tes voies, en ne te livrant pas à tes penchants et à de vains discours,

alors tu mettras ton plaisir en l’Éternel, et je te ferai monter sur les hauteurs du pays, je te ferai jouir de l’héritage de Jacob, ton père; car la bouche de l’Éternel a parlé. »

Je ne vais pas commenter sur ce passage, c’est tellement clair tous les avantages que nous avons lorsque nous faisons notre jeûne de la manière que Dieu agrée. En voyant ceci, nous comprenons que le jeûne n’est pas seulement s’abstenir de la nourriture pendant un moment mais aussi tout un style de vie que nous devons adopter.

Ecoute ce que le Seigneur Jésus a dit lorsqu’Il parlait du jugement des nations dans Matthieu 25 :31-46. C’est très important, lisons le tout :

« Lorsque le Fils de l’homme viendra dans sa gloire, avec tous les anges, il s’assiéra sur le trône de sa gloire.
Toutes les nations seront assemblées devant lui. Il séparera les uns d’avec les autres, comme le berger sépare les brebis d’avec les boucs;
et il mettra les brebis à sa droite, et les boucs à sa gauche.
Alors le roi dira à ceux qui seront à sa droite: Venez, vous qui êtes bénis de mon Père; prenez possession du royaume qui vous a été préparé dès la fondation du monde.
Car j’ai eu faim, et vous m’avez donné à manger; j’ai eu soif, et vous m’avez donné à boire; j’étais étranger, et vous m’avez recueilli;
j’étais nu, et vous m’avez vêtu; j’étais malade, et vous m’avez visité; j’étais en prison, et vous êtes venus vers moi.
Les justes lui répondront: Seigneur, quand t’avons-nous vu avoir faim, et t’avons-nous donné à manger; ou avoir soif, et t’avons-nous donné à boire?
Quand t’avons-nous vu étranger, et t’avons-nous recueilli; ou nu, et t’avons-nous vêtu?
Quand t’avons-nous vu malade, ou en prison, et sommes-nous allés vers toi?
Et le roi leur répondra: Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait ces choses à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous les avez faites.
Ensuite il dira à ceux qui seront à sa gauche: Retirez-vous de moi, maudits; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges.
Car j’ai eu faim, et vous ne m’avez pas donné à manger; j’ai eu soif, et vous ne m’avez pas donné à boire;
j’étais étranger, et vous ne m’avez pas recueilli; j’étais nu, et vous ne m’avez pas vêtu; j’étais malade et en prison, et vous ne m’avez pas visité.
Ils répondront aussi: Seigneur, quand t’avons-nous vu ayant faim, ou ayant soif, ou étranger, ou nu, ou malade, ou en prison, et ne t’avons-nous pas assisté?
Et il leur répondra: Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous n’avez pas fait ces choses à l’un de ces plus petits, c’est à moi que vous ne les avez pas faites.
Et ceux-ci iront au châtiment éternel, mais les justes à la vie éternelle. »

Tout ce que nous faisons, nous devons le faire pour plaire à notre Dieu sachant que cela a de l’impact d’une manière positive ou négative sur notre avenir éternel.

Suivant notre passage d’Esaïe sur le jeûne, la santé est le deuxième bénéfice que nous jouissons parmi tant d’autres lorsque nous jeûnons de la manière que Dieu demande.

Clôturons cette partie en voyant ce que le jeûne nous apporte encore dans la quête de notre guérison ou toute autre chose et dans le combat spirituel.

C’est dans l’histoire de la délivrance du lunatique que le Seigneur Jésus avait révélé cela aux disciples.

Lisons Matthieu 17 :14-21 :
 
« Lorsqu’ils furent arrivés près de la foule, un homme vint se jeter à genoux devant Jésus, et dit:
Seigneur, aie pitié de mon fils, qui est lunatique, et qui souffre cruellement; il tombe souvent dans le feu, et souvent dans l’eau.
Je l’ai amené à tes disciples, et ils n’ont pas pu le guérir.
Race incrédule et perverse, répondit Jésus, jusques à quand serai-je avec vous? jusques à quand vous supporterai-je? Amenez-le-moi ici.
 Jésus parla sévèrement au démon, qui sortit de lui, et l’enfant fut guéri à l’heure même.
Alors les disciples s’approchèrent de Jésus, et lui dirent en particulier: Pourquoi n’avons-nous pu chasser ce démon?
C’est à cause de votre incrédulité, leur dit Jésus. Je vous le dis en vérité, si vous aviez de la foi comme un grain de sénevé, vous diriez à cette montagne: Transporte-toi d’ici là, et elle se transporterait; rien ne vous serait impossible.
Mais cette sorte de démon ne sort que par la prière et par le jeûne. »

Ce lunatique, nous avions parlé de lui dans l’une des parties de l’enseignement, mais ici, nous insistons sur ce que le Seigneur Jésus a dit au verset 21 :

« Mais cette sorte de démon ne sort que par la prière et par le jeûne. »

Ce jeune était rendu muet par un démon que les disciples n’ont pas pu chasser jusqu’à ce que le Seigneur Jésus intervienne directement. Après avoir demandé au Seigneur Jésus pourquoi ils n’arrivaient pas le chasser, le Seigneur leur fit cette révélation.
Pour nous montrer une fois de plus l’importance du jeûne et de la prière. Quand je dis jeûne j’englobe la démonstration de l’amour de Dieu dans notre style de vie et cette abstinence de la nourriture accompagnée de la prière si nous voulons nous débarrasser  de ces genres de démons. Sache que si tu es enfant de Dieu, mais tu n’as même pas un jour de jeûne et prière personnelle, sache que ta vie est en danger. Tu peux faire face aux blocages derrières lesquels ces genres de démons sont et tu ne pourras pas les vaincre. Si aussi tu t’abstiens de la nourriture pendant des jours et des jours mais sans démontrer l’amour de Dieu sache que cela ne sert de rien.
Si tu démontres l’amour de Dieu dans ta vie de tous les jours, tu t’abstiens de la nourriture ou d’autres choses par moment et t’adonne à la prière et la parole de Dieu, ta guérison viendra promptement, tu jouiras de plusieurs autres bénéfices que Dieu va t’accorder et en plus de cela aucun démon ne pourra te résister.

Que Dieu bénisse Sa parole.
(Fin du sous-thème)


Communiqué : Si tu es béni par les enseignements de ce site et si tu veux le soutenir, n’hésite pas à le faire et Dieu ne manquera pas de te bénir. Nous devons commencer en ce Septembre une maison de prière qui nous permettra encore d’avancer dans cette œuvre que Dieu nous a confiée. C’est en  Septembre 2014 que Dieu nous a mis à cœur de commencer ce travail.  Et, le 6 Novembre 2015, notre site va totaliser une année jour après jour depuis la toute première publication.
A Dieu soit toute la gloire.
Tu peux nous joindre directement au +243812235653 (appel direct/whatsapp ou autre application) ou par email : wisdombokungu@gmail.com.
Que Dieu continue à te bénir au nom puissant de Jésus.

2 réponses

  1. Amen. Un enseignement qui me benira. Je te suis très reconnaissant,Mon Tendre Père Céleste! Gloire à ton Saint Nom!

  2. Merci pasteur pour cet enseignement qui continue à nous édifier.Que le Seigneur benisse sa parole et que le Saint Esprit nous aide à la comprendre et à la mettre en pratique afin d’obtenir notre guérison. Que le Seigneur vous bénisse abondamment.

Répondre à Ngozo Daniel Annuler la réponse.