Dimanche 9 Août 2015
Parole Prophétique de l’Année : Je suis l’Expression de la Grâce de Dieu
Cri du cœur d’Août 2015 : « Ô Père céleste, étanche ma soif et rassasie-moi de Ton pain de vie. »
Série d’enseignements : «Jésus-Christ est le pain de vie – 6èmepartie»
Sous-thème : « La guérison et la délivrance : le pain des enfants »


Dieu fixe de nouveau un jour:

« Aujourd’hui, Dieu me dit te dire qu’Il veut te rassasier du pain de la vie afin que tu sois guéri et que vive en bonne santé » (Jean 6 :49-50)


L’une des choses que le Seigneur Jésus faisait principalement, était de guérir et de délivrer ceux qui étaient malades et possédés par les esprits impurs. La plus part des personnes malades étaient beaucoup plus affligées par les démons, les esprits impurs, les esprits d’infirmités.

Si tu es malade, peu importe le type de la maladie, même si cette maladie a fait autant d’années, qu’elle soit incurable ou héréditaire, pendant que tu es en train de lire cet enseignement dis-toi que la volonté de Dieu n’est pas que tu sois malade, mais que tu sois guéri et que tu vives en bonne santé.

J’ai souffert pendant une semaine plus ou moins et cela m’avait déstabilisé, je me demande comment font ceux qui souffrent des mois, des années entières, qui sont tout le temps à l’hôpital, chez les médecins, chez les spécialistes, d’un hôpital à un autre, d’un spécialiste à un autre, d’un pays à un autre rien que pour chercher pour la guérison. Il y en a même qui vont chez les sorciers, les marabouts, toujours dans le but de chercher la guérison.

Note que la maladie est un agent de la mort. La mort est un outil principal de l’ennemi, le diable. C’est lui qui vient pour voler, égorger et détruire. Mais, le Seigneur Jésus-Christ est venu afin de nous donner la vie et que nous soyons dans l’abondance.

Si tu souffres d’une maladie quelconque, ne pense jamais que cela viennent de Dieu, jamais. Dieu ne peut pas être en même temps celui qui envoie la maladie, la guérison et qui donne la santé. Dieu n’est pas comme les informaticiens qui créent les virus informatiques pour vendre l’antivirus, ni les scientifiques qui fabriquent des virus afin de vendre les vaccins ou de se créer du travail. Dieu ne prend pas plaisir à la souffrance de l’homme. Je ne vois pas pourquoi le Seigneur Jésus peut se charger de nos maladies, de nos infirmités, de nos douleurs, de notre péché, de nos malédictions, de la mort et que nous puissions encore passer par les mêmes choses.

Personnellement, je crois en la bonne santé, c’est que je peux appeler la santé divine qui n’est rien d’autre que le flow de la vie de Dieu en moi. Toutefois, chacun de nous a le devoir de prendre soin de sa santé en faisant attention à son alimentation par exemple, en respectant l’ergonomie et ces genres de choses. Mais une chose sûre et certaine est que quoi qu’il en soit, le prix a été payé pour que toi et moi puissions vivre en bonne santé.

Dieu n’a plus besoin de savoir qu’est ce qui a causé ta maladie, mais tout ce qu’Il veut c’est de pouvoir te guérir. Dans la guérison, la délivrance intervient automatiquement lorsque la maladie en question est causée par un esprit impur.

Guérir dans le dictionnaire est définie comme délivrer d’un mal physique, mais cela peut aussi être un mal moral, de mauvaises habitudes etc.

Bien-aimé, Dieu s’était fait chair pour passer par ce que tu passes, pour vivre dans sa chair ce que tu vis. Tout ce que tu vis comme douleurs, sache que le Seigneur Jésus avait vécu cela lorsqu’Il avait pris sur Lui toutes nos maladies. Sache aussi que ce qui te fait mal aujourd’hui n’a pas été oublié par le Seigneur Jésus. Il avait tout pris sur lui. Une chose que tu dois faire est de refuser cela de toutes tes forces. Ne sois pas confortable dans ta douleur, dans ta souffrance. Ne t’habitue pas aux médicaments, aux piqûres, au lit de l’hôpital, tu dois violemment par la foi refuser toute forme de souffrance dans ton corps, dans ton être.

Voila pourquoi, depuis le début, je suis en train de parler de Jésus-Christ le pain de vie. C’est Lui qui donne la vie, qui guérit et qui délivre. C’est Lui le pain de vie. Un pain qui nous guérit, nous donne la santé, la force, non pas seulement pour notre corps mais aussi pour plusieurs dimensions de notre être et de notre vie. Jésus-Christ le pain de vie, nous donne la vie physiquement et spirituellement, la vie en abondance sur terre et la vie éternelle après notre séjour sur terre.

C’est pour cela que dans Jean 6, Il nous parle de ceux qui ont mangé la manne et qui sont mort dans le désert. Mais, Il est le pain que si mangeons nous n’allons pas mourir. La mort précoce n’est pas la volonté de Dieu. Il y a la différence entre mourir et dormir. Nous, en tant qu’enfants de Dieu, nous dormons, nous entrons dans le repos. La mort physique précoce et surtout la mort spirituelle n’est pas la volonté de Dieu pour nous. Dans le Psaume 91 :16, Dieu promet de nous rassasier de longs jours. La mort n’est pas ton partage. Puisque l’un des agents de la mort est la maladie, alors, il faut traiter le problème de la maladie afin que nous puissions jouir de la santé et de la longue vie.

Nous parlons de Jésus-Christ le pain des enfants. C’est-à-dire, qu’avant d’avoir accès à ce pain, la première condition est d’être enfant de Dieu. Si tu n’es pas enfant de Dieu, les miracles que tu peux vivre de la part du Seigneur peuvent devenir la cause de malheurs et du jugement pour ta vie. Puisque les miracles sont les instruments que Dieu utilise pour que nous puissions croire en lui, ils doivent ne doivent pas seulement nous apporter la guérison dans le corps mais dans toutes les dimensions de notre être. Voila pourquoi plusieurs faux prophètes qui viendront au nom du Seigneur feront aussi des miracles qui pourront si cela était possible séduire même les élus de Dieu. Que cela ne soit pas ton partage ni les miens au nom de Jésus.

Dans Jean 1 :12-13, la Bible nous dit :

« Mais à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu. »

Si tu as déjà reçue la Parole de Dieu, Jésus-Christ comme ton Seigneur et ton Sauveur personnel, si tu crois en Lui, sache qu’Il t’a donné le pouvoir de devenir enfant de Dieu. Si tu es enfant de Dieu, sache que la guérison est juste comme du pain pour toi. Mes enfants demandent du pain à tout moment, ils savent là où se trouvent le pain et peuvent aller se servir au besoin. C’est la même chose avec la guérison. Pour un enfant de Dieu, la guérison n’est pas quelque chose que tu dois commencer à aller chercher partout comme si tu es orphelin. Ce sont les enfants de la rue, les mendiants qui demandent du pain aux passants, aux personnes qu’ils ne connaissent pas. Mais, cela n’est pas le cas pour toi. Dieu est ton Père céleste et a tout ce dont tu as besoin, Il en a en réserve pour toi. Sa volonté pour toi est que tu ne sois pas seulement guéri, mais que tu vives en bonne santé.

Dans 3 Jean 2, la Bible nous dit :

« Bien-aimé, je souhaite que tu prospères à tous égards et sois en bonne santé, comme prospère l’état de ton âme. »

C’est ce que Dieu veut pour toi et moi. Que nous puissions être en bonne santé, comme prospère l’état de nos âmes.

La première chose que nous devons chercher est le salut de nos âmes. Jean a bien dit comme prospère l’état de ton âme. Sans la nouvelle naissance, sans devenir enfant de Dieu, ton âme ne peut jamais prospérer, ainsi, il sera aussi difficile que tu sois en bonne santé. La nouvelle naissance est ce qui doit être recherchée premièrement. Il faut premièrement venir au Seigneur Jésus, ce n’est qu’après que tu recevras la vie.

Dans la Bible, Dieu s’était choisi un peuple, les enfants d’Israël. C’est pour eux premièrement que le Seigneur Jésus-Christ était venu sur terre. Lorsqu’Il était physiquement sur terre, sa priorité était les brebis perdues d’Israël et non pas les païens. Cependant, lorsqu’Il est mort, Il est mort non pas seulement pour les Israélites mais pour le monde entier. Car Dieu a tant aimé le monde, qu’Il a donné Son Fils unique afin que quiconque croit en Lui ne périsse pas mais qu’il ait la vie éternelle. (Jean 3 :16)

C’est pour cela que lorsque cette femme païenne est venue auprès du Seigneur Jésus pour chercher la délivrance, la guérison de son enfant, le Seigneur Jésus ne pouvait pas la lui accorder parce que cela n’était réservé qu’aux enfants d’Israël. Pour cette raison, Il dira qu’il faut premièrement laisser les enfants se rassasier. Cela veut dire que pour les enfants de Dieu, la guérison et la délivrance est tellement en abondance que chacun peut s’en rassasier.

Allons voir cela dans Marc 7 :24-30 :

« Jésus, étant parti de là, s’en alla dans le territoire de Tyr et de Sidon. Il entra dans une maison, désirant que personne ne le sût; mais il ne put rester caché.

Car une femme, dont la fille était possédée d’un esprit impur, entendit parler de lui, et vint se jeter à ses pieds.

Cette femme était grecque, syro-phénicienne d’origine. Elle le pria de chasser le démon hors de sa fille. Jésus lui dit:

Laisse d’abord les enfants se rassasier; car il n’est pas bien de prendre le pain des enfants, et de le jeter aux petits chiens.

Oui, Seigneur, lui répondit-elle, mais les petits chiens, sous la table, mangent les miettes des enfants. Alors il lui dit: à cause de cette parole, va, le démon est sorti de ta fille.

Et, quand elle rentra dans sa maison, elle trouva l’enfant couchée sur le lit, le démon étant sorti. »

A lire ce passage, nous voyons clairement que par rapport à la guérison, les enfants de Dieu sont prioritaires. Les enfants de Dieu doivent premièrement se rassasier. Ce sont les païens qui peuvent courir et chercher la guérison et la délivrance.

Heureusement pour cette femme, le Seigneur Jésus avait trouvé en elle la foi qui avait fait qu’Il puisse guérir son enfant par les miettes qui tombent pour les chiens.

Si les miettes de pain peuvent délivrer un enfant possédé qu’en sera-t-il alors du pain dans la vie des enfants de la maison ? Quand je vous parle de la guérison et de la santé, je n’ai pas trop souffert mais le peu que j’ai eu à ressentir dans ma chair était suffisant pour savoir que cela n’est pas du tout une bonne chose. La douleur dans le corps te rend mal à l’aise et t’empêche de faire certains mouvements, t’handicape directement. Mais aujourd’hui, tu sais que la guérison est ton pain. Les miettes ne sont pas pour toi.

C’est pain, comme nous l’avons vu depuis, c’est le Seigneur Jésus-Christ Lui-même. Lorsqu’Il a guéri l’enfant de cette femme grecque, Il ne s’était pas déplacé, Il avait seulement déclarée une parole et l’enfant de cette femme était directement guéri, le démon qui la possédait était parti à l’instant même.

Le Seigneur Jésus a encore dit dans Jean 6 :63 :

« C’est l’esprit qui vivifie; la chair ne sert de rien. Les paroles que je vous ai dites sont esprit et vie. »

Les Parole que je vous ai dites sont esprit et vie.
Souviens toi, l’enfant de cette femme grecque était malade parce qu’il possédé par un esprit mauvais. Cependant, la Parole de Dieu lorsqu’elle vient, elle est aussi esprit et vie afin de déloger tout esprit impur, la maladie afin de donner la vie et la vie apporte la santé.

J’aime beaucoup ce passage de Proverbes 4 :20-22, la Bible nous dit :

« Mon fils, sois attentif à mes paroles, prête l’oreille à mes discours.

Qu’ils ne s’éloignent pas de tes yeux; garde-les dans le fond de ton cœur;

Car c’est la vie pour ceux qui les trouvent, c’est la santé pour tout leur corps. »

La Parole de Dieu est le seul remède qui guérit toute forme de maladies. La Parole de Dieu ne guérit pas seulement, mais elle donne aussi la santé. Proverbes nous dit que c’est la vie pour ceux qui les trouvent, c’est la santé pour tout leur corps. C’est-à-dire que peu importe la maladie qui peut te terrasser, la parole de Dieu est ce qu’il te faut. Tout ce dont tu as besoin, c’est de pouvoir accorder une place importante à la parole de Dieu.
Tu dois :

# Etre attentif à la Parole de Dieu

# Prêter l’oreille aux discours de Dieu

# La Parole de Dieu ne doit pas s’éloigner de tes yeux

# Tu dois garder la Parole de Dieu dans le fond de ton cœur.

C’est-à-dire que la balle est dans ton camp. Dieu veut que tu sois guéri et que tu vives en bonne santé tous les jours de ta vie. Je ne vois pas le Seigneur Jésus commencé à remettre de temps en temps la maladie dans ton corps. Non, Il ne peut pas le faire.

Puisque tu connais la volonté de Dieu pour ta vie, c’est à toi de réclamer ta santé en confessant ta guérison, la vie de Jésus-Christ en toi, que la maladie n’est pas ton partage, que toute plantée que n’a pas plantée le Père céleste soit déracinée au nom de Jésus.

Tu as un rôle à jour par ton attitude, ta confession.

Dans Esaïe 33 :24, il est écrit :

« Aucun habitant ne dit: Je suis malade! Le peuple de Jérusalem reçoit le pardon de ses iniquités. »

Ce n’est pas parce que tu vois les symptômes d’une certaine maladie que tu dois confesser de ta bouche que c’est telle ou telle maladie. C’est une interdiction formelle que de dire « Je suis malade ». Pourquoi, parce que nous sommes enfants de Dieu, nos péchés ont été pardonnés. Parce que le péché est l’une des sources de beaucoup de maladies. Nous verrons plus tard l’importance du pardon des péchés dans l’obtention de notre guérison et la restauration de notre santé.

S’il ne faut pas dire je suis malade, que faut-il alors dire ?

La dernière partie de Joël 3 :10 nous donne la réponse :…que le faible dise : je suis fort.

N’oublie pas non plus que la vie et la mort sont au pouvoir de la langue. Si tu veux la vie, la santé, la guérison, ta bouche a un rôle à jouer. Peu importe ce que les médecins ont diagnostiqués, ce que les appareils ont donné comme résultat, ma bouche va déclarer la santé, la guérison et le contraire de tout ces rapports médicaux.

Si tu n’as pas encore donné ta vie à Jésus, sache que tu n’as pas droit au pain des enfants. Tu dois premièrement donner ta vie à Jésus, c’est-à-dire croire en Lui, Le recevoir comme ton Seigneur et ton Sauveur personnel suivant Jean 1 :12-13.

Pour t’aider, suis ce lien et tu trouveras la prière et les instructions qui t’aideront à inviter le Seigneur Jésus-Christ dans ta vie comme Seigneur et Sauveur : http://wp.me/p5j1l0-65

Que Dieu bénisse Sa Parole au nom de Jésus. Si tu es béni, n’hésite pas à partager et laisse que le Dieu Tout-Puissant te bénisse et te guérisse au nom de Jésus.

6 réponses

  1. Amen! Merci Père Eternel pour ce pain de vie qui nous rassasie et qui nous donne la vie et la santé. Merci pour la parole qui nous fortifie chaque jours. Merci pour ce pain que tu nous as donné en ton saint Fils Jésus.

  2. Alleluia alleluia alleluia gloire gloire gloire hosana hosana hosana au plus haut des cieux merci mon Pasteur tu m’a encore renouvelle quelque chose de plus en plus dans ma foi je glorifié Mon Dieu tous les jours pour son amour pour moi Sois Bénis Pasteur de toutes sortes de Bénédictions en abondance en Jésus mon roi Alleluia Alléluia alleluia Amen amen amen

  3. Amen Amen Amen.
    merci Seigneur Jésus pour cette enseignement qui vient de me soulager à l’instant même que j’ai fini la lecture.
    que la parole de Dieu soit mon partage, ma nourriture, ma santé, ma vie, ma joie mon tout au nom puissant de Jésus Christ.
    Seigneur continu a béni votre serviteur le pasteur du net afin qu’il ne manque pas les enseignements que j’appellerai « Pain » pour nous nourrir.

Répondre à Ngozo Daniel Annuler la réponse.